Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Sir Mark Elder - Elgar : Wand of Youth

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Elgar : Wand of Youth

Hallé - Sir Mark Elder

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Il ne faudrait surtout pas se laisser tromper par le numéro d’opus des deux Suites de The Wand of Youth (La Baguette [magique] de la jeunesse), Op. 1a et Op. 1b. En effet, les deux suites furent écrites, rassemblées et orchestrées alors que le compositeur affichait cinquante printemps, et pouvait déjà s’enorgueillir d’avoir composé les Variations Enigma, les marches de Pomp and Circumstance, l’oratorio The Dream of Gerontius et deux autres par la suite, entre tant d’autres. Alors pourquoi ce cocasse numéro ? Simple : en 1907, Elgar se saisit de pièces qu’il avait écrites tout au long de sa prime jeunesse, en l’occurrence pour une pièce de théâtre jouée en famille, ainsi que de danses conçues alors qu’il travaillait, tout jeune encore, dans… un asile de fous, où s’était constitué un petit ensemble instrumental fait de bric, de broc et de fous. Ces pièces, bien sûr, furent sérieusement remaniées, et orchestrées avec l’art consommé d’un compositeur désormais célèbre et maître de tous ses moyens. Une musique fine, délicieuse, Salut d’amour au titre bien français, initialement intitulé « Liebesgruss », en allemand, était écrit comme tel pour sa fiancée en 1888, pour violon et piano, orchestré dix ans plus tard, et désormais au répertoire de tout violoniste qui se respecte. Enfin, Nursery Suite est encore un arc tendu de la maturité – l’ultime maturité, cette fois : 1930 – à l’enfance, puisque Elgar reprenait ici des esquisses tracées pendant sa prime jeunesse. Chose inhabituelle, la création eut lieu non pas en concert mais en enregistrement, aux célèbres Studios d’Abbey Road. Rien que de bien beaux ouvrages couvrant, d’une certaine manière, toute la vie d’un grand compositeur, d’une infinie tendresse – détachée de toute pompe à l’anglaise – et souvent empreints d’une douloureuse nostalgie. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Elgar : Wand of Youth

Sir Mark Elder

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

The Wand of Youth (Music to a Child's Play) (Edward Elgar)

1
Suite No.1, Op.1a : I. Overture (Allegro molto)
00:01:35

Hallé Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor - Edward Elgar, Composer

(C) 2018 Hallé Concerts Society (P) 2018 Hallé Concerts Society

2
Suite No.1, Op.1a : II. Serenade (Andantino)
00:02:26

Hallé Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor - Edward Elgar, Composer

(C) 2018 Hallé Concerts Society (P) 2018 Hallé Concerts Society

3
Suite No.1, Op.1a : III. Minuet (Old Style) (Andante)
00:02:05

Hallé Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor - Edward Elgar, Composer

(C) 2018 Hallé Concerts Society (P) 2018 Hallé Concerts Society

4
Suite No.1, Op.1a : IV. Sun Dance (Presto)
00:02:48

Hallé Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor - Edward Elgar, Composer

(C) 2018 Hallé Concerts Society (P) 2018 Hallé Concerts Society

5
Suite No.1, Op.1a : V. Fairy Pipers (Allegretto)
00:04:00

Hallé Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor - Edward Elgar, Composer

(C) 2018 Hallé Concerts Society (P) 2018 Hallé Concerts Society

6
Suite No.1, Op.1a : VI. Slumber Scene (Moderato)
00:04:27

Hallé Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor - Edward Elgar, Composer

(C) 2018 Hallé Concerts Society (P) 2018 Hallé Concerts Society

7
Suite No.1, Op.1a : VII. Fairies and Giants (Presto)
00:03:41

Hallé Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor - Edward Elgar, Composer

(C) 2018 Hallé Concerts Society (P) 2018 Hallé Concerts Society

8
Suite No. 2, Op.1b : I. March. Alla Marcia (Allegro moderato)
00:04:56

Hallé Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor - Edward Elgar, Composer

(C) 2018 Hallé Concerts Society (P) 2018 Hallé Concerts Society

9
Suite No. 2, Op.1b : II. The Little Bells (Scherzino) (Allegro molto)
00:02:40

Hallé Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor - Edward Elgar, Composer

(C) 2018 Hallé Concerts Society (P) 2018 Hallé Concerts Society

10
Suite No. 2, Op.1b : III. Moths and Butterflies (Dance) (Allegretto)
00:02:09

Hallé Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor - Edward Elgar, Composer

(C) 2018 Hallé Concerts Society (P) 2018 Hallé Concerts Society

11
Suite No. 2, Op.1b : IV. Fountain Dance (Allegretto comodo)
00:03:01

Hallé Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor - Edward Elgar, Composer

(C) 2018 Hallé Concerts Society (P) 2018 Hallé Concerts Society

12
Suite No. 2, Op.1b : V. The Tame Bear (Allegro moderato)
00:02:42

Hallé Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor - Edward Elgar, Composer

(C) 2018 Hallé Concerts Society (P) 2018 Hallé Concerts Society

13
Suite No. 2, Op.1b : VI. The Wild Bears (Presto)
00:02:20

Hallé Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor - Edward Elgar, Composer

(C) 2018 Hallé Concerts Society (P) 2018 Hallé Concerts Society

Salut d’amour (Liebesgruss), Op.12 (Edward Elgar)

14
Salut d’amour (Liebesgruss), Op.12
00:03:32

Hallé Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor - Edward Elgar, Composer

