Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Daniel Reuss - Francis Poulenc : Stabat Mater

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Francis Poulenc : Stabat Mater

Carolyn Sampson, Cappella Amsterdam..., Daniel Reuss

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Une version tout en douceur et en rondeurs, aux antipodes de ce qu'on entend habituellement dans cette œuvre magistrale de Poulenc. C'est l'aspect tendre, voire séraphique qui est mis en avant dans cette belle interprétation de Daniel Reuss. Le chœur est souple, la délicate instrumentation remarquablement éclairée par le chef et par l'Orchestre National d'Estonie. Le paradoxe n'est pas loin, car une telle vision décantée du Stabat Mater fait inévitablement penser au Requiem de Fauré que Poulenc détestait cordialement. Et pourtant ce traitement lui va bien. Il confère une dimension supplémentaire à ce chef-d'œuvre. Excellent couplage avec les trop rares Sept Répons des Ténèbres qui sont de la même encre que les pages les plus émouvantes de Dialogues des Carmélites. Ce Poulenc venu d'ailleurs mérite vraiment le détour en Estonie. FH

Plus d'informations

Francis Poulenc : Stabat Mater

Daniel Reuss

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Sept Répons des Ténèbres, FP 181 pour soprano, chœur & orchestre (Francis Poulenc)

1
I. Una hora non potuistis vigilare mecum 00:03:44

Cappella Amsterdam - Estonian Philharmonic Chamber Choir - Estonian National Symphony Orchestra - Daniel Reuss, Conductor - Francis Poulenc, Composer

harmonia mundi 2014

2
II. Judas mercator pessimus 00:02:42

Cappella Amsterdam - Estonian Philharmonic Chamber Choir - Estonian National Symphony Orchestra - Daniel Reuss, Conductor - Francis Poulenc, Composer

harmonia mundi 2014

3
III. Jesum tradidit impius 00:04:27

Carolyn Sampson, soprano - Cappella Amsterdam - Estonian Philharmonic Chamber Choir - Estonian National Symphony Orchestra - Daniel Reuss, Conductor - Francis Poulenc, Composer

harmonia mundi 2014

4
IV. Caligaverunt oculi mei 00:03:01

Cappella Amsterdam - Estonian Philharmonic Chamber Choir - Estonian National Symphony Orchestra - Daniel Reuss, Conductor - Francis Poulenc, Composer

harmonia mundi 2014

5
V. Tenebrae factae sunt 00:04:10

Carolyn Sampson, soprano - Cappella Amsterdam - Estonian Philharmonic Chamber Choir - Estonian National Symphony Orchestra - Daniel Reuss, Conductor - Francis Poulenc, Composer

harmonia mundi 2014

6
VI. Sepulto Domino 00:03:11

Cappella Amsterdam - Estonian Philharmonic Chamber Choir - Estonian National Symphony Orchestra - Daniel Reuss, Conductor - Francis Poulenc, Composer

harmonia mundi 2014

7
VII. Ecce quomodo moritur justus 00:06:01

Cappella Amsterdam - Estonian Philharmonic Chamber Choir - Estonian National Symphony Orchestra - Daniel Reuss, Conductor - Francis Poulenc, Composer

harmonia mundi 2014

Stabat Mater pour soprano, chœur mixte & orchestre (Francis Poulenc)

8
I. Stabat mater dolorosa 00:04:50

Cappella Amsterdam - Estonian Philharmonic Chamber Choir - Estonian National Symphony Orchestra - Daniel Reuss, Conductor - Francis Poulenc, Composer

harmonia mundi 2014

9
II. Cujus animam gementem 00:01:11

Cappella Amsterdam - Estonian Philharmonic Chamber Choir - Estonian National Symphony Orchestra - Daniel Reuss, Conductor - Francis Poulenc, Composer

harmonia mundi 2014

10
III. O quam tristis et afflicta 00:02:54

Cappella Amsterdam - Estonian Philharmonic Chamber Choir - Estonian National Symphony Orchestra - Daniel Reuss, Conductor - Francis Poulenc, Composer

harmonia mundi 2014

11
IV. Quae moerebat et dolebat 00:01:27

Cappella Amsterdam - Estonian Philharmonic Chamber Choir - Estonian National Symphony Orchestra - Daniel Reuss, Conductor - Francis Poulenc, Composer

harmonia mundi 2014

12
V. Quis est homo, qui non fleret 00:01:33

Cappella Amsterdam - Estonian Philharmonic Chamber Choir - Estonian National Symphony Orchestra - Daniel Reuss, Conductor - Francis Poulenc, Composer

