Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Saez - God Blesse

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

God Blesse

Saez

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

 « Du ridicule au sublime, il n’y a qu’un pas », écrivit Napoléon. Et ce pas, Saez le fait tour à tour en avant et en arrière, avec ce double album, passant sans cesse de l’un à l’autre. Persistant dans le propos politique, le chanteur puise dans le bréviaire altermondialiste du début du siècle : Massoud, impérialisme, libéralisme, capitalisme, McDonald’s, idiotie télévisée, etc. Et, jouant l’héritier de la chanson engagée, le prophétaillon de 24 ans entend faire « Ouvrir les yeux sur le capitalisme » (« J’veux du nucléaire ») dans une déclamation aux airs de prêche : « Y’a plus de ciel (…) Y’a plus d’amour… Y’a plus que des troupeaux, des vendus, des vautours » (« Usé »)… Mais voilà : Damien Saez n’est pas Thom Yorke et son altermondialisme, partant d’intuitions ou de rejets largement partagés, ne s’élève jamais au-delà de la naïve impulsivité d’une colère – fût-elle justifiée. Deux ans et demi après Jours Etranges, le jeune parolier montre qu’il n’a pas vraiment évolué, geignant des mots non pas simples, mais simplistes jusqu’au grotesque. Et lorsqu’il délaisse la politique, c’est pour tomber dans la vulgarité (le techno-porno « Sexe ») ou la niaiserie (« Si la grâce avait un nom, elle porterait le tient », chante-t-il sur la ballade « So Gorgeous », qui s’achève par la crispante reprise du « Stand By Me » de Ben E. King).   On passera donc sur les paroles et le chant ; car si l’influence de Jacques Brel est patente (par le caractère parfois déclamatoire et souvent théâtral du chant et par certaines tournures de phrases), Saez n’a pas encore trouvé son unicité. Comme une éponge exprimant ce qu’elle a absorbé, Saez parsème çà et là – consciemment ou pas – des mélodies ou plans musicaux qui rappellent d’autres artistes : Dido (le refrain de « No Place For Us » rappelle « Thank You »), Led Zeppelin (un riff proche de« Whole Lotta Love » sur « Solution »), Depeche Mode (« Isn’t It Love II » qui a des airs de « Dream On »), Radiohead et U2 (« Perfect World » a des réminiscences de « No Surprises » et « One ») ou chant à la Thom Yorke (« Light The Way »)…   Pourtant, le double album God Blesse / Katagena est le fait d’un compositeur ambitieux et vraiment talentueux. Passant avec une aisance frappante du rock saturé avec bruitages d’inspiration indus/electro (« J’veux du nucléaire ») à d’incroyables pièces orchestrales au dramatisme d’une mélancolie toute romantique (« Light The Way – Interlude », l’incroyable « Thème II », parties 1 et 2, ou l’épique « Voici la Mort »), de l’electro-pop avec chant filtré au vocoder (« Sexe ») à des ballades dolentes (« So Gorgeous ») ou des passages éthérés (« Route 666 » ou« Ice Cream Trip », entre post-rock, Brian Eno et Air), Saez montre l’étendue de ses capacités et étonne de bout en bout.   Avec ce deuxième album, l’artiste passe de la révolte de lycéen à un gauchisme sentimental et juvénile que résume l’hymnique « Solution » (« Il n’y a plus de rêve pour cette génération »)… On peut attendre du troisième album que ses paroles révèlent un Saez enfin adulte. Si la maxime napoléonienne a du vrai, il reste à souhaiter que le profus God Blesse / Katagena – qui est par instants tout bonnement captivant – marquera le pas définitif vers la maturité pour ce jeune artiste qui pourrait s’avérer le Gérard Manset du début du XXIe siècle. Rien moins que ça.  
© ©Copyright Music Story Mikaël Faujour 2017

Plus d'informations

God Blesse

Saez

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
J'Veux Du Nucléaire Album Version
00:05:31

Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Saez, Chorus, Interprète Instrumental, MainArtist, AssociatedPerformer - Damien Saez, ComposerLyricist

