Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Aloïse Sauvage - Dévorantes

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Dévorantes

Aloïse Sauvage

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Le titre du premier album d’Aloïse Sauvage est bien choisi car la jeune femme de 27 ans (nommée aux Victoires de la musique 2020, catégorie Révélation Scène) dévore et finit par désarmer littéralement l’auditeur, de par son mélange de franc-parler et de candeur. Avec une interprétation (ou flow) qui flirte à la fois avec le hip-hop et la chanson française, Aloïse Sauvage se situe dans la lignée d’Orelsan et Eddy de Pretto, avec un soupçon d’Angèle. Telle une artiste peintre de la confusion des genres, elle chante avant tout la liberté d’aimer qui l’on veut. Rappelons qu’Aloïse Sauvage est une militante LGBT qui, par ailleurs, tenait un petit rôle dans le film 120 Battements par minute. Son engagement politique est abordé dans Mega Down, sur un rythme évoquant lointainement Englishman in New York de Sting : « Quel étrange besoin de prendre le mégaphone pour exposer au monde ce qui me rend méga-down », avoue-t-elle avec un brin d’humour.

Comme ce dernier titre le prouve, Aloïse Sauvage est également une adepte de l’autoportrait. Dans Feux verts, elle décrit sa personnalité excessive, et dans À l’horizontale, elle n’hésite pas à clamer sa prédilection pour l’acte charnel. Mais ce qui surprend chez elle, c’est que la tornade Sauvage est clairsemée de touches pleines de candeur, voire de fragilité, en opposition totale avec son image de chanteuse directe et décidée. Dans Toute la vie, au son de synthés arpégés et d’harmonies mélancoliques, elle se demande si « on s’aimera encore toute la vie, même quand on ne s’aimera plus ». Et dans Si on s’aime, la candeur se transforme en naïveté, laquelle peut toucher ou laisser dubitatif, selon les cas : « Si on s’aime, notre vie va être belle ». On passera également sur la facilité de certains jeux de mots (« Tumeur on veut que tu meures »). Mais la chanteuse se rattrape au dernier moment avec Dévorantes, qui conclut l’album. De par son lyrisme et l’utilisation d’une anaphore faisant l’effet d’un coup de marteau (« J’ai envie »), Aloïse Sauvage retrouve sa hargne et son appétit de la vie. ©Nicolas Magenham/Qobuz

Plus d'informations

Dévorantes

Aloïse Sauvage

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Et cette tristesse
00:03:01

Alex Gopher, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Vincent Audou, Mixer, StudioPersonnel - Aloïse Sauvage, Producer, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Holomobb, Producer - Boumidjal, Composer, Producer

℗ 2020 Initial Artist Services

2
Omowi
00:02:59

Alex Gopher, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Guillaume Zolnierowski, Composer, Producer, Guitar, Bass Guitar, Synthesizer, Programming, AssociatedPerformer - Vincent Audou, Mixer, StudioPersonnel - Louis Dureau, Composer, Producer, Guitar, Bass Guitar, Synthesizer, Programming, AssociatedPerformer - Aloïse Sauvage, Producer, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist

℗ 2020 Initial Artist Services

3
À l'horizontale
00:02:47

Hugo Martinez, Mixer, StudioPersonnel - Alex Gopher, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Le Motif, Producer - Aloïse Sauvage, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Josh Rosinet, Composer, Producer, Piano, AssociatedPerformer

℗ 2020 Initial Artist Services

4
Méga Down
00:02:34

Alex Gopher, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Vincent Audou, Mixer, StudioPersonnel - Aloïse Sauvage, Producer, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Holomobb, Producer - Boumidjal, Composer, Producer

℗ 2020 Initial Artist Services

5
Feux verts
00:03:28

Alex Gopher, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Vincent Audou, Mixer, StudioPersonnel - Aloïse Sauvage, Producer, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Holomobb, Producer - Boumidjal, Composer, Producer

℗ 2020 Initial Artist Services

6
Toute la vie
00:02:28

Alex Gopher, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Guillaume Zolnierowski, Composer, Producer, Guitar, Bass Guitar, Synthesizer, Programming, AssociatedPerformer - Vincent Audou, Mixer, StudioPersonnel - Louis Dureau, Composer, Producer, Guitar, Bass Guitar, Synthesizer, Programming, AssociatedPerformer - Aloïse Sauvage, Producer, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist

℗ 2020 Initial Artist Services

7
Si on s’aime
00:02:56

Alex Gopher, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Vincent Audou, Mixer, StudioPersonnel - Aloïse Sauvage, Producer, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Holomobb, Producer - Boumidjal, Composer, Producer

℗ 2020 Initial Artist Services

8
Papa
00:02:49

Alex Gopher, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Vincent Audou, Mixer, StudioPersonnel - Le Motif, Producer - Aloïse Sauvage, Producer, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Josh Rosinet, Composer, Producer, Piano, AssociatedPerformer

℗ 2020 Initial Artist Services

9
Tumeur
00:03:14

Alex Gopher, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Vincent Audou, Mixer, StudioPersonnel - Aloïse Sauvage, Producer, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Holomobb, Producer - Boumidjal, Composer, Producer