harmonia mundi 2014

13
VI. Vidit suum dulcem natum 00:04:14

Carolyn Sampson, soprano - Cappella Amsterdam - Estonian Philharmonic Chamber Choir - Estonian National Symphony Orchestra - Daniel Reuss, Conductor - Francis Poulenc, Composer

harmonia mundi 2014

14
VII. Eja mater, fons amoris 00:01:26

Cappella Amsterdam - Estonian Philharmonic Chamber Choir - Estonian National Symphony Orchestra - Daniel Reuss, Conductor - Francis Poulenc, Composer

harmonia mundi 2014

15
VIII. Fac ut ardeat cor meum 00:02:32

Cappella Amsterdam - Estonian Philharmonic Chamber Choir - Estonian National Symphony Orchestra - Daniel Reuss, Conductor - Francis Poulenc, Composer

harmonia mundi 2014

16
IX. Sancta mater, istud agas 00:03:35

Cappella Amsterdam - Estonian Philharmonic Chamber Choir - Estonian National Symphony Orchestra - Daniel Reuss, Conductor - Francis Poulenc, Composer

harmonia mundi 2014

17
X. Fac ut portem Christi mortem 00:04:11

Carolyn Sampson, soprano - Cappella Amsterdam - Estonian Philharmonic Chamber Choir - Estonian National Symphony Orchestra - Daniel Reuss, Conductor - Francis Poulenc, Composer

harmonia mundi 2014

18
XI. Inflammatus et accensus 00:02:07

Cappella Amsterdam - Estonian Philharmonic Chamber Choir - Estonian National Symphony Orchestra - Daniel Reuss, Conductor - Francis Poulenc, Composer

harmonia mundi 2014

19
XII. Quando corpus morietur 00:04:46

Carolyn Sampson, soprano - Cappella Amsterdam - Estonian Philharmonic Chamber Choir - Estonian National Symphony Orchestra - Daniel Reuss, Conductor - Francis Poulenc, Composer

harmonia mundi 2014

Descriptif de l'album

Une version tout en douceur et en rondeurs, aux antipodes de ce qu'on entend habituellement dans cette œuvre magistrale de Poulenc. C'est l'aspect tendre, voire séraphique qui est mis en avant dans cette belle interprétation de Daniel Reuss. Le chœur est souple, la délicate instrumentation remarquablement éclairée par le chef et par l'Orchestre National d'Estonie. Le paradoxe n'est pas loin, car une telle vision décantée du Stabat Mater fait inévitablement penser au Requiem de Fauré que Poulenc détestait cordialement. Et pourtant ce traitement lui va bien. Il confère une dimension supplémentaire à ce chef-d'œuvre. Excellent couplage avec les trop rares Sept Répons des Ténèbres qui sont de la même encre que les pages les plus émouvantes de Dialogues des Carmélites. Ce Poulenc venu d'ailleurs mérite vraiment le détour en Estonie. FH

Détails de l'enregistrement original : Enregistrement juin 2012, Estonia Concert Hall, Tallinn (Estonie)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
Playing the Room Avishai Cohen (tp)
À découvrir également
Par Daniel Reuss
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Jordi Savall : la musique, la vie, l'enregistrement

Il pleuvait à seaux en cette nuit d’octobre dans le Bugey, où il pleut d’ailleurs très souvent à cette époque de l’année. Il était autour de minuit. Nous étions une cinquantaine de passionnés à attendre dans le silence, l’humidité et le froid au Festival d’Ambronay. Puis, sans aucun bruit, Jordi Savall est arrivé, sanglé dans un imperméable blanc et trempé, façon Humphrey Bogart dans Casablanca, serrant une caisse en forme de corps humain contre lui. Avec des gestes lents, il en a extrait, non pas une mitraillette, mais une viole de gambe qu’il a commencé à manier et à accorder avec d’infinies précautions. Puis le miracle est descendu sur l’auditoire.

Pâques, mais pas que...

Des diverses Pâques, pâque et Pâque

Orfeo Orchestra, le chaînon manquant du XVIIIe siècle français

Très actif dans la musique baroque française depuis ses premières parutions au début des années 90, l'Orfeo Orchestra, dirigé par György Vashegyi, a été, ces dernières années, distingué par le Palazzetto Bru Zane et surtout le Centre de musique baroque de Versailles pour sa série d'explorations discographiques ambitieuses du répertoire lyrique français – baroque et classique.

Dans l'actualité...