Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Benjamin Grosvenor - Homages

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Homages

Benjamin Grosvenor

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Les « hommages » dont il est question dans cet album du pianiste britannique Benjamin Grosvenor sont de diverses natures : hommage à des grands précurseurs, comme l’ont fait Franck, Busoni et Mendelssohn avec Bach, comme l’a fait Ravel dans Le Tombeau de Couperin, hommage à un pays ou une culture comme l’ont fait Liszt et Chopin avec l’Italie. Et c’est Grosvenor qui, par truchement, rend hommage à tous ces compositeurs qu’il vénère ; le pianiste, né en 1992 et rapidement propulsé sur l’avant-scène grâce à quelques concours nationaux puis une nomination au titre de BBC Young Musician en 2004 – à l’âge de douze ans donc –, poursuit une carrière aussi brillante que tranquille et bien équilibrée, refusant de se laisser embringuer dans le star-system quelque peu stakhanoviste de tant de ses collègues. Un jeu fin, poétique, sans emphase ni effets de manche, voilà qui ravira les amateurs qui préfèrent le vrai piano virtuose à la virtuosité pure. À noter : le Tombeau de Couperin de Ravel en bonus numérique ! © SM/Qobuz


« [...] Sur le socle de la Chaconne de Bach et Busoni, Benjamin Grosvenor a d'abord imaginé un dialogue entre les baroques et les romantiques, auquel s'est finalement substitué un enchaînement moins logique sur le papier, mais parfait à l'écoute. [...] La manière très articulée et ouvragée de Benjamin Grosvenor est mise au service d'une vision flamboyante. Un même élan romantique anime l'intégralité du récital. Vélocité éloquente de la Fugue n° 5 de Mendelssohn [...] Ductilité d'une Barcarolle assez tourmentée [...] Douceur et vigueur dans le triptyque de Franck, pour en souligner les ambivalences, entre anxiété et espérance. [...] Le caractère très affirmé que Grosvenor donne à chaque pièce s'accorde à la subtilité des moyens mis en œuvre. Son ingéniosité pianistique fait surgir bien des images, avec cette vocalité et cette distinction aristocratique qui rapprochent le jeune homme d'un Josef Hofmann ou d'un Ignaz Friedman. [...] Titre parfait : hommage superlatif à l'art du piano. » (Diapason, octobre 2016 / Jérôme Bastianelli)


« [...] Benjamin Grosvenor est un artiste complet dont chaque nouvel album se déguste tel un grand cru. [...] De Bach revu par Busoni aux fulgurances lisztiennes en passant par le romantisme tempéré de Mendelssohn et les arabesques de la Barcarolle, c'est partout du grand, du beau piano. Une plénitude du son qui, si elle ne répugne pas à la séduction [...] va surtout de pair avec un sens confondant de l'architecture [...] Une telle maîtrise pourra, selon l'humeur, confiner par endroits à la préciosité : on ne trouvera pas dans les Préludes et fugues de Mendelssohn le naturel de Murray Perahia (Sony) ou la limpidité de Howard Shelley (Hyperion). [...] En contrepartie, on aime sans restriction ces couleurs miroitantes, ce touché d'une infinie délicatesse, signe d'un talent rare.» (Classica, octobre 2016 / Jérémie Bigorie)

Plus d'info

Homages

Benjamin Grosvenor

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Partita for Violin Solo No. 2 in D Minor, BWV 1004 - Arr. Busoni (Johann Sebastian Bach)

1
Chaconne in D Minor 00:14:05

Johann Sebastian Bach, Composer - Ferruccio Busoni, Arranger, Work Arranger - Benjamin Grosvenor, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Mike George, Producer, Recording Producer - Arne Axelberg, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2016 Decca Music Group Limited

Prelude & Fugue in E Minor, Op.35, No.1 (Felix Mendelssohn)

2
1. Prelude, MWV U116 00:02:13

Felix Mendelssohn, Composer - Benjamin Grosvenor, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Mike George, Producer, Recording Producer - Arne Axelberg, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2016 Decca Music Group Limited

3
2. Fugue, MWV U66 00:06:49

Felix Mendelssohn, Composer - Benjamin Grosvenor, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Mike George, Producer, Recording Producer - Arne Axelberg, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2016 Decca Music Group Limited

