Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

David Bowie - David Bowie (aka Space Oddity) [2015 Remaster]

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

David Bowie (aka Space Oddity) [2015 Remaster]

David Bowie

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

David Bowie a trouvé sa voix sur son 2ème album. Le morceau d’ouverture « Space Oddity » est un joyau de sophistication et d’écriture musicale comme il n’en a jamais signé auparavant. C’est un dialogue sans fin entre la tour de contrôle et Major Tom qui décide de rester sur la Lune. Une seconde lecture plus subversive en fait la description d’un shoot d’héroïne, version vraisemblable car Bowie a reconnu avoir essayé l’héroïne à cette époque-là. La chanson de  Scary Monsters  , « Ashes To Ashes », le confirmera  en décrivant Major Tom comme un junkie.

Tony Visconti produit cet album aux atmosphères diverses et aux arrangements toujours inventifs. Le climat est plutôt folk et l’influence de Bob Dylan manifeste sur deux morceaux : « Unwashed And Somewhat Slightly Dazed » et « Cygnet Committee » . La fulgurance des images et leur surréalisme évoque les textes délirants de Subturrean Homesick Bues,  l'album électrique de Bob Dylan de 1965. Dans « Cygnee Committee » chanson plus sérieuse, des disciples de Nietzsche par leur apologie de la violence « au nom de l’amour » évoquent les émules du gourou hippie Charles Manson meurtriers de Sharon Tate. C’est une charge contre les errances du mouvement hippie qui n’apporte pas la paix tant promise. Toute aussi ambitieux, « Memory Of A Free Festival » est un des titres phares de l’album. La voix de Bowie toute en retenue accompagnée à l’orgue donne une solennité émouvante au morceau qui se réfère au festival gratuit qu’il organisa. Le texte exhale un esprit hippie naïf où tout s’apaise par la seule grâce du soleil et de la musique. Un rappel de la grande fête hippie de Woodstock clôt le morceau: «La machine-soleil se lève et nous allons faire la fête ».

Les autres titres sont des chansons d’amour où il règle ses comptes avec sa maîtresse Hermione. Il évoque dans la délicate ballade « Letter To Hermione » , le nouvel homme qu’elle a fait de lui et dans la très « Donovanesque » «An Occasional Dream » les cent jours de leur amour. La tristesse se fait violence dans la rupture. Sur la plus légère « Janine » , il conte les déboires amoureux de son ami Georges Underwood. Il se fait même chroniqueur social dans  « God Knows I’m Good » , histoire d’une vieille dame qui fait du vol à l’étalage.

Cependant, le joyau de l’album demeure le très orchestral « A Wild-Eyed Boy From Freecloud »  . L’histoire  obscure se déroule au Moyen-Âge et conte les aventures d’un jeune homme malheureux qui finit emprisonné et pendu. Son regard semble effrayer les gens convenables : métaphore de l’artiste prophète sacrifié sur l’autel ? Malgré les problèmes de mixage de Tony Visconti et les arrangements symphoniques surchargés, David Bowie signe là un des titres les plus lyriques de sa carrière. Le manque de direction précise, les influences trop perceptibles de Bob Dylan et de Donovan ou de Simon & Garfunkel empêchent le disque d’être considéré comme un classique au même titre que  Hunky Dory . Malgré ces réserves, Space Oddity   contient en germe le sens de la mélodie, la voix versatile et les textes pleins de sens cachés qui feront le style Bowie.

 
© ©Copyright Music Story François Bellion 2016

Plus d'informations

David Bowie (aka Space Oddity) [2015 Remaster]

David Bowie

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Space Oddity (2015 Remaster)
00:05:18

Terry Cox, Drums - Herbie Flowers, Bass Guitar - Paul Buckmaster, Arranger - Peter Mew, Remastering Engineer - Rick Wakeman, Harpsichord, Mellotron - Gus Dudgeon, Producer - David Bowie, Arranger, Acoustic Guitar, Vocals, Writer, MainArtist, Stylophone Synthesizer - Tony Visconti, MixingEngineer - Ken Scott, MixingEngineer, RecordingEngineer - Mick Wayne, Guitar - Nigel Reeve, Remastering Engineer - Malcolm Toft, Engineer - Keith Christmas, Acoustic Guitar - Tris Penna, Remastering Engineer - Session Orchestra, Orchestra - Barry Sheffield, Engineer

