Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Max Richter|Exiles

Exiles

Max Richter

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Après les attaques terroristes de Londres en 2005 sur Infra (2010), la guerre en Irak sur The Blue Notebooks (2003) et les conflits au Kosovo sur Memoryhouse (2002), Max Richter place la crise des migrants au centre d’Exiles qu’il publie au cœur de l’été 2021. Même si son œuvre protéiforme alterne entre musiques de films, relectures atypiques de pièces classiques, projets conceptuels et collaborations inattendues, le compositeur germano-britannique a régulièrement ancré certaines de ses musiques dans le réel et dans les maux de son temps. Ici, son engagement s’associe à une démarche formelle inédite. Exiles réunit en effet différents matériaux. La pièce centrale qui donne son titre au disque est la musique d’un ballet écrite pour la compagnie Nederlands Dans Theater et ses chorégraphes résidents Sol León et Paul Lightfoot. La virtuosité de Richter réside ici dans l’universalité du thème de cette œuvre portée par les cordes déchirantes du Baltic Sea Philharmonic dirigé par Kristjan Järvi. L’intensité comme l’envoûtement restent au centre de ces musiques plus influencées que jamais par les minimalistes américains comme Philip Glass et Steve Reich mais surtout par le compositeur estonien Arvo Pärt à qui Richter a d’ailleurs rendu visite durant l’enregistrement du disque…

Il complète Exiles en reprenant en version orchestrale d’anciennes œuvres chambristes emblématiques de son catalogue : On the Nature of Daylight extrait de The Blue NotebooksInfra 5 extrait d’InfraThe Haunted Ocean extrait de la musique du film Valse avec Bachir et Sunlight extrait de Songs from Before. Dans ce contexte symphonique, la musique de Max Richter dévoile des teintes inédites que la répétition à l’infini du motif de la composition Exiles exacerbe au fil des minutes… Assemblées de la sorte, toutes ces musiques apparemment hétéroclites réussissent à former un tout. Une entité miroir de la personnalité forte de cet acteur phare de la scène néo-classique contemporaine, étiquette qui ne cesse de faire débat. Mais qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse, Exiles reste un objet discographique fascinant. Une œuvre mêlant plus que jamais sophistication, simplicité et beauté. © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

Exiles

Max Richter

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Richter: Flowers Of Herself
Baltic Sea Philharmonic
00:08:33

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

2
Richter: On The Nature Of Daylight (Orchestra Version)
Baltic Sea Philharmonic
00:07:19

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

3
Richter: The Haunted Ocean (Exiles Version)
Baltic Sea Philharmonic
00:02:19

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

4
Richter: Infra 5 (Orchestra Version)
Baltic Sea Philharmonic
00:05:34

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

5
Richter: Sunlight (Orchestra Version)
Baltic Sea Philharmonic
00:03:58

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

6
Richter: Exiles (Pt. 1)
Baltic Sea Philharmonic
00:01:53

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

7
Richter: Exiles (Pt. 2)
Baltic Sea Philharmonic
00:01:52

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

8
Richter: Exiles (Pt. 3)
Baltic Sea Philharmonic
00:01:52

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

9
Richter: Exiles (Pt. 4)
Baltic Sea Philharmonic
00:01:52

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

10
Richter: Exiles (Pt. 5)
Baltic Sea Philharmonic
00:01:52

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

11
Richter: Exiles (Pt. 6)
Baltic Sea Philharmonic
00:01:52

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

12
Richter: Exiles (Pt. 7)
Baltic Sea Philharmonic
00:01:52

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

13
Richter: Exiles (Pt. 8)
Baltic Sea Philharmonic
00:01:52

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

14
Richter: Exiles (Pt. 9)
Baltic Sea Philharmonic
00:01:52

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

15
Richter: Exiles (Pt. 10)
Baltic Sea Philharmonic
00:01:52

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

16
Richter: Exiles (Pt. 11)
Baltic Sea Philharmonic
00:01:52

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

17
Richter: Exiles (Pt. 12)
Baltic Sea Philharmonic
00:01:52

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

18
Richter: Exiles (Pt. 13)
Baltic Sea Philharmonic
00:01:52

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

19
Richter: Exiles (Pt. 14)
Baltic Sea Philharmonic
00:01:53

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

20
Richter: Exiles (Pt. 15)
Baltic Sea Philharmonic
00:01:52

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

21
Richter: Exiles (Pt. 16)
Baltic Sea Philharmonic
00:01:52

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

22
Richter: Exiles (Pt. 17)
Baltic Sea Philharmonic
00:01:52

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

23
Richter: Exiles (Pt. 18)
Baltic Sea Philharmonic
00:01:38

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

24
Richter: Flowers Of Herself (Short Edit)
Baltic Sea Philharmonic
00:03:57

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

25
Richter: Exiles (Short Edit)
Baltic Sea Philharmonic
00:03:22

Tom Bailey, Recording Engineer, StudioPersonnel - Rupert Coulson, Mixer, StudioPersonnel - Max Richter, Composer, Producer - Kristjan Järvi, Conductor, MainArtist - Götz-Michael Rieth, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Baltic Sea Philharmonic, Orchestra, MainArtist

