Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Baco & Urban Plant - Désolé les enfants

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Désolé les enfants

Baco & Urban Plant

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Désolé les enfants

Baco & Urban Plant

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Désolé les enfants 00:03:57

Baco, OriginalPublisher - Mourchid Baco, Composer, Author - Baco & Urban Plant, Artist, MainArtist

2019 Baco 2019 Mioi

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Playlists

Dans la même thématique...
Sahari Aziza Brahim
Amadjar Tinariwen
Je suis africain Rachid Taha
Kaya Bob Marley & The Wailers
Sonocardiogram Daymé Arocena
Les Grands Angles...
Le flamenco : danse inépuisable, chant inépuisé

Le 16 novembre 2010, l’Unesco attribuait au flamenco le statut d'art universel en l’inscrivant au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité. L’Organisation des Nations unies donnait ainsi au <i>canto jondo</i> (le chant profond, ancêtre du flamenco) une envergure contemporaine, dépassant ses origines historiques et ethniques.

Cap au Cap-Vert

Depuis que les Portugais ont annexé cet ensemble d’îles désertes au XVe siècle pour en faire un centre de regroupement d’esclaves, les populations noire et portugaise s’y sont mélangées au fil du temps pour donner naissance à une langue et des musiques inédites – chaque île développant plus ou moins son propre style –, transformant les sols arides du Cap-Vert en inépuisable réservoir à talents.

Trojan : 50 ans à digger le reggae

Une fois passé l’arbre Bob Marley, de nombreux amateurs de reggae ont découvert la profondeur et la diversité de la forêt musicale jamaïcaine à travers les compilations de Trojan Records, devenues pour certains de véritables madeleines de Proust. A l’occasion de ses 50 ans, Qobuz revient sur la trajectoire fluctuante d’un label qui fait partie des références de la réédition reggae, en compagnie de Laurence Cane-Honeysett, curateur de la maison de disques et auteur du livre “The Story of Trojan Records”.

Dans l'actualité...