Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Philippe Herreweghe - Haydn : Die Schöpfung (The Creation)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Haydn : Die Schöpfung (The Creation)

Collegium Vocale, Orch. Champs-Elysées, Herreweghe

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Toute la Création du monde en une heure et quart… il fallait bien l’extraordinaire pouvoir de concentration du vieux Haydn pour réussir ce pari insensé, là où tant d’autres n’auraient sans doute pas hésité à en faire toujours plus pour épuiser ce sujet. La Création, de 1798, est l’un des ultimes et plus puissants chefs-d’œuvre de Haydn qui, toujours maître de la surprise, invente le Big Bang musical dès l’introduction de son ouvrage – « Et la lumière fut » est un phénoménal effet choral-orchestral comme personne n’en avait jamais composé auparavant. On retient également les merveilleuses descriptions des diverses créations de l’Éternel, parmi lesquelles l’extravagante évocation des baleines reste un intense moment d’invention orchestrale, mais tout l’ouvrage déborde de génie dans lequel un Beethoven n’avait plus qu’à puiser… Philippe Herreweghe a choisi de privilégier une certaine transparence de propos plutôt que de perpétuer la tradition quelque peu grandiloquente et quasiment dramatique-lyrique des des grands orchestres de la sphère germanique. La partition y gagne en lisibilité. © SM/Qobuz


« [...] La Création par Herreweghe, dans toute sa splendeur. Dès le fameux Chaos initial, on est frappé par les couleurs de l'orchestre. [...] La puissance, mais aussi la clarté et les jeux de timbre, sans oublier l'élan, sont au rendez-vous. [...] Les solistes se distinguent par leur style, leur intelligence du texte, leur sens de l'expression. [...] Cette Création épique et éloquente, se situe sur les sommets de la discographie aux côtés de celles de René Jacobs et de Nicolaus Harnoncourt.» (Classica, décembre 2015 / Marc Vignal)

Plus d'informations

Haydn : Die Schöpfung (The Creation)

Philippe Herreweghe

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Die Schöpfung, Hob. XXI:2 (Joseph Haydn)

1
Erster Teil : Einleitung "Die Vorstellung des Chaos"
00:04:53

Collegium Vocale Gent - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

2
Erster Teil : 1. Rezitativ mit Chor "Im Anfange schuf Gott Himmel und Erde"
00:02:26

Rudolf Rosen, Bass - Maximilian Schmitt, Tenor - Collegium Vocale Gent - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

3
Erster Teil : 2. Arie mit Chor "Nun schwanden vor dem heiligen Strahle"
00:03:34

Maximilian Schmitt, Tenor - Collegium Vocale Gent - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

4
Erster Teil: 3. Rezitativ "Und Gott machte das Firmament"
00:01:56

Rudolf Rosen, Bass - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

5
Erster Teil: 4. Chor mit Sopransolo "Mit Staunen sieht das Wunderwerk"
00:02:02

Christina Landshamer, Soprano - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

6
Erster Teil: 5. Rezitativ "Und Gott sprach: Es sammle sich das Wasser"
00:00:41

Rudolf Rosen, Bass - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

7
Erster Teil: 6. Arie "Rollend in schäumenden Wellen"
00:03:56

Rudolf Rosen, Bass - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

8
Erster Teil: 7. Rezitativ "Und Gott sprach: Es bringe die Erde Gras hervor"
00:00:31

Christina Landshamer, Soprano - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

9
Erster Teil: 8. Arie "Nun beut die Flur das frische Grün"
00:04:51

Christina Landshamer, Soprano - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

10
Erster Teil: 9. Rezitativ "Und die himmlischen Heerscharen"
00:00:12

Maximilian Schmitt, Tenor - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

11
Erster Teil: 10. Chor "Stimmt an die Saiten"
00:02:09

Collegium Vocale Gent - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

12
Erster Teil: 11. Rezitativ "Und Gott sprach: Es sei'n Lichter an der Feste des Himmels"
00:00:33

Maximilian Schmitt, Tenor - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

13
Erster Teil: 12. Rezitativ "In vollem Glanze steiget jetzt"
00:02:52

Maximilian Schmitt, Tenor - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

14
Erster Teil: 13. Chor mit Soli "Die Himmel erzählen die Ehre Gottes"
00:04:08

Christina Landshamer, Soprano - Maximiliam Schmitt, Tenor - Rudolf Rosen, Bass - Collegium Vocale Gent - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

15
Zweiter Teil: 14. Rezitativ "Und Gott sprach: Es bringe die Erde hervor lebende Geschöpfe"
00:00:30

Christina Landshamer, Soprano - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

16
Zweiter Teil: 15. Arie "Auf starkem Fittiche schwinget sich der Adler stolz"
00:06:55

Christina Landshamer, Soprano - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

17
Zweiter Teil: 16. Rezitativ "Und Gott schuf große Walfische"
00:01:53

Rudolf Rosen, Bass - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

18
Zweiter Teil: 17. Rezitativ "Und die Engel rührten ihr' unsterblichen Harfen"
00:00:25

Rudolf Rosen, Bass - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

19
Zweiter Teil: 18. Terzett "In holder Anmut stehn" - 19. Chor mit Soli "Der Herr ist groß in seiner Macht"
00:06:33

Christina Landshamer, Soprano - Maximiliam Schmitt, Tenor - Collegium Vocale Gent - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