℗ 2021 StudioRichterMahr

Descriptif de l'album

Après les attaques terroristes de Londres en 2005 sur Infra (2010), la guerre en Irak sur The Blue Notebooks (2003) et les conflits au Kosovo sur Memoryhouse (2002), Max Richter place la crise des migrants au centre d’Exiles qu’il publie au cœur de l’été 2021. Même si son œuvre protéiforme alterne entre musiques de films, relectures atypiques de pièces classiques, projets conceptuels et collaborations inattendues, le compositeur germano-britannique a régulièrement ancré certaines de ses musiques dans le réel et dans les maux de son temps. Ici, son engagement s’associe à une démarche formelle inédite. Exiles réunit en effet différents matériaux. La pièce centrale qui donne son titre au disque est la musique d’un ballet écrite pour la compagnie Nederlands Dans Theater et ses chorégraphes résidents Sol León et Paul Lightfoot. La virtuosité de Richter réside ici dans l’universalité du thème de cette œuvre portée par les cordes déchirantes du Baltic Sea Philharmonic dirigé par Kristjan Järvi. L’intensité comme l’envoûtement restent au centre de ces musiques plus influencées que jamais par les minimalistes américains comme Philip Glass et Steve Reich mais surtout par le compositeur estonien Arvo Pärt à qui Richter a d’ailleurs rendu visite durant l’enregistrement du disque…

Il complète Exiles en reprenant en version orchestrale d’anciennes œuvres chambristes emblématiques de son catalogue : On the Nature of Daylight extrait de The Blue NotebooksInfra 5 extrait d’InfraThe Haunted Ocean extrait de la musique du film Valse avec Bachir et Sunlight extrait de Songs from Before. Dans ce contexte symphonique, la musique de Max Richter dévoile des teintes inédites que la répétition à l’infini du motif de la composition Exiles exacerbe au fil des minutes… Assemblées de la sorte, toutes ces musiques apparemment hétéroclites réussissent à former un tout. Une entité miroir de la personnalité forte de cet acteur phare de la scène néo-classique contemporaine, étiquette qui ne cesse de faire débat. Mais qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse, Exiles reste un objet discographique fascinant. Une œuvre mêlant plus que jamais sophistication, simplicité et beauté. © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

John Williams in Vienna

John Williams

John Williams in Vienna John Williams

Orff: Carmina Burana

Gundula Janowitz

Orff: Carmina Burana Gundula Janowitz

Sleep

Max Richter

Sleep Max Richter

The Dark Side Of The Moon

Pink Floyd

À découvrir également
Par Max Richter

Spring 1

Max Richter

Spring 1 Max Richter

The New Four Seasons - Vivaldi Recomposed

Max Richter

Recomposed By Max Richter: Vivaldi, The Four Seasons

Max Richter

The Blue Notebooks

Max Richter

The Blue Notebooks Max Richter

On The Nature Of Daylight (feat. Camerata Nordica)

Max Richter

Playlists

Dans la même thématique...

Wagner: Das Rheingold

Wiener Philharmonic Orchestra

Wagner: Das Rheingold Wiener Philharmonic Orchestra

John Williams: The Berlin Concert

John Williams

Sibelius: Complete Symphonies

Klaus Mäkelä

Nightscapes

Magdalena Hoffmann

Nightscapes Magdalena Hoffmann

LETTER

Sofiane Pamart

LETTER Sofiane Pamart
Les Grands Angles...
Max Richter, l’activiste du néo-classique

Avec la sortie de son nouvel album Exiles, une réflexion sur l’exil menée avec le Baltic Sea Orchestra, l’iconoclaste et prolifique pionnier du courant néo-classique Max Richter se positionne une nouvelle fois comme un des artistes les plus engagés toutes scènes musicales confondues. Reliant musiques classique et électroniques, mondes physique et sensible, rarement un artiste aura produit de la musique instrumentale aussi évocatrice.

Un nouveau monde entre électro et classique

Ólafur Arnalds, Nils Frahm, Max Richter, Poppy Ackroyd, Peter Broderick, Joana Gama… Depuis quelques années, tous ces noms en vogue ont été regroupés sous la vaste et imprécise étiquette “néoclassique”. A dire vrai, cette “scène” ressemble plutôt à une bande hétéroclite d’artistes fureteurs qui mêlent instruments classiques et production électronique – avec une connexion assumée aux pionniers du minimalisme américain – régalant les sens et ouvrant des perspectives des deux côtés de leur spectre musical.

L’Oratorio de Noël de Bach

Encore lui ! Chaque fin d’année, c’est simple : l’“Oratorio de Noël” (BWV 248) de J. S. Bach est indétrônable. Au vu du nombre de concerts et d’enregistrements, aucune autre œuvre sacrée n’a atteint un tel niveau de popularité et de diffusion. Trois cents ans après, Qobuz revient sur la genèse d’une des œuvres les plus connues du compositeur allemand.

Dans l'actualité...