Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Staatskapelle Dresden - Brahms & Bruckner: The Symphonies

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Brahms & Bruckner: The Symphonies

Wiener Philharmoniker, Hans Knappertsbusch

Livret Numérique

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Voilà une publication qui va ravir les nombreux admirateurs de ce très grand chef qu’était Hans Knappertsbusch, d’autant que les présents repiquages sont très soignés. Au total, dix galettes proposées dans leur version numérique avec les quatre symphonies de Brahms captées avec quatre orchestres différents : Dresde, Munich, Vienne et Cologne, puis cinq symphonies de Bruckner, les n° 3, 4, 5, 7 ,8 et 9 avec les Philharmonies de Vienne et de Berlin. Une somme.
Presque tous réalisés dans les années 1950 (à l’exception des Quatrième et Septième de Bruckner), ces enregistrements reflètent parfaitement le style de la direction germanique de ces années là, avec une épaisseur du son qui n’alourdit cependant pas le discours et une variété de nuances que les chefs et les orchestres d’aujourd’hui semblent avoir un peu oubliées. Pour un chef dont la légende dit qu’il n’aimait pas répéter, nous avons là des interprétations parfaitement abouties avec des orchestres qui, évidemment, parlent dans leur propre langue et avec une tradition encore très vive dans ces années d’après-guerre. Les Brahms de Knappertsbusch sont gonflés de sève, avec une grande expression mélodique et des tempos plutôt vifs, voire enragés et survoltés, comme son étincelant Finale de la Première.
A contrario, la Troisième est très cuivrée et d’une lenteur solennelle avec des boursouflures d’un goût discutable. La Quatrième retrouve au contraire le ton plus fluide et le discours plus naturel des deux premières. On sent dans ces quatre versions de concert ce qu’on peut appeler « l’inspiration du moment », loin de toute vision figée avec des emballements soudains et des ruptures de tempos qui semblent directement dictées par les états d’âme du chef.
Le grand wagnérien qu’était Hans Knappertsbusch (1888-1965) ne pouvait être qu’à son aise dans l’univers si particulier de Bruckner, avec son mélange de mysticisme chrétien et sa recherche d’absolu qui semble frôler la métaphysique. Mais le chef allemand ne se perd pas dans les détails, c’est la grande ligne qu’il privilégie pour soutenir les vastes architectures brucknériennes avec un souffle grandiose et un frémissement qui parcourt tous les pupitres. © François Hudry/Qobuz

Plus d'info

Brahms & Bruckner: The Symphonies

Staatskapelle Dresden

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

0€ le premier mois, puis 9,99€ / mois.

DISQUE 1

Symphony No. 1 in C minor, Op. 68

1
I. Un poco sostenuto - Allegro (Live) 00:13:09

Johannes Brahms, Composer - Staatskapelle Dresden, Orchestra, MainArtist - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

2
II. Andante sostenuto (Live) 00:08:35

Johannes Brahms, Composer - Staatskapelle Dresden, Orchestra, MainArtist - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

3
III. Un poco allegretto e grazioso (Live) 00:04:27

Johannes Brahms, Composer - Staatskapelle Dresden, Orchestra, MainArtist - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

4
IV. Adagio - Più andante - Allegro non troppo ma con brio (Live) 00:15:36

Johannes Brahms, Composer - Staatskapelle Dresden, Orchestra, MainArtist - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

Academic Festival Overture, Op. 80 (Live)

5
Academic Festival Overture, Op. 80 00:11:30

Johannes Brahms, Composer - Wiener Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

DISQUE 2

Symphony No. 2 in D major, Op. 73

1
I. Allegro non troppo 00:15:18

Johannes Brahms, Composer - Münchner Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

2
II. Adagio non troppo - L'istesso tempo, ma grazioso 00:09:22

Johannes Brahms, Composer - Münchner Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

3
III. Allegretto grazioso - Presto ma non assai (Quasi andantino) 00:05:25

Johannes Brahms, Composer - Münchner Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

4
IV. Allegro con spirito 00:10:22

Johannes Brahms, Composer - Münchner Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

