Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Philippe Pierlot - Buxtehude : Membra Jesu Nostri

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Buxtehude : Membra Jesu Nostri

Ricercar Consort - Philippe Pierlot

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Composé par Dietrich Buxtehude en 1680 pour l’église de Lübeck où il était en poste depuis plus de dix ans, ce Membra Jesu Nostri, d’après un texte latin écrit par un des proches de Saint-Bernard, décrit les affres de la Passion du Christ au cours d’un cycle de sept cantates. Typique du piétisme de cette fin de XVIIe siècle dans l’Allemagne luthérienne, cette musique nous plonge dans des abîmes de souffrance et dans l’espoir de la consolation. La musique de Buxtehude, fondée sur la rhétorique, reprend les concepts de toute une génération de compositeurs novateurs qui l’ont précédée. Elle inspirera à son tour, comme on le sait, celle de Johann Sebastian Bach venu tout exprès à Lübeck pour rencontrer Buxtehude.
Ecrite pour un ensemble vocal à cinq voix, Membra Jesus Nostri requiert des solistes groupés en trois voix graves et deux voix de dessus, avec un accompagnement instrumental assez sobre, constitué de deux violons, de cinq violes de gambes et d’un continuo choisi par les interprètes selon les possibilités du moment. Certains auteurs voient dans cette disposition l’influence du « Motet versaillais » que Buxtehude connaissait bien. L’influence mélodique italienne, en particulier celle de Monteverdi qu’il avait pu connaître à travers la musique de Schütz, est également perceptible dans ces pages. C’est surtout l’extraordinaire puissance expressive qui frappe à l’écoute d’un chef-d’œuvre se plaçant au niveau des grandes créations spirituelles du genre, comme le Musikalische Exequien de Schütz, les Passions de Bach ou, sur un plan purement instrumental, les Sonates du Rosaire de Biber.
Selon Philippe Pierlot, l’interprète de cet album, « Buxtehude veut s’adresser directement aux sens et nous fait plonger dans les souffrances du Christ : on croit littéralement ressentir soi-même les plaies, les coups de marteau, le cœur qui s’arrête de battre. Par le génie de sa musique, le compositeur parvient à émouvoir l’auditeur, à l’éclairer et l’instruire ainsi sur le sens profond du texte magnifiquement mis en musique. » © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Buxtehude : Membra Jesu Nostri

Philippe Pierlot

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Membra Jesu Nostri, BuxWV 75 (Dieterich Buxtehude)

1
[Ad pedes] Sonata 00:00:41

Maria Keohane, Soprano - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

2
[Ad pedes] Concerto "Ecce super montes pedes evangelizantis" 00:01:08

Maria Keohane, Soprano - Carlos Mena, Alto - Jeffrey Thompson, Tenor - Hanna Bayodi-Hirt, Soprano - Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

3
[Ad pedes] Aria "Salve mundi salutare" 00:01:32

Maria Keohane, Soprano - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

4
[Ad pedes] Aria "Clavos pedum, plagas duras" 00:01:33

Hanna Bayodi-Hirt, Soprano - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

5
[Ad pedes] Aria "Dulcis Jesu, pie Deus" 00:01:39

Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

6
[Ad pedes] Concerto 00:01:07

Maria Keohane, Soprano - Carlos Mena, Alto - Jeffrey Thompson, Tenor - Hanna Bayodi-Hirt, Soprano - Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

7
[Ad pedes] Salve mundi salutare 00:01:07

Maria Keohane, Soprano - Carlos Mena, Alto - Jeffrey Thompson, Tenor - Hanna Bayodi-Hirt, Soprano - Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

8
[Ad genua] Sonata in tremulo 00:01:15

Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

9
[Ad genua] Concerto Ad ubera portabimini 00:02:08

Maria Keohane, Soprano - Carlos Mena, Alto - Jeffrey Thompson, Tenor - Hanna Bayodi-Hirt, Soprano - Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

10
[Ad genua] Aria "Salve Jesu, rex sanctorum" 00:01:16

Jeffrey Thompson, Tenor - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

11
[Ad genua] Aria "Quid sum tibi responsurus" 00:01:11

Carlos Mena, Alto - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

12
[Ad genua] Aria "Ut te quaeram mente pura" 00:01:15

Maria Keohane, Soprano - Hanna Bayodi, Soprano - Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

