Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Yusef Lateef|Eastern Sounds

Eastern Sounds

Yusef Lateef

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Enregistré le 5 septembre 1961 dans un studio d'Englewood au New Jersey, l'album Eastern Sounds voit Yusef Lateef poursuivre son exploration des musiques orientales et en particulier de la musique indienne, intimement mêlée au rythme et à la structure hard bop de ses compositions.

Leader d'un quartette comprenant Barry Harris au piano, Ernie Farrow à la contrebasse et au rubab (instrument perse voisin du luth) et un prodigieux Lex Humphries à la batterie, Yusef Lateef jongle entre le saxophone ténor, la flûte traversière, le hautbois (qu'il introduit dans le jazz) et le xun, une flûte globulaire chinoise dans laquelle il souffle sur le fameux titre d'ouverture « The Plum Blossom » (abricotier japonais). Non moins exotique, « Blues for the Orient » avec son hautbois envoûtant, l'hypnotique « Snafu » et la ballade lancinante « Purple Flower » figurent parmi les six morceaux originaux d'un album comptant deux thèmes musicaux extraits des films Spartacus (Alex North) et The Robe alias La Tunique (Alfred Newman) ainsi que le standard « Don't Blame Me ».

Entre musique tonale, progressions orientales, répétition blues et improvisation, Eastern Sounds brasse un éventail de rythmes et de sonorités qui trouveront bientôt un écho dans l'oeuvre de John Coltrane lorsque, deux ans plus tard, Yusef Lateef rejoindra le label Impulse!. L'album, qui n'a pas pris une ride depuis, se clôt sur un clin d'oeil avec « The Three Faces of Balal », aux facettes mystérieuses. Eastern Sounds n'attend qu'une chose : être redécouvert à chaque génération.
©Copyright Music Story 2015

Plus d'informations

Eastern Sounds

Yusef Lateef

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
The Plum Blossom (Album Version)
00:04:59

Barry Harris, Piano, AssociatedPerformer - Yusef Lateef, MainArtist - Lex Humphries, Drums, AssociatedPerformer - Esmond Edwards, Producer - Ernie Farrow, Double Bass, AssociatedPerformer

℗ 1962 Original Jazz Classics

2
Blues For The Orient (Rudy Van Gelder Remaster)
00:05:37

Barry Harris, Piano, AssociatedPerformer - Yusef Lateef, Composer, MainArtist - Lex Humphries, Drums, AssociatedPerformer - Esmond Edwards, Producer - Ernie Farrow, Double Bass, AssociatedPerformer

℗ 1962 Original Jazz Classics

3
Ching Miau (Album Version)
00:03:16

Barry Harris, Piano, AssociatedPerformer - Yusef Lateef, MainArtist - Lex Humphries, Drums, AssociatedPerformer - Esmond Edwards, Producer - Ernie Farrow, Double Bass, AssociatedPerformer

℗ 1962 Original Jazz Classics

4
Don't Blame Me (Album Version)
00:04:54

Barry Harris, Piano, AssociatedPerformer - Yusef Lateef, MainArtist - Lex Humphries, Drums, AssociatedPerformer - Esmond Edwards, Producer - Ernie Farrow, Double Bass, AssociatedPerformer

℗ 1962 Original Jazz Classics

5
Love Theme From Spartacus (Album Version)
00:04:10

Alex North, Composer - Barry Harris, Piano, AssociatedPerformer - Yusef Lateef, MainArtist - Lex Humphries, Drums, AssociatedPerformer - Esmond Edwards, Producer - Ernie Farrow, Double Bass, AssociatedPerformer

℗ 1962 Original Jazz Classics

6
Snafu (Album Version)
00:05:39

Barry Harris, Piano, AssociatedPerformer - Yusef Lateef, MainArtist - Lex Humphries, Drums, AssociatedPerformer - Esmond Edwards, Producer - Ernie Farrow, Double Bass, AssociatedPerformer

℗ 1962 Original Jazz Classics

7
Purple Flower (Album Version)
00:04:28

Barry Harris, Piano, AssociatedPerformer - Yusef Lateef, MainArtist - Lex Humphries, Drums, AssociatedPerformer - Esmond Edwards, Producer - Ernie Farrow, Double Bass, AssociatedPerformer

℗ 1962 Original Jazz Classics

8
Love Theme From The Robe (Album Version)
00:03:58

Barry Harris, Piano, AssociatedPerformer - Yusef Lateef, MainArtist - Lex Humphries, Drums, AssociatedPerformer - Esmond Edwards, Producer - Ernie Farrow, Double Bass, AssociatedPerformer