℗ 2002 Barclay

2
Solution Album Version
00:03:09

Teo Miller, Producer, Mixer, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer, StudioPersonnel - Franck Phan, Composer, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer - Saez, Interprète Instrumental, MainArtist, AssociatedPerformer - Damien Saez, Composer, Author

℗ 2002 Barclay

3
So Gorgeous Album Version
00:05:22

Jerry Leiber, ComposerLyricist - Mike Stoller, ComposerLyricist - KING, ComposerLyricist - Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Saez, Interprète Instrumental, MainArtist, AssociatedPerformer - Damien Saez, Composer, Author

℗ 2002 Barclay

4
No Place For Us Album Version
00:03:36

Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Saez, MainArtist - Damien Saez, ComposerLyricist

℗ 2002 Barclay

5
Light The Way Interlune
00:03:16

Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Saez, Interprète Instrumental, MainArtist, AssociatedPerformer - Damien Saez, ComposerLyricist

℗ 2002 Barclay

6
Isn't It Love II Album Version
00:02:55

Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Kasia Krynska, Author - Saez, MainArtist - Damien Saez, Composer, Author

℗ 2002 Barclay

7
Sexe Album Version
00:05:04

Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Franck Phan, Composer - Saez, Chorus, Interprète Instrumental, MainArtist, AssociatedPerformer - Damien Saez, Composer, Author - Martin Jenkins, Recording Arranger, AssociatedPerformer

℗ 2002 Barclay

8
WTC Instrumental
00:02:30

Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Saez, MainArtist - Damien Saez, ComposerLyricist

℗ 2002 Barclay

9
J'Veux Qu'On Baise Sur Ma Tombe Album Version
00:04:31

Maxime Garoute, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer - James Eller, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer - Teo Miller, Producer, Mixer, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer, StudioPersonnel - Saez, Interprète Instrumental, MainArtist, AssociatedPerformer - Damien Saez, ComposerLyricist - Martin Jenkins, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer

℗ 2002 Barclay

10
Route 666 Album Version
00:02:19

Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Saez, Interprète Instrumental, MainArtist, AssociatedPerformer - Damien Saez, ComposerLyricist - Katagena, Interprète Vocal, AssociatedPerformer

℗ 2002 Barclay

11
Ice Cream Trip On An Acid Van Album Version
00:03:47

Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Kasia Krynska, Author - Saez, Interprète Instrumental, MainArtist, AssociatedPerformer - Damien Saez, Composer, Author - Martin Jenkins, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer

℗ 2002 Barclay

12
Thème II Partie 1
00:08:02

Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Saez, Interprète Instrumental, MainArtist, AssociatedPerformer - Damien Saez, ComposerLyricist

℗ 2002 Barclay

13
Be My Princess Album Version
00:05:46

Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Saez, Interprète Instrumental, MainArtist, AssociatedPerformer - Damien Saez, ComposerLyricist

℗ 2002 Barclay

14
Perfect World Album Version
00:03:36

Maxime Garoute, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer - James Eller, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer - Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Saez, MainArtist - Damien Saez, ComposerLyricist - Martin Jenkins, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer

℗ 2002 Barclay

15
Theme II Partie 2
00:03:44

Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Saez, Interprète Instrumental, MainArtist, AssociatedPerformer - Damien Saez, ComposerLyricist

℗ 2002 Barclay

16
Light The Way Album Version
00:05:32

Clive Deamer, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer - CHRIS TAYLOR, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer - Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Franck Phan, Composer - Kasia Krynska, Author - Saez, Interprète Instrumental, MainArtist, AssociatedPerformer - Damien Saez, Composer, Author

℗ 2002 Barclay

DISQUE 2

1
Theme I Intro
00:01:16

Eumir Deodato, Music Director & Conductor, AssociatedPerformer - CHRIS TAYLOR, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer - Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Saez, Interprète Instrumental, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Phillipe Blaze, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer

