Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Nicolas Godin - Concrete and Glass

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Concrete and Glass

Nicolas Godin

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Après un Contrepoint en l’honneur de Jean-Sébastien Bach un peu difficile d’accès en 2015, Nicolas Godin, moitié du duo Air, sort un disque autour de l’architecture. Sur le papier, ça ne semble pas très funky, mais dans les faits, le Français, qui se dit “plus impressionné par Ennio Morricone et John Barry que par les rock stars”, vient de sortir son disque le plus pop et le plus soulful. A l’origine de l’histoire, Godin se fait embarquer dans une virée avec le sculpteur Xavier Veilhan, avec qui il avait collaboré dans son fameux Studio Venezia lors de la Biennale de Venise en 2017, pour visiter quelques-unes des plus belles maisons d’architectes, dont John Lautner, Pierre Koenig ou Constantin Melnikov.

Assisté de Pierre Rousseau du duo Paradis, chargé de mettre de l’ordre dans ses pensées, et de ses fidèles synthés vintage (Prophet 5, Jupiter 8, Arp 2600), Godin a fini par composer un morceau pour chaque maison. Le résultat est particulièrement solaire, avec des morceaux qui vont remplir les playlists chill comme Foundation feat. Cola Boyy, Catch Yourself Falling avec Alexis Taylor de Hot Chip, ou We Forgot Love, rythmé par le délicieux son du Memory Moog et la voix soul de Kadhja Bonet. Pour la sienne, Godin utilise le vocodeur (celui de Kraftwerk) sur What Makes Me Think of You, avant de finir sur un hommage à Le Corbusier avec Cité radieuse, sur lequel il emboîte des phrases musicales et conclut sur “une grande plage sonore libératrice”, à l’image du toit-terrasse cher à l’architecte. © Smaël Bouaici/Qobuz

Plus d'informations

Concrete and Glass

Nicolas Godin

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Concrete and Glass
00:04:12

Nicolas Godin, Composer, MainArtist

2020 NCLS under exclusive license to Because Music. LC(33186) 2020 NCLS under exclusive license to Because Music. LC(33186)

2
Back To Your Heart (feat. Kate NV)
00:04:46

Nicolas Godin, Composer, MainArtist - Kate NV, FeaturedArtist - Yekaterina Shilonosova, Composer

2020 NCLS under exclusive license to Because Music. LC(33186) 2020 NCLS under exclusive license to Because Music. LC(33186)

3
We Forgot Love (feat. Kadhja Bonet)
00:05:06

Nicolas Godin, Composer, MainArtist - Kadhja Bonet, FeaturedArtist

2020 NCLS under exclusive license to Because Music. LC(33186) 2020 NCLS under exclusive license to Because Music. LC(33186)

4
What Makes Me Think About You
00:04:11

Nicolas Godin, Composer, MainArtist - Pierre Rousseau, Composer

2020 NCLS under exclusive license to Because Music. LC(33186) 2020 NCLS under exclusive license to Because Music. LC(33186)

5
Time On My Hands (feat. Kirin J Callinan)
00:04:28

Nicolas Godin, Composer, MainArtist - Kirin J Callinan, FeaturedArtist

2020 NCLS under exclusive license to Because Music. LC(33186) 2020 NCLS under exclusive license to Because Music. LC(33186)

6
The Foundation (feat. Cola Boyy)
00:05:29

Nicolas Godin, Composer, MainArtist - Cola Boyy, FeaturedArtist

2020 NCLS under exclusive license to Because Music. LC(33186) 2020 NCLS under exclusive license to Because Music. LC(33186)

7
Catch Yourself Falling (feat. Alexis Taylor)
00:04:10

Alexis Taylor, FeaturedArtist - Nicolas Godin, Composer, MainArtist - Pierre Rousseau, Composer

2020 NCLS under exclusive license to Because Music. LC(33186) 2020 NCLS under exclusive license to Because Music. LC(33186)

