Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Marcos Madrigal - Debussy, Respighi & Stravinsky: Works for Piano Four-Hands

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Debussy, Respighi & Stravinsky: Works for Piano Four-Hands

Marcos Madrigal and Alessandro Stella

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

La partition pour piano à quatre mains du Sacre du printemps de Stravinski, la première chronologiquement achevée, devait avant tout servir lors des répétitions du ballet ; mais entre temps, elle est devenue une véritable pièce de concert – d’une difficulté effrayante – de tout ensemble de deux pianistes qui souhaite élargir son répertoire aux choses complexes et exigeantes. Marcos Madrigal et Alessandro Stella se saisissent de la partition selon une vision réellement pianistique, plutôt que de chercher vainement à évoquer des sonorités orchestrales ; après tout, le piano est un instrument de plein droit. Bien sûr, il est difficile à l’auditeur habitué à la version orchestrale de ne pas reconstituer, dans son oreille interne, des sonorités précises d’orchestre, mais Madrigal et Stella savent magistralement se réapproprier l’ouvrage. La remarque s’applique d’ailleurs aussi au Prélude à l’après-midi d’un faune dont la version pour piano à quatre mains est signée de rien moins que Maurice Ravel. Lui-même a cherché à restituer l’atmosphère dans une vision aussi pianistique que possible – certes, le son de la flûte voudrait bien s’imposer au début, mais un rien d’imagination (et le talent de nos deux solistes) remettra bientôt les choses en perspective. Enfin, légèrement moins connues sans doute du grand public, les Fontaines de Rome de Respighi sont ici présentées dans la version qu’en réalisa le compositeur lui-même pour piano à quatre mains. La partition y gagne en clarté ce qu’elle « perd » en masse orchestrale. Un bien bel album, en vérité. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Debussy, Respighi & Stravinsky: Works for Piano Four-Hands

Marcos Madrigal

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Le sacre du printemps, Pt. 1, L'adoration de la terre (Version for Piano Four-Hands) (Igor Stravinski)

1
Introduction 00:03:44

Igor Stravinsky, Composer - Alessandro Stella, MainArtist - Marcos Madrigal, MainArtist

2
Les augures printaniers - Danse des adolescentes 00:02:53

Igor Stravinsky, Composer - Alessandro Stella, MainArtist - Marcos Madrigal, MainArtist

3
Jeu du rapt 00:01:20

Igor Stravinsky, Composer - Alessandro Stella, MainArtist - Marcos Madrigal, MainArtist

4
Rondes printanières 00:04:00

Igor Stravinsky, Composer - Alessandro Stella, MainArtist - Marcos Madrigal, MainArtist

5
Jeux des cités rivales 00:01:45

Igor Stravinsky, Composer - Alessandro Stella, MainArtist - Marcos Madrigal, MainArtist

6
Cortège du sage - Adoration de la terre - Le sage 00:01:09

Igor Stravinsky, Composer - Alessandro Stella, MainArtist - Marcos Madrigal, MainArtist

7
Danse de la terre 00:01:22

Igor Stravinsky, Composer - Alessandro Stella, MainArtist - Marcos Madrigal, MainArtist

Le sacre du printemps, Pt. 2, Le sacrifice (Version for Piano Four-Hands) (Igor Stravinski)

8
Introduction 00:05:09

Igor Stravinsky, Composer - Alessandro Stella, MainArtist - Marcos Madrigal, MainArtist

9
Cercles mystérieux des adolescentes 00:03:01

Igor Stravinsky, Composer - Alessandro Stella, MainArtist - Marcos Madrigal, MainArtist

10
Glorification de l'élue 00:01:33

Igor Stravinsky, Composer - Alessandro Stella, MainArtist - Marcos Madrigal, MainArtist

11
Évocation des ancêtres 00:00:39

Igor Stravinsky, Composer - Alessandro Stella, MainArtist - Marcos Madrigal, MainArtist

12
Action rituelle des ancêtres 00:03:45

Igor Stravinsky, Composer - Alessandro Stella, MainArtist - Marcos Madrigal, MainArtist

13
Danse sacrale (L'élue) 00:04:39

Igor Stravinsky, Composer - Alessandro Stella, MainArtist - Marcos Madrigal, MainArtist

Prélude à l'après-midi d'un faune, L. 87 (Arr. for Piano Four-Hands by Ravel) (Claude Debussy)

