Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Jean-Efflam Bavouzet - Debussy : Complete Works for Piano, volume 4

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Debussy : Complete Works for Piano, volume 4

Jean-Efflam Bavouzet

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Quel contraste entre les Images et les Études de Debussy ! Là où les Images (1903 à 1907) en effet, représentent des images quasi-visuelles, remplies d’une imagination puissante et miraculeuse, les Études (1915) tendent vers une certaine abstraction, une exploration des propriétés de la substance musicale elle-même, avec la touche d’émotion juste, sans jamais aucun excès, mais dans une virtuosité assez effarante. Cette intégrale par Bavouzet se termine d’ailleurs par les œuvres les plus ardues, les plus acrobatiques même, une écriture étonnamment pianistique de la part d’un compositeur qui ne fut jamais un immense virtuose lui-même ; sans doute Debussy s’inspire-t-il ici des Études de ses deux plus illustres prédécesseurs dans le genre, Liszt et naturellement Chopin, mais dans un raffinement à la française qui exige du pianiste une longue maturation. C’est ainsi que Bavouzet s’est laissé librement influencer par Gieseking, Michelangeli, Kocsis, Richter, dont il revendique l’héritage. Résultat éblouissant s’il en est.
En "bonus", on peut entendre la réalisation à partir d’une esquisse de six pages manuscrites précédant la version définitive de l’Étude pour les arpèges composés. Cette mise en parallèle permet de suivre le cheminement de l’écriture de Debussy, le processus de création et de nettoyage de son discours au fur et à mesure de l’inspiration. (Qobuz)

Plus d'informations

Debussy : Complete Works for Piano, volume 4

Jean-Efflam Bavouzet

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Images, Book 1, L. 110 (Claude Debussy)

1
No. 1. Reflets dans l'eau
00:05:05

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Claude Debussy, Composer

2008 Chandos 2008 Chandos

2
No. 2. Hommage à Rameau
00:06:08

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Claude Debussy, Composer

2008 Chandos 2008 Chandos

3
No. 3. Mouvement
00:03:17

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Claude Debussy, Composer

2008 Chandos 2008 Chandos

Images, Book 2, L. 111 (Claude Debussy)

4
No. 1. Cloches à travers les feuilles
00:04:24

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Claude Debussy, Composer

2008 Chandos 2008 Chandos

5
No. 2. Et la lune descend sur le temple qui fut
00:04:53

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Claude Debussy, Composer

2008 Chandos 2008 Chandos

6
No. 3. Poissons d'or
00:03:41

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Claude Debussy, Composer

2008 Chandos 2008 Chandos

12 Etudes, Book 2, L. 136 (Claude Debussy)

7
No. 1. Pour les cinq doigts, "d'après Monsieur Czerny"
00:03:06

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Claude Debussy, Composer

2008 Chandos 2008 Chandos

8
No. 2. Pour les tierces
00:03:39

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Claude Debussy, Composer

2008 Chandos 2008 Chandos

9
No. 3. Pour les quartes
00:04:54

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Claude Debussy, Composer

2008 Chandos 2008 Chandos

10
No. 4. Pour les sixtes
00:04:00

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Claude Debussy, Composer

2008 Chandos 2008 Chandos

11
No. 5. Pour les octaves
00:02:43

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Claude Debussy, Composer

2008 Chandos 2008 Chandos

12
No. 6. Pour les huit doigts
00:01:38

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Claude Debussy, Composer

2008 Chandos 2008 Chandos

13
No. 7. Pour les degrés chromatiques
00:02:11

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Claude Debussy, Composer

2008 Chandos 2008 Chandos

14
No. 8. Pour les agréments
00:05:02

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Claude Debussy, Composer

2008 Chandos 2008 Chandos

15
No. 9. Pour les notes repetees
00:03:06

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Claude Debussy, Composer

2008 Chandos 2008 Chandos

16
No. 10. Pour les sonorités opposées
00:05:41

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Claude Debussy, Composer

2008 Chandos 2008 Chandos

Etude retrouvée (Claude Debussy)

