Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Jimi Hendrix - Electric Ladyland

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Electric Ladyland

The Jimi Hendrix Experience

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Ce Winterland-là est à l’édition en volume unique des années 1980 de ces mythiques soirées ce qu’un banquet pour fines gueules est à un menu de dégustation rapide : un coffret en quatre volets, une riche et abondante iconographie, et des inédits comme à Gravelotte repassent en effet ici les plats de l’histoire. En conséquence, et juste après nous être demandé comment est-il possible que des inédits d’Hendrix soient encore publiables sur le marché officiel plus de quarante années après sa disparition, retroussons-nous les manches, et souvenons-nous.

Les quatre disques retracent donc les folles aventures de six concerts donnés au Winterland Ballroom de San Francisco, en trois jours d’octobre 1968, du 10 au 12, par l’Experience. Jimi Hendrix et son groupe sont alors au sommet de leur art, viennent d’offrir à l’univers ébahi le double album Electric Ladyland, et traversent leur époque à vingt centimètres du sol, sur un petit nuage rose. Le tempo infernal, les kilomètres de tournée avalés comme on mâchonne un hamburger, et les substances psychotropes qui entourent le groupe tel un nuage de sauterelles, auront par ailleurs, quelques mois plus tard, raison des trois Martiens, qui se sépareront au en juin de l’année suivante.

Pour l’heure, Redding, Mitchell et le patron polissent les gemmes comme autant de fanaux dans la nuit d’une jeunesse mondiale que l’on vient, à Paris ou à Prague, de renvoyer à ses chères études : plusieurs versions de « Purple Haze », une visite au cœur d’un « Hear-My-Train-A-Comin’ » dynamité par un guitariste totalement branché sur le secteur, un honneur rendu à Howlin’ Wolf avec la reprise de « Killing Floor », et au drapeau américain, dans une interprétation du « Star-Spangled Banner » qui fait passer celle, bien connue, du Festival de Woodstock pour une sage comptine, rappellent, si besoin était, quel visionnaire pouvait constituer un Hendrix simplement armée de six cordes.

On salue par ailleurs la présence de quelques invités, davantage simples copains que stars, comme des membres du The Buddy Miles Experience, qui ouvrait pour Hendrix ces soirs-là, ou du bassiste Jack Casady, alors en vacances du Jefferson Airplane. Petite surprise : pour des questions d’agencement général, le quatrième disque propose des sélections de l’ensemble des soirées, mais le caractère ramassé de ces concerts successifs évite parfaitement le moindre sentiment de disparité...et permet de se réjouir à l’écoute d’une version définitive de « Red House ».

Certes, la configuration ténue du répertoire de l’Experience fait que certaines chansons (« Foxey Lady », par exemple), bénéficient de plusieurs interprétations. En outre, il semble inconfortable d’assimiler d’un trait les quatre chapitres de cette saga. Mais consommé avec cœur et raison, Winterland s’impose comme un indispensable document, permettant une connaissance approfondie de l’une des personnalités les plus flamboyantes du rock. Ah oui, au fait : c’est un disque fantastique, aussi.



Á noter que cette édition d’un bouquet d’inédits est à mettre en parallèle avec la réédition simultanée de l’album Hendrix In The West (agrémenté de bonus), du DVD Blue Wild Angel : Jimi Hendrix Live At The Isle Of Wight (captation intégrale de l’un des derniers concerts – 1970 – du sorcier vaudou), ainsi que The Dick Cavett Show, compilation en DVD de toutes les participations d’Hendrix à la célèbre émission de la télévision américaine.