(C) 2018 Hallé Concerts Society (P) 2018 Hallé Concerts Society

Nursery Suite (Edward Elgar)

15
I. Aubade (Awake) (Lento – Allegretto)
00:05:07

Hallé Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor - Edward Elgar, Composer

(C) 2018 Hallé Concerts Society (P) 2018 Hallé Concerts Society

16
II. The Serious Doll (Andantino)
00:03:10

Hallé Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor - Edward Elgar, Composer

(C) 2018 Hallé Concerts Society (P) 2018 Hallé Concerts Society

17
III. Busy-ness ! (Allegro molto)
00:02:12

Hallé Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor - Edward Elgar, Composer

(C) 2018 Hallé Concerts Society (P) 2018 Hallé Concerts Society

18
IV. The Sad Doll (Andantino)
00:02:07

Hallé Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor - Edward Elgar, Composer

(C) 2018 Hallé Concerts Society (P) 2018 Hallé Concerts Society

19
V. The Wagon (Passes) (Allegretto)
00:01:27

Hallé Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor - Edward Elgar, Composer

(C) 2018 Hallé Concerts Society (P) 2018 Hallé Concerts Society

20
VI. The Merry Doll (Allegro molto)
00:01:41

Hallé Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor - Edward Elgar, Composer

(C) 2018 Hallé Concerts Society (P) 2018 Hallé Concerts Society

21
VII. Dreaming (Lento)
00:03:26

Hallé Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor - Edward Elgar, Composer

(C) 2018 Hallé Concerts Society (P) 2018 Hallé Concerts Society

22
VIII. Envoy (Coda)
00:05:00

Hallé Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor - Edward Elgar, Composer

(C) 2018 Hallé Concerts Society (P) 2018 Hallé Concerts Society

Chanson de nuit, Op. 15, No. 1 (Edward Elgar)

23
Chanson de nuit, Op.15 No.1
00:04:32

Hallé Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor - Edward Elgar, Composer

(C) 2018 Hallé Concerts Society (P) 2018 Hallé Concerts Society

Descriptif de l'album

Il ne faudrait surtout pas se laisser tromper par le numéro d’opus des deux Suites de The Wand of Youth (La Baguette [magique] de la jeunesse), Op. 1a et Op. 1b. En effet, les deux suites furent écrites, rassemblées et orchestrées alors que le compositeur affichait cinquante printemps, et pouvait déjà s’enorgueillir d’avoir composé les Variations Enigma, les marches de Pomp and Circumstance, l’oratorio The Dream of Gerontius et deux autres par la suite, entre tant d’autres. Alors pourquoi ce cocasse numéro ? Simple : en 1907, Elgar se saisit de pièces qu’il avait écrites tout au long de sa prime jeunesse, en l’occurrence pour une pièce de théâtre jouée en famille, ainsi que de danses conçues alors qu’il travaillait, tout jeune encore, dans… un asile de fous, où s’était constitué un petit ensemble instrumental fait de bric, de broc et de fous. Ces pièces, bien sûr, furent sérieusement remaniées, et orchestrées avec l’art consommé d’un compositeur désormais célèbre et maître de tous ses moyens. Une musique fine, délicieuse, Salut d’amour au titre bien français, initialement intitulé « Liebesgruss », en allemand, était écrit comme tel pour sa fiancée en 1888, pour violon et piano, orchestré dix ans plus tard, et désormais au répertoire de tout violoniste qui se respecte. Enfin, Nursery Suite est encore un arc tendu de la maturité – l’ultime maturité, cette fois : 1930 – à l’enfance, puisque Elgar reprenait ici des esquisses tracées pendant sa prime jeunesse. Chose inhabituelle, la création eut lieu non pas en concert mais en enregistrement, aux célèbres Studios d’Abbey Road. Rien que de bien beaux ouvrages couvrant, d’une certaine manière, toute la vie d’un grand compositeur, d’une infinie tendresse – détachée de toute pompe à l’anglaise – et souvent empreints d’une douloureuse nostalgie. © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
So Peter Gabriel
Peter Gabriel 1: Car Peter Gabriel
Plays Live Peter Gabriel
Us Peter Gabriel
À découvrir également
Par Sir Mark Elder
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Claude Debussy, la fabrique d'un génie

Il y a 100 ans exactement, Claude Debussy s’éteignait à Paris, laissant derrière lui une œuvre pléthorique. Compositeur emblématique de la musique française, cet esprit caustique a touché à peu près tous les styles et les a renouvelés en suivant sans dévier le chemin du plaisir. Pour célébrer le centenaire de sa mort, Qobuz lance une série d’articles détaillés dédiés à sa vie et ses œuvres majeures.

Bruno Walter, souvenirs d’un esprit disparu

Écouter les enregistrements de Bruno Walter à la lumière des splendides remastérisations publiées par Sony Classical, c’est s’abreuver à une culture humaniste. Immense chef d’orchestre, la musique est pour lui un sacerdoce, un art de vivre et un art de penser. Ses enregistrements ont conservé son art du chant, intense mais jamais sentimental, grâce à une ligne claire animée d’un rythme souple, assurant clarté, cohérence et vitalité.

Le paradoxe du studio d’Esa-Pekka Salonen

Le Finlandais Esa-Pekka Salonen est un chef d’orchestre acclamé et un compositeur prolifique. Avec plus de 60 disques au compteur, il a fait évoluer l’histoire de l’interprétation. Dialogue avec un musicien exceptionnel qui évoque pour Qobuz son travail en studio et son rapport à l’enregistrement.

Dans l'actualité...