Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Trio SR9|Déjà Vu

Déjà Vu

Trio SR9

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

En 2015, ils avaient surpris tout le monde avec Bach au marimba. Un très élégant premier album consacré, comme son titre l’indique, à des transcriptions de Bach pour ce xylophone africain à résonateurs qui s'est répandu dans certains pays de l'Amérique latine. Pari gagnant pour les garçons du Trio SR9 qui ont imposé durablement leur marque de fabrique dans le paysage classique français. Ont suivi deux autres pépites d’anthologie : Alors on danse ? (2018), puis Ravel Influence(s) (2018). Plus iconoclaste que jamais, le trio lyonnais opère un dérapage savamment contrôlé avec ce quatrième opus qui lorgne cette fois du côté de la pop.

Adieu Bach, Satie, Fauré, Haendel et consorts ! Bonjour Lana del Rey, Billie Eilish, Ariane Grande et Rihanna ! Dix titres pour dix reprises. Dix tubes qui ont peuplé les playlists de tous les millenials de la planète au cours des années 2020. Dix transcriptions sophistiquées, où les SR9 déploient l’immense éventail des possibilités sonores de leur instrument fétiche, auxquelles se superposent les plus belles voix de la scène indé française et allophone (Camélia Jordana, Malik Djoudi, Sandra Nkaké, Camille, Blick Bassy.) Vous obtenez un Déjà Vu qui a tout d’une madeleine de Proust…

Le superbe travail mené par Clément Ducol aux arrangements apporte à ces hits un second souffle pour un résultat d’une saisissante beauté fragile. On regrette parfois certains choix de morceaux tristement passés au rouleau compresseur du grand capital, comme Happy de Pharell Williams, un peu trop souvent entendu et réutilisé dans de nombreuses pubs ou films d’entreprise jusqu’à l’écœurement, malgré sa remarquable réinterprétation par une Camille montée sur ressorts. À l’inverse, on est ébloui par d’autres trouvailles comme les One Last Time (Ariana Grande) ou Bad Guy (Billie Eilish) chantées en bassa, langue maternelle de Blick Bassy. Les covers de Don’t Stop the Music (Rihanna) et Malamente (Rosalia) par Camille et Camélia Jordana sont particulièrement séduisantes, la première pour son atmosphère house-club, quand la seconde reste en tension permanente, toute en violence contenue. On se surprend même à parfois préférer ces nouvelles versions aux chansons originales ! Preuve irréfutable du succès de cette entreprise. © Pierre Lamy/Qobuz

Plus d'informations

Déjà Vu

Trio SR9

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
One Last Time
00:03:47

David Guetta, Composer - Rami Yacoub, Composer - Clément Ducol, Arranger - Savan Harish Kotecha, Composer - Carl Anthony Falk, Composer - Giorgio Hesdey Tuinfort, Composer - Blick Bassy, MainArtist - Trio SR9, MainArtist

2022 NØ FØRMAT! 2022 SR9

2
Happy
00:03:56

Pharrell Williams, Composer - Camille, MainArtist - Clément Ducol, Arranger - Trio SR9, MainArtist

2022 NØ FØRMAT! 2022 SR9

3
Super Rich Kids
00:05:00

Frank Ocean, Composer - Clément Ducol, Arranger - Thebe Kgositsile, Composer - malik djoudi, MainArtist - Trio SR9, MainArtist - HO JAMES RYAN WUI HUN, Composer

2022 NØ FØRMAT! 2022 SR9

4
Chandelier
00:03:37

Sandra Nkake, MainArtist - Sia, Composer - Clément Ducol, Arranger - Trio SR9, MainArtist - Jesse Samuel Chatkin, Composer

2022 NØ FØRMAT! 2022 SR9

5
Malamente
00:02:46

Camelia Jordana, MainArtist - Clément Ducol, Arranger - Trio SR9, MainArtist - Pablo Diaz Reixa Diaz, Composer - Rosalia Villa Tobella, Composer

2022 NØ FØRMAT! 2022 SR9

6
Don't Stop the Music
00:04:09

Tor Erik Hermansen, Composer - Mikkel Eriksen, Composer - Camille, MainArtist - Clément Ducol, Arranger - Storm Frankie, Composer - Trio SR9, MainArtist

2022 NØ FØRMAT! 2022 SR9

7
Royals
00:03:28

Joel Little, Composer - Clément Ducol, Arranger - malik djoudi, MainArtist - Lorde, Composer - Trio SR9, MainArtist

2022 NØ FØRMAT! 2022 SR9

8
Bad Guy
00:03:17

Clément Ducol, Arranger - Blick Bassy, MainArtist - Trio SR9, MainArtist - Billie O'Connell, Composer - Finneas Baird Oconnell, Composer