Prelude & Fugue in F Minor, Op.35, No.5 (Felix Mendelssohn)

4
1. Prelude, MWV U126 00:03:26

Felix Mendelssohn, Composer - Benjamin Grosvenor, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Mike George, Producer, Recording Producer - Arne Axelberg, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2016 Decca Music Group Limited

5
2. Fugue, MWV U106 00:03:16

Felix Mendelssohn, Composer - Benjamin Grosvenor, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Mike George, Producer, Recording Producer - Arne Axelberg, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2016 Decca Music Group Limited

Prélude, Choral et Fugue, FWV 21 (César Franck)

6
Prélude: Moderato 00:04:58

Cesar Franck, Composer - Benjamin Grosvenor, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Mike George, Producer, Recording Producer - Arne Axelberg, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2016 Decca Music Group Limited

7
Choral: Poco più lento 00:06:19

Cesar Franck, Composer - Benjamin Grosvenor, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Mike George, Producer, Recording Producer - Arne Axelberg, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2016 Decca Music Group Limited

8
Fugue: Tempo I 00:07:09

Cesar Franck, Composer - Benjamin Grosvenor, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Mike George, Producer, Recording Producer - Arne Axelberg, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2016 Decca Music Group Limited

Barcarolle in F sharp major, Op. 60 (Frédéric Chopin)

9
Chopin: Barcarolle in F Sharp Major, Op.60 00:08:28

Frederic Chopin, Composer - Benjamin Grosvenor, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Mike George, Producer, Recording Producer - Arne Axelberg, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2016 Decca Music Group Limited

Venezia e Napoli, S.162 (rev. version 1859) supplement to Années de Pelerinage, 2ème année: Italie (S.161) (Franz Liszt)

10
1. Gondoliera 00:05:25

Franz Liszt, Composer - Benjamin Grosvenor, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Mike George, Producer, Recording Producer - Arne Axelberg, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2016 Decca Music Group Limited

11
2. Canzone 00:03:12

Franz Liszt, Composer - Benjamin Grosvenor, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Mike George, Producer, Recording Producer - Arne Axelberg, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2016 Decca Music Group Limited

12
3. Tarantella 00:09:12

Franz Liszt, Composer - Benjamin Grosvenor, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Mike George, Producer, Recording Producer - Arne Axelberg, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2016 Decca Music Group Limited

Le tombeau de Couperin, M.68 (Maurice Ravel)

13
1. Prélude 00:03:11

Maurice Ravel, Composer - Benjamin Grosvenor, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Mike George, Producer, Recording Producer - Arne Axelberg, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2016 Decca Music Group Limited

14
2. Fugue 00:03:46

Maurice Ravel, Composer - Benjamin Grosvenor, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Mike George, Producer, Recording Producer - Arne Axelberg, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2016 Decca Music Group Limited

15
3. Forlane 00:06:24

Maurice Ravel, Composer - Benjamin Grosvenor, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Mike George, Producer, Recording Producer - Arne Axelberg, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2016 Decca Music Group Limited

16
4. Rigaudon 00:03:07

Maurice Ravel, Composer - Benjamin Grosvenor, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Mike George, Producer, Recording Producer - Arne Axelberg, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2016 Decca Music Group Limited

17
5. Menuet 00:05:15

Maurice Ravel, Composer - Benjamin Grosvenor, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Mike George, Producer, Recording Producer - Arne Axelberg, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2016 Decca Music Group Limited

18
6. Toccata 00:03:49

Maurice Ravel, Composer - Benjamin Grosvenor, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Mike George, Producer, Recording Producer - Arne Axelberg, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2016 Decca Music Group Limited

