Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Thomas Howard Memorial - How to Kill Kids - EP

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

How to Kill Kids - EP

Thomas Howard Memorial

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

How to Kill Kids - EP

Thomas Howard Memorial

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Wise Guys
00:03:19

Thomas Howard Memorial, Performer - Yann Ollivier, Composer - Camille Courtes, Composer - Elouan Jegat, Composer - Benoit Picard, Composer

2012 Upton Park Publishing / TCC Prod 2012 Upton Park Publishing / TCC Prod

2
Rupture
00:04:22

Thomas Howard Memorial, Performer - Yann Ollivier, Composer - Camille Courtes, Composer - Elouan Jegat, Composer - Benoit Picard, Composer

2012 Upton Park Publishing / TCC Prod 2012 Upton Park Publishing / TCC Prod

3
How to Kill Kids
00:04:51

Thomas Howard Memorial, Performer - Yann Ollivier, Composer - Camille Courtes, Composer - Elouan Jegat, Composer - Benoit Picard, Composer

2012 Upton Park Publishing / TCC Prod 2012 Upton Park Publishing / TCC Prod

4
Cruel
00:04:56

Thomas Howard Memorial, Performer - Yann Ollivier, Composer - Camille Courtes, Composer - Elouan Jegat, Composer - Benoit Picard, Composer

2012 Upton Park Publishing / TCC Prod 2012 Upton Park Publishing / TCC Prod

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

A Love Supreme

John Coltrane

A Love Supreme John Coltrane

The Black Saint And The Sinner Lady

Charles Mingus

Prokofiev: Piano Concerto No.3 / Ravel: Piano Concerto In G Major

Martha Argerich

The Blues And The Abstract Truth

Oliver Nelson

À découvrir également
Par Thomas Howard Memorial

Bonaventura

Thomas Howard Memorial

Bonaventura Thomas Howard Memorial

At the End of the Yard

Thomas Howard Memorial

At the End of the Yard Thomas Howard Memorial

Thomas Howard Memorial - EP

Thomas Howard Memorial

Thomas Howard Memorial - EP Thomas Howard Memorial

In Lake

Thomas Howard Memorial

In Lake Thomas Howard Memorial

The Way

Thomas Howard Memorial

The Way Thomas Howard Memorial
Dans la même thématique...

Back the Way We Came: Vol. 1 (2011 - 2021)

Noel Gallagher's High Flying Birds

Back the Way We Came: Vol. 1 (2011 - 2021) Noel Gallagher's High Flying Birds

Folklore (Explicit)

Taylor Swift

Folklore (Explicit) Taylor Swift

evermore (Explicit)

Taylor Swift

evermore (Explicit) Taylor Swift

WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO?

Billie Eilish

Terra Firma

Tash Sultana

Terra Firma Tash Sultana
Les Grands Angles...
Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée.

40 ans de post-punk en 10 albums

Au crépuscule des 70’s, les éclaboussures punk n’ont pas encore séché que la noirceur du mouvement déteint déjà sur de nouveaux groupes. Dans cette new wave, le courant post-punk offre une approche tourmentée voire radicale. Des précurseurs Joy Division et The Fall aux contemporains Shame et Fontaines D.C., coup de zoom sur les albums phares d’un électrochoc qui n’a jamais cessé de fasciner l’underground rock’n’roll.

Nick Cave, mauvaise graine de star

Nick Cave et ses Bad Seeds restent l’une des aventures les plus prolifiques de l’ère postpunk. Dès la fin des années 80, le magnétisme caverneux du chanteur australien atteignait un certain paroxysme, entre reprises furibardes, ballades au piano et rock’n’roll en sueur. Au fil des ans, le Cave s’est fait de plus en plus crooner, entre un Frank Sinatra punk et un Johnny Cash austère...

Dans l'actualité...