DISQUE 3

Symphony No. 3 in F major, Op. 90

1
I. Allegro con brio - Un poco sostenuto (Live) 00:11:06

Johannes Brahms, Composer - Wiener Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

2
II. Andante (Live) 00:10:03

Johannes Brahms, Composer - Wiener Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

3
III. Poco allegretto (Live) 00:06:55

Johannes Brahms, Composer - Wiener Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

4
IV. Allegro - Un poco sostenuto (Live) 00:10:30

Johannes Brahms, Composer - Wiener Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

Tragic Overture, Op. 81

5
(Live) 00:13:04

Johannes Brahms, Composer - Wiener Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

DISQUE 4

Symphony No. 4 in E minor, Op. 98

1
I. Allegro non troppo (Live) 00:12:50

Johannes Brahms, Composer - WDR Sinfonieorchester Köln, Orchestra, MainArtist - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

2
II. Andante moderato (Live) 00:11:41

Johannes Brahms, Composer - WDR Sinfonieorchester Köln, Orchestra, MainArtist - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

3
III. Allegro giocoso - Poco meno presto (Live) 00:06:55

Johannes Brahms, Composer - WDR Sinfonieorchester Köln, Orchestra, MainArtist - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

4
IV. Allegro energico e passionato - Più allegro (Live) 00:09:53

Johannes Brahms, Composer - WDR Sinfonieorchester Köln, Orchestra, MainArtist - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

Variations on a Theme by Haydn, Op. 56a, "St. Anthony Variations"

5
Variations on a Theme by Haydn, Op. 56a "St. Anthony Variations" 00:18:24

Johannes Brahms, Composer - Wiener Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

DISQUE 5

Symphony No. 3 in D minor, WAB 103 (1890 version, ed. T. Raettig)

1
I. Massig bewegt 00:18:04

Bayerisches Staatsorchester, Orchestra, MainArtist - Anton BRUCKNER, Composer - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

2
II. Adagio, quasi andante [Etwas Bewegt] 00:12:35

Bayerisches Staatsorchester, Orchestra, MainArtist - Anton BRUCKNER, Composer - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

3
III. Scherzo. Ziemlich schnell 00:07:12

Bayerisches Staatsorchester, Orchestra, MainArtist - Anton BRUCKNER, Composer - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

4
IV. Finale. Allegro 00:13:08

Bayerisches Staatsorchester, Orchestra, MainArtist - Anton BRUCKNER, Composer - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

DISQUE 6

Symphony No. 4 in E-Flat Major, WAB 104 "Romantic" (1888 Version, Rev. F. Loewe, Ed. A. Gutmann)

1
I. Bewegt, nicht zu schnell 00:18:12

Berliner Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Anton BRUCKNER, Composer - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

2
II. Andante quasi allegretto 00:15:13

Berliner Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Anton BRUCKNER, Composer - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

3
III. Scherzo. Bewegt 00:09:35

Berliner Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Anton BRUCKNER, Composer - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

4
IV. Finale. Bewegt, doch nicht zu schnell 00:17:32

Berliner Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Anton BRUCKNER, Composer - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

DISQUE 7

Symphony No. 5 in B-Flat Major, WAB 105

1
I. Adagio - Allegro 00:18:50

Wiener Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Anton BRUCKNER, Composer - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

2
II. Adagio 00:13:23

Wiener Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Anton BRUCKNER, Composer - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

3
III. Scherzo. Molto vivace 00:09:36

Wiener Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Anton BRUCKNER, Composer - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

4
IV. Finale. Adagio - Allegro moderato 00:18:46

Wiener Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Anton BRUCKNER, Composer - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

DISQUE 8

Symphony No. 7 in E major, WAB 107 (modified 1885 version, ed. A. Gutmann)

1
I. Allegro moderato 00:19:58

Wiener Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Anton BRUCKNER, Composer - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

2
II. Adagio. Sehr feierlich und sehr langsam 00:19:53

Wiener Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Anton BRUCKNER, Composer - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

3
III. Scherzo. Sehr schnell 00:09:51

Wiener Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Anton BRUCKNER, Composer - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