℗ 2002 Barclay

2
Theme I Et I I Instrumental
00:14:03

Eumir Deodato, Music Director & Conductor, AssociatedPerformer - CHRIS TAYLOR, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer - Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Saez, Interprète Instrumental, MainArtist, AssociatedPerformer - Damien Saez, Composer, Author - Phillipe Blaze, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer

℗ 2002 Barclay

3
Isn't It Love I Album Version
00:02:56

Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Kasia Krynska, Author - Saez, Interprète Instrumental, MainArtist, AssociatedPerformer - Damien Saez, Composer, Author - Katagena, Chorus, Interprète Vocal, AssociatedPerformer

℗ 2002 Barclay

4
Les Condamnés Album Version
00:08:05

Eumir Deodato, Music Director & Conductor, AssociatedPerformer - Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Saez, Interprète Instrumental, MainArtist, AssociatedPerformer - Damien Saez, ComposerLyricist

℗ 2002 Barclay

5
A Ton Nom Album Version
00:02:48

Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Saez, Chorus, Interprète Instrumental, MainArtist, AssociatedPerformer - Damien Saez, ComposerLyricist

℗ 2002 Barclay

6
Saint-Petersbourg Album Version
00:03:31

Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Saez, Interprète Instrumental, MainArtist, AssociatedPerformer - Damien Saez, ComposerLyricist

℗ 2002 Barclay

7
Massoud Album Version
00:04:50

Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Saez, MainArtist - Damien Saez, ComposerLyricist

℗ 2002 Barclay

8
Les Hommes Album Version
00:07:16

Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Saez, Interprète Instrumental, MainArtist, AssociatedPerformer - Damien Saez, ComposerLyricist

℗ 2002 Barclay

9
Use Album Version
00:05:18

Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Saez, Interprète Instrumental, MainArtist, AssociatedPerformer - Damien Saez, ComposerLyricist

℗ 2002 Barclay

10
Voici La Mort Intro
00:00:48

Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Saez, MainArtist - Damien Saez, ComposerLyricist

℗ 2002 Barclay

11
Voici La Mort Album Version
00:12:45

Eumir Deodato, Music Director & Conductor, AssociatedPerformer - Clive Deamer, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer - CHRIS TAYLOR, Interprète Instrumental, AssociatedPerformer - Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Saez, Interprète Instrumental, MainArtist, AssociatedPerformer - Damien Saez, ComposerLyricist

℗ 2002 Barclay

12
Silence Silence
00:00:11

Inconnu, ComposerLyricist - Saez, MainArtist

℗ 2002 Barclay

13
Menacés Mais Libre Album Version
00:05:37

Teo Miller, Producer, Mixer, StudioPersonnel - Fraiche, Author - Saez, Interprète Instrumental, MainArtist, AssociatedPerformer - Damien Saez, Composer, Author

