Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Jan Mrácek|Dvorak: Violin Concerto, Romance, Mazurek & Four Romantic Pieces

Dvorak: Violin Concerto, Romance, Mazurek & Four Romantic Pieces

Jan Mrácek, Lukáš Klánský, Czech National Symphony Orchestra and James Judd

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Altiste plutôt que violoniste, Dvořák n’en consacra pas moins quelques-unes de ses plus fameuses pages au violon, en particulier son magnifique Concerto qui, hélas, semble marquer un peu le pas sur le concerto pour violoncelle, sans la moindre raison musicale. C’est sous les doigts du violoniste Jan Mráček, qui remporta en 2014 le Prix Fritz Kreisler – dont l’un des prix est un concert avec rien moins que le Philharmonique de Vienne, ainsi que maintes opportunités d’enregistrements – que retentit ce grand ouvrage du répertoire, une interprétation à la fois juvénile et profonde, indispensable pour en faire ressortir la dualité d’émotions. Mráček complète son enregistrement avec une Romance et une Mazurka, toujours pour violon et orchestre, pour terminer avec les Quatre pièces romantiques pour violon et piano – où il est accompagné par le pianiste tchèque Lukáš Klánský. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Dvorak: Violin Concerto, Romance, Mazurek & Four Romantic Pieces

Jan Mrácek

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Violin concerto in a minor op. 53 (Antonín Dvořák)

1
I. Allegro ma non troppo – Quasi moderato
00:12:06

Jan Mrácek, Primary, Soloist - James Judd, Conductor, Primary - Czech National Symphony Orchestra, Primary - Antonin Dvorak, Composer

2016 PM Classics Ltd Jan Mrácek 2010

2
II. Adagio ma non troppo
00:11:04

Jan Mrácek, Primary, Soloist - Czech National Symphony Orchestra, Primary - James Judd, Conductor, Primary - Antonin Dvorak, Composer

2016 PM Classics Ltd Jan Mrácek 2010

3
III. Finale. Allegro giocoso, ma non troppo
00:11:22

Jan Mrácek, Primary, Soloist - Czech National Symphony Orchestra, Primary - James Judd, Conductor, Primary - Antonin Dvorak, Composer

2016 PM Classics Ltd Jan Mrácek 2010

4
Romance in F for Violin & Orchestra, Op. 11, B.38
00:12:39

Jan Mrácek, Primary, Soloist - Czech National Symphony Orchestra, Primary - James Judd, Conductor, Primary - Antonin Dvorak, Composer

2016 PM Classics Ltd Jan Mrácek 2010

Mazurek for Violin and Orchestra in E minor, Op. 49, B 90 (Antonín Dvořák)

5
Mazurek for Violin & Orchestra Op. 49, B.90
00:06:36

Jan Mrácek, Primary, Soloist - James Judd, Conductor, Primary - Czech National Symphony Orchestra, Primary - Antonin Dvorak, Composer

2016 PM Classics Ltd Jan Mrácek 2010

Four Romantic Pieces for Violin and Piano, Op. 75 (Antonín Dvořák)

6
I. Allegro moderato
00:03:05

Jan Mrácek, Primary, Soloist - Lukas Klansky, Primary, Soloist - Antonin Dvorak, Composer

2016 PM Classics Ltd Jan Mrácek 2010

7
II. Allegro maestoso
00:02:42

Jan Mrácek, Primary, Soloist - Lukas Klansky, Primary, Soloist - Antonin Dvorak, Composer

2016 PM Classics Ltd Jan Mrácek 2010

8
III. Allegro appassionato
00:02:30

Jan Mrácek, Primary, Soloist - Lukas Klansky, Primary, Soloist - Antonin Dvorak, Composer

2016 PM Classics Ltd Jan Mrácek 2010

9
IV. Larghetto
00:05:23

Jan Mrácek, Primary, Soloist - Lukas Klansky, Primary, Soloist - Antonin Dvorak, Composer

2016 PM Classics Ltd Jan Mrácek 2010

Descriptif de l'album

Altiste plutôt que violoniste, Dvořák n’en consacra pas moins quelques-unes de ses plus fameuses pages au violon, en particulier son magnifique Concerto qui, hélas, semble marquer un peu le pas sur le concerto pour violoncelle, sans la moindre raison musicale. C’est sous les doigts du violoniste Jan Mráček, qui remporta en 2014 le Prix Fritz Kreisler – dont l’un des prix est un concert avec rien moins que le Philharmonique de Vienne, ainsi que maintes opportunités d’enregistrements – que retentit ce grand ouvrage du répertoire, une interprétation à la fois juvénile et profonde, indispensable pour en faire ressortir la dualité d’émotions. Mráček complète son enregistrement avec une Romance et une Mazurka, toujours pour violon et orchestre, pour terminer avec les Quatre pièces romantiques pour violon et piano – où il est accompagné par le pianiste tchèque Lukáš Klánský. © SM/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Recomposed By Max Richter: Vivaldi, The Four Seasons

Max Richter

Philip Glass: Piano Works

Víkingur Ólafsson

Philip Glass: Piano Works Víkingur Ólafsson

Beethoven : 9 Symphonies (1963)

Herbert von Karajan

Beethoven : 9 Symphonies (1963) Herbert von Karajan

Nevermind

Nirvana

Nevermind Nirvana
À découvrir également
Par Jan Mrácek

Anton Kraft: Trois Grands Duos Concertants

Jan Mrácek

Playlists

Dans la même thématique...

Old Friends New Friends

Nils Frahm

Schubert: Winterreise

Mark Padmore

Schubert: Winterreise Mark Padmore

Souvenirs d'Italie

Maurice Steger

Souvenirs d'Italie Maurice Steger

BACH: The Art of Life

Daniil Trifonov

BACH: The Art of Life Daniil Trifonov

Exiles

Max Richter

Exiles Max Richter
Les Grands Angles...
Marian Anderson, cantatrice de combats

La magnifique carrière de la cantatrice contralto afro-américaine Marian Anderson se confond avec sa lutte incessante contre le racisme. Elle a 94 ans lorsqu’elle reçoit enfin, en 1991, le Grammy Lifetime Achievement Award en reconnaissance de toute une vie de musique. Mais combien le chemin menant à cette tardive reconnaissance fut long et semé d’épines…

Henry Mancini, stylé

Sophistication, humour, sensibilité… Tels sont les mots qu’on accole souvent à la musique d’Henry Mancini. Depuis sa disparition en 1994, il est toujours considéré comme un compositeur pop majeur et influent. Sans doute parce que, à côté des œuvres satinées et légères qui ont fait sa réputation (“Diamants sur canapé”, “La Panthère rose”…), il a su montrer la complexité de son langage à travers des compositions plus tourmentées.

Sofia Coppola on air

A l'occasion des 20 ans de la sortie de son film “Virgin Suicides”, Qobuz passe en revue quelques grands moments musicaux de la filmographie de Sofia Coppola, à travers ses collaborations avec le duo français Air ou Thomas Mars du groupe Phoenix.

Dans l'actualité...