Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

AC/DC - Highway To Hell

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Highway To Hell

AC/DC

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Studio Sublime

Un classique ! Pas de gras, de superflu ou d’enluminures vaines, non. Du blues, du rock, des guitares, une rythmique lourde et une voix gorgée de soul, cette Highway To Hell qui parait en juillet 1979 est un grand moment de rock’n’roll. Le dernier malheureusement que vivra Bon Scott, chanteur écossais d’AC/DC qui meurt sept mois après sa sortie à seulement 33 ans… Le blues a beau être né dans les champs de coton d’Amérique, c’est de l’autre côté de la planète, au pays des kangourous, que son interprétation la plus surpuissante est née, vers 1973. Car même si AC/DC a toujours été étiqueté hard rock ou métal, c’est bien au blues que la formation australienne doit sa naissance. La bande d’Angus Young livre donc ici un rock dignement hérité des grands bluesmen (John Lee Hooker est d’ailleurs l’idole du guitariste en culotte courte) et de celle des pionniers du rock’n’roll (Chuck Berry en tête). Une musique jouissivement binaire, boostée par une rythmique extra-large portée par la basse de Cliff Williams et la batterie de Phil Rudd et des parties de guitares virtuoses et carnassières signées des frères Young, Angus au lead et Malcolm à la rythmique. Au micro, tel un Rod Stewart énervé, Bon Scott joue la carte du rock mâtiné de la soul music comme personne. Un disque essentiel ne serait-ce que pour son single éponyme. © MD/Qobuz

Plus d'informations

Highway To Hell

AC/DC

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Highway to Hell
00:03:28

AC/DC, Associated Performer, Main Artist - Angus Young, Composer, Guitar, Lyricist - Robert John 'Mutt' Lange, Producer - Bon Scott, Composer, Lyricist - Malcolm Young, Composer, Guitar, Lyricist - Phil Rudd, Drums - Cliff Williams, Bass

(P) 1979 J. Albert & Son Pty Ltd

2
Girls Got Rhythm
00:03:23

AC/DC, Associated Performer, Main Artist - Robert John 'Mutt' Lange, Producer - Bon Scott, Composer, Lyricist - Malcolm Young, Composer, Guitar, Lyricist - Angus Young, Composer, Guitar, Lyricist - Phil Rudd, Drums - Cliff Williams, Bass

(P) 1979 J. Albert & Son Pty Ltd

3
Walk All Over You
00:05:10

AC/DC, Associated Performer, Main Artist - Angus Young, Composer, Guitar, Lyricist - Robert John 'Mutt' Lange, Producer - Bon Scott, Composer, Lyricist - Malcolm Young, Associated Performer, Composer, Guitar, Lyricist - Phil Rudd, Drums - Cliff Williams, Bass

(P) 1979 J. Albert & Son Pty Ltd

4
Touch Too Much
00:04:26

AC/DC, Associated Performer, Main Artist - Angus Young, Composer, Guitar, Lyricist - Bon Scott, Composer, Lyricist - Malcolm Young, Associated Performer, Composer, Lyricist - Phil Rudd, Drums - Robert John 'Mutt' Lange, Producer - Cliff Williams, Bass

(P) 1979 J. Albert & Son Pty Ltd

5
Beating Around the Bush
00:03:56

AC/DC, Associated Performer, Main Artist - Angus Young, Composer, Guitar, Lyricist - Robert John 'Mutt' Lange, Producer - Bon Scott, Composer, Lyricist - Malcolm Young, Composer, Guitar, Lyricist - Phil Rudd, Drums - Cliff Williams, Bass

(P) 1979 J. Albert & Son Pty Ltd

6
Shot Down in Flames
00:03:22

AC/DC, Associated Performer, Main Artist - Angus Young, Composer, Guitar, Lyricist - Robert John 'Mutt' Lange, Producer - Bon Scott, Composer, Lyricist - Malcolm Young, Composer, Guitar, Lyricist - Phil Rudd, Drums - Cliff Williams, Bass