DISQUE 2

1
Zweiter Teil: 20. Rezitativ "Und Gott sprach: Es bringe die Erde hervor lebende Geschöpfe"
00:00:27

Rudolf Rosen, Bass - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

2
Zweiter Teil: 21. Rezitativ "Gleich öffnet sich der Erde Schoß"
00:02:53

Rudolf Rosen, Bass - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

3
Zweiter Teil: 22. Arie "Nun scheint in vollem Glanze der Himmel"
00:03:11

Rudolf Rosen, Bass - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

4
Zweiter Teil: 23. Rezitativ "Und Gott schuf den Menschen"
00:00:35

Maximiliam Schmitt, Tenor - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

5
Zweiter Teil: 24. Arie "Mit Würd' und Hoheit angetan"
00:03:20

Maximiliam Schmitt, Tenor - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

6
Zweiter Teil: 25. Rezitativ "Und Gott sah jedes Ding"
00:00:23

Rudolf Rosen, Bass - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

7
Zweiter Teil: 26. Chor "Vollendet ist das große Werk" - 27. Terzett "Zu dir, o Herr, blickt Alles auf" - 28. Chor "Vollendet ist das große Werk"
00:08:03

Christina Landshamer, Soprano - Maximiliam Schmitt, Tenor - Rudolf Rosen, Bass - Collegium Vocale Gent - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

8
Dritter Teil: 29. Rezitativ "Aus Rosenwolken bricht"
00:03:57

Maximiliam Schmitt, Tenor - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

9
Dritter Teil: 30. Duett und Chor "Von deiner Güt', o Herr und Gott"
00:09:04

Christina Landshamer, Soprano - Rudolf Rosen, Bass - Collegium Vocale Gent - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

10
Dritter Teil: 31. Rezitativ "Nun ist die erste Pflicht erfüllt"
00:02:30

Rudolf Rosen, Bass - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

11
Dritter Teil: 32. Duett "Holde Gattin, dir zur Seite"
00:07:34

Christina Landshamer, Soprano - Rudolf Rosen, Bass - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

12
Dritter Teil: 33. Rezitativ "O glücklich Paar"
00:00:24

Maximiliam Schmitt, Tenor - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

13
Dritter Teil: 34. Schlußchor "Singt dem Herren alle Stimmen!"
00:03:37

Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Franz Joseph Haydn, Composer

2015 Outhere

Descriptif de l'album

Toute la Création du monde en une heure et quart… il fallait bien l’extraordinaire pouvoir de concentration du vieux Haydn pour réussir ce pari insensé, là où tant d’autres n’auraient sans doute pas hésité à en faire toujours plus pour épuiser ce sujet. La Création, de 1798, est l’un des ultimes et plus puissants chefs-d’œuvre de Haydn qui, toujours maître de la surprise, invente le Big Bang musical dès l’introduction de son ouvrage – « Et la lumière fut » est un phénoménal effet choral-orchestral comme personne n’en avait jamais composé auparavant. On retient également les merveilleuses descriptions des diverses créations de l’Éternel, parmi lesquelles l’extravagante évocation des baleines reste un intense moment d’invention orchestrale, mais tout l’ouvrage déborde de génie dans lequel un Beethoven n’avait plus qu’à puiser… Philippe Herreweghe a choisi de privilégier une certaine transparence de propos plutôt que de perpétuer la tradition quelque peu grandiloquente et quasiment dramatique-lyrique des des grands orchestres de la sphère germanique. La partition y gagne en lisibilité. © SM/Qobuz


« [...] La Création par Herreweghe, dans toute sa splendeur. Dès le fameux Chaos initial, on est frappé par les couleurs de l'orchestre. [...] La puissance, mais aussi la clarté et les jeux de timbre, sans oublier l'élan, sont au rendez-vous. [...] Les solistes se distinguent par leur style, leur intelligence du texte, leur sens de l'expression. [...] Cette Création épique et éloquente, se situe sur les sommets de la discographie aux côtés de celles de René Jacobs et de Nicolaus Harnoncourt.» (Classica, décembre 2015 / Marc Vignal)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
Songs In The Key Of Life Stevie Wonder
Innervisions Stevie Wonder
À découvrir également
Par Philippe Herreweghe
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Fabio Biondi & Europa Galante, 30 ans de liberté

Le violoniste et chef italien Fabio Biondi, célèbre notamment pour son interprétation des “Quatre Saisons” de Vivaldi avec son orchestre Europa Galante, est de ceux qui rejettent toute forme de cloisonnement dans la musique. Retour sur le parcours d’un musicien doté d’une grande souplesse d’esprit et figure incontournable du violon baroque.

Jordi Savall : la musique, la vie, l'enregistrement

Il pleuvait à seaux en cette nuit d’octobre dans le Bugey, où il pleut d’ailleurs très souvent à cette époque de l’année. Il était autour de minuit. Nous étions une cinquantaine de passionnés à attendre dans le silence, l’humidité et le froid au Festival d’Ambronay. Puis, sans aucun bruit, Jordi Savall est arrivé, sanglé dans un imperméable blanc et trempé, façon Humphrey Bogart dans “Casablanca”, serrant une caisse en forme de corps humain contre lui. Avec des gestes lents, il en a extrait, non pas une mitraillette, mais une viole de gambe qu’il a commencé à manier et à accorder avec d’infinies précautions. Puis, le miracle est descendu sur l’auditoire.

Le Rêve d'Elgar devient réalité

The Dream Of Gerontius, après une création catastrophique en 1900, a rapidement accédé au statut d'œuvre-culte du répertoire choral mondial

Dans l'actualité...