     

 
© ©Copyright Music Story Christian Larrède 2015

Plus d'informations

Electric Ladyland

Jimi Hendrix

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
...And the Gods Made Love
00:01:22

Eddie Kramer, Re-Mastering Engineer - Eddie Kramer, Recording Engineer - George Marino, Re-Mastering Engineer - The Jimi Hendrix Experience, Performer - Gary Kellgren, Recording Engineer - Jimi Hendrix, Composer - Jimi Hendrix, Producer - Jimi Hendrix, Arranger

(P) 2009 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

2
Have You Ever Been (To Electric Ladyland)
00:02:10

Eddie Kramer, Re-Mastering Engineer - Eddie Kramer, Recording Engineer - George Marino, Re-Mastering Engineer - The Jimi Hendrix Experience, Performer - Gary Kellgren, Recording Engineer - Jimi Hendrix, Composer - Jimi Hendrix, Producer - Jimi Hendrix, Arranger

(P) 2009 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

3
Crosstown Traffic
00:02:26

Eddie Kramer, Re-Mastering Engineer - Eddie Kramer, Recording Engineer - George Marino, Re-Mastering Engineer - The Jimi Hendrix Experience, Performer - Gary Kellgren, Recording Engineer - Jimi Hendrix, Composer - Jimi Hendrix, Producer - Jimi Hendrix, Arranger

(P) 2009 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

4
Voodoo Chile
00:14:59

Eddie Kramer, Re-Mastering Engineer - Eddie Kramer, Recording Engineer - George Marino, Re-Mastering Engineer - Steve Winwood, Organ - The Jimi Hendrix Experience, Performer - Gary Kellgren, Recording Engineer - Jack Cassidy, Bass - Jimi Hendrix, Composer - Jimi Hendrix, Producer - Jimi Hendrix, Arranger

(P) 2009 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

5
Little Miss Strange
00:02:52

Eddie Kramer, Re-Mastering Engineer - Eddie Kramer, Recording Engineer - Noel Redding, Arranger - Noel Redding, Composer - George Marino, Re-Mastering Engineer - The Jimi Hendrix Experience, Performer - Gary Kellgren, Recording Engineer - Jimi Hendrix, Producer

(P) 2009 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

6
Long Hot Summer Night
00:03:27

Eddie Kramer, Re-Mastering Engineer - Eddie Kramer, Recording Engineer - George Marino, Re-Mastering Engineer - Al Kooper, Piano - The Jimi Hendrix Experience, Performer - Gary Kellgren, Recording Engineer - Jimi Hendrix, Composer - Jimi Hendrix, Producer - Jimi Hendrix, Arranger

(P) 2009 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

7
Come On (Let the Good Times Roll)
00:04:09

Eddie Kramer, Re-Mastering Engineer - Eddie Kramer, Recording Engineer - George Marino, Re-Mastering Engineer - Earl King, Arranger - Earl King, Composer - The Jimi Hendrix Experience, Performer - Gary Kellgren, Recording Engineer - Jimi Hendrix, Producer

(P) 2009 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

8
Gypsy Eyes
00:03:43

Eddie Kramer, Re-Mastering Engineer - Eddie Kramer, Recording Engineer - George Marino, Re-Mastering Engineer - The Jimi Hendrix Experience, Performer - Gary Kellgren, Recording Engineer - Jimi Hendrix, Composer - Jimi Hendrix, Producer - Jimi Hendrix, Arranger

(P) 2009 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

9
Burning of the Midnight Lamp
00:03:39

Eddie Kramer, Re-Mastering Engineer - Eddie Kramer, Recording Engineer - George Marino, Re-Mastering Engineer - The Jimi Hendrix Experience, Performer - Gary Kellgren, Recording Engineer - Jimi Hendrix, Composer - Jimi Hendrix, Producer - Jimi Hendrix, Arranger

(P) 2009 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

10
Rainy Day, Dream Away
00:03:42

Eddie Kramer, Re-Mastering Engineer - Eddie Kramer, Recording Engineer - Mike Finnigan, Organ - The Jimi Hendrix Experience, Performer - George Marino, Re-Mastering Engineer - Freddie Smith, Horns - Buddy Miles, Drums - Larry Faucette, Congas - Jimi Hendrix, Composer - Jimi Hendrix, Producer - Jimi Hendrix, Arranger - Gary Kellgren, Recording Engineer

(P) 2009 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

11
1983...(A Merman I Should Turn to Be)
00:13:39

Eddie Kramer, Re-Mastering Engineer - Eddie Kramer, Recording Engineer - George Marino, Re-Mastering Engineer - The Jimi Hendrix Experience, Performer - Gary Kellgren, Recording Engineer - Chris Wood, Flute - Jimi Hendrix, Composer - Jimi Hendrix, Producer - Jimi Hendrix, Arranger

