Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Mabel - Don't Call Me Up

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Don't Call Me Up

Mabel

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Don't Call Me Up

Mabel

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Don't Call Me Up (Acoustic) 00:03:32

Steve Mac, ComposerLyricist - Stuart Hawkes, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Mabel, Vocals, Vocal Arranger, MainArtist, AssociatedPerformer - Camille Purcell, ComposerLyricist - Cameron Gower Poole, Mixer, Engineer, StudioPersonnel - Mabel Mcvey, ComposerLyricist - Aaron Forbes, Guitar, AssociatedPerformer

A Polydor Records Release; ℗ 2019 Mabel McVey, under exclusive license to Polydor, a division of Universal Music Operations Limited

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Mabel
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Elton John : les 10 premières années

Que reste-t-il de la première partie de la carrière d’Elton John ? Une discographie foisonnante, un nombre incalculable de tubes, le tout dans un décor exubérant aux recoins parfois sombres. À l’occasion de la sortie du biopic qui lui est consacré (“Rocketman” de Dexter Fletcher), retour sur les années 1970 d’un artiste généreux.

Cap au Cap-Vert

Depuis que les Portugais ont annexé cet ensemble d’îles désertes au XVe siècle pour en faire un centre de regroupement d’esclaves, les populations noire et portugaise s’y sont mélangées au fil du temps pour donner naissance à une langue et des musiques inédites – chaque île développant plus ou moins son propre style –, transformant les sols arides du Cap-Vert en inépuisable réservoir à talents.

Americana, l’Amérique par les racines

L’étiquette a beau sentir le coup marketing fumeux, l’americana synthétise pourtant bien depuis une vingtaine d’années cette fusion du rock, de la country, du blues et du rhythm’n’blues. Et comme dans toutes les grandes familles, on y croise à peu près tout le monde : la fille rebelle, l’oncle cultivé, le père agité, la cousine habitée…

Dans l'actualité...