℗ 2020 Initial Artist Services

10
Jimy
00:03:05

Hugo Martinez, Mixer, StudioPersonnel - Alex Gopher, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Le Motif, Producer - Aloïse Sauvage, Producer, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Josh Rosinet, Composer, Producer, Piano, AssociatedPerformer

℗ 2020 Initial Artist Services

11
Dévorantes
00:04:29

Alex Gopher, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Guillaume Zolnierowski, Composer, Producer, Guitar, Bass Guitar, Synthesizer, Programming, AssociatedPerformer - Abraham Diallo, Composer - Vincent Audou, Mixer, StudioPersonnel - Louis Dureau, Composer, Producer, Guitar, Bass Guitar, Synthesizer, Programming, AssociatedPerformer - Sofiane Pamart, Piano, AssociatedPerformer - Aloïse Sauvage, Producer, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Pauline Denize, Strings, AssociatedPerformer

℗ 2020 Initial Artist Services

Descriptif de l'album

Le titre du premier album d’Aloïse Sauvage est bien choisi car la jeune femme de 27 ans (nommée aux Victoires de la musique 2020, catégorie Révélation Scène) dévore et finit par désarmer littéralement l’auditeur, de par son mélange de franc-parler et de candeur. Avec une interprétation (ou flow) qui flirte à la fois avec le hip-hop et la chanson française, Aloïse Sauvage se situe dans la lignée d’Orelsan et Eddy de Pretto, avec un soupçon d’Angèle. Telle une artiste peintre de la confusion des genres, elle chante avant tout la liberté d’aimer qui l’on veut. Rappelons qu’Aloïse Sauvage est une militante LGBT qui, par ailleurs, tenait un petit rôle dans le film 120 Battements par minute. Son engagement politique est abordé dans Mega Down, sur un rythme évoquant lointainement Englishman in New York de Sting : « Quel étrange besoin de prendre le mégaphone pour exposer au monde ce qui me rend méga-down », avoue-t-elle avec un brin d’humour.

Comme ce dernier titre le prouve, Aloïse Sauvage est également une adepte de l’autoportrait. Dans Feux verts, elle décrit sa personnalité excessive, et dans À l’horizontale, elle n’hésite pas à clamer sa prédilection pour l’acte charnel. Mais ce qui surprend chez elle, c’est que la tornade Sauvage est clairsemée de touches pleines de candeur, voire de fragilité, en opposition totale avec son image de chanteuse directe et décidée. Dans Toute la vie, au son de synthés arpégés et d’harmonies mélancoliques, elle se demande si « on s’aimera encore toute la vie, même quand on ne s’aimera plus ». Et dans Si on s’aime, la candeur se transforme en naïveté, laquelle peut toucher ou laisser dubitatif, selon les cas : « Si on s’aime, notre vie va être belle ». On passera également sur la facilité de certains jeux de mots (« Tumeur on veut que tu meures »). Mais la chanteuse se rattrape au dernier moment avec Dévorantes, qui conclut l’album. De par son lyrisme et l’utilisation d’une anaphore faisant l’effet d’un coup de marteau (« J’ai envie »), Aloïse Sauvage retrouve sa hargne et son appétit de la vie. ©Nicolas Magenham/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
C'est Déjà Ça Alain Souchon
Ultra Moderne Solitude Alain Souchon
Collection Alain Souchon
À découvrir également
Par Aloïse Sauvage
Jimy Aloïse Sauvage
Jimy Aloïse Sauvage
Dévorantes Aloïse Sauvage
Et cette tristesse Aloïse Sauvage
À l'horizontale Aloïse Sauvage

Playlists

Dans la même thématique...
Âme fifties Alain Souchon
Brol Angèle
Brol La Suite Angèle
Les Grands Angles...
Boris Vian, la zizique avant tout

Boris Vian n’a pas seulement donné son nom à des établissements scolaires et des médiathèques. Il fut un artiste et créateur quasi complet, et la musique, qu’il composait, produisait, écrivait et parfois chantait, a rythmé sa vie fulgurante, conclue à l’âge de 39 ans dans une salle de cinéma en 1959. Pour fêter en fanfare les 100 ans de sa naissance, Qobuz vous propose une partition biographique.

Rachid Taha, itinéraire d’un chanteur populaire

“Je suis Africain”, l’album posthume de Rachid Taha, contient tous les éléments qui ont forgé son identité musicale. Chaâbi, raï, rock, électro, chanson franco-arabe, violons égyptiens, rhythm’n’blues, country-rock ou poésie soufie… Un chant du cygne à l’image de la carrière d’un artiste qui marqué l’histoire de la musique populaire.

Les Rita Mitsouko, partenaires particuliers

Les Rita Mitsouko formaient un couple insolite, mais ça n’a pas empêché leur musique de séduire un très large public. À coups d’audace et de mélanges, parfois de scandales, le groupe formé par Catherine Ringer et Fred Chichin en 1979 a écrit des chansons essentielles de la bande-son des années 1980, et devenues éternelles. Alors que la Philharmonie de Paris offre une carte blanche à la chanteuse pour les 40 ans du groupe, retour sur l’itinéraire d’un duo pas comme les autres.

Dans l'actualité...