(P) 2009 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

12
Moon, Turn the Tides...Gently Gently Away
00:01:01

Eddie Kramer, Re-Mastering Engineer - Eddie Kramer, Recording Engineer - George Marino, Re-Mastering Engineer - The Jimi Hendrix Experience, Performer - Gary Kellgren, Recording Engineer - Jimi Hendrix, Composer - Jimi Hendrix, Producer - Jimi Hendrix, Arranger

(P) 2009 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

13
Still Raining, Still Dreaming
00:04:25

Eddie Kramer, Re-Mastering Engineer - Eddie Kramer, Recording Engineer - Mike Finnigan, Organ - The Jimi Hendrix Experience, Performer - George Marino, Re-Mastering Engineer - Freddie Smith, Horns - Buddy Miles, Drums - Larry Faucette, Congas - Jimi Hendrix, Composer - Jimi Hendrix, Producer - Jimi Hendrix, Arranger - Gary Kellgren, Recording Engineer

(P) 2009 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

14
House Burning Down
00:04:32

Eddie Kramer, Re-Mastering Engineer - Eddie Kramer, Recording Engineer - George Marino, Re-Mastering Engineer - The Jimi Hendrix Experience, Performer - Gary Kellgren, Recording Engineer - Jimi Hendrix, Composer - Jimi Hendrix, Producer - Jimi Hendrix, Arranger

(P) 2009 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

15
All Along the Watchtower
00:04:00

Eddie Kramer, Re-Mastering Engineer - Eddie Kramer, Recording Engineer - George Marino, Re-Mastering Engineer - The Jimi Hendrix Experience, Performer - Gary Kellgren, Recording Engineer - Bob Dylan, Arranger - Bob Dylan, Composer - Jimi Hendrix, Producer

(P) 2009 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

16
Voodoo Child (Slight Return)
00:05:13

Eddie Kramer, Re-Mastering Engineer - Eddie Kramer, Recording Engineer - George Marino, Re-Mastering Engineer - The Jimi Hendrix Experience, Performer - Gary Kellgren, Recording Engineer - Jimi Hendrix, Composer - Jimi Hendrix, Producer - Jimi Hendrix, Arranger

(P) 2009 Experience Hendrix L.L.C., under exclusive license to Sony Music Entertainment

Descriptif de l'album

Ce Winterland-là est à l’édition en volume unique des années 1980 de ces mythiques soirées ce qu’un banquet pour fines gueules est à un menu de dégustation rapide : un coffret en quatre volets, une riche et abondante iconographie, et des inédits comme à Gravelotte repassent en effet ici les plats de l’histoire. En conséquence, et juste après nous être demandé comment est-il possible que des inédits d’Hendrix soient encore publiables sur le marché officiel plus de quarante années après sa disparition, retroussons-nous les manches, et souvenons-nous.

Les quatre disques retracent donc les folles aventures de six concerts donnés au Winterland Ballroom de San Francisco, en trois jours d’octobre 1968, du 10 au 12, par l’Experience. Jimi Hendrix et son groupe sont alors au sommet de leur art, viennent d’offrir à l’univers ébahi le double album Electric Ladyland, et traversent leur époque à vingt centimètres du sol, sur un petit nuage rose. Le tempo infernal, les kilomètres de tournée avalés comme on mâchonne un hamburger, et les substances psychotropes qui entourent le groupe tel un nuage de sauterelles, auront par ailleurs, quelques mois plus tard, raison des trois Martiens, qui se sépareront au en juin de l’année suivante.

Pour l’heure, Redding, Mitchell et le patron polissent les gemmes comme autant de fanaux dans la nuit d’une jeunesse mondiale que l’on vient, à Paris ou à Prague, de renvoyer à ses chères études : plusieurs versions de « Purple Haze », une visite au cœur d’un « Hear-My-Train-A-Comin’ » dynamité par un guitariste totalement branché sur le secteur, un honneur rendu à Howlin’ Wolf avec la reprise de « Killing Floor », et au drapeau américain, dans une interprétation du « Star-Spangled Banner » qui fait passer celle, bien connue, du Festival de Woodstock pour une sage comptine, rappellent, si besoin était, quel visionnaire pouvait constituer un Hendrix simplement armée de six cordes.