14
Très modéré 00:09:59

Claude Debussy, Composer - Alessandro Stella, MainArtist - Marcos Madrigal, MainArtist

Fontane di Roma, P. 115 (Ottorino Respighi)

15
I. La fontana di Valle Giulia all'Alba (Andante mosso - Poco più mosso - Primo Tempo) 00:04:16

Ottorino Respighi, Composer - Alessandro Stella, MainArtist - Marcos Madrigal, MainArtist

16
II. La fontana del Tritone al mattino (Vivo - Allegretto - Più vivo gaiamente - Più vivo ancora - Molto vivo) 00:02:46

Ottorino Respighi, Composer - Alessandro Stella, MainArtist - Marcos Madrigal, MainArtist

17
III. La fontana di Trevi al meriggio (Allegro moderato - Allegro vivace - Più vivace - Largamente - Calmo ) 00:03:29

Ottorino Respighi, Composer - Alessandro Stella, MainArtist - Marcos Madrigal, MainArtist

18
IV. La fontana di Villa Medici al tramonto (Andante - Meno mosso - Andante come prima) 00:06:23

Ottorino Respighi, Composer - Alessandro Stella, MainArtist - Marcos Madrigal, MainArtist

Artalinna, a label D2C Production & Management Artalinna, a label D2C Production & Management

Descriptif de l'album

La partition pour piano à quatre mains du Sacre du printemps de Stravinski, la première chronologiquement achevée, devait avant tout servir lors des répétitions du ballet ; mais entre temps, elle est devenue une véritable pièce de concert – d’une difficulté effrayante – de tout ensemble de deux pianistes qui souhaite élargir son répertoire aux choses complexes et exigeantes. Marcos Madrigal et Alessandro Stella se saisissent de la partition selon une vision réellement pianistique, plutôt que de chercher vainement à évoquer des sonorités orchestrales ; après tout, le piano est un instrument de plein droit. Bien sûr, il est difficile à l’auditeur habitué à la version orchestrale de ne pas reconstituer, dans son oreille interne, des sonorités précises d’orchestre, mais Madrigal et Stella savent magistralement se réapproprier l’ouvrage. La remarque s’applique d’ailleurs aussi au Prélude à l’après-midi d’un faune dont la version pour piano à quatre mains est signée de rien moins que Maurice Ravel. Lui-même a cherché à restituer l’atmosphère dans une vision aussi pianistique que possible – certes, le son de la flûte voudrait bien s’imposer au début, mais un rien d’imagination (et le talent de nos deux solistes) remettra bientôt les choses en perspective. Enfin, légèrement moins connues sans doute du grand public, les Fontaines de Rome de Respighi sont ici présentées dans la version qu’en réalisa le compositeur lui-même pour piano à quatre mains. La partition y gagne en clarté ce qu’elle « perd » en masse orchestrale. Un bien bel album, en vérité. © SM/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Barbara Alexandre Tharaud
Bach: Goldberg Variations Alexandre Tharaud
Munich 2016 Keith Jarrett
À découvrir également
Par Marcos Madrigal

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Le violon en 10 interprètes, épisode 1

Si le timbre et l’ambitus du violoncelle le rapprochent de la voix humaine, les aigus stratosphériques du violon flirtent avec les dieux. L’instrument a inspiré des œuvres nombreuses à la discographie pléthorique : des trésors qui sont autant de versions de référence. Cette sélection subjective de 10 violonistes choisit de mettre en lumière deux générations éloignées : la première est née pendant le premier tiers du XXe siècle ; la seconde pendant le dernier tiers, à retrouver jeudi.

Nils Frahm, le piano debout

Salué par les critiques de la musique classique comme par les amateurs d’expériences électroniques, le talent de Nils Frahm a mis tout le monde d’accord ces dix dernières années. Qu’il utilise un orgue d’église ou un synthétiseur flanqué de pédales d’effet, le pianiste allemand regarde toujours vers l’avant et c’est pour ça qu’il semble si séduisant.

John Barry, factotum de génie

Composer pour l’écran nécessite un goût et un savoir-faire pour tous les styles : du disco pour une scène de night-club ou un madrigal pour un film en costumes, le musicien de cinéma doit pouvoir répondre présent partout ! Et John Barry est sans doute l’un des compositeurs de BO qui a su se fondre le mieux dans tous les genres cinématographiques et musicaux.

Dans l'actualité...