2022 NØ FØRMAT! 2022 SR9

9
Dance Monkey
00:05:08

Camelia Jordana, MainArtist - Clément Ducol, Arranger - Trio SR9, MainArtist - Toni Watson, Composer

2022 NØ FØRMAT! 2022 SR9

10
Video Games
00:06:25

Justin Parker, Composer - Sandra Nkake, MainArtist - Clément Ducol, Arranger - Lana Del Rey, Composer - Trio SR9, MainArtist

2022 NØ FØRMAT! 2022 SR9

Descriptif de l'album

En 2015, ils avaient surpris tout le monde avec Bach au marimba. Un très élégant premier album consacré, comme son titre l’indique, à des transcriptions de Bach pour ce xylophone africain à résonateurs qui s'est répandu dans certains pays de l'Amérique latine. Pari gagnant pour les garçons du Trio SR9 qui ont imposé durablement leur marque de fabrique dans le paysage classique français. Ont suivi deux autres pépites d’anthologie : Alors on danse ? (2018), puis Ravel Influence(s) (2018). Plus iconoclaste que jamais, le trio lyonnais opère un dérapage savamment contrôlé avec ce quatrième opus qui lorgne cette fois du côté de la pop.

Adieu Bach, Satie, Fauré, Haendel et consorts ! Bonjour Lana del Rey, Billie Eilish, Ariane Grande et Rihanna ! Dix titres pour dix reprises. Dix tubes qui ont peuplé les playlists de tous les millenials de la planète au cours des années 2020. Dix transcriptions sophistiquées, où les SR9 déploient l’immense éventail des possibilités sonores de leur instrument fétiche, auxquelles se superposent les plus belles voix de la scène indé française et allophone (Camélia Jordana, Malik Djoudi, Sandra Nkaké, Camille, Blick Bassy.) Vous obtenez un Déjà Vu qui a tout d’une madeleine de Proust…

Le superbe travail mené par Clément Ducol aux arrangements apporte à ces hits un second souffle pour un résultat d’une saisissante beauté fragile. On regrette parfois certains choix de morceaux tristement passés au rouleau compresseur du grand capital, comme Happy de Pharell Williams, un peu trop souvent entendu et réutilisé dans de nombreuses pubs ou films d’entreprise jusqu’à l’écœurement, malgré sa remarquable réinterprétation par une Camille montée sur ressorts. À l’inverse, on est ébloui par d’autres trouvailles comme les One Last Time (Ariana Grande) ou Bad Guy (Billie Eilish) chantées en bassa, langue maternelle de Blick Bassy. Les covers de Don’t Stop the Music (Rihanna) et Malamente (Rosalia) par Camille et Camélia Jordana sont particulièrement séduisantes, la première pour son atmosphère house-club, quand la seconde reste en tension permanente, toute en violence contenue. On se surprend même à parfois préférer ces nouvelles versions aux chansons originales ! Preuve irréfutable du succès de cette entreprise. © Pierre Lamy/Qobuz

À propos

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

À découvrir également
Par Trio SR9

Ravel Influence(s)

Trio SR9

Alors, on danse ?

Trio SR9

Bach au marimba

Trio SR9

Bach au marimba Trio SR9

Happy

Trio SR9

Happy Trio SR9

Video Games

Trio SR9

Video Games Trio SR9
Dans la même thématique...

Palomino

First Aid Kit

Palomino First Aid Kit

Unlimited Love

Red Hot Chili Peppers

Unlimited Love Red Hot Chili Peppers

The Tipping Point

Tears For Fears

The Tipping Point Tears For Fears

Happier Than Ever (Explicit)

Billie Eilish

WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO?

Billie Eilish

Les Grands Angles...
Blues touareg, l’oasis du rock

Depuis la sortie en 2002 du premier album officiel du groupe touareg Tinariwen, “The Radio Tisdas Sessions”, leur musique électrique dominée par les guitares est devenue une catégorie de rock, reconnue et respectée de Bamako à Los Angeles. Alors que Tinariwen édite, vingt ans plus tard, son tout premier album retrouvé sur une vieille cassette, retour sur la scène des musiciens originaires du Sahara, qui ne cessent d’attirer les rockers occidentaux en quête d’authenticité rebelle.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée.

La britpop en 10 albums

« Si le but du punk était de se débarrasser des hippies, le nôtre est d’en finir avec le grunge. » Lorsque Damon Albarn assène cette phrase en 1993, l’Angleterre s’apprête à reprendre sa place sur un échiquier musical envahi par Seattle avec le grunge et Nirvana. Profondément liée à la vie politique et l’identité locale, la pop britannique se révèle au moment où Tony Blair et le New Labour entrent en scène. Le romantisme anglais redevient attractif par rapport à l’identité américaine, jugée trop creuse outre-Manche. Place à la « Cool Britannia ».

Dans l'actualité...