© 2015 Jones/Tintoretto Entertainment Co, LLC ℗ 1969, 2015 Jones/Tintoretto Entertainment Company LLC under exclusive licence to Parlophone Records Ltd, a Warner Music Group Company

2
Unwashed and Somewhat Slightly Dazed (2015 Remaster)
00:06:52

David Bowie, Arranger, Acoustic Guitar, Vocals, Writer, MainArtist - Tony Visconti, Producer, Arranger, MixingEngineer - Ken Scott, MixingEngineer, RecordingEngineer - John Lodge, Bass Guitar - Tim Renwick, Guitar - Mick Wayne, Guitar - John Cambridge, Drums - Malcolm Toft, Engineer - Barry Sheffield, Engineer - Benny Marshall, Harmonica

© 2015 Jones/Tintoretto Entertainment Co, LLC ℗ 2015 Jones/Tintoretto Entertainment Company LLC under exclusive licence to Parlophone Records Ltd, a Warner Music Group Company

3
Letter to Hermione (2015 Remaster)
00:02:36

Peter Mew, Remastering Engineer - David Bowie, Arranger, Acoustic Guitar, Vocals, Writer, MainArtist - Tony Visconti, Producer, Arranger, Bass Guitar, MixingEngineer - Ken Scott, MixingEngineer, RecordingEngineer - Nigel Reeve, Remastering Engineer - Malcolm Toft, Engineer - Keith Christmas, Acoustic Guitar - Tris Penna, Remastering Engineer - Barry Sheffield, Engineer

© 2015 Jones/Tintoretto Entertainment Co, LLC ℗ 2015 Jones/Tintoretto Entertainment Company LLC under exclusive licence to Parlophone Records Ltd, a Warner Music Group Company

4
Cygnet Committee (2015 Remaster)
00:09:39

Peter Mew, Remastering Engineer - Ray Staff, Remastering Engineer - David Bowie, Arranger, Vocals, Writer, 12 String Guitar, MainArtist - Tony Visconti, Producer, Arranger, MixingEngineer - Ken Scott, MixingEngineer, RecordingEngineer - John Lodge, Bass Guitar - Tim Renwick, Guitar - Mick Wayne, Guitar - John Cambridge, Drums - Nigel Reeve, Remastering Engineer - Malcolm Toft, Engineer - Tris Penna, Remastering Engineer - Barry Sheffield, Engineer

© 2015 Jones/Tintoretto Entertainment Co, LLC ℗ 2015 Jones/Tintoretto Entertainment Company LLC under exclusive licence to Parlophone Records Ltd, a Warner Music Group Company

5
Janine (2015 Remaster)
00:03:25

Peter Mew, Remastering Engineer - David Bowie, Arranger, Acoustic Guitar, Percussion, Vocals, Writer, MainArtist - Tony Visconti, Producer, Arranger, MixingEngineer - Ken Scott, MixingEngineer, RecordingEngineer - John Lodge, Bass Guitar - Tim Renwick, Guitar - Mick Wayne, Guitar - John Cambridge, Drums - Nigel Reeve, Remastering Engineer - Malcolm Toft, Engineer - Keith Christmas, Acoustic Guitar - Tris Penna, Remastering Engineer - Barry Sheffield, Engineer

© 2015 Jones/Tintoretto Entertainment Co, LLC ℗ 2015 Jones/Tintoretto Entertainment Company LLC under exclusive licence to Parlophone Records Ltd, a Warner Music Group Company

6
An Occasional Dream (2015 Remaster)
00:03:00

Peter Mew, Remastering Engineer - Ray Staff, Remastering Engineer - David Bowie, Arranger, Vocals, Writer, 12 String Guitar, MainArtist - Tony Visconti, Producer, Arranger, Flute, Recorder, MixingEngineer - Ken Scott, MixingEngineer, RecordingEngineer - John Lodge, Bass Guitar - Tim Renwick, Flute, Guitar, Recorder - Mick Wayne, Guitar - John Cambridge, Drums - Nigel Reeve, Remastering Engineer - Malcolm Toft, Engineer - Keith Christmas, Acoustic Guitar - Tris Penna, Remastering Engineer - Barry Sheffield, Engineer

