Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Camille Devillers - Cocaïne

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Cocaïne

Camille Devillers

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Cocaïne

Camille Devillers

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

0€ le premier mois, puis 9,99€ / mois.

1
Cocaïne 00:04:16

Copyright Control, MusicPublisher - Camille Devillers, Composer, Lyricist, Arranger, Artist, MainArtist

2019 Camille Devillers 2019 Camille Devillers

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Camille Devillers
Si je n'ai pas l'amour Camille Devillers Écouter ou acheter
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Kraftwerk, 50 ans d'avance

Groupe de musique électronique le plus influent de l’histoire, Kraftwerk a toujours été en avance sur son temps. En avance sur la technologie, sur la composition, sur les performances scéniques, les Allemands ont prouvé au grand public que les machines étaient aussi capables d’émotions et ouvert la voie pour la techno, la new wave et même le hip-hop.

Interpol, fondu au noir

À l’aube des années 2000, à l’heure où le garage était roi, le quatuor new-yorkais devenu trio détonnait en ravivant le romantisme au noir d’un post-punk 80’s. Déclinée en six albums, la grâce qui touchait Interpol serait-elle devenue caduque ?

Tom Waits, les années Asylum

Avant de devenir une sorte d’Howlin’ Wolf punk de cabaret, le personnage de Tom Waits naîtra sous la forme d’un songwriter obsédé par le jazz, les mélodies de Broadway et la Beat Generation de Kerouac. Entre 1973 et 1980, le Californien enregistrera pour le label Asylum six albums studio et un live, fraîchement réédités et remastérisés en Hi-Res 24Bit. Retour sur les débuts aussi chaotiques que passionnants du plus séduisant des clochards célestes.

Dans l'actualité...