13
[Ad genua] Concerto 00:02:17

Carlos Mena, Alto - Maria Keohane, Soprano - Jeffrey Thompson, Tenor - Hanna Bayodi, Soprano - Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

14
[Ad manus] Sonata 00:00:44

Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

15
[Ad manus] Concerto "Quid sunt plagae istae in medio manuum tuarum?" 00:01:55

Maria Keohane, Soprano - Carlos Mena, Alto - Jeffrey Thompson, Tenor - Hanna Bayodi-Hirt, Soprano - Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

16
[Ad manus] Aria "Salve Jesu, pastor bone" 00:01:34

Maria Keohane, Soprano - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

17
[Ad manus] Aria "Manus sanctae, vos amplector" 00:01:37

Hanna Bayodi-Hirt, Soprano - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

18
[Ad manus] Aria "In cruore tuo lotum" 00:01:41

Carlos Mena, Alto - Jeffrey Thompson, Tenor - Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

19
[Ad manus] Concerto 00:02:19

Maria Keohane, Soprano - Carlos Mena, Alto - Jeffrey Thompson, Tenor - Hanna Bayodi-Hirt, Soprano - Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

20
[Ad latus] Sonata 00:00:34

Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

21
[Ad latus] Concerto "Surge, amica mea" 00:01:32

Maria Keohane, Soprano - Carlos Mena, Alto - Jeffrey Thompson, Tenor - Hanna Bayodi-Hirt, Soprano - Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

22
[Ad latus] Aria "Salve latus salvatoris" 00:01:21

Maria Keohane, Soprano - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

23
[Ad latus] Aria "Ecce tibi appropinquo" 00:01:16

Carlos Mena, Alto - Jeffrey Thompson, Tenor - Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

24
[Ad latus] Aria "Hora mortis meus flatus" 00:01:30

Hanna Bayodi-Hirt, Soprano - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

25
[Ad latus] Concerto 00:01:41

Maria Keohane, Soprano - Carlos Mena, Alto - Jeffrey Thompson, Tenor - Hanna Bayodi-Hirt, Soprano - Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

26
[Ad pectus] Sonata 00:00:40

Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

27
[Ad pectus] Concerto a 3 voci "Sicut modo geniti infantes rationabiles" 00:02:48

Carlos Mena, Alto - Jeffrey Thompson, Tenor - Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

28
[Ad pectus] Aria "Salve, salus mea" 00:01:23

Jeffrey Thompson, Tenor - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

29
[Ad pectus] Aria "Pectus mihi confer mundum" 00:01:26

Carlos Mena, Alto - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

30
[Ad pectus] Aria "Ave, verum templum Dei" 00:01:31

Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

31
[Ad pectus] Concerto a 3 voci 00:03:18

Carlos Mena, Alto - Jeffrey Thompson, Tenor - Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

32
[Ad cor] Sonata 00:01:55

Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

33
[Ad cor] Concerto a 3 voci "Vulnerasti cor meum" 00:02:18

Maria Keohane, Soprano - Hanna Bayodi-Hirt, Soprano - Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

34
[Ad cor] Aria "Summi regis cor, aveto" 00:00:50

Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

35
[Ad cor] Aria "Per medullam cordis mei" 00:00:52

Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

36
[Ad cor] Aria "Viva cordis voce clamo" 00:01:21

Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

37
[Ad cor] Concerto a 3 voci 00:02:20

Maria Keohane, Soprano - Hanna Bayodi-Hirt, Soprano - Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

38
[Ad faciem] Sonata 00:00:42

Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

39
[Ad faciem] Concerto "Illustra faciem tuam" 00:01:31

Maria Keohane, Soprano - Carlos Mena, Alto - Jeffrey Thompson, Tenor - Hanna Bayodi-Hirt, Soprano - Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

40
[Ad faciem] Aria "Salve, caput cruentatum" 00:01:19

Carlos Mena, Alto - Jeffrey Thompson, Tenor - Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

41
[Ad faciem] Aria "Dum me mori est necesse" 00:01:09

Carlos Mena, Alto - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

42
[Ad faciem] Aria "Cum me jubes emigrare" 00:00:54

Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

43
[Ad faciem] Concerto "Amen" 00:01:29

Maria Keohane, Soprano - Carlos Mena, Alto - Jeffrey Thompson, Tenor - Hanna Bayodi-Hirt, Soprano - Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

Gott hilf mir, BuxWV 34 (Dieterich Buxtehude)

