Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Kiwi Jr. - Cooler Returns

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Cooler Returns

Kiwi jr.

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Le Jonathan Richman de l’ère Modern Lovers, les Strokes des débuts et Stephen Malkmus période Pavement. Le périmètre des influences de Kiwi Jr. a beau être plié en moins de deux, le gang de Toronto risque pourtant de finir sur le podium indie de fin d’année. Pas pour son originalité donc mais pour l’essentiel : les chansons ! Jeremy Gaudet (chant et guitare), Brian Murphy (guitare), Brohan Moore (batterie) et Mike Walker (basse) assument à fond ce pesant héritage pour mieux se concentrer sur leurs paroles qui font sourire et leurs mélodies qui claquent. Et Cooler Returns (leur deuxième album studio, le premier sur Sub Pop) en regorge ! Comme chez leurs contemporains Parquet Courts, les compos de Kiwi Jr. se contorsionnent dans tous les sens, se cambrent même souvent comme poignardée par des guitares étriquées, mais gardent toujours dans le viseur une trame mélodique voire un refrain catchy à souhait comme sur les tubesques Undecided Voters et Only Here for a Haircut. Plus peaufiné que leur premier album Football Money (2019), voilà un disque jouissif qui ignore les ravages créatifs de la pandémie pour faire du rock indé presque à l’ancienne, moqueur et cynique, nerveux et insouciant. © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

Cooler Returns

Kiwi Jr.

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Tyler
00:02:05

Brian Murphy, Composer - Kiwi jr., MainArtist - Jeremy Gaudet, Composer, Lyricist - Brohan Francis Moore, Composer - Michael Philip Walker, Composer

© 2021 Sub Pop Records ℗ 2020 Sub Pop Records

2
Undecided Voters
00:02:29

Brian Murphy, Composer - Kiwi jr., MainArtist - Jeremy Gaudet, Composer, Lyricist - Brohan Francis Moore, Composer - Michael Philip Walker, Composer

© 2021 Sub Pop Records ℗ 2020 Sub Pop Records

3
Maid Marian's Toast
00:02:23

Brian Murphy, Composer - Kiwi jr., MainArtist - Jeremy Gaudet, Composer, Lyricist - Brohan Francis Moore, Composer - Michael Philip Walker, Composer

© 2021 Sub Pop Records ℗ 2021 Sub Pop Records

4
Highlights of 100
00:02:38

Brian Murphy, Composer - Kiwi jr., MainArtist - Jeremy Gaudet, Composer, Lyricist - Brohan Francis Moore, Composer - Michael Philip Walker, Composer

© 2021 Sub Pop Records ℗ 2021 Sub Pop Records

5
Only Here for a Haircut
00:03:08

Brian Murphy, Composer - Kiwi jr., MainArtist - Jeremy Gaudet, Composer, Lyricist - Brohan Francis Moore, Composer - Michael Philip Walker, Composer

© 2021 Sub Pop Records ℗ 2021 Sub Pop Records

6
Cooler Returns
00:03:53

Brian Murphy, Composer - Kiwi jr., MainArtist - Jeremy Gaudet, Composer, Lyricist - Brohan Francis Moore, Composer - Michael Philip Walker, Composer

© 2021 Sub Pop Records ℗ 2020 Sub Pop Records

7
Guilty Party
00:02:17

Brian Murphy, Composer - Kiwi jr., MainArtist - Jeremy Gaudet, Composer, Lyricist - Brohan Francis Moore, Composer - Michael Philip Walker, Composer

© 2021 Sub Pop Records ℗ 2021 Sub Pop Records

8
Omaha
00:02:34

Brian Murphy, Composer - Kiwi jr., MainArtist - Jeremy Gaudet, Composer, Lyricist - Brohan Francis Moore, Composer - Michael Philip Walker, Composer

© 2021 Sub Pop Records ℗ 2021 Sub Pop Records

9
Domino
00:02:11

Brian Murphy, Composer - Kiwi jr., MainArtist - Jeremy Gaudet, Composer, Lyricist - Brohan Francis Moore, Composer - Michael Philip Walker, Composer

© 2021 Sub Pop Records ℗ 2021 Sub Pop Records

10
Nashville Wedding
00:03:14

Brian Murphy, Composer - Kiwi jr., MainArtist - Jeremy Gaudet, Composer, Lyricist - Brohan Francis Moore, Composer - Michael Philip Walker, Composer