17
Etude retrouvée
00:03:56

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Claude Debussy, Composer

2008 Chandos 2008 Chandos

12 Etudes, Book 2, L. 136 (Claude Debussy)

18
No. 11. Pour les arpèges composés
00:04:27

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Claude Debussy, Composer

2008 Chandos 2008 Chandos

19
No. 12. Pour les accords
00:04:31

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Claude Debussy, Composer

2008 Chandos 2008 Chandos

Descriptif de l'album

Quel contraste entre les Images et les Études de Debussy ! Là où les Images (1903 à 1907) en effet, représentent des images quasi-visuelles, remplies d’une imagination puissante et miraculeuse, les Études (1915) tendent vers une certaine abstraction, une exploration des propriétés de la substance musicale elle-même, avec la touche d’émotion juste, sans jamais aucun excès, mais dans une virtuosité assez effarante. Cette intégrale par Bavouzet se termine d’ailleurs par les œuvres les plus ardues, les plus acrobatiques même, une écriture étonnamment pianistique de la part d’un compositeur qui ne fut jamais un immense virtuose lui-même ; sans doute Debussy s’inspire-t-il ici des Études de ses deux plus illustres prédécesseurs dans le genre, Liszt et naturellement Chopin, mais dans un raffinement à la française qui exige du pianiste une longue maturation. C’est ainsi que Bavouzet s’est laissé librement influencer par Gieseking, Michelangeli, Kocsis, Richter, dont il revendique l’héritage. Résultat éblouissant s’il en est.
En "bonus", on peut entendre la réalisation à partir d’une esquisse de six pages manuscrites précédant la version définitive de l’Étude pour les arpèges composés. Cette mise en parallèle permet de suivre le cheminement de l’écriture de Debussy, le processus de création et de nettoyage de son discours au fur et à mesure de l’inspiration. (Qobuz)

Détails de l'enregistrement original : 76:30 - DDD - Recorded July 2008 au Potton Hall, Dunwich, Suffolk (GB)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Recomposed By Max Richter: Vivaldi, The Four Seasons

Max Richter

Beethoven : 9 Symphonies (1963)

Herbert von Karajan

Beethoven : 9 Symphonies (1963) Herbert von Karajan

Beethoven : Symphonies n°5 & n°7

Carlos Kleiber

Legend – The Best Of Bob Marley & The Wailers

Bob Marley & The Wailers

À découvrir également
Par Jean-Efflam Bavouzet

Haydn: Piano Sonatas, Vol. 9

Jean-Efflam Bavouzet

Haydn: Piano Sonatas, Vol. 9 Jean-Efflam Bavouzet

Debussy : Complete Works for Piano

Jean-Efflam Bavouzet

Debussy : Complete Works for Piano Jean-Efflam Bavouzet

Bartók : Piano Concertos

Jean-Efflam Bavouzet

Bartók : Piano Concertos Jean-Efflam Bavouzet

Mozart : Piano Concertos Nos. 5, 6 & 9

Jean-Efflam Bavouzet

Beethoven: Piano Concertos

Jean-Efflam Bavouzet

Beethoven: Piano Concertos Jean-Efflam Bavouzet

Playlists

Dans la même thématique...

Beethoven: Complete Piano Concertos

Krystian Zimerman

Schubert: Winterreise

Mark Padmore

Schubert: Winterreise Mark Padmore

Souvenirs d'Italie

Maurice Steger

Souvenirs d'Italie Maurice Steger

Debussy – Rameau

Víkingur Ólafsson

Debussy – Rameau Víkingur Ólafsson

El Nour

Fatma Said

El Nour Fatma Said
Les Grands Angles...
Martha Argerich, l'indomptable pianiste

Voilà plus de soixante ans que la pianiste argentine (naturalisée suisse) Martha Argerich enchante le public par son jeu sauvage et impulsif et par une prise de risques de chaque instant. Défiant les difficultés techniques, cette artiste flamboyante a fait de chacune de ses interprétations une aventure dont nous sommes les témoins admiratifs.

Le retour en grâce de Wilhelm Backhaus

Géant de la musique classique allemande, Wilhelm Backhaus (1884-1969) est souvent apparu comme un rigoriste dénué de fantaisie. Son immense legs discographique pour Decca, encore assez rare à l’époque, est réédité aujourd’hui dans d’excellentes conditions. Il permet de réévaluer à la hausse une réputation trop souvent injuste. Backhaus nous apparaît singulièrement plus moderne qu’autrefois grâce à son respect du texte et à ses interprétations sans esbroufe qui cernent au mieux les compositeurs, depuis le premier enregistrement jamais réalisé d’un concerto, celui de Grieg, sévèrement abrégé en 1909, jusqu’à son dernier concert quelques jours avant sa mort.

Dominique Visse ou la nouvelle Renaissance

Avec son look de vieux rockeur paré de bagues et de boucles d’oreilles, ses cheveux longs hirsutes, ses blousons en cuir semblant sortir de “Easy Rider”, le road movie culte de la génération hippie, et sa voix pointue comme une jambe de compas, Dominique Visse promène depuis plus de quarante ans sa personnalité singulière dans le monde souvent conventionnel de la musique classique. En 1978, il a fondé l’Ensemble Clément Janequin qui allait remettre au goût du jour la chanson polyphonique de la Renaissance française. On leur doit l’émergence de tout un répertoire à travers une discographie exceptionnelle pour le label Harmonia Mundi.

Dans l'actualité...