© 2015 Jones/Tintoretto Entertainment Co, LLC ℗ 2015 Jones/Tintoretto Entertainment Company LLC under exclusive licence to Parlophone Records Ltd, a Warner Music Group Company

7
Wild Eyed Boy from Freecloud (2015 Remaster)
00:04:53

Paul Buckmaster, Bass - Peter Mew, Remastering Engineer - David Bowie, Arranger, Acoustic Guitar, Vocals, Writer, MainArtist - Tony Visconti, Producer, Arranger, MixingEngineer - Ken Scott, MixingEngineer, RecordingEngineer - John Lodge, Bass Guitar - Nigel Reeve, Remastering Engineer - Malcolm Toft, Engineer - Tris Penna, Remastering Engineer - Session Orchestra, Orchestra - Barry Sheffield, Engineer

© 2015 Jones/Tintoretto Entertainment Co, LLC ℗ 2015 Jones/Tintoretto Entertainment Company LLC under exclusive licence to Parlophone Records Ltd, a Warner Music Group Company

8
God Knows I'm Good (2015 Remaster)
00:03:22

Peter Mew, Remastering Engineer - David Bowie, Arranger, Acoustic Guitar, Vocals, Writer, MainArtist - Tony Visconti, Producer, Arranger, Bass Guitar, MixingEngineer - Ken Scott, MixingEngineer, RecordingEngineer - John Lodge, Bass Guitar - Tim Renwick, Guitar - Mick Wayne, Guitar - John Cambridge, Drums - Nigel Reeve, Remastering Engineer - Malcolm Toft, Engineer - Keith Christmas, Acoustic Guitar - Tris Penna, Remastering Engineer - Barry Sheffield, Engineer

© 2015 Jones/Tintoretto Entertainment Co, LLC ℗ 2015 Jones/Tintoretto Entertainment Company LLC under exclusive licence to Parlophone Records Ltd, a Warner Music Group Company

9
Memory of a Free Festival (2015 Remaster)
00:07:10

Bob Harris, Backing Vocals - MARC BOLAN, Backing Vocals - David Bowie, Arranger, Acoustic Guitar, Organ, Backing Vocals, Lead Vocals, Writer, MainArtist - Tony Visconti, Producer, MixingEngineer - Ken Scott, MixingEngineer, RecordingEngineer - John Lodge, Bass Guitar - Tim Renwick, Guitar - Mick Wayne, Guitar - John Cambridge, Drums - Malcolm Toft, Engineer - Keith Christmas, Acoustic Guitar - Barry Sheffield, Engineer - Sue Harris, Backing Vocals - Tony Woollcott, Backing Vocals

© 2015 Jones/Tintoretto Entertainment Co, LLC ℗ 2015 Jones/Tintoretto Entertainment Company LLC under exclusive licence to Parlophone Records Ltd, a Warner Music Group Company

Descriptif de l'album

David Bowie a trouvé sa voix sur son 2ème album. Le morceau d’ouverture « Space Oddity » est un joyau de sophistication et d’écriture musicale comme il n’en a jamais signé auparavant. C’est un dialogue sans fin entre la tour de contrôle et Major Tom qui décide de rester sur la Lune. Une seconde lecture plus subversive en fait la description d’un shoot d’héroïne, version vraisemblable car Bowie a reconnu avoir essayé l’héroïne à cette époque-là. La chanson de  Scary Monsters  , « Ashes To Ashes », le confirmera  en décrivant Major Tom comme un junkie.

Tony Visconti produit cet album aux atmosphères diverses et aux arrangements toujours inventifs. Le climat est plutôt folk et l’influence de Bob Dylan manifeste sur deux morceaux : « Unwashed And Somewhat Slightly Dazed » et « Cygnet Committee » . La fulgurance des images et leur surréalisme évoque les textes délirants de Subturrean Homesick Bues,  l'album électrique de Bob Dylan de 1965. Dans « Cygnee Committee » chanson plus sérieuse, des disciples de Nietzsche par leur apologie de la violence « au nom de l’amour » évoquent les émules du gourou hippie Charles Manson meurtriers de Sharon Tate. C’est une charge contre les errances du mouvement hippie qui n’apporte pas la paix tant promise. Toute aussi ambitieux, « Memory Of A Free Festival » est un des titres phares de l’album. La voix de Bowie toute en retenue accompagnée à l’orgue donne une solennité émouvante au morceau qui se réfère au festival gratuit qu’il organisa. Le texte exhale un esprit hippie naïf où tout s’apaise par la seule grâce du soleil et de la musique. Un rappel de la grande fête hippie de Woodstock clôt le morceau: «La machine-soleil se lève et nous allons faire la fête ».

