Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

M83 - DSVII

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

DSVII

M83

Livret numérique

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Après la tournée de son dernier album Junk, Anthony Gonzalez alias M83 a pris le temps de faire le point chez lui, dans le Sud de la France, loin de l’effervescence de Los Angeles, où il est installé depuis une dizaine d’années. Parmi les rares artistes français à avoir percé aux USA, l’Antibois avait besoin d’un break après un album dont il jugeait l’accueil décevant. Il se replie alors à la maison, passant un long été “à nager dans la Méditerranée, à lire, regarder des films et jouer à des jeux vidéo des années 80”. Et c’est la musique de ces jeux rétro qui l’a inspiré pour ce nouvel album qui est probablement le plus intime de sa carrière.

S’entourant exclusivement de vieux synthétiseurs (un ARP 2600, le fétiche de Jean-Michel Jarre, le Prophet 6 utilisé par Moroder, le Roland Jupiter 6, utilisé aussi bien par Tangerine Dream, Kevin Saunderson que les Pet Shop Boys), il s’attelle alors à suivre le chemin de Suzanne Ciani, Brian Eno ou John Carpenter, pionniers de la musique électronique. Il livre ainsi un disque apaisé, libre de toutes considérations pop et des attentes des fans depuis le tube planétaire Midnight City. Une musique intemporelle qui illustrerait parfaitement l’idée qu’on se fait d’un séjour sur la Côte d’Azur. “Il y a quelque chose de très naïf et touchant dans la musique de jeu vidéo. C’est simple et imparfait et c’est exactement ce que j’ai essayé de faire avec Digital Shades Vol. 2.” Mission accomplie. © Smaël Bouaici/Qobuz

Plus d'informations

DSVII

M83

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Hell Riders 00:06:47

Anthony Gonzalez, Composer - M83, Artist, MainArtist

2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand 2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand

2
A Bit of Sweetness 00:03:36

Anthony Gonzalez, Composer - M83, Artist, MainArtist

2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand 2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand

3
Goodbye Captain Lee 00:02:25

Anthony Gonzalez, Composer - M83, Artist, MainArtist

2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand 2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand

4
Colonies 00:04:37

Anthony Gonzalez, Composer - M83, Artist, MainArtist

2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand 2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand

5
Meet the Friends 00:03:02

Anthony Gonzalez, Composer - M83, Artist, MainArtist

2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand 2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand

6
Feelings 00:03:55

Anthony Gonzalez, Composer - M83, Artist, MainArtist

2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand 2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand

7
A Word of Wisdom 00:01:42

Anthony Gonzalez, Composer - M83, Artist, MainArtist

2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand 2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand

8
Lune de fiel 00:03:43

Anthony Gonzalez, Composer - M83, Artist, MainArtist

2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand 2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand

9
Jeux d'enfants 00:02:08

Anthony Gonzalez, Composer - M83, Artist, MainArtist

2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand 2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand

10
A Taste of the Dusk 00:03:51

Anthony Gonzalez, Composer - M83, Artist, MainArtist

2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand 2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand

11
Lunar Son 00:02:45

Anthony Gonzalez, Composer - M83, Artist, MainArtist

2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand 2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand

12
Oh Yes You're There, Everyday 00:05:05

Anthony Gonzalez, Composer - M83, Artist, MainArtist

2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand 2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand

13
Mirage 00:02:46

Anthony Gonzalez, Composer - M83, Artist, MainArtist

2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand 2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand

14
Taifun Glory 00:03:14

Anthony Gonzalez, Composer - M83, Artist, MainArtist

2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand 2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand

15
Temple of Sorrow 00:07:04

Anthony Gonzalez, Composer - M83, Artist, MainArtist

2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand 2019 M83 Recording Inc. under exclusive license to naïve for the world excluding North America, Australia and New-Zealand

Descriptif de l'album

Après la tournée de son dernier album Junk, Anthony Gonzalez alias M83 a pris le temps de faire le point chez lui, dans le Sud de la France, loin de l’effervescence de Los Angeles, où il est installé depuis une dizaine d’années. Parmi les rares artistes français à avoir percé aux USA, l’Antibois avait besoin d’un break après un album dont il jugeait l’accueil décevant. Il se replie alors à la maison, passant un long été “à nager dans la Méditerranée, à lire, regarder des films et jouer à des jeux vidéo des années 80”. Et c’est la musique de ces jeux rétro qui l’a inspiré pour ce nouvel album qui est probablement le plus intime de sa carrière.

S’entourant exclusivement de vieux synthétiseurs (un ARP 2600, le fétiche de Jean-Michel Jarre, le Prophet 6 utilisé par Moroder, le Roland Jupiter 6, utilisé aussi bien par Tangerine Dream, Kevin Saunderson que les Pet Shop Boys), il s’attelle alors à suivre le chemin de Suzanne Ciani, Brian Eno ou John Carpenter, pionniers de la musique électronique. Il livre ainsi un disque apaisé, libre de toutes considérations pop et des attentes des fans depuis le tube planétaire Midnight City. Une musique intemporelle qui illustrerait parfaitement l’idée qu’on se fait d’un séjour sur la Côte d’Azur. “Il y a quelque chose de très naïf et touchant dans la musique de jeu vidéo. C’est simple et imparfait et c’est exactement ce que j’ai essayé de faire avec Digital Shades Vol. 2.” Mission accomplie. © Smaël Bouaici/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
Playing the Room Avishai Cohen (tp)
À découvrir également
Par M83
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Nick Cave, mauvaise graine de star

Nick Cave et ses Bad Seeds restent l’une des aventures les plus prolifiques de l’ère post punk. Dès la fin des années 80, le magnétisme caverneux du chanteur australien atteignait un certain paroxysme, entre reprises furibardes, ballades au piano et rock’n’roll en sueur. Au fil des ans, le Cave s’est fait de plus en plus crooner, entre un Frank Sinatra punk et un Johnny Cash austère...

Blues touareg, l’oasis du rock

Depuis la sortie en 2002 du premier album officiel du groupe touareg Tinariwen, “The Radio Tisdas Sessions”, leur musique électrique dominée par les guitares est devenue une catégorie de rock, reconnue et respectée de Bamako à Los Angeles. Ce succès international a permis à de nombreux musiciens originaires du Sahara de se faire connaître. Ces poètes électriques des dunes de sable et des étendues rocailleuses ne cessent d’attirer les rockers occidentaux en quête d’authenticité rebelle.

New Order, de la cave au dancefloor

Comment le groupe mancunien le plus sombre de l’ère punk est devenu maître du dancefloor ? Né sur les cendres de Joy Division au début des années 80, New Order symbolise l’une des premières unions réussies entre rock’n’roll et dance music. L’impeccable BO de la morose Angleterre thatchérienne.

Dans l'actualité...