Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Pierre Hantaï - Domenico Scarlatti (Vol. 4) : Keyboard Sonatas

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Domenico Scarlatti (Vol. 4) : Keyboard Sonatas

Pierre Hantaï

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Studio Sublime

Plus de dix ans après les Scarlatti 1, Scarlatti 2 et Scarlatti 3 de Pierre Hantaï, qui revenait alors au compositeur d’Espagne plus de dix ans après un flamboyant essai pour Opus 111 au début des années 1990, le claveciniste remet son ouvrage sur le métier et nous livre un Scarlatti 4 avec dix-sept nouvelles Sonates. Il les a enregistrées sur un clavecin « conçu d’après des modèles allemands du XVIIIe siècle par Jonte Knif en 2004 », donc pas une copie directe d’un instrument précis mais une sorte de relecture et de somme de l’art des facteurs de clavecin d’alors. Comme toujours, on reste sidéré par la musicalité de Pierre Hantaï qui sait faire sonner ses instruments quasiment comme s’ils étaient doués des capacités dynamiques d’un piano. La plupart des sonates ici choisies appartiennent – selon toute vraisemblance, basée sur des considérations purement musicologiques car il n’existe aucun document permettant de le vérifier avec certitude – à la grande maturité du compositeur. Enregistrement réalisé en juin 2015 à Haarlem (Pays-Bas). © SM/Qobuz


« L'invention de Pierre Hantaï, quand il fait du laboratoire de Scarlatti son terrain de jeu, nous laisse aussi stupéfaits et grisés qu'au premier album, en 1992.» (Diapason, décembre 2016)


« Pierre Hantaï domine aujourd’hui son instrument comme personne. Domine ? Mieux : invente. De son maître Leonhardt il a reçu, plus qu’un livre de recettes, l’art de poser lui-même les règles du jeu, en essayant tout ce que le clavecin permet, en combinant avec autant d’art que d’imagination tout ce qui peut agir sur l’auditeur (rubato, diction, ponctuations, résonances propres à tel instrument). [...] tout l’art est ici de partager avec l’auditeur la stupeur, le doute, l’impatience, la fierté, la résistance, le désir d’un motif nouveau. Ou l’agacement, la fascination, la candeur, l’obstination lasse ou cruelle, d’une répétition.» (Diapason, juin 2016 / Gaëtan Naulleau)


 


 

Plus d'informations

Domenico Scarlatti (Vol. 4) : Keyboard Sonatas

Pierre Hantaï

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Keyboard Sonata in A Major, K.212 (Domenico Scarlatti)

1
Allegro molto
00:03:52

Pierre Hantaï, Harpsichord modeled after German instruments of the eighteenth century by Jonte Knifen (2004) - Domenico Scarlatti, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

Keyboard Sonata in C-Sharp Minor, K.247 (Domenico Scarlatti)

2
Allegro (played in D Minor)
00:04:44

Pierre Hantaï, Harpsichord modeled after German instruments of the eighteenth century by Jonte Knifen (2004) - Domenico Scarlatti, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

Keyboard Sonata in G Major, K.144 (Domenico Scarlatti)

3
Cantabile
00:04:48

Pierre Hantaï, Harpsichord modeled after German instruments of the eighteenth century by Jonte Knifen (2004) - Domenico Scarlatti, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

Keyboard Sonata in C Major, K.133 (Domenico Scarlatti)

4
Allegro
00:03:36

Pierre Hantaï, Harpsichord modeled after German instruments of the eighteenth century by Jonte Knifen (2004) - Domenico Scarlatti, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

Keyboard Sonata in F Minor, K.204a (Domenico Scarlatti)

5
Allegro
00:06:19

Pierre Hantaï, Harpsichord modeled after German instruments of the eighteenth century by Jonte Knifen (2004) - Domenico Scarlatti, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

Keyboard Sonata in A Major, K.279 (Domenico Scarlatti)

6
Andante
00:04:50

Pierre Hantaï, Harpsichord modeled after German instruments of the eighteenth century by Jonte Knifen (2004) - Domenico Scarlatti, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

Keyboard Sonata in A Major, K.533 (Domenico Scarlatti)

7
Allegro assai
00:03:18

Pierre Hantaï, Harpsichord modeled after German instruments of the eighteenth century by Jonte Knifen (2004) - Domenico Scarlatti, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

Keyboard Sonata in A Major, K.405 (Domenico Scarlatti)

8
Allegro
00:03:12

Pierre Hantaï, Harpsichord modeled after German instruments of the eighteenth century by Jonte Knifen (2004) - Domenico Scarlatti, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

Keyboard Sonata in E Minor, K.402 (Domenico Scarlatti)

9
Andante
00:10:41

Pierre Hantaï, Harpsichord modeled after German instruments of the eighteenth century by Jonte Knifen (2004) - Domenico Scarlatti, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

Keyboard Sonata in E Major, K.403 (Domenico Scarlatti)

10
Allegro
00:03:57

Pierre Hantaï, Harpsichord modeled after German instruments of the eighteenth century by Jonte Knifen (2004) - Domenico Scarlatti, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

Keyboard Sonata in E Major, K.381 (Domenico Scarlatti)

11
Allegro
00:03:33

Pierre Hantaï, Harpsichord modeled after German instruments of the eighteenth century by Jonte Knifen (2004) - Domenico Scarlatti, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