Les autres titres sont des chansons d’amour où il règle ses comptes avec sa maîtresse Hermione. Il évoque dans la délicate ballade « Letter To Hermione » , le nouvel homme qu’elle a fait de lui et dans la très « Donovanesque » «An Occasional Dream » les cent jours de leur amour. La tristesse se fait violence dans la rupture. Sur la plus légère « Janine » , il conte les déboires amoureux de son ami Georges Underwood. Il se fait même chroniqueur social dans  « God Knows I’m Good » , histoire d’une vieille dame qui fait du vol à l’étalage.

Cependant, le joyau de l’album demeure le très orchestral « A Wild-Eyed Boy From Freecloud »  . L’histoire  obscure se déroule au Moyen-Âge et conte les aventures d’un jeune homme malheureux qui finit emprisonné et pendu. Son regard semble effrayer les gens convenables : métaphore de l’artiste prophète sacrifié sur l’autel ? Malgré les problèmes de mixage de Tony Visconti et les arrangements symphoniques surchargés, David Bowie signe là un des titres les plus lyriques de sa carrière. Le manque de direction précise, les influences trop perceptibles de Bob Dylan et de Donovan ou de Simon & Garfunkel empêchent le disque d’être considéré comme un classique au même titre que  Hunky Dory . Malgré ces réserves, Space Oddity   contient en germe le sens de la mélodie, la voix versatile et les textes pleins de sens cachés qui feront le style Bowie.

 
© ©Copyright Music Story François Bellion 2016

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Aqualung

Jethro Tull

Aqualung Jethro Tull

Thick as a Brick

Jethro Tull

Thick as a Brick Jethro Tull

Misplaced Childhood

Marillion

Crime Of The Century [2014 - HD Remaster]

Supertramp

À découvrir également
Par David Bowie

The Width Of A Circle - EP

David Bowie

The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars

David Bowie

Blackstar

David Bowie

Blackstar David Bowie

Let's Dance (2018 Remaster)

David Bowie

Hunky Dory

David Bowie

Hunky Dory David Bowie

Playlists

Dans la même thématique...

Springtime in New York: The Bootleg Series, Vol. 16 / 1980-1985 (Deluxe Edition)

Bob Dylan

Letter To You

Bruce Springsteen

Letter To You Bruce Springsteen

Power Up

AC/DC

Power Up AC/DC

Rumours

Fleetwood Mac

Rumours Fleetwood Mac

Abbey Road (Super Deluxe Edition)

The Beatles

Les Grands Angles...
Les 1001 visages de David Bowie

Star singulière et géniale, David Bowie n'aura cessé de se réinventer à travers une discographie protéiforme et fascinante. Un cas unique dans l'histoire du rock.

La britpop en 10 albums

« Si le but du punk était de se débarrasser des hippies, le nôtre est d’en finir avec le grunge. » Lorsque Damon Albarn assène cette phrase en 1993, l’Angleterre s’apprête à reprendre sa place sur un échiquier musical envahi par Seattle avec le grunge et Nirvana. Profondément liée à la vie politique et l’identité locale, la pop britannique se révèle au moment où Tony Blair et le New Labour entrent en scène. Le romantisme anglais redevient attractif par rapport à l’identité américaine, jugée trop creuse outre-Manche. Place à la « Cool Britannia ».

Et Nirvana tua le rock

Il y a trente-quatre ans naissait Nirvana, l’embardée punk la plus inattendue de la fin du XXe siècle. Carrière éclair, tubes éternels, engouement planétaire et épilogue tragique : et si la bande de Kurt Cobain n’était autre que le dernier grand groupe de l’histoire du rock ? Retour sur l’histoire d’un phénomène générationnel sans pareil.

Dans l'actualité...