Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Anna Kasyan|Händel: Shades of Love, Italian Cantatas

Händel: Shades of Love, Italian Cantatas

Anna Kasyan

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 192.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Composées lors du séjour italien de Haendel au début du XVIIIe siècle, les cantates ici interprétées par la soprano Anna Kasyan dessinent une cartographie nuancée du cœur des héroïnes d’opéra. Ce sont alors les castrats qui brûlent les planches des scènes italiennes mais quelques cantatrices se font tout de même entendre. Ces cantates italiennes de Haendel furent ainsi exécutées en leur temps par Margherita Durastanti. Anna Kasyan prend le relai de la prima donna et fait revivre avec passion les tourments de ces figures déchirées entre amour et devoir. Mélange d'histoire et de mythologie, les livrets des cantates – comme ceux des opéras – font la part belle aux personnages féminins dont Lucrèce est ici le plus parfait modèle.
En réunissant ces partitions, la jeune soprane géorgienne offre un programme dramatique et virtuose. Grand prix du concours de belcanto Vincenzo Bellini, Anna Kasyan met toute sa technique au service de l’expression des sentiments de Haendel. Elle renouvelle sans cesse les ornements et soigne le phrasé au plus près du texte et des affects qu’il exprime. Souvent étonnante, raffinée dans son expression et sa clarté d’émission, Anna Kasyan s’est vite affirmée dans un large répertoire aussi bien à l’opéra où elle est désormais habituée des grandes productions du genre qu’en musique de chambre, alors même qu’elle entame une carrière cinématographique (L’Abbiamo fatta grossa, de Carlo Verdone au côtés de Carlo Verdone et Antionio Albanese). © Evidence

Plus d'informations

Händel: Shades of Love, Italian Cantatas

Anna Kasyan

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Lucrezia, HWV 145: O Numi eterni! (Recitativo)
00:00:58

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

2
Lucrezia, HWV 145: Già superbo del mio affano (Aria)
00:06:06

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

3
Lucrezia, HWV 145: Ma voi forse nel Cielo (Recitativo)
00:00:43

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

4
Lucrezia, HWV 145: Il suol che preme (Aria)
00:02:44

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

5
Lucrezia, HWV 145: Ah! Che ancor nell’ abiso (Recitativo)
00:00:41

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

6
Lucrezia, HWV 145: Questi la disperata (Furioso)
00:00:35

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

7
Lucrezia, HWV 145: Alla salma infedel (Aria)
00:03:09

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

8
Lucrezia, HWV 145: A voi, a voi, padre (Recitativo)
00:01:10

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

9
Lucrezia, HWV 145: Già nel seno (Arioso)
00:01:43

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

10
Se pari è la tua fè, HWV 158a: Se pari è la tua fè (Aria)
00:02:30

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

11
Se pari è la tua fè, HWV 158a: Sì, sì, questa sia solo (Recitativo) - Non s’afferra d’amore (Aria)
00:02:40

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

12
Clori, mia bella Clori, HWV 92: Clori, mia bella Clori (Recitativo)
00:00:51

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - Jorge Jiménez, Performer - Anastasia Shapoval, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

13
Clori, mia bella Clori, HWV 92: Chiari lumi (Aria)
00:04:33

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - Jorge Jiménez, Performer - Anastasia Shapoval, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

14
Clori, mia bella Clori, HWV 92: Temo ma pure io spero (Recitativo)
00:00:39

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - Jorge Jiménez, Performer - Anastasia Shapoval, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

15
Clori, mia bella Clori, HWV 92: Ne’ gigli e nelle rose (Aria)
00:01:50

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - Jorge Jiménez, Performer - Anastasia Shapoval, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

16
Clori, mia bella Clori, HWV 92: Non è pèro che non molesta e grave (Recitativo)
00:00:30

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - Jorge Jiménez, Performer - Anastasia Shapoval, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

17
Clori, mia bella Clori, HWV 92: Mie pupille (Aria)
00:04:06

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - Jorge Jiménez, Performer - Anastasia Shapoval, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

18
Clori, mia bella Clori, HWV 92: Tu nobil alma, in tanto (Recitativo)
00:00:27

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - Jorge Jiménez, Performer - Anastasia Shapoval, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

19
Clori, mia bella Clori, HWV 92: Di gelosia il timore (Aria)
00:02:13

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - Jorge Jiménez, Performer - Anastasia Shapoval, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

