Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Nick Waterhouse|Holly

Holly

Nick Waterhouse

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Nick Waterhouse sort tout droit des fifties, arborant rythmes syncopés, riffs de cuivres et voix graveleuse. Ce n’est pas du rock à la Elvis, mais le beat de This Is A Game et les chœurs sur Let It Come Down sont une invitation au vintage. On sent que le californien a chiné chez les disquaires pour trouver des perles rares et délaissées afin de s’en inspirer. Cependant, par moments on se dit tout de même que Holly n’aurait peut-être pas pu paraître dans les années 50 ; Sleeping Pills contient des harmonies surprenantes, Dead Room est trop pop, le tout pas assez mainstream. D’où un opus hérité de Stax & Motown mais bien propre au style Waterhouse. © HR/Qobuz

Plus d'informations

Holly

Nick Waterhouse

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
High Tiding
00:02:48

Nick Waterhouse, Performer, Composer

2014 Innovative Leisure under exclusive license to Because Music for France 2014 Innovative Leisure under exclusive license to Because Music for France

2
This Is A Game
00:02:52

Nick Waterhouse, Performer, Composer

2014 Innovative Leisure under exclusive license to Because Music for France 2014 Innovative Leisure under exclusive license to Because Music for France

3
It No. 3
00:03:03

Nick Waterhouse, Performer, Composer

2014 Innovative Leisure under exclusive license to Because Music for France 2014 Innovative Leisure under exclusive license to Because Music for France

4
Let It Come Down
00:02:27

Nick Waterhouse, Performer, Composer

2014 Innovative Leisure under exclusive license to Because Music for France 2014 Innovative Leisure under exclusive license to Because Music for France

5
Sleeping Pills
00:03:11

Nick Waterhouse, Performer, Composer

2014 Innovative Leisure under exclusive license to Because Music for France 2014 Innovative Leisure under exclusive license to Because Music for France

6
Holly
00:02:43

Nick Waterhouse, Performer, Composer

2014 Innovative Leisure under exclusive license to Because Music for France 2014 Innovative Leisure under exclusive license to Because Music for France

7
Dead Room
00:02:49

Nick Waterhouse, Performer, Composer

2014 Innovative Leisure under exclusive license to Because Music for France 2014 Innovative Leisure under exclusive license to Because Music for France

8
Well It's Fine
00:03:01

Nick Waterhouse, Performer, Composer

2014 Innovative Leisure under exclusive license to Because Music for France 2014 Innovative Leisure under exclusive license to Because Music for France

9
Ain't There Something That Money Can't Buy
00:03:17

Nick Waterhouse, Performer, Composer

2014 Innovative Leisure under exclusive license to Because Music for France 2014 Innovative Leisure under exclusive license to Because Music for France

10
Hands On The Clock
00:03:50

Nick Waterhouse, Performer, Composer

2014 Innovative Leisure under exclusive license to Because Music for France 2014 Innovative Leisure under exclusive license to Because Music for France

Descriptif de l'album

Nick Waterhouse sort tout droit des fifties, arborant rythmes syncopés, riffs de cuivres et voix graveleuse. Ce n’est pas du rock à la Elvis, mais le beat de This Is A Game et les chœurs sur Let It Come Down sont une invitation au vintage. On sent que le californien a chiné chez les disquaires pour trouver des perles rares et délaissées afin de s’en inspirer. Cependant, par moments on se dit tout de même que Holly n’aurait peut-être pas pu paraître dans les années 50 ; Sleeping Pills contient des harmonies surprenantes, Dead Room est trop pop, le tout pas assez mainstream. D’où un opus hérité de Stax & Motown mais bien propre au style Waterhouse. © HR/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Innervisions

Stevie Wonder

Innervisions Stevie Wonder

The Marvin Gaye Collection

Marvin Gaye

Songs From The Big Chair

Tears For Fears

Songs From The Big Chair Tears For Fears

Nevermind

Nirvana

Nevermind Nirvana
À découvrir également
Par Nick Waterhouse

Monterey

Nick Waterhouse

Monterey Nick Waterhouse

Promenade Blue

Nick Waterhouse

Promenade Blue Nick Waterhouse

Holly

Nick Waterhouse

Holly Nick Waterhouse

Nick Waterhouse

Nick Waterhouse

Nick Waterhouse Nick Waterhouse

Memories

Nick Waterhouse

Memories Nick Waterhouse
Dans la même thématique...

Carry Me Home

Mavis Staples

Carry Me Home Mavis Staples

If Words Were Flowers

Curtis Harding

If Words Were Flowers Curtis Harding

Bad

Michael Jackson

Bad Michael Jackson

What's Going On

Marvin Gaye

What's Going On Marvin Gaye

True Genius

Ray Charles

True Genius Ray Charles
Les Grands Angles...
Qu'est-ce qu'il se passe, Marvin ?

Il était une fois "What's Going On", l'un des plus grands disques de soul paru il y a tout juste 50 ans. Ou comment Marvin Gaye changea l'histoire du label Motown et de la musique populaire des seventies...

Les 10 titres qui ont fait la French Touch

Il y a vingt ans, la French Touch envahissait les clubs et les ondes radio du monde entier, installant l’Hexagone en bonne place sur la carte des musiques électroniques. Qobuz vous raconte l’histoire des 10 titres qui ont marqué cette période dorée pour les producteurs français.

L’âge d’or funk de James Brown

Entre 1967 et 1974, le Godfather transforme sa soul en funk. Entouré par les musiciens les plus groovy du moment, James Brown orchestre une BO en phase avec les changements de la société américaine. Et tout le monde saute à bord de la Sex Machine !

Dans l'actualité...