Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Adam Green - Engine of Paradise

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Engine of Paradise

Adam Green

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Adam Green, dernier des patriarches de l’anti-folk ? A peine un mois après la mort de David Berman des Silver Jews, autre baryton spécialiste de l’autodérision et des traits d’esprit cinglants, l’ex-Moldy Peaches publie Engine of Paradise, bien plus qu’un simple album. Les neuf pistes ont d’abord la particularité d’avoir été enregistrées dans le studio du célèbre batteur Loren Humphrey (Florence & The Machine, Last Shadow Puppets), conçu comme une copie exacte de celui qui accueillit Gainsbourg pour la réalisation de Melody Nelson en 1971. En parallèle est prévue la publication d’un roman graphique intitulé War and Paradise. Cette combinaison de médiums ne devrait surprendre personne – après tout, Green mène depuis une quinzaine d’années une carrière brillante en tant que réalisateur (The Wrong Ferrari, 2010 ; Aladdin, 2016), peintre et sculpteur, dont les œuvres sont exposées dans des musées prestigieux aux quatre coins du monde. Engine of Paradise vacille entre des moments d’onirisme musical et des récits moroses, sur les méfaits de la technologie, la vieillesse et l’amour qui s’envenime. Si Adam Green est loin d’être aussi pessimiste que le défunt leader des Silver Jews, il se réclame de la même perspective mordante et cynique, débitée d’une voix rocailleuse pince-sans-rire. On notera également la participation du multi-instrumentaliste Jonathan Rado (Foxygen) sur Let’s Get Moving et de Florence Welch (Florence & The Machine) sur Reasonable Man. Des invités d’honneur qui se font malgré tout très discrets ! © Alexis Renaudat/Qobuz

Plus d'info

Engine of Paradise

Adam Green

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Engine of Paradise 00:02:30

Adam Green, Writer, MainArtist

2019 30th Century Records 2019 30th Century records

2
Gather Round 00:02:42

Adam Green, Writer, MainArtist - Loren Humphrey, Producer

2019 30th Century Records 2019 30th Century records

3
Freeze My Love 00:02:20

Adam Green, Writer, MainArtist

2019 30th Century Records 2019 30th Century records

4
Wines and Champagnes 00:01:54

Adam Green, Writer, MainArtist - Loren Humphrey, Producer

2019 30th Century Records 2019 30th Century records

5
Escape from This Brain 00:02:01

Adam Green, Writer, MainArtist - Loren Humphrey, Producer

2019 30th Century Records 2019 30th Century records

6
Cheating On A Stranger 00:02:23

Adam Green, Writer, MainArtist

2019 30th Century Records 2019 30th Century records

7
Let's Get Moving 00:02:14

Adam Green, Writer, MainArtist - Jonathan Rado, Producer - Loren Humphrey, Producer

2019 30th Century Records 2019 30th Century records

8
Rather Have No Thing 00:02:51

Adam Green, Writer, MainArtist - Loren Humphrey, Producer

2019 30th Century Records 2019 30th Century records

9
Reasonable Man 00:02:53

Adam Green, Writer, MainArtist - Loren Humphrey, Producer

2019 30th Century Records 2019 30th Century records

Descriptif de l'album

Adam Green, dernier des patriarches de l’anti-folk ? A peine un mois après la mort de David Berman des Silver Jews, autre baryton spécialiste de l’autodérision et des traits d’esprit cinglants, l’ex-Moldy Peaches publie Engine of Paradise, bien plus qu’un simple album. Les neuf pistes ont d’abord la particularité d’avoir été enregistrées dans le studio du célèbre batteur Loren Humphrey (Florence & The Machine, Last Shadow Puppets), conçu comme une copie exacte de celui qui accueillit Gainsbourg pour la réalisation de Melody Nelson en 1971. En parallèle est prévue la publication d’un roman graphique intitulé War and Paradise. Cette combinaison de médiums ne devrait surprendre personne – après tout, Green mène depuis une quinzaine d’années une carrière brillante en tant que réalisateur (The Wrong Ferrari, 2010 ; Aladdin, 2016), peintre et sculpteur, dont les œuvres sont exposées dans des musées prestigieux aux quatre coins du monde. Engine of Paradise vacille entre des moments d’onirisme musical et des récits moroses, sur les méfaits de la technologie, la vieillesse et l’amour qui s’envenime. Si Adam Green est loin d’être aussi pessimiste que le défunt leader des Silver Jews, il se réclame de la même perspective mordante et cynique, débitée d’une voix rocailleuse pince-sans-rire. On notera également la participation du multi-instrumentaliste Jonathan Rado (Foxygen) sur Let’s Get Moving et de Florence Welch (Florence & The Machine) sur Reasonable Man. Des invités d’honneur qui se font malgré tout très discrets ! © Alexis Renaudat/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Adam Green
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
New Order, de la cave au dancefloor

Comment le groupe mancunien le plus sombre de l’ère punk est devenu maître du dancefloor ? Né sur les cendres de Joy Division au début des années 80, New Order symbolise l’une des premières unions réussies entre rock’n’roll et dance music. L’impeccable BO de la morose Angleterre thatchérienne.

Et Nirvana tua le rock'n'roll...

Il y a 32 ans naissait Nirvana, l’embardée punk la plus inattendue de la fin du XXe siècle. Carrière éclair, tubes mondiaux, hordes de fans et épilogue tragique pour un phénomène planétaire. Et si la bande de Kurt Cobain n’était autre que le dernier groupe de l’histoire du rock ? L’ultime phénomène générationnel du genre pour ne pas dire son dernier mythe ?

David Byrne, tête chercheuse

Il a piloté les Talking Heads, enregistré du punk funk et de la musique sud-américaine, réédité des pépites de world music, passé des heures à pédaler dans les grandes villes du monde entier et fait des dizaines d’autres choses. Mais que se passe-t-il donc dans la tête de David Byrne ?

Dans l'actualité...