Descriptif de l'album

Les « hommages » dont il est question dans cet album du pianiste britannique Benjamin Grosvenor sont de diverses natures : hommage à des grands précurseurs, comme l’ont fait Franck, Busoni et Mendelssohn avec Bach, comme l’a fait Ravel dans Le Tombeau de Couperin, hommage à un pays ou une culture comme l’ont fait Liszt et Chopin avec l’Italie. Et c’est Grosvenor qui, par truchement, rend hommage à tous ces compositeurs qu’il vénère ; le pianiste, né en 1992 et rapidement propulsé sur l’avant-scène grâce à quelques concours nationaux puis une nomination au titre de BBC Young Musician en 2004 – à l’âge de douze ans donc –, poursuit une carrière aussi brillante que tranquille et bien équilibrée, refusant de se laisser embringuer dans le star-system quelque peu stakhanoviste de tant de ses collègues. Un jeu fin, poétique, sans emphase ni effets de manche, voilà qui ravira les amateurs qui préfèrent le vrai piano virtuose à la virtuosité pure. À noter : le Tombeau de Couperin de Ravel en bonus numérique ! © SM/Qobuz


« [...] Sur le socle de la Chaconne de Bach et Busoni, Benjamin Grosvenor a d'abord imaginé un dialogue entre les baroques et les romantiques, auquel s'est finalement substitué un enchaînement moins logique sur le papier, mais parfait à l'écoute. [...] La manière très articulée et ouvragée de Benjamin Grosvenor est mise au service d'une vision flamboyante. Un même élan romantique anime l'intégralité du récital. Vélocité éloquente de la Fugue n° 5 de Mendelssohn [...] Ductilité d'une Barcarolle assez tourmentée [...] Douceur et vigueur dans le triptyque de Franck, pour en souligner les ambivalences, entre anxiété et espérance. [...] Le caractère très affirmé que Grosvenor donne à chaque pièce s'accorde à la subtilité des moyens mis en œuvre. Son ingéniosité pianistique fait surgir bien des images, avec cette vocalité et cette distinction aristocratique qui rapprochent le jeune homme d'un Josef Hofmann ou d'un Ignaz Friedman. [...] Titre parfait : hommage superlatif à l'art du piano. » (Diapason, octobre 2016 / Jérôme Bastianelli)


« [...] Benjamin Grosvenor est un artiste complet dont chaque nouvel album se déguste tel un grand cru. [...] De Bach revu par Busoni aux fulgurances lisztiennes en passant par le romantisme tempéré de Mendelssohn et les arabesques de la Barcarolle, c'est partout du grand, du beau piano. Une plénitude du son qui, si elle ne répugne pas à la séduction [...] va surtout de pair avec un sens confondant de l'architecture [...] Une telle maîtrise pourra, selon l'humeur, confiner par endroits à la préciosité : on ne trouvera pas dans les Préludes et fugues de Mendelssohn le naturel de Murray Perahia (Sony) ou la limpidité de Howard Shelley (Hyperion). [...] En contrepartie, on aime sans restriction ces couleurs miroitantes, ce touché d'une infinie délicatesse, signe d'un talent rare.» (Classica, octobre 2016 / Jérémie Bigorie)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Benjamin Grosvenor

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
L’âge d’or de la comédie musicale hollywoodienne

Au même titre que le western et le film de gangsters, la comédie musicale est l’un des genres les plus emblématiques du classicisme hollywoodien. Des années 1930 aux années 1960, petit panorama d’un cinéma certes glamour et coloré, mais souvent moins superficiel qu’il n’y paraît.

François Couperin, le clavecin moderne

Favori de Louis XIV, François Couperin (1668-1733) était la vedette du clavecin au XVIIIe siècle, un instrument prestigieux qui connaissait alors son apogée (avant de retourner dans l’ombre au siècle suivant) et dont il a révolutionné l’approche, entraînant dans son sillon les autres virtuoses de l’époque, Dandrieu ou Rameau. Le claveciniste québécois Olivier Fortin revient pour Qobuz sur la destinée de « Couperin le Grand ».

Les échos baroques de Nuria Rial

La soprano espagnole Nuria Rial et le flûtiste suisse Maurice Steger ont rejoint la prestigieuse Kammerorchester Basel pour enregistrer Baroque Twitter, un disque comprenant des œuvres du XVIIIe siècle de compositeurs aussi importants que Vivaldi, Albinoni ou Scarlatti. Un jalon de plus dans la carrière, déjà longue, de la chanteuse catalane qui est aujourd’hui l’une des personnalités essentielles du monde de la musique ancienne.

Dans l'actualité...