44
Sonata 00:01:45

Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

45
Gott, hilf mir 00:03:01

Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

46
Concerto "Fürchte dich nicht" 00:01:12

Maria Keohane, Soprano - Carlos Mena, Alto - Jeffrey Thompson, Tenor - Hanna Bayodi-Hirt, Soprano - Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

47
"Israel, hoffe auf den Herren" 00:01:00

Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

48
Choral "Wer hofft in Gott" 00:01:41

Maria Keohane, Soprano - Carlos Mena, Alto - Jeffrey Thompson, Tenor - Hanna Bayodi-Hirt, Soprano - Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

49
Aria "Ach ja, mein Gott, ich hoff auf dich" 00:04:26

Maria Keohane, Soprano - Hanna Bayodi-Hirt, Soprano - Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

50
Concerto "Israel, hoffe auf den Herren" 00:02:34

Maria Keohane, Soprano - Carlos Mena, Alto - Jeffrey Thompson, Tenor - Hanna Bayodi-Hirt, Soprano - Matthias Vieweg, Bass - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, Conductor - Dietrich Buxtehude, Composer

- ℗ 2019 Mirare

Descriptif de l'album

Composé par Dietrich Buxtehude en 1680 pour l’église de Lübeck où il était en poste depuis plus de dix ans, ce Membra Jesu Nostri, d’après un texte latin écrit par un des proches de Saint-Bernard, décrit les affres de la Passion du Christ au cours d’un cycle de sept cantates. Typique du piétisme de cette fin de XVIIe siècle dans l’Allemagne luthérienne, cette musique nous plonge dans des abîmes de souffrance et dans l’espoir de la consolation. La musique de Buxtehude, fondée sur la rhétorique, reprend les concepts de toute une génération de compositeurs novateurs qui l’ont précédée. Elle inspirera à son tour, comme on le sait, celle de Johann Sebastian Bach venu tout exprès à Lübeck pour rencontrer Buxtehude.
Ecrite pour un ensemble vocal à cinq voix, Membra Jesus Nostri requiert des solistes groupés en trois voix graves et deux voix de dessus, avec un accompagnement instrumental assez sobre, constitué de deux violons, de cinq violes de gambes et d’un continuo choisi par les interprètes selon les possibilités du moment. Certains auteurs voient dans cette disposition l’influence du « Motet versaillais » que Buxtehude connaissait bien. L’influence mélodique italienne, en particulier celle de Monteverdi qu’il avait pu connaître à travers la musique de Schütz, est également perceptible dans ces pages. C’est surtout l’extraordinaire puissance expressive qui frappe à l’écoute d’un chef-d’œuvre se plaçant au niveau des grandes créations spirituelles du genre, comme le Musikalische Exequien de Schütz, les Passions de Bach ou, sur un plan purement instrumental, les Sonates du Rosaire de Biber.
Selon Philippe Pierlot, l’interprète de cet album, « Buxtehude veut s’adresser directement aux sens et nous fait plonger dans les souffrances du Christ : on croit littéralement ressentir soi-même les plaies, les coups de marteau, le cœur qui s’arrête de battre. Par le génie de sa musique, le compositeur parvient à émouvoir l’auditeur, à l’éclairer et l’instruire ainsi sur le sens profond du texte magnifiquement mis en musique. » © François Hudry/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
The Lion King Various Artists
Beethoven: 9 Symphonies Berliner Philharmoniker
Barbara Alexandre Tharaud
À découvrir également
Par Philippe Pierlot
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Jordi Savall : la musique, la vie, l'enregistrement

Il pleuvait à seaux en cette nuit d’octobre dans le Bugey, où il pleut d’ailleurs très souvent à cette époque de l’année. Il était autour de minuit. Nous étions une cinquantaine de passionnés à attendre dans le silence, l’humidité et le froid au Festival d’Ambronay. Puis, sans aucun bruit, Jordi Savall est arrivé, sanglé dans un imperméable blanc et trempé, façon Humphrey Bogart dans Casablanca, serrant une caisse en forme de corps humain contre lui. Avec des gestes lents, il en a extrait, non pas une mitraillette, mais une viole de gambe qu’il a commencé à manier et à accorder avec d’infinies précautions. Puis le miracle est descendu sur l’auditoire.

Le Rêve d'Elgar devient réalité

The Dream Of Gerontius, après une création catastrophique en 1900, a rapidement accédé au statut d'œuvre-culte du répertoire choral mondial

Dans l'actualité...