Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Henryk Szeryng - Brahms: Violin Concerto

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Brahms: Violin Concerto

Henryk Szeryng, Royal Concertgebouw Orchestra, Bernard Haitink

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Brahms: Violin Concerto

Henryk Szeryng

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Violin Concerto in D major, Op. 77

1
1. Allegro non troppo 00:23:16

Johannes Brahms, Composer - Bernard Haitink, Conductor, MainArtist - Royal Concertgebouw Orchestra, Orchestra, MainArtist - Henryk Szeryng, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 1974 Universal International Music B.V.

2
2. Adagio 00:09:28

Johannes Brahms, Composer - Bernard Haitink, Conductor, MainArtist - Royal Concertgebouw Orchestra, Orchestra, MainArtist - Henryk Szeryng, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 1974 Universal International Music B.V.

3
3. Allegro giocoso, ma non troppo vivace - Poco più presto 00:08:35

Johannes Brahms, Composer - Bernard Haitink, Conductor, MainArtist - Royal Concertgebouw Orchestra, Orchestra, MainArtist - Henryk Szeryng, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 1974 Universal International Music B.V.

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Henryk Szeryng

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Wilhelm Kempff, le plus humain des pianistes

Artiste d’un autre temps, Wilhelm Kempff (1895-1991) croyait à l’inspiration : il était entré en musique comme on entre en religion, avec une ferveur respectueuse pour les vieux maîtres qu’il servait. Avec son toucher de velours, son sens du phrasé et sa diction de conteur, l’art de Wilhelm Kempff était celui d’un rêveur éveillé, mi-poète, mi-devin, dans une époque où l’expression du sentiment primait sur tout. Il a souvent enregistré à plusieurs reprises ses compositeurs préférés, en particulier son dieu Beethoven, avec lequel on l’a si souvent identifié, laissant trois intégrales des sonates au fur et à mesure de sa propre maturation et de l’évolution des techniques d’enregistrement.

John Barry, factotum de génie

Composer pour l’écran nécessite un goût et un savoir-faire pour tous les styles : du disco pour une scène de night-club ou un madrigal pour un film en costumes, le musicien de cinéma doit pouvoir répondre présent partout ! Et John Barry est sans doute l’un des compositeurs de BO qui a su se fondre le mieux dans tous les genres cinématographiques et musicaux.

Jonas Kaufmann en 10 disques essentiels

Avec son physique avantageux de jeune premier romantique, l’Allemand Jonas Kaufmann a modernisé l’image du ténor d’opéra, souvent considéré comme un bateleur impénitent. Outre sa voix puissante et variée, Jonas Kaufmann possède un répertoire immense, en plusieurs langues, à l’aise à l’opéra dans Wagner comme dans Verdi ou Puccini, chantant le lied ou l’opéra français à merveille. Grand admirateur de Fritz Wunderlich, il a commencé sa carrière “à l’ancienne”, en troupe dans de petits théâtres allemands avant de voler de ses propres ailes vers une carrière phénoménale. Après une année 2017 chaotique due à un hématome sur les cordes vocales, Jonas Kaufmann semble parfaitement rétabli et travaille sur de très nombreux projets. En 10 disques, Qobuz tente de couvrir toutes les facettes de son immense talent.

Dans l'actualité...