Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Gli Incogniti - BWV… or not

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

BWV… or not

Gli incogniti - Amandine Beyer

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 88.2 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Bach (Jean-Sébastien, s’entend) ou point Bach ? C’est la question que se sont posée la violoniste Amandine Beyer et l’ensemble Gli Incogniti en se saisissant d’une belle poignée d’œuvres longtemps attribuées au Cantor et dont on sait maintenant qu’elles sont le fruit d’autres compositeurs, connus, identifiés ou pas. Ainsi la Sonate BWV 1024, qui a « fini » chez Bach peut-être parce qu'un musicologue a su utiliser les arguments scientifiques adéquats (papier, copistes, contextes géo-historiques) pour arriver à ses fins. Le style de la composition, qui a certes quelques relents bachiens, a toutefois bien du mal à cadrer avec les canons d’écriture du musicien. Aussi, afin d’éviter que la sonate ne retombe dans le gouffre de l’anonymat, on l’a rattachée désormais à Pisendel, à tort ou à raison. Le Trio BWV 1036 est de Carl Philipp Emanuel Bach – on n’en a jamais vraiment douté, même si quelques éditions moins scrupuleuses ont oublié le prénom… Le Trio BWV 1037 semble être de Goldberg (celui des Variations). La Suite en la majeur BWV 1025 présente un cas de paternité ambiguë, mais en réalité s’agit d’un arrangement pour violon et clavecin réalisé par Bach de la Suite SC 47, pour luth, de son ami et collègue Silvius Leopold Weiss. Voilà quelques œuvres qui, après avoir longtemps séjourné au paradis de la paternité de Bach, se retrouvent versées dans l’enfer du « faux », même si les compositeurs qui les ont écrites n’y pouvaient rien ! Misère de misère… © SM/Qobuz

Plus d'informations

BWV… or not

Gli Incogniti

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Violin Sonata in C Minor, BWV 1024: I. Adagio 00:02:14

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

2
Violin Sonata in C Minor, BWV 1024: II. Presto 00:03:20

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

3
Violin Sonata in C Minor, BWV 1024: III. Affettuoso 00:02:18

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

4
Violin Sonata in C Minor, BWV 1024: IV. Vivace 00:03:44

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

5
Flute Sonata in G Major, BWV 1038: I. Largo 00:03:12

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

6
Flute Sonata in G Major, BWV 1038: II. Vivace 00:00:49

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

7
Flute Sonata in G Major, BWV 1038: III. Adagio 00:02:02

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

8
Flute Sonata in G Major, BWV 1038: IV. Presto 00:01:20

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

9
Violin Sonata in D Minor, BWV 1036: I. Adagio 00:02:38

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Carl Philipp Emanuel Bach, Composer

harmonia mundi 2017

10
Violin Sonata in D Minor, BWV 1036: II. Allegro 00:01:57

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Carl Philipp Emanuel Bach, Composer

harmonia mundi 2017

11
Violin Sonata in D Minor, BWV 1036: III. Largo 00:02:18

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Carl Philipp Emanuel Bach, Composer

harmonia mundi 2017

12
Violin Sonata in D Minor, BWV 1036: IV. Vivace 00:02:13

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Carl Philipp Emanuel Bach, Composer

harmonia mundi 2017

13
Trio Sonata in C Major, DürG 13: I. Adagio 00:02:53

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Johann Gottlieb Goldberg, Composer

harmonia mundi 2017

14
Trio Sonata in C Major, DürG 13: II. Alla breve 00:02:35

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Johann Gottlieb Goldberg, Composer

harmonia mundi 2017

15
Trio Sonata in C Major, DürG 13: III. Largo 00:01:32

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Johann Gottlieb Goldberg, Composer

harmonia mundi 2017

16
Trio Sonata in C Major, DürG 13: IV. Gigue. Presto 00:04:20

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Johann Gottlieb Goldberg, Composer

