Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Lucerne Festival Orchestra|Bruckner : Symphony No. 9  (Live)

Bruckner : Symphony No. 9 (Live)

Lucerne Festival Orchestra - Claudio Abbado

Livret numérique

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

On connaissait déjà ce concert par le DVD. On y voit un Claudio Abbado transformé, presque méconnaissable, déjà marqué par les stigmates de la mort. Les musiciens de l'orchestre ont dit plus tard combien ils étaient inquiets lors de cet ultime concert du 23 août 2013 où le maestro était au bout de ses forces. L'écoute audio nous épargne ce voyeurisme et la musique que l'on entend vient de très loin. Jamais la musique de Bruckner nous a paru si élevée ; elle semble flotter dans l'au delà d'une manière à la fois fantomatique et sereine. Claudio Abbado, ce passionné de la poésie visionnaire de Hölderlin, aimait associer au cours d'un même concert (c'est le cas de celui-là) les deux symphonies inachevées de Schubert et de Bruckner comme pour souligner la fragilité de toute existence humaine. Le résultat va bien au delà de la foi et donne le vertige. Cette communion dans l'extase entre un chef, un orchestre et le public est un moment a jamais préservé par le disque, et que nous pourrons revivre à chaque instant de notre vie. FH

Plus d'informations

Bruckner : Symphony No. 9 (Live)

Lucerne Festival Orchestra

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

Symphony No. 9 in D minor (Anton Bruckner)

1
I. Feierlich. Misterioso (Live At KKL, Lucerne / 2013)
Claudio Abbado
00:26:47

Anton BRUCKNER, Composer - Claudio Abbado, Conductor, MainArtist - Lucerne Festival Orchestra, Orchestra, MainArtist - Georg Obermayer, Producer, Editor, Recording Producer, StudioPersonnel - Toine Mertens, Recording Engineer, StudioPersonnel - Urs Dürr, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2014 Accentus Music GmbH & Co. KG / Deutsche Grammophon GmbH

2
II. Scherzo (Bewegt lebhaft) - Trio (Schnell) (Live At KKL, Lucerne / 2013)
Claudio Abbado
00:11:02

Anton BRUCKNER, Composer - Claudio Abbado, Conductor, MainArtist - Lucerne Festival Orchestra, Orchestra, MainArtist - Georg Obermayer, Producer, Editor, Recording Producer, StudioPersonnel - Toine Mertens, Recording Engineer, StudioPersonnel - Urs Dürr, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2014 Accentus Music GmbH & Co. KG / Deutsche Grammophon GmbH

3
III. Adagio (Langsam, feierlich) (Live At KKL, Lucerne / 2013)
Claudio Abbado
00:25:16

Anton BRUCKNER, Composer - Claudio Abbado, Conductor, MainArtist - Lucerne Festival Orchestra, Orchestra, MainArtist - Georg Obermayer, Producer, Editor, Recording Producer, StudioPersonnel - Toine Mertens, Recording Engineer, StudioPersonnel - Urs Dürr, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2014 Accentus Music GmbH & Co. KG / Deutsche Grammophon GmbH

Descriptif de l'album

On connaissait déjà ce concert par le DVD. On y voit un Claudio Abbado transformé, presque méconnaissable, déjà marqué par les stigmates de la mort. Les musiciens de l'orchestre ont dit plus tard combien ils étaient inquiets lors de cet ultime concert du 23 août 2013 où le maestro était au bout de ses forces. L'écoute audio nous épargne ce voyeurisme et la musique que l'on entend vient de très loin. Jamais la musique de Bruckner nous a paru si élevée ; elle semble flotter dans l'au delà d'une manière à la fois fantomatique et sereine. Claudio Abbado, ce passionné de la poésie visionnaire de Hölderlin, aimait associer au cours d'un même concert (c'est le cas de celui-là) les deux symphonies inachevées de Schubert et de Bruckner comme pour souligner la fragilité de toute existence humaine. Le résultat va bien au delà de la foi et donne le vertige. Cette communion dans l'extase entre un chef, un orchestre et le public est un moment a jamais préservé par le disque, et que nous pourrons revivre à chaque instant de notre vie. FH

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Beethoven : 9 Symphonies (1963)

Herbert von Karajan

Beethoven : 9 Symphonies (1963) Herbert von Karajan

Recomposed By Max Richter: Vivaldi, The Four Seasons

Max Richter

Beethoven : Symphonies n°5 & n°7

Carlos Kleiber

Songs From The Big Chair

Tears For Fears

Songs From The Big Chair Tears For Fears
À découvrir également
Par Lucerne Festival Orchestra

Stravinsky: The Rite of Spring; Scherzo fantastique, Chant funèbre; Faun & Shepherdess

Lucerne Festival Orchestra

Anton Bruckner : Symphony No. 9 In D Minor

Lucerne Festival Orchestra

Anton Bruckner : Symphony No. 9 In D Minor Lucerne Festival Orchestra

Offenbach: Ouverture de La belle Hélène & Galop infernal (Mono Version)

Lucerne Festival Orchestra

Bruckner: Symphony No. 1 in C Minor, WAB 101

Lucerne Festival Orchestra

Brahms: Concerto pour violon (Mono Version)

Lucerne Festival Orchestra

Brahms: Concerto pour violon (Mono Version) Lucerne Festival Orchestra

Playlists

Dans la même thématique...

Schubert: Symphonies Nos. 8 "Unfinished" & 9 "The Great"

Herbert Blomstedt

Sibelius: Complete Symphonies

Klaus Mäkelä

The New Four Seasons - Vivaldi Recomposed

Max Richter

Old Friends New Friends

Nils Frahm

Exiles

Max Richter

Exiles Max Richter
Les Grands Angles...
Radu Lupu, un génie très discret

Décrit comme un poète, géant, magicien ou pianiste de l'indicible, l’artiste roumain entretenait un certain mystère autour de sa personnalité tourmentée et puissamment introvertie qui illuminait son approche musicale. Au piano, il recherchait un son puissant et consistant, pétrissant son clavier comme un boulanger sa pâte. Radu Lupu nous a quittés le 17 avril 2022, laissant un legs discographique relativement restreint et d'autant plus précieux.

Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho en passant par Clara Schumann, plusieurs femmes ont su déjouer les codes machistes du milieu pour passer à la composition. Si le paysage de la musique classique a largement été dominé par les hommes ces derniers siècles, les œuvres de leurs consœurs, pionnières ou contemporaines, sont tout aussi passionnantes. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Nelson Freire, un virtuose très discret

Enfant prodige dans son pays natal, le pianiste brésilien, disparu en novembre 2021, est resté loin des bruyantes trompettes de la renommée. Ses mains de géant, sa technique aisée et virtuose étaient toujours au service d’une sonorité puissante, pleine et moelleuse. Qobuz revient sur le parcours de celui qui fut longtemps le « secret le mieux gardé du piano ».

Dans l'actualité...