Chapelle Royale, Collegium Vocale, Philippe Herreweghe Brahms : Ein deutsches Requiem, Op. 45Discothèque Idéale Qobuz

Brahms : Ein deutsches Requiem, Op. 45

Chapelle Royale, Collegium Vocale, Philippe Herreweghe

Paru le 31 juillet 2007 chez harmonia mundi

Artiste principal : Philippe Herreweghe

Genre : Classique > Musique vocale sacrée > Messes, Passions, Requiems

Distinctions : Discothèque Idéale Qobuz (juillet 2017)

Certaines pistes sont uniquement disponibles à l'achat en téléchargement: le détenteur des droits ne souhaite pas qu'elles soient disponibles en streaming. Vous pouvez télécharger ces pistes, ou écouter des extraits de 30 secondes, en MP3 320.

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 7 pistes Durée totale : 01:06:11

    Ein deutsches Requiem (Johannes Brahms)
  1. 1 I. Selig sind, die da Leid tragen (Chorus)

    La Chapelle Royale - Collegium Vocale Gent - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Johannes Brahms, Composer - Jean-Martial Golaz, Tonmeister (Producer, recording & mixing engineer) Copyright : © 1996 harmonia mundi - (P) 1996 harmonia mundi - (P) 2002 harmonia mundi - (P) 2007 harmonia mundi

  2. 2 II. Denn alles Fleisch, es ist wie Gras (Chorus)

    La Chapelle Royale - Collegium Vocale Gent - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Johannes Brahms, Composer - Jean-Martial Golaz, Tonmeister (Producer, recording & mixing engineer) Copyright : © 1996 harmonia mundi - (P) 1996 harmonia mundi - (P) 2002 harmonia mundi - (P) 2007 harmonia mundi

  3. 3 III. Herr, lehre doch mich, daß ein Ende mit mir haben muß (Baritone & Chorus)

    Dietrich Fischer-Dieskau, Baritone - La Chapelle Royale - Collegium Vocale Gent - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Johannes Brahms, Composer - Jean-Martial Golaz, Tonmeister (Producer, recording & mixing engineer) Copyright : © 1996 harmonia mundi - (P) 1996 harmonia mundi - (P) 2002 harmonia mundi - (P) 2007 harmonia mundi

  4. 4 IV. "Wie lieblich sind deine Wohnungen, Herr Zebaoth" (Chorus)

  5. 5 V. Ihr habt nur Traurigkeit (Soprano & Chorus)

  6. 6 VI. "Denn wir haben hie keine bleibende Statt" (Baritone & Chorus)

    Dietrich Fischer-Dieskau, Baritone - La Chapelle Royale - Collegium Vocale Gent - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Johannes Brahms, Composer - Jean-Martial Golaz, Tonmeister (Producer, recording & mixing engineer) Copyright : © 1996 harmonia mundi - (P) 1996 harmonia mundi - (P) 2002 harmonia mundi - (P) 2007 harmonia mundi

  7. 7 VII. Selig sind die Toten, die in dem Herren sterben (Chorus)

    La Chapelle Royale - Collegium Vocale Gent - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Johannes Brahms, Composer - Jean-Martial Golaz, Tonmeister (Producer, recording & mixing engineer) Copyright : © 1996 harmonia mundi - (P) 1996 harmonia mundi - (P) 2002 harmonia mundi - (P) 2007 harmonia mundi

À propos

[...] On n'attendait pas la version de Philippe Herreweghe si haut. La clarté de l'orchestre, peu vibré, la transparence du chœur en font un "oratorio de chambre, dans la lignée des Passions de Bach [...] On admire l'art avec lequel le chef révèle les frottements harmoniques et intègre le chœur comme un instrument, sans qu'on perde un instant le sens du texte [...], les contrastes et les changements de phrasés dans le II, qui font percevoir comme nulle part ailleurs la menace, le poids de l'existence. Humilité, drame et ferveur : c'est une vision très humaine. C'est un miracle d'entendre la manière dont les cordes, dès l'introduction du "Ihr habt nun Traurigkeit", annoncent le texte qui suit. On admire le contrechant des vents, la pureté de la voix et l'évidence des phrasés chez Christiane Oelze, également chez le baryton de Gerald Finkey. Ces deux voix, pleines de saveur, en état d'extase, sont soutenues par un chef qui avance toujours, révélant un à un tous les messages de Brahms : c'est la grande version moderne du Requiem. » (Classica / "L'écoute en aveugle", janvier 2018)

Détails de l'enregistrement original :

Recorde live at the Auditorium Igor Stravinsky, Montreux (Switzerland)

À découvrir

Dans la même thématique

L'artiste principal

Philippe Herreweghe dans le magazine

Plus d'articles

Le compositeur principal

Johannes Brahms dans le magazine

Plus d'articles

Le label

harmonia mundi

Aujourd'hui toujours spécialisé dans la musique classique, mais aussi dans le jazz et la World Music (avec le World Village Label), le label harmonia mundi — fondé à Paris en 1958 par Bernard Coutaz —, fut jusqu'en 2015 le plus ancien éditeur phonographique indépendant, qui se dédia d'abord à la musique ancienne et à la musique baroque. À peu près à la même époque, Rudolf Ruby créait de son côté en Allemagne une ligne éditoriale similaire au label français sous le nom de Deutsche Harmonia Mundi. Pendant un certain temps, les deux labels travailleront en collaboration, en partageant leurs artistes et leur distribution. (Depuis les années 1990, Deutsche Harmonia Mundi a...

Voir la page harmonia mundi Lire l'article

L'époque

Musique Romantique dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Messes, Passions, Requiems dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Classique dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles