Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Yves Tumor|Heaven To A Tortured Mind

Heaven To A Tortured Mind

Yves Tumor

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Sa cote n’en finit plus de monter. Sous l’aile de Mykki Blanco au début de la décennie précédente, Sean Bowie alias Yves Tumor a pris son envol avec l’album Serpent Music en 2016, sur lequel il s’imposait comme la tête à suivre de la scène électronique expérimentale. Suffisant pour se faire repérer par le label anglais Warp, qui signa deux ans plus tard Safe in the Hands of Love, deuxième album où Tumor, désormais basé à Turin en Italie, entamait sa mue vers un personnage de songwriter rock, via notamment le clip musclé de son hit Noid, en featuring avec quelques flics énervés par sa couleur de peau.

Un personnage qui s’affirme sur Heaven to a Tortured Mind, lancé par la basse bondissante tapissée de guitares en disto de Gospel for a New Century, donnant le ton d’un album rempli de détours stylistiques et de tubes en série pour festivals pitchforkiens. Il sera assurément très compliqué d’échapper à l’hymne Kerosene!, en collab avec la New-Yorkaise Diana Gordon, qui a travaillé avec Beyoncé et Jennifer Lopez. Et que dire du combo Romanticist/Dream Palette, double titre gambinesque séparé par un tunnel de shoegaze et sorti en single (!), qui prouve que l’Américain n’a peur de rien. Et vu qu’il possède aussi un peu du mojo de Prince au fond de lui (l’érotique Super Stars ou A Greater Love), tout semble aligné pour lui assurer une place de choix dans les affiches de festival et faire d’Yves Tumor la nouvelle coqueluche mondiale de la musique alternative. © Smaël Bouaici/Qobuz

Plus d'informations

Heaven To A Tortured Mind

Yves Tumor

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Gospel For A New Century
00:03:18

Yves Tumor, MainArtist

2020 Warp Records 2020 Warp Records

2
Medicine Burn
00:04:04

Yves Tumor, MainArtist

2020 Warp Records 2020 Warp Records

3
Identity Trade
00:01:59

Yves Tumor, MainArtist

2020 Warp Records 2020 Warp Records

4
Kerosene!
00:05:05

Yves Tumor, MainArtist

2020 Warp Records 2020 Warp Records

5
Hasdallen Lights
00:02:07

Yves Tumor, MainArtist

2020 Warp Records 2020 Warp Records

6
Romanticist
00:01:46

Yves Tumor, MainArtist

2020 Warp Records 2020 Warp Records

7
Dream Palette
00:02:55

Yves Tumor, MainArtist

2020 Warp Records 2020 Warp Records

8
Super Stars
00:03:05

Yves Tumor, MainArtist

2020 Warp Records 2020 Warp Records

9
Folie Imposée
00:03:05

Yves Tumor, MainArtist

2020 Warp Records 2020 Warp Records

10
Strawberry Privilege
00:03:52

Yves Tumor, MainArtist

2020 Warp Records 2020 Warp Records

11
Asteroid Blues
00:02:02

Yves Tumor, MainArtist

2020 Warp Records 2020 Warp Records

12
A Greater Love
00:03:04

Yves Tumor, MainArtist

2020 Warp Records 2020 Warp Records

Descriptif de l'album

Sa cote n’en finit plus de monter. Sous l’aile de Mykki Blanco au début de la décennie précédente, Sean Bowie alias Yves Tumor a pris son envol avec l’album Serpent Music en 2016, sur lequel il s’imposait comme la tête à suivre de la scène électronique expérimentale. Suffisant pour se faire repérer par le label anglais Warp, qui signa deux ans plus tard Safe in the Hands of Love, deuxième album où Tumor, désormais basé à Turin en Italie, entamait sa mue vers un personnage de songwriter rock, via notamment le clip musclé de son hit Noid, en featuring avec quelques flics énervés par sa couleur de peau.

Un personnage qui s’affirme sur Heaven to a Tortured Mind, lancé par la basse bondissante tapissée de guitares en disto de Gospel for a New Century, donnant le ton d’un album rempli de détours stylistiques et de tubes en série pour festivals pitchforkiens. Il sera assurément très compliqué d’échapper à l’hymne Kerosene!, en collab avec la New-Yorkaise Diana Gordon, qui a travaillé avec Beyoncé et Jennifer Lopez. Et que dire du combo Romanticist/Dream Palette, double titre gambinesque séparé par un tunnel de shoegaze et sorti en single (!), qui prouve que l’Américain n’a peur de rien. Et vu qu’il possède aussi un peu du mojo de Prince au fond de lui (l’érotique Super Stars ou A Greater Love), tout semble aligné pour lui assurer une place de choix dans les affiches de festival et faire d’Yves Tumor la nouvelle coqueluche mondiale de la musique alternative. © Smaël Bouaici/Qobuz

À propos

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

À découvrir également
Par Yves Tumor

The Asymptotical World EP

Yves Tumor

Serpent Music

Yves Tumor

Serpent Music Yves Tumor

Safe In The Hands of Love

Yves Tumor

Jackie

Yves Tumor

Jackie Yves Tumor

Romanticist / Dream Palette

Yves Tumor

Playlists

Dans la même thématique...

Fossora

Björk

Fossora Björk

Fragments

Bonobo

Fragments Bonobo

Reborn

Kavinsky

Reborn Kavinsky

Terre Promise

Blutch

Terre Promise Blutch

Topical Dancer

Charlotte Adigéry

Topical Dancer Charlotte Adigéry
Les Grands Angles...
Baile funk, le rythme contagieux des favelas

Né dans les favelas de Rio à la fin des années 80, le baile funk s’est peu à peu imposé comme le style de musique le plus populaire au Brésil, poussant doucement la samba et la bossa-nova vers les musées. Retour sur l’histoire de ce pur produit carioca qui a fini par trouver sa propre voie vers le mainstream.

Daft Punk, plus rien à ajouter ?

Huit ans après “Random Access Memories”, qui transcendait le concept artistique lancé avec “Homework” en 1995, les Daft Punk ont dit stop. Comme s’il n’y avait plus de réinvention possible après ce dernier album, point d’orgue d’une carrière en forme de tribute à la pop culture des années 1970 et 1980.

F Communications, l’éveil de la scène électronique française

Label fondateur de la scène électronique française, F Communications, lancé par Eric Morand et Laurent Garnier en avril 1994 et mis en sommeil en 2008, fête ses 25 ans avec une série de rééditions qui permet de se replonger dans une époque où house et techno se sont fait une place sous les projecteurs.

Dans l'actualité...