(P) 1979 J. Albert & Son Pty Ltd

7
Get It Hot
00:02:34

AC/DC, Associated Performer, Main Artist - Angus Young, Composer, Guitar, Lyricist - Robert John 'Mutt' Lange, Producer - Bon Scott, Composer, Lyricist - Malcolm Young, Composer, Guitar, Lyricist - Phil Rudd, Drums - Cliff Williams, Bass

(P) 1979 J. Albert & Son Pty Ltd

8
If You Want Blood (You've Got It)
00:04:37

AC/DC, Associated Performer, Main Artist - Angus Young, Composer, Guitar, Lyricist - Robert John 'Mutt' Lange, Producer - Bon Scott, Composer, Lyricist - Malcolm Young, Composer, Guitar, Lyricist - Phil Rudd, Drums - Cliff Williams, Bass

(P) 1979 J. Albert & Son Pty Ltd

9
Love Hungry Man
00:04:17

AC/DC, Associated Performer, Main Artist - Angus Young, Composer, Guitar, Lyricist - Robert John 'Mutt' Lange, Producer - Bon Scott, Composer, Lyricist - Malcolm Young, Composer, Guitar, Lyricist - Phil Rudd, Drums - Cliff Williams, Bass

(P) 1979 J. Albert & Son Pty Ltd

10
Night Prowler
00:06:18

AC/DC, Associated Performer, Main Artist - Angus Young, Composer, Guitar, Lyricist - Robert John 'Mutt' Lange, Producer - Bon Scott, Composer, Lyricist - Malcolm Young, Composer, Guitar, Lyricist - Phil Rudd, Drums - Cliff Williams, Bass

(P) 1979 J. Albert & Son Pty Ltd

Descriptif de l'album

Un classique ! Pas de gras, de superflu ou d’enluminures vaines, non. Du blues, du rock, des guitares, une rythmique lourde et une voix gorgée de soul, cette Highway To Hell qui parait en juillet 1979 est un grand moment de rock’n’roll. Le dernier malheureusement que vivra Bon Scott, chanteur écossais d’AC/DC qui meurt sept mois après sa sortie à seulement 33 ans… Le blues a beau être né dans les champs de coton d’Amérique, c’est de l’autre côté de la planète, au pays des kangourous, que son interprétation la plus surpuissante est née, vers 1973. Car même si AC/DC a toujours été étiqueté hard rock ou métal, c’est bien au blues que la formation australienne doit sa naissance. La bande d’Angus Young livre donc ici un rock dignement hérité des grands bluesmen (John Lee Hooker est d’ailleurs l’idole du guitariste en culotte courte) et de celle des pionniers du rock’n’roll (Chuck Berry en tête). Une musique jouissivement binaire, boostée par une rythmique extra-large portée par la basse de Cliff Williams et la batterie de Phil Rudd et des parties de guitares virtuoses et carnassières signées des frères Young, Angus au lead et Malcolm à la rythmique. Au micro, tel un Rod Stewart énervé, Bon Scott joue la carte du rock mâtiné de la soul music comme personne. Un disque essentiel ne serait-ce que pour son single éponyme. © MD/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par AC/DC

Playlists

Dans la même thématique...
Long Day Good Night Fates Warning
Metallica Metallica
S&M2 Metallica
Les Grands Angles...
“Back in Black” : AC/DC en pleine lumière

Avec ses 50 millions d’exemplaires, “Back in Black” est le deuxième album le plus vendu au monde, juste derrière “Thriller” de Michael Jackson ! Qui aurait imaginé que ce septième opus studio d’AC/DC arborerait un tel palmarès alors que son charismatique chanteur Bon Scott est mort prématurément après la sortie de “Highway to Hell”. La fin du tome 1 mais surtout le début du tome 2 dont les fans du gang australien continuent aujourd’hui à tourner les pages…

La révolution des Talking Heads

Quarante ans après, la folie funky du “Remain in Light” de la bande de David Byrne a conservé toute sa force. Ce post-punk cérébral propulsé sur un dancefloor cosmopolite a même nourri l’ADN de milliers de groupes comme LCD Soundsystem, Vampire Weekend ou Arcade Fire. Avec ce 4e album produit par Brian Eno, les Talking Heads ont fait leur révolution. Et celle du rock.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée quarante-cinq ans après sa sortie.

Dans l'actualité...