Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Philippe Herreweghe - Brahms : Ein deutsches Requiem, Op. 45

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Brahms : Ein deutsches Requiem, Op. 45

Chapelle Royale, Collegium Vocale, Philippe Herreweghe

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

[...] On n'attendait pas la version de Philippe Herreweghe si haut. La clarté de l'orchestre, peu vibré, la transparence du chœur en font un "oratorio de chambre, dans la lignée des Passions de Bach [...] On admire l'art avec lequel le chef révèle les frottements harmoniques et intègre le chœur comme un instrument, sans qu'on perde un instant le sens du texte [...], les contrastes et les changements de phrasés dans le II, qui font percevoir comme nulle part ailleurs la menace, le poids de l'existence. Humilité, drame et ferveur : c'est une vision très humaine. C'est un miracle d'entendre la manière dont les cordes, dès l'introduction du "Ihr habt nun Traurigkeit", annoncent le texte qui suit. On admire le contrechant des vents, la pureté de la voix et l'évidence des phrasés chez Christiane Oelze, également chez le baryton de Gerald Finkey. Ces deux voix, pleines de saveur, en état d'extase, sont soutenues par un chef qui avance toujours, révélant un à un tous les messages de Brahms : c'est la grande version moderne du Requiem. » (Classica / "L'écoute en aveugle", janvier 2018)

Plus d'informations

Brahms : Ein deutsches Requiem, Op. 45

Philippe Herreweghe

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
I. Selig sind, die da Leid tragen (Chorus)
Philippe Herreweghe
00:10:18

La Chapelle Royale - Collegium Vocale Gent - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Johannes Brahms, Composer - Jean-Martial Golaz, Tonmeister (Producer, recording & mixing engineer)

1996 harmonia mundi (P) 1996 harmonia mundi - (P) 2002 harmonia mundi - (P) 2007 harmonia mundi

2
II. Denn alles Fleisch, es ist wie Gras (Chorus)
Philippe Herreweghe
00:13:54

La Chapelle Royale - Collegium Vocale Gent - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Johannes Brahms, Composer - Jean-Martial Golaz, Tonmeister (Producer, recording & mixing engineer)

1996 harmonia mundi (P) 1996 harmonia mundi - (P) 2002 harmonia mundi - (P) 2007 harmonia mundi

3
III. Herr, lehre doch mich, daß ein Ende mit mir haben muß (Baritone & Chorus)
Dietrich Fischer-Dieskau
00:09:28

Dietrich Fischer-Dieskau, Baritone - La Chapelle Royale - Collegium Vocale Gent - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Johannes Brahms, Composer - Jean-Martial Golaz, Tonmeister (Producer, recording & mixing engineer)

1996 harmonia mundi (P) 1996 harmonia mundi - (P) 2002 harmonia mundi - (P) 2007 harmonia mundi

4
IV. "Wie lieblich sind deine Wohnungen, Herr Zebaoth" (Chorus)
Philippe Herreweghe
00:05:03

La Chapelle Royale - Collegium Vocale Gent - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Johannes Brahms, Composer - Jean-Martial Golaz, Tonmeister (Producer, recording & mixing engineer)

1996 harmonia mundi (P) 1996 harmonia mundi - (P) 2002 harmonia mundi - (P) 2007 harmonia mundi

5
V. Ihr habt nur Traurigkeit (Soprano & Chorus)
Elisabeth Schwarzkopf
00:06:52

Elisabeth Schwarzkopf, Soprano - La Chapelle Royale - Collegium Vocale Gent - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Johannes Brahms, Composer - Jean-Martial Golaz, Tonmeister (Producer, recording & mixing engineer)

1996 harmonia mundi (P) 1996 harmonia mundi - (P) 2002 harmonia mundi - (P) 2007 harmonia mundi

6
VI. "Denn wir haben hie keine bleibende Statt" (Baritone & Chorus)
Dietrich Fischer-Dieskau
00:11:12

Dietrich Fischer-Dieskau, Baritone - La Chapelle Royale - Collegium Vocale Gent - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Johannes Brahms, Composer - Jean-Martial Golaz, Tonmeister (Producer, recording & mixing engineer)

1996 harmonia mundi (P) 1996 harmonia mundi - (P) 2002 harmonia mundi - (P) 2007 harmonia mundi

