Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Maud Lubeck - Divine

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Divine

Maud Lübeck

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement non disponible

Seconde partie de son diptyque amoureux entamé avec Toi non plus en 2016, ce troisième album de Maud Lubeck est un objet aussi serein qu’une rencontre amoureuse. Certes, la mélancolie ne quitte jamais vraiment celle que l’on pourrait définir comme une cousine éloignée de Françoise Hardy – car l’amour est naturellement une chose fragile à l’avenir toujours incertain. C’est surtout dans ses mélodies romantiquement alambiquées, ainsi que dans l’omniprésence du piano, que cette tristesse qui ne dit pas son nom se fait le plus sentir. Cet album possède donc une inquiétude lointaine (A Deux et sa marche harmonique poignante), mais c’est avant tout sur l’épiphanie de la rencontre que Maud Lubeck choisit de mettre l’accent. En attendant la perte éventuelle des illusions, essayons d’y croire, semble-t-elle nous susurrer au creux de l’oreille (« Et si tu es mon dernier amour, celui qui durera toujours »).

En plus d’une musique à l’écriture sensible et intelligente, les paroles de cet album recèlent de trouvailles qui font d’elle une songwriter sur laquelle il faut désormais compter : de la litanie/prières exaucées de Divine (« Ne partez pas, ne partez pas… ») jusqu’aux assonances en « u » d’Amoureuse, les mots de Maud Lubeck expriment la douceur de la rencontre en évitant à tout prix la banalité. Les chœurs sont assurés par Edward Barrow et Maissiat – cette dernière étant entre autres l’auteure d’une des chansons de l’album de Françoise Hardy, Personne d’autre. La boucle est bouclée. © Nicolas Magenham/Qobuz

Plus d'informations

Divine

Maud Lubeck

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Divine
00:02:37

Remark, OriginalPublisher - Maud Lübeck, Composer, Author, Artist, MainArtist

2019 Finalistes 2019 Finalistes

2
Amoureuse
00:02:56

Remark, OriginalPublisher - Maud Lübeck, Composer, Author, Artist, MainArtist

2019 Finalistes 2019 Finalistes

3
À deux
00:02:44

Remark, OriginalPublisher - Maud Lübeck, Composer, Author, Artist, MainArtist

2019 Finalistes 2019 Finalistes

4
L'autre part
00:02:50

Remark, OriginalPublisher - Maud Lübeck, Composer, Author, Artist, MainArtist

2019 Finalistes 2019 Finalistes

5
Cardiophonie
00:01:56

Remark, OriginalPublisher - Maud Lübeck, Composer, Artist, MainArtist

2019 Finalistes 2019 Finalistes

6
Ne me dis pas
00:02:39

Remark, OriginalPublisher - Maud Lübeck, Composer, Author, Artist, MainArtist

2019 Finalistes 2019 Finalistes

7
L'absente
00:01:59

Remark, OriginalPublisher - Maud Lübeck, Composer, Author, Artist, MainArtist

2019 Finalistes 2019 Finalistes

8
Cœur
00:02:30

Remark, OriginalPublisher - Maud Lübeck, Composer, Author, Artist, MainArtist

2019 Finalistes 2019 Finalistes

9
Dernier amour
00:03:16

Remark, OriginalPublisher - Maud Lübeck, Composer, Author, Artist, MainArtist

2019 Finalistes 2019 Finalistes

Descriptif de l'album

Seconde partie de son diptyque amoureux entamé avec Toi non plus en 2016, ce troisième album de Maud Lubeck est un objet aussi serein qu’une rencontre amoureuse. Certes, la mélancolie ne quitte jamais vraiment celle que l’on pourrait définir comme une cousine éloignée de Françoise Hardy – car l’amour est naturellement une chose fragile à l’avenir toujours incertain. C’est surtout dans ses mélodies romantiquement alambiquées, ainsi que dans l’omniprésence du piano, que cette tristesse qui ne dit pas son nom se fait le plus sentir. Cet album possède donc une inquiétude lointaine (A Deux et sa marche harmonique poignante), mais c’est avant tout sur l’épiphanie de la rencontre que Maud Lubeck choisit de mettre l’accent. En attendant la perte éventuelle des illusions, essayons d’y croire, semble-t-elle nous susurrer au creux de l’oreille (« Et si tu es mon dernier amour, celui qui durera toujours »).

En plus d’une musique à l’écriture sensible et intelligente, les paroles de cet album recèlent de trouvailles qui font d’elle une songwriter sur laquelle il faut désormais compter : de la litanie/prières exaucées de Divine (« Ne partez pas, ne partez pas… ») jusqu’aux assonances en « u » d’Amoureuse, les mots de Maud Lubeck expriment la douceur de la rencontre en évitant à tout prix la banalité. Les chœurs sont assurés par Edward Barrow et Maissiat – cette dernière étant entre autres l’auteure d’une des chansons de l’album de Françoise Hardy, Personne d’autre. La boucle est bouclée. © Nicolas Magenham/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Songs In The Key Of Life

Stevie Wonder

Songs In The Key Of Life Stevie Wonder

Innervisions

Stevie Wonder

Innervisions Stevie Wonder

Talking Book

Stevie Wonder

Talking Book Stevie Wonder

What's Going On

Marvin Gaye

What's Going On Marvin Gaye
À découvrir également
Par Maud Lubeck

Divine

Maud Lubeck

Divine Maud Lubeck

Toi non plus

Maud Lubeck

Toi non plus Maud Lubeck

La fabrique

Maud Lubeck

La fabrique Maud Lubeck

Toi non plus

Maud Lubeck

Toi non plus Maud Lubeck

L'absente

Maud Lubeck

L'absente Maud Lubeck

Playlists

Dans la même thématique...

Est-ce que tu sais ?

Gaëtan Roussel

Est-ce que tu sais ? Gaëtan Roussel

Intégrale Charles Trénet, vol. 4 : "Que reste-t-il de nos amours ?" (1941-1943)

Charles Trenet

À l'aube revenant

Francis Cabrel

À l'aube revenant Francis Cabrel

Le Grand P'tit Concert -M-aison

M

aimée

Julien Doré

aimée Julien Doré
Les Grands Angles...
Juliette Gréco, le noir lui va si bien

Juliette Gréco nous a quittés en septembre à l’âge de 93 ans. Celle qui se définissait avant tout comme une interprète dévouée aux auteurs qu’elle affectionnait n’était pas pour autant du genre « effacée ».

Le petit théâtre d’Alain Souchon

Chroniques du quotidien dont la mélancolie est souvent masquée par un humour nonchalant ou enfantin, les chansons d’Alain Souchon s’articulent autour des mêmes thèmes et procédés depuis son premier album, au milieu des années 1970. Dans un mélange singulier de douceur et de fermeté, de nostalgie rêveuse et d’ancrage dans le réel, les différents éléments de l’univers souchonien s’apparentent à un petit théâtre de la vie.

Jean-Jacques Goldman, 40 ans de liberté

À l’occasion de la sortie en streaming de sa discographie (incluant, entre autres, ses sept albums studio et quatre albums live), retour sur les grandes chansons d’un auteur-compositeur-interprète qui a marqué les esprits d’une génération entière.

Dans l'actualité...