Keyboard Sonata in A Major, K.208 (Domenico Scarlatti)

12
Adagio e cantabile
00:03:33

Pierre Hantaï, Harpsichord modeled after German instruments of the eighteenth century by Jonte Knifen (2004) - Domenico Scarlatti, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

Keyboard Sonata in A Major, K.456 (Domenico Scarlatti)

13
Allegro
00:02:59

Pierre Hantaï, Harpsichord modeled after German instruments of the eighteenth century by Jonte Knifen (2004) - Domenico Scarlatti, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

Keyboard Sonata in A Major, K.457 (Domenico Scarlatti)

14
Allegro
00:03:46

Pierre Hantaï, Harpsichord modeled after German instruments of the eighteenth century by Jonte Knifen (2004) - Domenico Scarlatti, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

Keyboard Sonata in C Minor, K.302 (Domenico Scarlatti)

15
Andante
00:05:44

Pierre Hantaï, Harpsichord modeled after German instruments of the eighteenth century by Jonte Knifen (2004) - Domenico Scarlatti, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

Keyboard Sonata in G Major, K.201 (Domenico Scarlatti)

16
Vivo
00:04:00

Pierre Hantaï, Harpsichord modeled after German instruments of the eighteenth century by Jonte Knifen (2004) - Domenico Scarlatti, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

Keyboard Sonata in D Major, K.45 (Domenico Scarlatti)

17
Allegro
00:03:39

Pierre Hantaï, Harpsichord modeled after German instruments of the eighteenth century by Jonte Knifen (2004) - Domenico Scarlatti, Composer

2016 Mirare Mirare 2016

Descriptif de l'album

Plus de dix ans après les Scarlatti 1, Scarlatti 2 et Scarlatti 3 de Pierre Hantaï, qui revenait alors au compositeur d’Espagne plus de dix ans après un flamboyant essai pour Opus 111 au début des années 1990, le claveciniste remet son ouvrage sur le métier et nous livre un Scarlatti 4 avec dix-sept nouvelles Sonates. Il les a enregistrées sur un clavecin « conçu d’après des modèles allemands du XVIIIe siècle par Jonte Knif en 2004 », donc pas une copie directe d’un instrument précis mais une sorte de relecture et de somme de l’art des facteurs de clavecin d’alors. Comme toujours, on reste sidéré par la musicalité de Pierre Hantaï qui sait faire sonner ses instruments quasiment comme s’ils étaient doués des capacités dynamiques d’un piano. La plupart des sonates ici choisies appartiennent – selon toute vraisemblance, basée sur des considérations purement musicologiques car il n’existe aucun document permettant de le vérifier avec certitude – à la grande maturité du compositeur. Enregistrement réalisé en juin 2015 à Haarlem (Pays-Bas). © SM/Qobuz


« L'invention de Pierre Hantaï, quand il fait du laboratoire de Scarlatti son terrain de jeu, nous laisse aussi stupéfaits et grisés qu'au premier album, en 1992.» (Diapason, décembre 2016)


« Pierre Hantaï domine aujourd’hui son instrument comme personne. Domine ? Mieux : invente. De son maître Leonhardt il a reçu, plus qu’un livre de recettes, l’art de poser lui-même les règles du jeu, en essayant tout ce que le clavecin permet, en combinant avec autant d’art que d’imagination tout ce qui peut agir sur l’auditeur (rubato, diction, ponctuations, résonances propres à tel instrument). [...] tout l’art est ici de partager avec l’auditeur la stupeur, le doute, l’impatience, la fierté, la résistance, le désir d’un motif nouveau. Ou l’agacement, la fascination, la candeur, l’obstination lasse ou cruelle, d’une répétition.» (Diapason, juin 2016 / Gaëtan Naulleau)


 


 

Détails de l'enregistrement original : Recording : June, 2015, Haarlem (Netherlands)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Pierre Hantaï
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
François Couperin, le clavecin moderne

Favori de Louis XIV, François Couperin (1668-1733) était la vedette du clavecin au XVIIIe siècle, un instrument prestigieux qui connaissait alors son apogée (avant de retourner dans l’ombre au siècle suivant) et dont il a révolutionné l’approche, entraînant dans son sillon les autres virtuoses de l’époque, Dandrieu ou Rameau. Le claveciniste québécois Olivier Fortin revient pour Qobuz sur la destinée de « Couperin le Grand ».

Kœchlin, l’Alchimiste

Ancrée dans la tradition mais aussi très novatrice, l’œuvre immense de Koechlin, d’un langage extrêmement personnel, a dérouté ses contemporains en raison de ses multiples facettes, de sa liberté et de sa dimension philosophique. Le disque permet enfin de prendre la mesure de cet alchimiste des sons, prophète génial sans doute trop tôt venu. Et dont nous célébrons ce 27 novembre le 150ème anniversaire de la naissance…

Le violon en 10 interprètes, épisode 2

Si le timbre et l’ambitus du violoncelle le rapprochent de la voix humaine, les aigus stratosphériques du violon flirtent avec les dieux. L’instrument a inspiré des œuvres nombreuses à la discographie pléthorique : des trésors qui sont autant de versions de référence. Voici la seconde partie de cette sélection subjective de 10 violonistes qui met en lumière deux générations éloignées : la première est née pendant le premier tiers du XXe siècle ; la seconde pendant le dernier tiers.

Dans l'actualité...