8
The Border
00:04:49

Nicolas Godin, Composer, MainArtist

2020 NCLS under exclusive license to Because Music. LC(33186) 2020 NCLS under exclusive license to Because Music. LC(33186)

9
Turn Right, Turn Left
00:03:54

Nicolas Godin, Composer, MainArtist - Pierre Rousseau, Composer

2020 NCLS under exclusive license to Because Music. LC(33186) 2020 NCLS under exclusive license to Because Music. LC(33186)

10
Cité radieuse
00:04:07

Nicolas Godin, Composer, MainArtist

2020 NCLS under exclusive license to Because Music. LC(33186) 2020 NCLS under exclusive license to Because Music. LC(33186)

Descriptif de l'album

Après un Contrepoint en l’honneur de Jean-Sébastien Bach un peu difficile d’accès en 2015, Nicolas Godin, moitié du duo Air, sort un disque autour de l’architecture. Sur le papier, ça ne semble pas très funky, mais dans les faits, le Français, qui se dit “plus impressionné par Ennio Morricone et John Barry que par les rock stars”, vient de sortir son disque le plus pop et le plus soulful. A l’origine de l’histoire, Godin se fait embarquer dans une virée avec le sculpteur Xavier Veilhan, avec qui il avait collaboré dans son fameux Studio Venezia lors de la Biennale de Venise en 2017, pour visiter quelques-unes des plus belles maisons d’architectes, dont John Lautner, Pierre Koenig ou Constantin Melnikov.

Assisté de Pierre Rousseau du duo Paradis, chargé de mettre de l’ordre dans ses pensées, et de ses fidèles synthés vintage (Prophet 5, Jupiter 8, Arp 2600), Godin a fini par composer un morceau pour chaque maison. Le résultat est particulièrement solaire, avec des morceaux qui vont remplir les playlists chill comme Foundation feat. Cola Boyy, Catch Yourself Falling avec Alexis Taylor de Hot Chip, ou We Forgot Love, rythmé par le délicieux son du Memory Moog et la voix soul de Kadhja Bonet. Pour la sienne, Godin utilise le vocodeur (celui de Kraftwerk) sur What Makes Me Think of You, avant de finir sur un hommage à Le Corbusier avec Cité radieuse, sur lequel il emboîte des phrases musicales et conclut sur “une grande plage sonore libératrice”, à l’image du toit-terrasse cher à l’architecte. © Smaël Bouaici/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Aqualung

Jethro Tull

Aqualung Jethro Tull

Crime Of The Century [2014 - HD Remaster]

Supertramp

Thick as a Brick

Jethro Tull

Thick as a Brick Jethro Tull

Misplaced Childhood

Marillion

À découvrir également
Par Nicolas Godin

Concrete and Glass (Expanded Edition)

Nicolas Godin

Contrepoint

Nicolas Godin

Contrepoint Nicolas Godin

Au service de la France

Nicolas Godin

Au service de la France Nicolas Godin

The Border

Nicolas Godin

The Border Nicolas Godin

Love Theme (feat. Kadhja Bonet)

Nicolas Godin

Playlists

Dans la même thématique...

2X1=4

F.S. Blumm

2X1=4 F.S. Blumm

Tripping with Nils Frahm

Nils Frahm

All Melody

Nils Frahm

All Melody Nils Frahm

Home

Rhye

Home Rhye

Promises

Floating Points

Promises Floating Points
Les Grands Angles...
Sofia Coppola on air

A l'occasion des 20 ans de la sortie de son film “Virgin Suicides”, Qobuz passe en revue quelques grands moments musicaux de la filmographie de Sofia Coppola, à travers ses collaborations avec le duo français Air ou Thomas Mars du groupe Phoenix.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée.

Les 10 titres qui ont fait la French Touch

Il y a vingt ans, la French Touch envahissait les clubs et les ondes radio du monde entier, installant l’Hexagone en bonne place sur la carte des musiques électroniques. Qobuz vous raconte l’histoire des 10 titres qui ont marqué cette période dorée pour les producteurs français.

Dans l'actualité...