20
Sento là che ristretto, HWV 161b: Sento là che ristretto (Recitativo)
00:01:20

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

21
Sento là che ristretto, HWV 161b: Mormorando esclaman l’onde (Aria)
00:06:59

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

22
Sento là che ristretto, HWV 161b: Son io Nice, il ruscello (Recitativo)
00:00:59

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

23
Sento là che ristretto, HWV 161b: Se un sol momento (Aria)
00:03:22

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

24
Crudel tiranno amor, HWV 97: Crudel tiranno amor (Aria)
00:03:56

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - Jorge Jiménez, Performer - Anastasia Shapoval, Performer - Michel Renard, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

25
Crudel tiranno amor, HWV 97: Ma tu mandi al mio core (Recitativo)
00:00:23

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - Jorge Jiménez, Performer - Anastasia Shapoval, Performer - Michel Renard, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

26
Crudel tiranno amor, HWV 97: O dolce mia speranza (Aria)
00:07:33

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - Jorge Jiménez, Performer - Anastasia Shapoval, Performer - Michel Renard, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

27
Crudel tiranno amor, HWV 97: Senza te, dolce spene (Recitativo)
00:00:27

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - Jorge Jiménez, Performer - Anastasia Shapoval, Performer - Michel Renard, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

28
Crudel tiranno amor, HWV 97: O cara spene, del mio diletto (Aria)
00:03:15

Anna Kasyan, Performer - Jori Vinikour, Performer - Ophélie Gaillard, Performer - Jorge Jiménez, Performer - Anastasia Shapoval, Performer - Michel Renard, Performer - George Frideric Handel, Composer

Evidence Classics Anna Kasyan

Descriptif de l'album

Composées lors du séjour italien de Haendel au début du XVIIIe siècle, les cantates ici interprétées par la soprano Anna Kasyan dessinent une cartographie nuancée du cœur des héroïnes d’opéra. Ce sont alors les castrats qui brûlent les planches des scènes italiennes mais quelques cantatrices se font tout de même entendre. Ces cantates italiennes de Haendel furent ainsi exécutées en leur temps par Margherita Durastanti. Anna Kasyan prend le relai de la prima donna et fait revivre avec passion les tourments de ces figures déchirées entre amour et devoir. Mélange d'histoire et de mythologie, les livrets des cantates – comme ceux des opéras – font la part belle aux personnages féminins dont Lucrèce est ici le plus parfait modèle.
En réunissant ces partitions, la jeune soprane géorgienne offre un programme dramatique et virtuose. Grand prix du concours de belcanto Vincenzo Bellini, Anna Kasyan met toute sa technique au service de l’expression des sentiments de Haendel. Elle renouvelle sans cesse les ornements et soigne le phrasé au plus près du texte et des affects qu’il exprime. Souvent étonnante, raffinée dans son expression et sa clarté d’émission, Anna Kasyan s’est vite affirmée dans un large répertoire aussi bien à l’opéra où elle est désormais habituée des grandes productions du genre qu’en musique de chambre, alors même qu’elle entame une carrière cinématographique (L’Abbiamo fatta grossa, de Carlo Verdone au côtés de Carlo Verdone et Antionio Albanese). © Evidence

À propos

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Playlists

Dans la même thématique...

Eclipse

Hilary Hahn

Eclipse Hilary Hahn

Sibelius: Complete Symphonies

Klaus Mäkelä

The New Four Seasons - Vivaldi Recomposed

Max Richter

Old Friends New Friends

Nils Frahm

Nightscapes

Magdalena Hoffmann

Nightscapes Magdalena Hoffmann
Les Grands Angles...
Fabio Biondi & Europa Galante, 30 ans de liberté

Le violoniste et chef italien Fabio Biondi, célèbre notamment pour son interprétation des “Quatre Saisons” de Vivaldi avec son orchestre Europa Galante, est de ceux qui rejettent toute forme de cloisonnement dans la musique. Retour sur le parcours d’un musicien doté d’une grande souplesse d’esprit et figure incontournable du violon baroque.

Glenn Gould : l'extravagance ?

Il ne faisait rien comme les autres et c’est sans doute pour ça qu’il est devenu l’un des pianistes les plus respectés du XXe siècle. Avec ses interprétations inédites des grands classiques du classique, sa façon de jouer les coudes sous le clavier et ses excentricités, Glen Gould était un des musiciens les plus appréciés – et les plus critiqués – de son temps. Retour sur la carrière de ce pianiste d’art et d’essai.

Radu Lupu, un génie très discret

Décrit comme un poète, géant, magicien ou pianiste de l'indicible, l’artiste roumain entretenait un certain mystère autour de sa personnalité tourmentée et puissamment introvertie qui illuminait son approche musicale. Au piano, il recherchait un son puissant et consistant, pétrissant son clavier comme un boulanger sa pâte. Radu Lupu nous a quittés le 17 avril 2022, laissant un legs discographique relativement restreint et d'autant plus précieux.

Dans l'actualité...