Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Carlo Maria Giulini - Dvorák: Symphony No. 8 in G Major - Ravel: Ma mère l'oye suite, M. 60

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Dvorák: Symphony No. 8 in G Major - Ravel: Ma mère l'oye suite, M. 60

Carlo Maria Giulini

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Dvorák: Symphony No. 8 in G Major - Ravel: Ma mère l'oye suite, M. 60

Carlo Maria Giulini

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Symphony No. 8 in G major, Op. 88, B. 163 (Antonín Dvořák)

1
I. Allegro con brio 00:11:18

Carlo Maria Giulini, Conductor, Main Artist, Conductor - David Mottley, Producer - Antonin Dvorak, Composer - Royal Concertgebouw Orchestra, Associated Performer

1991 Sony Music Entertainment

2
II. Adagio 00:11:42

Carlo Maria Giulini, Conductor, Main Artist, Conductor - David Mottley, Producer - Antonin Dvorak, Composer - Royal Concertgebouw Orchestra, Associated Performer

1991 Sony Music Entertainment

3
III. Allegretto grazioso - Molto vivace 00:07:18

Carlo Maria Giulini, Conductor, Main Artist, Conductor - David Mottley, Producer - Antonin Dvorak, Composer - Royal Concertgebouw Orchestra, Associated Performer

1991 Sony Music Entertainment

4
IV. Allegro ma non troppo 00:11:32

Carlo Maria Giulini, Conductor, Main Artist, Conductor - David Mottley, Producer - Antonin Dvorak, Composer - Royal Concertgebouw Orchestra, Associated Performer

1991 Sony Music Entertainment

Ma mère l'Oye suite, M. 60 (Version for Orchestra) (Maurice Ravel)

5
I. Pavane de la belle au bois dormant 00:01:56

Carlo Maria Giulini, Conductor, Main Artist, Conductor - Maurice Ravel, Composer - Royal Concertgebouw Orchestra, Associated Performer - Producer not documented on available sources, Producer

(P) 1991 Sony Music Entertainment

6
II. Petit poucet 00:03:58

Carlo Maria Giulini, Conductor, Main Artist, Conductor - Maurice Ravel, Composer - Producer not documented on available sources, Producer - Royal Concertgebouw Orchestra, Associated Performer

(P) 1991 Sony Music Entertainment

7
III. Laideronnette, impératrice des pagodes 00:04:11

Carlo Maria Giulini, Conductor, Main Artist, Conductor - Maurice Ravel, Composer - Producer not documented on available sources, Producer - Royal Concertgebouw Orchestra, Associated Performer

(P) 1991 Sony Music Entertainment

8
IV. Les entretiens de la belle et de la bête 00:05:26

Carlo Maria Giulini, Conductor, Main Artist, Conductor - Maurice Ravel, Composer - Producer not documented on available sources, Producer - Royal Concertgebouw Orchestra, Associated Performer

(P) 1991 Sony Music Entertainment

9
V. Le jardin féerique 00:04:05

Carlo Maria Giulini, Conductor, Main Artist, Conductor - Maurice Ravel, Composer - Producer not documented on available sources, Producer - Royal Concertgebouw Orchestra, Associated Performer

(P) 1991 Sony Music Entertainment

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Carlo Maria Giulini

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Herrmann & Hitchcock : le duo était presque parfait

De 1955 à 1966, le cinéaste Alfred Hitchcock et le compositeur Bernard Herrmann ont travaillé ensemble sur une poignée de chefs-d’œuvre comme Psychose ou La Mort aux trousses. Une collaboration aussi exceptionnelle que houleuse…

L’âge d’or de la comédie musicale hollywoodienne

Au même titre que le western et le film de gangsters, la comédie musicale est l’un des genres les plus emblématiques du classicisme hollywoodien. Des années 1930 aux années 1960, petit panorama d’un cinéma certes glamour et coloré, mais souvent moins superficiel qu’il n’y paraît.

François Couperin, le clavecin moderne

Favori de Louis XIV, François Couperin (1668-1733) était la vedette du clavecin au XVIIIe siècle, un instrument prestigieux qui connaissait alors son apogée (avant de retourner dans l’ombre au siècle suivant) et dont il a révolutionné l’approche, entraînant dans son sillon les autres virtuoses de l’époque, Dandrieu ou Rameau. Le claveciniste québécois Olivier Fortin revient pour Qobuz sur la destinée de « Couperin le Grand ».

Dans l'actualité...