Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

György Vashegyi - Haydn: Symphonies Nos. 6-8

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Haydn: Symphonies Nos. 6-8

Orfeo Orchestra, György Vashegyi

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Composées en 1761, l’année de l’entrée de Joseph Haydn au service de la famille Esterházy, pour laquelle il restera plus de trente ans, les Symphonies n° 6, 7 et 8 forment une trilogie unique dans l’histoire de la musique et sont, selon le musicologue Marc Vignal, les premiers chefs-d’œuvre de Haydn dans ce domaine, et même probablement pour le genre de la symphonie en général.
Il faut dire que Haydn y avait mis toute sa science et son savoir-faire, à l’époque où il était encore à l’essai auprès du prince, avec un écrasant cahier des charges qui donnerait des cauchemars à tous les musiciens d’aujourd’hui. Dans ces trois bijoux d’une écriture concise et virtuose, Haydn distribue des solos à tous les musiciens de l’orchestre, y compris la contrebasse et le basson, peu habitués à ce genre d’exercice. C’est un festival de guirlandes sonores, comme on en trouvait dans l’antique « concerto grosso » baroque, alternant avec des pages sombres d’une émouvante gravité.
Les sous-titres, les seuls donnés par Haydn lui-même à ses symphonies, « Le Matin », « Le Midi », « Le Soir », lui auraient été suggérés et mêmes commandés par le prince Paul Anton pour décrire une allégorie des « Heures du jour » et, surtout, des trois âges de la vie.
Enregistré en 2019 dans la splendide salle d’Apollon du château d’Eszterháza à Fertöd en Hongrie, dans laquelle Haydn créa de nombreuses symphonies (mais pas celles-là !), cet enregistrement de l’Orfeo Orchestra de Budapest (à ne pas confondre avec l’Orpheus Chamber Orchestra) dirigé par György Vashegyi possède évidemment un indéniable parfum d’authenticité. © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Haydn: Symphonies Nos. 6-8

György Vashegyi

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Symphony No. 6 in D Major, Hob. I:6 "Le matin" (Joseph Haydn)

1
I. Adagio - Allegro
00:05:58

Franz Joseph Haydn, Composer - Orfeo Orchestra, Orchestra, MainArtist - György Vashegyi, Conductor

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

2
II. Adagio
00:07:37

Franz Joseph Haydn, Composer - Orfeo Orchestra, Orchestra, MainArtist - György Vashegyi, Conductor

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

3
III. Minuet
00:04:19

Franz Joseph Haydn, Composer - Orfeo Orchestra, Orchestra, MainArtist - György Vashegyi, Conductor

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

4
IV. Finale. Allegro
00:04:45

Franz Joseph Haydn, Composer - Orfeo Orchestra, Orchestra, MainArtist - György Vashegyi, Conductor

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

Symphony No. 7 in C Major, Hob. I:7 "Le midi" (Joseph Haydn)

5
I. Adagio - Allegro
00:08:01

Franz Joseph Haydn, Composer - Orfeo Orchestra, Orchestra, MainArtist - György Vashegyi, Conductor

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

6
II. Recitativo. Adagio
00:02:38

Franz Joseph Haydn, Composer - Orfeo Orchestra, Orchestra, MainArtist - György Vashegyi, Conductor

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

7
III. Adagio
00:06:34

Franz Joseph Haydn, Composer - Orfeo Orchestra, Orchestra, MainArtist - György Vashegyi, Conductor

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

8
IV. Minuet
00:03:51

Franz Joseph Haydn, Composer - Orfeo Orchestra, Orchestra, MainArtist - György Vashegyi, Conductor

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

9
V. Finale. Allegro
00:04:30

Franz Joseph Haydn, Composer - Orfeo Orchestra, Orchestra, MainArtist - György Vashegyi, Conductor

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

Symphony No. 8 in G Major, Hob. I:8 "Le soir" (Joseph Haydn)

10
I. Allegro molto
00:04:15

Franz Joseph Haydn, Composer - Orfeo Orchestra, Orchestra, MainArtist - György Vashegyi, Conductor

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

11
II. Andante
00:10:26

Franz Joseph Haydn, Composer - Orfeo Orchestra, Orchestra, MainArtist - György Vashegyi, Conductor

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

12
III. Minuet
00:03:23

Franz Joseph Haydn, Composer - Orfeo Orchestra, Orchestra, MainArtist - György Vashegyi, Conductor

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

13
IV. La tempesta. Presto
00:05:13

Franz Joseph Haydn, Composer - Orfeo Orchestra, Orchestra, MainArtist - György Vashegyi, Conductor

(C) 2020 Accent (P) 2020 Accent

Descriptif de l'album

Composées en 1761, l’année de l’entrée de Joseph Haydn au service de la famille Esterházy, pour laquelle il restera plus de trente ans, les Symphonies n° 6, 7 et 8 forment une trilogie unique dans l’histoire de la musique et sont, selon le musicologue Marc Vignal, les premiers chefs-d’œuvre de Haydn dans ce domaine, et même probablement pour le genre de la symphonie en général.
Il faut dire que Haydn y avait mis toute sa science et son savoir-faire, à l’époque où il était encore à l’essai auprès du prince, avec un écrasant cahier des charges qui donnerait des cauchemars à tous les musiciens d’aujourd’hui. Dans ces trois bijoux d’une écriture concise et virtuose, Haydn distribue des solos à tous les musiciens de l’orchestre, y compris la contrebasse et le basson, peu habitués à ce genre d’exercice. C’est un festival de guirlandes sonores, comme on en trouvait dans l’antique « concerto grosso » baroque, alternant avec des pages sombres d’une émouvante gravité.
Les sous-titres, les seuls donnés par Haydn lui-même à ses symphonies, « Le Matin », « Le Midi », « Le Soir », lui auraient été suggérés et mêmes commandés par le prince Paul Anton pour décrire une allégorie des « Heures du jour » et, surtout, des trois âges de la vie.
Enregistré en 2019 dans la splendide salle d’Apollon du château d’Eszterháza à Fertöd en Hongrie, dans laquelle Haydn créa de nombreuses symphonies (mais pas celles-là !), cet enregistrement de l’Orfeo Orchestra de Budapest (à ne pas confondre avec l’Orpheus Chamber Orchestra) dirigé par György Vashegyi possède évidemment un indéniable parfum d’authenticité. © François Hudry/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par György Vashegyi
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Herbert von Karajan et les grands maîtres du classique

Trente ans après sa mort, l’Autrichien Herbert von Karajan (Salzbourg 1908 - Anif 1989) incarne toujours la figure du chef d’orchestre. À la tête de l’orchestre philharmonique de Berlin, qu’il a élevé au rang de marque mondiale pendant presque trente-cinq ans (1955-1989), il a méthodiquement réenregistré le cœur de son répertoire : Beethoven, Brahms, Bruckner, Verdi, Wagner, Strauss…

Karajan dirige la Sixième de Sibelius

Herbert von Karajan, l'un des interprètes les plus marquants de la musique de Sibelius, a enregistré en 1967 une version mémorable de la Sixième Symphonie. Sa plus belle version de cette œuvre, et peut-être aussi son enregistrement Sibelius le plus fascinant.

Sibelius : 10 moments clés de la discographie

La discographie du compositeur finlandais Jean Sibelius (1865-1957) est d’une grande richesse, et surtout d’une exceptionnelle qualité et diversité. Qobuz vous en propose un tour d’horizon en mettant l’accent sur 10 moments particulièrement significatifs.

Dans l'actualité...