© 2021 Sub Pop Records ℗ 2021 Sub Pop Records

11
Dodger
00:02:36

Brian Murphy, Composer - Kiwi jr., MainArtist - Jeremy Gaudet, Composer, Lyricist - Brohan Francis Moore, Composer - Michael Philip Walker, Composer

© 2021 Sub Pop Records ℗ 2021 Sub Pop Records

12
Norma Jean's Jacket
00:03:10

Brian Murphy, Composer - Kiwi jr., MainArtist - Jeremy Gaudet, Composer, Lyricist - Brohan Francis Moore, Composer - Michael Philip Walker, Composer

© 2021 Sub Pop Records ℗ 2021 Sub Pop Records

13
Waiting in Line
00:03:29

Brian Murphy, Composer - Kiwi jr., MainArtist - Jeremy Gaudet, Composer, Lyricist - Brohan Francis Moore, Composer - Michael Philip Walker, Composer

© 2021 Sub Pop Records ℗ 2021 Sub Pop Records

Descriptif de l'album

Le Jonathan Richman de l’ère Modern Lovers, les Strokes des débuts et Stephen Malkmus période Pavement. Le périmètre des influences de Kiwi Jr. a beau être plié en moins de deux, le gang de Toronto risque pourtant de finir sur le podium indie de fin d’année. Pas pour son originalité donc mais pour l’essentiel : les chansons ! Jeremy Gaudet (chant et guitare), Brian Murphy (guitare), Brohan Moore (batterie) et Mike Walker (basse) assument à fond ce pesant héritage pour mieux se concentrer sur leurs paroles qui font sourire et leurs mélodies qui claquent. Et Cooler Returns (leur deuxième album studio, le premier sur Sub Pop) en regorge ! Comme chez leurs contemporains Parquet Courts, les compos de Kiwi Jr. se contorsionnent dans tous les sens, se cambrent même souvent comme poignardée par des guitares étriquées, mais gardent toujours dans le viseur une trame mélodique voire un refrain catchy à souhait comme sur les tubesques Undecided Voters et Only Here for a Haircut. Plus peaufiné que leur premier album Football Money (2019), voilà un disque jouissif qui ignore les ravages créatifs de la pandémie pour faire du rock indé presque à l’ancienne, moqueur et cynique, nerveux et insouciant. © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Infinity On High

Fall Out Boy

Infinity On High Fall Out Boy

Debussy – Rameau

Víkingur Ólafsson

Debussy – Rameau Víkingur Ólafsson

The Köln Concert (Live at the Opera, Köln, 1975)

Keith Jarrett

Philip Glass: Piano Works

Víkingur Ólafsson

Philip Glass: Piano Works Víkingur Ólafsson
À découvrir également
Par Kiwi Jr.

Undecided Voters

Kiwi Jr.

Undecided Voters Kiwi Jr.

Football Money

Kiwi Jr.

Football Money Kiwi Jr.

Football Money - Single

Kiwi Jr.

Salary Man

Kiwi Jr.

Salary Man Kiwi Jr.
Dans la même thématique...

When You See Yourself

Kings Of Leon

When You See Yourself Kings Of Leon

Folklore (Explicit)

Taylor Swift

Folklore (Explicit) Taylor Swift

Fetch The Bolt Cutters

Fiona Apple

What Kinda Music

Tom Misch

What Kinda Music Tom Misch

WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO?

Billie Eilish

Les Grands Angles...
Le jazz nordique en 10 albums

Hiver, grands espaces, nature en majesté… On réduit vite la Scandinavie aux éternels mêmes clichés. Le jazz n’échappe pas à la règle. Pourtant, le Danemark marche sur les brisées de la tradition nord-américaine, la Norvège est attirée par l’expérimentation et la Suède préfère ne pas trancher en s’immisçant entre les deux. Malgré ces différences, on parle invariablement de jazz scandinave comme d’une grande famille. Depuis le début des années 70, les musiciens venus du froid ont imposé une singularité perpétuée par la génération actuelle. Coup de zoom sur cette vraie fausse famille en 10 albums choisis avec subjectivité dans une discographie vaste comme un fjord.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée quarante-cinq ans après sa sortie.

Nick Cave, mauvaise graine de star

Nick Cave et ses Bad Seeds restent l’une des aventures les plus prolifiques de l’ère postpunk. Dès la fin des années 80, le magnétisme caverneux du chanteur australien atteignait un certain paroxysme, entre reprises furibardes, ballades au piano et rock’n’roll en sueur. Au fil des ans, le Cave s’est fait de plus en plus crooner, entre un Frank Sinatra punk et un Johnny Cash austère...

Dans l'actualité...