On salue par ailleurs la présence de quelques invités, davantage simples copains que stars, comme des membres du The Buddy Miles Experience, qui ouvrait pour Hendrix ces soirs-là, ou du bassiste Jack Casady, alors en vacances du Jefferson Airplane. Petite surprise : pour des questions d’agencement général, le quatrième disque propose des sélections de l’ensemble des soirées, mais le caractère ramassé de ces concerts successifs évite parfaitement le moindre sentiment de disparité...et permet de se réjouir à l’écoute d’une version définitive de « Red House ».

Certes, la configuration ténue du répertoire de l’Experience fait que certaines chansons (« Foxey Lady », par exemple), bénéficient de plusieurs interprétations. En outre, il semble inconfortable d’assimiler d’un trait les quatre chapitres de cette saga. Mais consommé avec cœur et raison, Winterland s’impose comme un indispensable document, permettant une connaissance approfondie de l’une des personnalités les plus flamboyantes du rock. Ah oui, au fait : c’est un disque fantastique, aussi.



Á noter que cette édition d’un bouquet d’inédits est à mettre en parallèle avec la réédition simultanée de l’album Hendrix In The West (agrémenté de bonus), du DVD Blue Wild Angel : Jimi Hendrix Live At The Isle Of Wight (captation intégrale de l’un des derniers concerts – 1970 – du sorcier vaudou), ainsi que The Dick Cavett Show, compilation en DVD de toutes les participations d’Hendrix à la célèbre émission de la télévision américaine.






     

 
© ©Copyright Music Story Christian Larrède 2015

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Aqualung

Jethro Tull

Aqualung Jethro Tull

Thick as a Brick

Jethro Tull

Thick as a Brick Jethro Tull

Tubular Bells

Mike Oldfield

Tubular Bells Mike Oldfield

Crime Of The Century [2014 - HD Remaster]

Supertramp

À découvrir également
Par Jimi Hendrix

Live At The Café Au Go Go

Jimi Hendrix

Songs For Groovy Children: The Fillmore East Concerts

Jimi Hendrix

Experience Hendrix: The Best Of Jimi Hendrix

Jimi Hendrix

Are You Experienced

Jimi Hendrix

Are You Experienced Jimi Hendrix

A Jimi Hendrix Tribute

Jimi Hendrix

A Jimi Hendrix Tribute Jimi Hendrix

Playlists

Dans la même thématique...

Springtime in New York: The Bootleg Series, Vol. 16 / 1980-1985 (Deluxe Edition)

Bob Dylan

Letter To You

Bruce Springsteen

Letter To You Bruce Springsteen

Power Up

AC/DC

Power Up AC/DC

Rumours

Fleetwood Mac

Rumours Fleetwood Mac

Abbey Road (Super Deluxe Edition)

The Beatles

Les Grands Angles...
Betty Davis, la panthère funk

Sans elle, point de Macy Gray, Erykah Badu, Amy Winehouse ou Janelle Monáe ! Disparue des radars depuis des années, Betty Davis reste la pionnière des soul sisters félines. La déesse funk par excellence. Egalement celle qui offrit l’électricité à un certain Miles Davis, dont elle sera l’éphémère épouse. Mais qui es-tu Betty ?

Le grunge en 10 albums

Il y a trente ans, Seattle devenait la capitale du rock. La faute au grunge. Cet esprit “sale” et je-m’en-foutiste né sur les cendres du punk, du heavy metal et du rock alternatif passa en un éclair de l’underground au succès mondial. Trop vite récupéré par un système qu’il reniait, le genre s’étouffa dans sa propre caricature à la fin des 90’s. Retour sur 10 albums qui ont marqué le mouvement.

Curtis Mayfield, Black Music Matters

Guitariste esthète adulé par Hendrix, chanteur au falsetto démentiel vénéré par Prince et songwriter de haute volée, Curtis Mayfield sculptait des symphonies mêlant funk, gospel et soul en cinémascope. Vingt ans après sa mort, sa musique engagée colle toujours aussi bien à l’Amérique.

Dans l'actualité...