harmonia mundi 2017

17
Fugue in G Minor, BWV 1026: Allegro 00:04:13

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

18
The Musical Offering, BWV 1079, Sonata sopr' il Soggetto Reale: I. Largo 00:06:06

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

19
The Musical Offering, BWV 1079, Sonata sopr' il Soggetto Reale: II. Allegro 00:05:25

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

20
The Musical Offering, BWV 1079, Sonata sopr' il Soggetto Reale: III. Andante 00:03:11

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

21
The Musical Offering, BWV 1079, Sonata sopr' il Soggetto Reale: IV. Allegro 00:02:56

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

22
Suite in A Major, BWV 1025: I. Fantasia 00:02:44

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

23
Suite in A Major, BWV 1025: II. Courante (Bonus Track) 00:05:56

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

24
Suite in A Major, BWV 1025: III. Entrée (Bonus Track) 00:03:28

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

25
Suite in A Major, BWV 1025: IV. Rondeau 00:04:55

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

26
Suite in A Major, BWV 1025: V. Sarabande (Bonus Track) 00:05:12

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

27
Suite in A Major, BWV 1025: VI. Menuett (Bonus Track) 00:02:46

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

28
Suite in A Major, BWV 1025: VII. Allegro (Bonus Track) 00:03:51

Gli Incogniti, Primary - Amandine Beyer, Performer, Primary - Johann Sebastian Bach, Composer

harmonia mundi 2017

Descriptif de l'album

Bach (Jean-Sébastien, s’entend) ou point Bach ? C’est la question que se sont posée la violoniste Amandine Beyer et l’ensemble Gli Incogniti en se saisissant d’une belle poignée d’œuvres longtemps attribuées au Cantor et dont on sait maintenant qu’elles sont le fruit d’autres compositeurs, connus, identifiés ou pas. Ainsi la Sonate BWV 1024, qui a « fini » chez Bach peut-être parce qu'un musicologue a su utiliser les arguments scientifiques adéquats (papier, copistes, contextes géo-historiques) pour arriver à ses fins. Le style de la composition, qui a certes quelques relents bachiens, a toutefois bien du mal à cadrer avec les canons d’écriture du musicien. Aussi, afin d’éviter que la sonate ne retombe dans le gouffre de l’anonymat, on l’a rattachée désormais à Pisendel, à tort ou à raison. Le Trio BWV 1036 est de Carl Philipp Emanuel Bach – on n’en a jamais vraiment douté, même si quelques éditions moins scrupuleuses ont oublié le prénom… Le Trio BWV 1037 semble être de Goldberg (celui des Variations). La Suite en la majeur BWV 1025 présente un cas de paternité ambiguë, mais en réalité s’agit d’un arrangement pour violon et clavecin réalisé par Bach de la Suite SC 47, pour luth, de son ami et collègue Silvius Leopold Weiss. Voilà quelques œuvres qui, après avoir longtemps séjourné au paradis de la paternité de Bach, se retrouvent versées dans l’enfer du « faux », même si les compositeurs qui les ont écrites n’y pouvaient rien ! Misère de misère… © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Gli Incogniti
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
François Couperin, le clavecin moderne

Favori de Louis XIV, François Couperin (1668-1733) était la vedette du clavecin au XVIIIe siècle, un instrument prestigieux qui connaissait alors son apogée (avant de retourner dans l’ombre au siècle suivant) et dont il a révolutionné l’approche, entraînant dans son sillon les autres virtuoses de l’époque, Dandrieu ou Rameau. Le claveciniste québécois Olivier Fortin revient pour Qobuz sur la destinée de « Couperin le Grand ».

Les atypiques symphonies électroniques de Mason Bates

Comment ça, vous ne connaissez pas (encore) Mason Bates ? C’est pourtant l’un des noms les plus présents sur la scène nord-américaine. Né en 1977, Bates est à la fois compositeur, surtout symphoniste et lyrique, et DJ de musique électronique (sous l'alias DJ Masonic) – deux pôles apparemment opposés mais qu’il se fait un malin plaisir à mêler. Ainsi, environ la moitié de son œuvre symphonique et lyrique comporte, d’une manière ou d’une autre, des sonorités électroniques, pour la plupart des sons « de tous les jours », préenregistrés et restitués en temps réel à mesure de la partition. A l’occasion de la sortie de son génial opéra The (R)evolution of Steve Jobs, Qobuz s’est entretenu avec ce personnage hors-norme.

Kœchlin, l’Alchimiste

Ancrée dans la tradition mais aussi très novatrice, l’œuvre immense de Koechlin, d’un langage extrêmement personnel, a dérouté ses contemporains en raison de ses multiples facettes, de sa liberté et de sa dimension philosophique. Le disque permet enfin de prendre la mesure de cet alchimiste des sons, prophète génial sans doute trop tôt venu. Et dont nous célébrons ce 27 novembre le 150ème anniversaire de la naissance…

Dans l'actualité...