Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Georgio - Héra

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Héra

Georgio

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Succédant à Bleu noir, premier opus publié en 2015, Héra voit le rappeur parisien Georgio revenir en 2016 avec treize nouveaux titres portés par les mêmes tonalités sombres et des productions soignées, éloignées des sonorités trap omniprésentes sur la scène française du moment. Dès l'introductif single "L'Espoir meurt en dernier" et son sample issu du "A Blues in Drag" de The Glove, Georgio impose son talent d'écriture, fuyant systématiquement et sans prétention les clichés du genre et visant le ventre autant que la tête avec force et conviction dans un effort récompensé par une entrée en quinzième position des charts.

Plus d'informations

Héra

Georgio

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
L'espoir meurt en dernier 00:02:41

Georgio, Performer - Jérémie Diabira, Composer

2016 Panenka Music

2
Du bout de mes dix doigts 00:03:21

Georgio, Performer - Nym, Composer

2016 Panenka Music

3
Héra 00:03:57

Georgio, Performer - Angelo Foley, Composer

2016 Panenka Music

4
No future 00:03:22

Georgio, Performer - Angelo Foley, Composer

2016 Panenka Music

5
Brûle 00:03:35

Georgio, Performer - Rémi Tobbal, Composer

2016 Panenka Music

6
Svetlana et Maïakovski 00:02:50

Georgio, Performer - Angelo Foley, Composer - Edouard Nicolo Georges, Composer

2016 Panenka Music

7
La terre, je la dévore 00:03:16

Georgio, Performer - Rémi Tobbal, Composer

2016 Panenka Music

8
La vue du sang 00:04:25

Georgio, Performer - Angelo Foley, Composer - Edouard Nicolo Georges, Composer

2016 Panenka Music

9
Promis j'arrête 00:03:26

Georgio, Performer - Angelo Foley, Composer - Edouard Nicolo Georges, Composer - Xavier Dumoulin, Composer

2016 Panenka Music

10
Mama Rita 00:03:39

Georgio, Performer - Angelo Foley, Composer - Edouard Nicolo Georges, Composer

2016 Panenka Music

11
L’or de sa vapeur rouge 00:04:10

Georgio, Performer - Rémi Tobbal, Composer

2016 Panenka Music

12
Ici-bas 00:05:08

Georgio, Performer - Angelo Foley, Composer - Sandra, Composer

2016 Panenka Music

13
On rêvait tous de s'envoler 00:03:59

Georgio, Performer - Angelo Foley, Composer - Agnès Imbault, Composer

2016 Panenka Music

Descriptif de l'album

Succédant à Bleu noir, premier opus publié en 2015, Héra voit le rappeur parisien Georgio revenir en 2016 avec treize nouveaux titres portés par les mêmes tonalités sombres et des productions soignées, éloignées des sonorités trap omniprésentes sur la scène française du moment. Dès l'introductif single "L'Espoir meurt en dernier" et son sample issu du "A Blues in Drag" de The Glove, Georgio impose son talent d'écriture, fuyant systématiquement et sans prétention les clichés du genre et visant le ventre autant que la tête avec force et conviction dans un effort récompensé par une entrée en quinzième position des charts.

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Georgio

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Hip-hop : 8 producteurs de légende

Peut-on imaginer Guru sans DJ Premier et De La Soul sans Prince Paul ? Derrière chaque rappeur iconique et chaque groupe culte, il y a un producteur visionnaire qui a appris de ses aînés et développé son propre son. Du pionnier Marley Marl, qui posa les bases de la production moderne en exploitant les capacités des premiers samplers, à la comète J Dilla qui, avant sa mort à 32 ans, a réussi à durablement imprimer sa marque, en passant par la révolution sonique ourdie par le Bomb Squad et la domination sans partage sur la West Coast de Dr Dre, tour d’horizon des pontes de studio qui ont régné pendant trente ans sur le monde du hip-hop.

Le roman de MF DOOM

Daniel Dumile alias MF DOOM a eu mille vies et sa trajectoire a été une succession de faux départs et de fulgurances. Avant de vivre une semi-retraite dorée bien méritée (dont il ressort volontiers à la faveur d'invitations prestigieuses), il fut tour à tour un jeune rappeur virtuose accueilli à bras ouverts par l'industrie musicale, un indésirable revenu sur la scène par la petite porte (et masqué) après des années d'errance, le “go-to guy” du rap indépendant des années 2000 et une sorte de messie indie adoubé par Thom Yorke ou Flying Lotus. Insaisissable, fantasque et volontiers fraudeur et cachetonneur, DOOM a dynamité les codes du rap, fait grincer des dents et ouvert la voie à toute une génération de MC's.

Nas, human after all

Nas est devenu une légende à 20 ans. Dès son premier essai, le rappeur originaire de Queensbridge, à New York, a été considéré comme un technicien hors pair, un narrateur percutant, en bref le sauveur du rap US. Mais après ? Comment se dépasser quand votre premier opus est déjà votre œuvre ultime ?

Dans l'actualité...