7
VII. Selig sind die Toten, die in dem Herren sterben (Chorus)
Philippe Herreweghe
00:09:24

La Chapelle Royale - Collegium Vocale Gent - Orchestre des Champs-Elysées - Philippe Herreweghe, Conductor - Johannes Brahms, Composer - Jean-Martial Golaz, Tonmeister (Producer, recording & mixing engineer)

1996 harmonia mundi (P) 1996 harmonia mundi - (P) 2002 harmonia mundi - (P) 2007 harmonia mundi

Descriptif de l'album

[...] On n'attendait pas la version de Philippe Herreweghe si haut. La clarté de l'orchestre, peu vibré, la transparence du chœur en font un "oratorio de chambre, dans la lignée des Passions de Bach [...] On admire l'art avec lequel le chef révèle les frottements harmoniques et intègre le chœur comme un instrument, sans qu'on perde un instant le sens du texte [...], les contrastes et les changements de phrasés dans le II, qui font percevoir comme nulle part ailleurs la menace, le poids de l'existence. Humilité, drame et ferveur : c'est une vision très humaine. C'est un miracle d'entendre la manière dont les cordes, dès l'introduction du "Ihr habt nun Traurigkeit", annoncent le texte qui suit. On admire le contrechant des vents, la pureté de la voix et l'évidence des phrasés chez Christiane Oelze, également chez le baryton de Gerald Finkey. Ces deux voix, pleines de saveur, en état d'extase, sont soutenues par un chef qui avance toujours, révélant un à un tous les messages de Brahms : c'est la grande version moderne du Requiem. » (Classica / "L'écoute en aveugle", janvier 2018)

Détails de l'enregistrement original : Recorde live at the Auditorium Igor Stravinsky, Montreux (Switzerland)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Debussy – Rameau

Víkingur Ólafsson

Debussy – Rameau Víkingur Ólafsson

The Köln Concert (Live at the Opera, Köln, 1975)

Keith Jarrett

Philip Glass: Piano Works

Víkingur Ólafsson

Philip Glass: Piano Works Víkingur Ólafsson

American IV: The Man Comes Around

Johnny Cash

À découvrir également
Par Philippe Herreweghe

Bach: 'Meins Lebens Licht' - Cantatas BWV 45-198 & Motet BWV 118

Philippe Herreweghe

Beethoven: Symphonies 4 & 7

Philippe Herreweghe

Beethoven: Symphonies 4 & 7 Philippe Herreweghe

Schubert: Symphony No. 9 in C, "The Great"

Philippe Herreweghe

J.S. Bach : Matthäus-Passion, BWV 244 (Passion selon saint Matthieu)

Philippe Herreweghe

Bach : Johannes-Passion, BWV 245

Philippe Herreweghe

Bach : Johannes-Passion, BWV 245 Philippe Herreweghe
Dans la même thématique...

Bach : h-Moll Messe, BWV 232

Stephan MacLeod

Beethoven: Missa solemnis, Op. 123

René Jacobs

Bach : St Matthew Passion (Matthäus-Passion)

René Jacobs

J.S. Bach : St. Matthew Passion, BWV 244

John Eliot Gardiner

Bach: St John Passion, BWV 245 (Johannes-Passion)

René Jacobs

Les Grands Angles...
Fabio Biondi & Europa Galante, 30 ans de liberté

Le violoniste et chef italien Fabio Biondi, célèbre notamment pour son interprétation des “Quatre Saisons” de Vivaldi avec son orchestre Europa Galante, est de ceux qui rejettent toute forme de cloisonnement dans la musique. Retour sur le parcours d’un musicien doté d’une grande souplesse d’esprit et figure incontournable du violon baroque.

Gounod romantique et mystique

Artisan majeur du renouveau de la musique française dans la seconde moitié du XIXe siècle aux côtés de son aîné, Berlioz, qu’il admirait, et de ses disciples, Bizet, Saint-Saëns, Massenet qui vénéraient sa foi en l’Art, Charles Gounod (1818-1893), mystique et charmeur, romantique en quête d’un nouveau classicisme, doit sa célébrité à quelques chefs-d’œuvre qui réduisent son envergure. Une discographie en plein essor permet de découvrir sa musique dans sa diversité : instrumentale, vocale, sacrée et lyrique.

Dans l'actualité...