Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Holy Fuck - Deleter

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Deleter

Holy Fuck

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

“Une tentative de faire la paix avec la dance music de leur adolescence.” Voilà le dernier concept fagoté par le combo de Toronto Holy Fuck sur leur cinquième album Deleter. Ces artisans de la musique électronique (chez eux, tout est fait “à la main”, sans ordinateur, en plus de la batterie et de la basse) replongent dans l’esthétique des 90’s tout au long d’un disque ramassé (neuf titres) issu de leurs longues jam-sessions.

Comme toujours avec Holy Fuck, c’est l’énergie qui frappe d’entrée, à la fois rock et rave, une sorte de rencontre au sommet entre les Chemical Brothers, 2ManyDJ’s et les White Stripes. Le premier titre, Luxe, intense comme du punk et hypnotique comme de la techno (featuring Alexis Taylor de Hot Chip), a d’ailleurs été enregistré dans le studio de Jack White, Third Man, à Nashville. Les Canadiens projettent tous azimuts des lignes new wave, des passages électroclash, un grand mezze dont sortent parfois des bouts de live à peine peaufinés (No Error et sa guitare qui vrille). Ce disque qui mélange tout n’aurait sans doute pas pu naître autrement. Et surtout, pas sûr qu’ils sachent faire autrement ! Cet esprit de groupe adolescent – accentué ici par le thème nostalgique – est le garant de leur fraîcheur et leur popularité. Pour eux comme pour nous, ils n’ont pas intérêt à changer. © Smaël Bouaici/Qobuz

Plus d'informations

Deleter

Holy Fuck

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Luxe
00:06:10

Alexis Taylor, Writer, FeaturedArtist - Graham Walsh, Writer - Brian Borcherdt, Writer - Matt McQuaid, Writer - Holy Fuck, MainArtist - Matthew Schulz, Writer

2020 Holy EF Music 2020 Holy EF Music

2
Deleters
00:03:13

Angus Andrew, FeaturedArtist - Graham Walsh, Writer - Brian Borcherdt, Lyricist, Writer - Matt McQuaid, Writer - Holy Fuck, MainArtist - Matthew Schulz, Writer

2020 Holy EF Music 2020 Holy EF Music

3
Endless
00:04:32

Graham Walsh, Writer - Brian Borcherdt, Writer - Matt McQuaid, Writer - Holy Fuck, MainArtist - Matthew Schulz, Writer

2020 Holy EF Music 2020 Holy EF Music

4
Free Gloss
00:06:25

Graham Walsh, Writer - Brian Borcherdt, Lyricist, Writer - Matt McQuaid, Writer - Holy Fuck, MainArtist - Nick Allbrook, Writer - Nicholas Allbrook, FeaturedArtist - Matthew Schulz, Writer

2020 Holy EF Music 2019 Holy EF Music

5
Moment
00:05:00

Graham Walsh, Writer - Brian Borcherdt, Writer - Matt McQuaid, Writer - Holy Fuck, MainArtist - Matthew Schulz, Writer

2020 Holy EF Music 2020 Holy EF Music

6
Near Mint
00:05:54

Graham Walsh, Writer - Brian Borcherdt, Lyricist, Writer - Matt McQuaid, Writer - Holy Fuck, MainArtist - Matthew Schulz, Writer

2020 Holy EF Music 2020 Holy EF Music

7
No Error
00:02:37

Graham Walsh, Writer - Brian Borcherdt, Lyricist, Writer - Matt McQuaid, Writer - Holy Fuck, MainArtist - Matthew Schulz, Writer

2020 Holy EF Music 2020 Holy EF Music

8
San Sebastian
00:03:14

Graham Walsh, Writer - Brian Borcherdt, Lyricist, Writer - Matt McQuaid, Writer - Holy Fuck, MainArtist - Matthew Schulz, Writer

2020 Holy EF Music 2020 Holy EF Music

9
Ruby
00:04:12

Graham Walsh, Writer - Brian Borcherdt, Lyricist, Writer - Matt McQuaid, Writer - Holy Fuck, MainArtist - Matthew Schulz, Writer

2020 Holy EF Music 2020 Holy EF Music

Descriptif de l'album

“Une tentative de faire la paix avec la dance music de leur adolescence.” Voilà le dernier concept fagoté par le combo de Toronto Holy Fuck sur leur cinquième album Deleter. Ces artisans de la musique électronique (chez eux, tout est fait “à la main”, sans ordinateur, en plus de la batterie et de la basse) replongent dans l’esthétique des 90’s tout au long d’un disque ramassé (neuf titres) issu de leurs longues jam-sessions.

Comme toujours avec Holy Fuck, c’est l’énergie qui frappe d’entrée, à la fois rock et rave, une sorte de rencontre au sommet entre les Chemical Brothers, 2ManyDJ’s et les White Stripes. Le premier titre, Luxe, intense comme du punk et hypnotique comme de la techno (featuring Alexis Taylor de Hot Chip), a d’ailleurs été enregistré dans le studio de Jack White, Third Man, à Nashville. Les Canadiens projettent tous azimuts des lignes new wave, des passages électroclash, un grand mezze dont sortent parfois des bouts de live à peine peaufinés (No Error et sa guitare qui vrille). Ce disque qui mélange tout n’aurait sans doute pas pu naître autrement. Et surtout, pas sûr qu’ils sachent faire autrement ! Cet esprit de groupe adolescent – accentué ici par le thème nostalgique – est le garant de leur fraîcheur et leur popularité. Pour eux comme pour nous, ils n’ont pas intérêt à changer. © Smaël Bouaici/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
So Peter Gabriel
Peter Gabriel 1: Car Peter Gabriel
Us Peter Gabriel
À découvrir également
Par Holy Fuck
Holy Fuck Holy Fuck
Luxe Holy Fuck
Congrats Holy Fuck
Bird Brains Holy Fuck
Deleters Holy Fuck

Playlists

Dans la même thématique...
Tides Sunda Arc
ANIMA Thom Yorke
To Believe The Cinematic Orchestra
No Geography The Chemical Brothers
Les Grands Angles...
Erased Tapes, un label pas si classique

Dès sa création en 2007, Erased Tapes s’est imposé comme un des labels les plus innovants des quinze dernières années, tout en rencontrant le succès auprès du public. Parfois trop vite réduit à sa vitrine néoclassique (Nils Frahm, Ólafur Arnalds), le label basé à Londres mène des explorations aux confins de l’ambient, l’electronica et l’expérimental à travers un catalogue mené de manière harmonieuse par l’Allemand Robert Raths, que Qobuz vous propose d’explorer.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée quarante-cinq ans après sa sortie.

Steve Reich, l'animal minimal

Il est l'un des pionniers de la musique minimaliste. Mais aussi l’un des compositeurs contemporains les plus joués. A 80 ans, Steve Reich est une sorte d’intouchable gourou qui ne cesse d’influencer des hordes de musiciens jusque dans la sphère techno. Son évolution personnelle, son rapport au jazz ou aux musiques ethniques mais aussi la transmission de ses œuvres de génération en génération : le New-Yorkais se livre sans langue de bois.

Dans l'actualité...