Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Thomas Enhco - Feathers

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Feathers

Thomas Enhco

Livret numérique

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Bercé par la musique classique émanant d'une lignée de musiciens doués (son père n'est autre que le chef d'orchestre Jean-Claude Casadesus), Thomas Enhco s'est fait un nom dans le jazz contemporain avec ses trois albums précédents travaillés en trio, Esquisse (2006), Someday My Prince Will Come (2010) et Fireflies (2012). Avec ce premier opus réalisé en solitaire, l'héritage familial ressort davantage au long des huit séquences composées par le pianiste.

Écrit en majeure partie à New York, Feathers évoque selon son auteur les différentes étapes d'une histoire d'amour, racontées par un piano volubile, instrument idéal pour ce qui est de transmettre toute la gamme d'émotions y afférant : la rêverie de « Watching You Sleep » que l'on croirait tirée d'un cahier de Debussy ; la passion folle de « Looking for the Moose », pièce maîtresse et savante exprimant l'enthousiasme et ses battements de coeur ; « Je voulais te dire » où la violence des sentiments laisse place à la réflexion, voire au doute ; et ainsi de suite du malicieux « Mischievous », multipliant les détours, et de « The Last Night of February », jouant sur deux tableaux (mineur et majeur).

Les plumes (feathers) du recueil sont à la fois celles de la légèreté des jambes, de la tête et du coeur qui s'emballent, et les traces qu'elles laissent quand l'histoire prend fin ou mauvaise tournure, comme dans « Letting You Go ». Les sentiments laissent alors place aux souvenirs de « Sand Creek Song » et de « I'm Fine, Thank You ». En équilibre entre l'écriture et l'improvisation, Thomas Enhco démontre une nouvelle fois ses qualités de compositeur éclectique et de virtuose sensible.
© ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2015

Plus d'informations

Feathers

Thomas Enhco

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Watching You Sleep
00:02:36

Thomas Enhco, Composer, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2015 Decca Records France

2
Looking For The Moose
00:06:28

Thomas Enhco, Composer, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2015 Decca Records France

3
Je voulais te dire
00:06:19

Thomas Enhco, Composer, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2015 Decca Records France

4
Mischievous
00:05:21

Thomas Enhco, Composer, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2015 Decca Records France

5
The Last Night Of February
00:09:08

Thomas Enhco, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist

℗ 2015 Decca Records France

6
Letting You Go
00:07:45

Thomas Enhco, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist

℗ 2015 Decca Records France

7
Sand Creek Song
00:12:20

Thomas Enhco, Composer, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2015 Decca Records France

8
I’m Fine, Thank You
00:08:07

Thomas Enhco, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 2015 Decca Records France

Descriptif de l'album

Bercé par la musique classique émanant d'une lignée de musiciens doués (son père n'est autre que le chef d'orchestre Jean-Claude Casadesus), Thomas Enhco s'est fait un nom dans le jazz contemporain avec ses trois albums précédents travaillés en trio, Esquisse (2006), Someday My Prince Will Come (2010) et Fireflies (2012). Avec ce premier opus réalisé en solitaire, l'héritage familial ressort davantage au long des huit séquences composées par le pianiste.

Écrit en majeure partie à New York, Feathers évoque selon son auteur les différentes étapes d'une histoire d'amour, racontées par un piano volubile, instrument idéal pour ce qui est de transmettre toute la gamme d'émotions y afférant : la rêverie de « Watching You Sleep » que l'on croirait tirée d'un cahier de Debussy ; la passion folle de « Looking for the Moose », pièce maîtresse et savante exprimant l'enthousiasme et ses battements de coeur ; « Je voulais te dire » où la violence des sentiments laisse place à la réflexion, voire au doute ; et ainsi de suite du malicieux « Mischievous », multipliant les détours, et de « The Last Night of February », jouant sur deux tableaux (mineur et majeur).

Les plumes (feathers) du recueil sont à la fois celles de la légèreté des jambes, de la tête et du coeur qui s'emballent, et les traces qu'elles laissent quand l'histoire prend fin ou mauvaise tournure, comme dans « Letting You Go ». Les sentiments laissent alors place aux souvenirs de « Sand Creek Song » et de « I'm Fine, Thank You ». En équilibre entre l'écriture et l'improvisation, Thomas Enhco démontre une nouvelle fois ses qualités de compositeur éclectique et de virtuose sensible.
© ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2015

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Aqualung

Jethro Tull

Aqualung Jethro Tull

Crime Of The Century [2014 - HD Remaster]

Supertramp

Thick as a Brick

Jethro Tull

Thick as a Brick Jethro Tull

Misplaced Childhood

Marillion

À découvrir également
Par Thomas Enhco

Bach Mirror

Thomas Enhco

Bach Mirror Thomas Enhco

Bach Mirror

Thomas Enhco

Bach Mirror Thomas Enhco

Funambules

Thomas Enhco

Funambules Thomas Enhco

Thirty

Thomas Enhco

Thirty Thomas Enhco

Fireflies

Thomas Enhco

Fireflies Thomas Enhco

Playlists

Dans la même thématique...

Side-Eye NYC (V1.IV)

Pat Metheny

Side-Eye NYC (V1.IV) Pat Metheny

BD Music Presents Miles Davis

Miles Davis

Le Jazz de Cabu - Une petite histoire du swing de Louis Armstrong à Miles Davis...

Various Artists

On Vacation

Till Brönner

On Vacation Till Brönner

Sunset In The Blue (Deluxe Version)

Melody Gardot

Les Grands Angles...
Impulse! Orange was the new Black

Avec Blue Note et Verve, Impulse! est sans doute le plus célèbre des labels de jazz américains. Une maison peinte en orange et noir qui hébergea bien évidemment John Coltrane mais aussi les musiciens les plus aventureux des sixties et qui fête cette année ses 60 ans.

Bill Evans en 10 albums

Sans lui, Keith Jarrett, Brad Mehldau et quelques milliers d’autres pianistes de jazz joueraient différemment. Quarante ans après sa mort, l’héritage de Bill Evans n’a pas perdu de son influence. Au contraire. Difficile de faire le tri dans une discographie sans fond où même un enregistrement taxé d’anecdotique reste toujours supérieur à 90 % de la production. En voilà dix, sélectionnés en toute subjectivité…

Henry Mancini, stylé

Sophistication, humour, sensibilité… Tels sont les mots qu’on accole souvent à la musique d’Henry Mancini. Depuis sa disparition en 1994, il est toujours considéré comme un compositeur pop majeur et influent. Sans doute parce que, à côté des œuvres satinées et légères qui ont fait sa réputation (“Diamants sur canapé”, “La Panthère rose”…), il a su montrer la complexité de son langage à travers des compositions plus tourmentées.

Dans l'actualité...