℗ 2002 Barclay

Descriptif de l'album

 « Du ridicule au sublime, il n’y a qu’un pas », écrivit Napoléon. Et ce pas, Saez le fait tour à tour en avant et en arrière, avec ce double album, passant sans cesse de l’un à l’autre. Persistant dans le propos politique, le chanteur puise dans le bréviaire altermondialiste du début du siècle : Massoud, impérialisme, libéralisme, capitalisme, McDonald’s, idiotie télévisée, etc. Et, jouant l’héritier de la chanson engagée, le prophétaillon de 24 ans entend faire « Ouvrir les yeux sur le capitalisme » (« J’veux du nucléaire ») dans une déclamation aux airs de prêche : « Y’a plus de ciel (…) Y’a plus d’amour… Y’a plus que des troupeaux, des vendus, des vautours » (« Usé »)… Mais voilà : Damien Saez n’est pas Thom Yorke et son altermondialisme, partant d’intuitions ou de rejets largement partagés, ne s’élève jamais au-delà de la naïve impulsivité d’une colère – fût-elle justifiée. Deux ans et demi après Jours Etranges, le jeune parolier montre qu’il n’a pas vraiment évolué, geignant des mots non pas simples, mais simplistes jusqu’au grotesque. Et lorsqu’il délaisse la politique, c’est pour tomber dans la vulgarité (le techno-porno « Sexe ») ou la niaiserie (« Si la grâce avait un nom, elle porterait le tient », chante-t-il sur la ballade « So Gorgeous », qui s’achève par la crispante reprise du « Stand By Me » de Ben E. King).   On passera donc sur les paroles et le chant ; car si l’influence de Jacques Brel est patente (par le caractère parfois déclamatoire et souvent théâtral du chant et par certaines tournures de phrases), Saez n’a pas encore trouvé son unicité. Comme une éponge exprimant ce qu’elle a absorbé, Saez parsème çà et là – consciemment ou pas – des mélodies ou plans musicaux qui rappellent d’autres artistes : Dido (le refrain de « No Place For Us » rappelle « Thank You »), Led Zeppelin (un riff proche de« Whole Lotta Love » sur « Solution »), Depeche Mode (« Isn’t It Love II » qui a des airs de « Dream On »), Radiohead et U2 (« Perfect World » a des réminiscences de « No Surprises » et « One ») ou chant à la Thom Yorke (« Light The Way »)…   Pourtant, le double album God Blesse / Katagena est le fait d’un compositeur ambitieux et vraiment talentueux. Passant avec une aisance frappante du rock saturé avec bruitages d’inspiration indus/electro (« J’veux du nucléaire ») à d’incroyables pièces orchestrales au dramatisme d’une mélancolie toute romantique (« Light The Way – Interlude », l’incroyable « Thème II », parties 1 et 2, ou l’épique « Voici la Mort »), de l’electro-pop avec chant filtré au vocoder (« Sexe ») à des ballades dolentes (« So Gorgeous ») ou des passages éthérés (« Route 666 » ou« Ice Cream Trip », entre post-rock, Brian Eno et Air), Saez montre l’étendue de ses capacités et étonne de bout en bout.   Avec ce deuxième album, l’artiste passe de la révolte de lycéen à un gauchisme sentimental et juvénile que résume l’hymnique « Solution » (« Il n’y a plus de rêve pour cette génération »)… On peut attendre du troisième album que ses paroles révèlent un Saez enfin adulte. Si la maxime napoléonienne a du vrai, il reste à souhaiter que le profus God Blesse / Katagena – qui est par instants tout bonnement captivant – marquera le pas définitif vers la maturité pour ce jeune artiste qui pourrait s’avérer le Gérard Manset du début du XXIe siècle. Rien moins que ça.  
© ©Copyright Music Story Mikaël Faujour 2017

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Renaud Renaud
Rouge Sang Renaud
ARTEMIS Artemis
À découvrir également
Par Saez

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Boris Vian, la zizique avant tout

Boris Vian n’a pas seulement donné son nom à des établissements scolaires et des médiathèques. Il fut un artiste et créateur quasi complet, et la musique, qu’il composait, produisait, écrivait et parfois chantait, a rythmé sa vie fulgurante, conclue à l’âge de 39 ans dans une salle de cinéma en 1959. Pour fêter en fanfare les 100 ans de sa naissance, Qobuz vous propose une partition biographique.

Le petit théâtre d’Alain Souchon

Chroniques du quotidien dont la mélancolie est souvent masquée par un humour nonchalant ou enfantin, les chansons d’Alain Souchon s’articulent autour des mêmes thèmes et procédés depuis son premier album, au milieu des années 1970. Dans un mélange singulier de douceur et de fermeté, de nostalgie rêveuse et d’ancrage dans le réel, les différents éléments de l’univers souchonien s’apparentent à un petit théâtre de la vie.

Alain Bashung, chanteur reptilien

Certains artistes sont enclins à travailler autour d’un style unique qu’ils cherchent à développer et peaufiner au fil du temps, tandis que d’autres ne créent qu’en se renouvelant indéfiniment. Alain Bashung appartient à la seconde catégorie. Retour sur les différents visages de l’interprète de « Ma Petite Entreprise » et de « Gaby oh Gaby ».

Dans l'actualité...