℗ 1962 Original Jazz Classics

9
The Three Faces Of Balal (Album Version)
00:02:23

Barry Harris, Piano, AssociatedPerformer - Yusef Lateef, MainArtist - Lex Humphries, Drums, AssociatedPerformer - Esmond Edwards, Producer - Ernie Farrow, Double Bass, AssociatedPerformer

℗ 1962 Original Jazz Classics

Descriptif de l'album

Enregistré le 5 septembre 1961 dans un studio d'Englewood au New Jersey, l'album Eastern Sounds voit Yusef Lateef poursuivre son exploration des musiques orientales et en particulier de la musique indienne, intimement mêlée au rythme et à la structure hard bop de ses compositions.

Leader d'un quartette comprenant Barry Harris au piano, Ernie Farrow à la contrebasse et au rubab (instrument perse voisin du luth) et un prodigieux Lex Humphries à la batterie, Yusef Lateef jongle entre le saxophone ténor, la flûte traversière, le hautbois (qu'il introduit dans le jazz) et le xun, une flûte globulaire chinoise dans laquelle il souffle sur le fameux titre d'ouverture « The Plum Blossom » (abricotier japonais). Non moins exotique, « Blues for the Orient » avec son hautbois envoûtant, l'hypnotique « Snafu » et la ballade lancinante « Purple Flower » figurent parmi les six morceaux originaux d'un album comptant deux thèmes musicaux extraits des films Spartacus (Alex North) et The Robe alias La Tunique (Alfred Newman) ainsi que le standard « Don't Blame Me ».

Entre musique tonale, progressions orientales, répétition blues et improvisation, Eastern Sounds brasse un éventail de rythmes et de sonorités qui trouveront bientôt un écho dans l'oeuvre de John Coltrane lorsque, deux ans plus tard, Yusef Lateef rejoindra le label Impulse!. L'album, qui n'a pas pris une ride depuis, se clôt sur un clin d'oeil avec « The Three Faces of Balal », aux facettes mystérieuses. Eastern Sounds n'attend qu'une chose : être redécouvert à chaque génération.
©Copyright Music Story 2015

À propos

Distinctions :

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

À découvrir également
Par Yusef Lateef

Eastern Sounds

Yusef Lateef

Eastern Sounds Yusef Lateef

The Blue Yusef Lateef

Yusef Lateef

The Blue Yusef Lateef Yusef Lateef

Eastern Sounds

Yusef Lateef

Eastern Sounds Yusef Lateef

Eastern Sounds (Rudy Van Gelder Remasters)

Yusef Lateef

Live Lila Eule, Bremen, Germany October 20, 1971

Yusef Lateef

Playlists

Dans la même thématique...

HOME.S.

Esbjörn Svensson Trio

HOME.S. Esbjörn Svensson Trio

Entre eux deux

Melody Gardot

Entre eux deux Melody Gardot

Welcome to the Black Forest (The Sounds of MPS)

Various Interprets

Still Rising - The Collection

Gregory Porter

Kind Of Blue

Miles Davis

Kind Of Blue Miles Davis
Les Grands Angles...
Bill Evans en 10 albums

Sans lui, Keith Jarrett, Brad Mehldau et quelques milliers d’autres pianistes de jazz joueraient différemment. Plus de quarante ans après sa mort, l’héritage de Bill Evans n’a pas perdu de son influence. Au contraire. Difficile de faire le tri dans une discographie sans fond où même un enregistrement taxé d’anecdotique reste toujours supérieur à 90 % de la production. En voilà dix, sélectionnés en toute subjectivité…

Bossa-nova, la vague éternelle

Depuis sa création à la fin des années 1950, la bossa-nova est devenue un ingrédient indispensable à la riche palette musicale brésilienne. Cette musique au fort pouvoir évocateur a conquis des artistes du monde entier et révélé des musiciens de premier ordre dont les compositions sont devenues des classiques.

Marc Ribot, l’anti-guitar hero

Depuis une quarantaine d’années, le nom de Marc Ribot apparaît sur les pochettes d’albums signés Tom Waits, Alain Bashung, Diana Krall, John Zorn, Robert Plant, Caetano Veloso et tant d’autres. Et lorsqu’il ne prête pas sa guitare atypique aux plus grands, le New-Yorkais s’amuse, sous son nom, à démonter le rock, le jazz, le funk, la musique cubaine et tout ce qui passe sous ses doigts.

Dans l'actualité...