4
IV. Finale. Bewegt, doch nicht schnell 00:13:07

Wiener Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Anton BRUCKNER, Composer - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

DISQUE 9

Symphony No. 8 in C minor, WAB 108 (1892 version)

1
I. Allegro moderato 00:14:58

Berliner Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Anton BRUCKNER, Composer - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

2
II. Scherzo. Allegro moderato 00:13:58

Berliner Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Anton BRUCKNER, Composer - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

3
III. Adagio. Feierlich langsam, doch nicht schleppend 00:27:01

Berliner Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Anton BRUCKNER, Composer - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

4
IV. Finale. Feierlich, nicht schnell 00:22:33

Berliner Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Anton BRUCKNER, Composer - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

DISQUE 10

Symphony No. 9 in D minor, WAB 109 (1903 edition, ed. F. Lowe)

1
I. Feierlich, misterioso 00:22:19

Berliner Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Anton BRUCKNER, Composer - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

2
II. Scherzo. Bewegt, lebhaft 00:11:11

Berliner Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Anton BRUCKNER, Composer - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

3
III. Adagio. Langsam feierlich 00:21:40

Berliner Philharmoniker, Orchestra, MainArtist - Anton BRUCKNER, Composer - Hans Knappertsbusch, Conductor

(C) 2018 Profil (P) 2018 Profil

Descriptif de l'album

Voilà une publication qui va ravir les nombreux admirateurs de ce très grand chef qu’était Hans Knappertsbusch, d’autant que les présents repiquages sont très soignés. Au total, dix galettes proposées dans leur version numérique avec les quatre symphonies de Brahms captées avec quatre orchestres différents : Dresde, Munich, Vienne et Cologne, puis cinq symphonies de Bruckner, les n° 3, 4, 5, 7 ,8 et 9 avec les Philharmonies de Vienne et de Berlin. Une somme.
Presque tous réalisés dans les années 1950 (à l’exception des Quatrième et Septième de Bruckner), ces enregistrements reflètent parfaitement le style de la direction germanique de ces années là, avec une épaisseur du son qui n’alourdit cependant pas le discours et une variété de nuances que les chefs et les orchestres d’aujourd’hui semblent avoir un peu oubliées. Pour un chef dont la légende dit qu’il n’aimait pas répéter, nous avons là des interprétations parfaitement abouties avec des orchestres qui, évidemment, parlent dans leur propre langue et avec une tradition encore très vive dans ces années d’après-guerre. Les Brahms de Knappertsbusch sont gonflés de sève, avec une grande expression mélodique et des tempos plutôt vifs, voire enragés et survoltés, comme son étincelant Finale de la Première.
A contrario, la Troisième est très cuivrée et d’une lenteur solennelle avec des boursouflures d’un goût discutable. La Quatrième retrouve au contraire le ton plus fluide et le discours plus naturel des deux premières. On sent dans ces quatre versions de concert ce qu’on peut appeler « l’inspiration du moment », loin de toute vision figée avec des emballements soudains et des ruptures de tempos qui semblent directement dictées par les états d’âme du chef.
Le grand wagnérien qu’était Hans Knappertsbusch (1888-1965) ne pouvait être qu’à son aise dans l’univers si particulier de Bruckner, avec son mélange de mysticisme chrétien et sa recherche d’absolu qui semble frôler la métaphysique. Mais le chef allemand ne se perd pas dans les détails, c’est la grande ligne qu’il privilégie pour soutenir les vastes architectures brucknériennes avec un souffle grandiose et un frémissement qui parcourt tous les pupitres. © François Hudry/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Staatskapelle Dresden

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
10 moments clés de l'œuvre de Jean Sibelius

La discographie du compositeur finlandais Jean Sibelius (1865-1957) est d’une grande richesse, et surtout d’une exceptionnelle qualité et diversité. Qobuz vous en propose un tour d’horizon en mettant l’accent sur 10 moments particulièrement significatifs.

Berlioz, la Fantastique en 10 versions

Véritable manifeste de l’émergence du romantisme français, la Symphonie fantastique de Berlioz aura marqué le XIXe siècle comme le Sacre du printemps de Stravinsky marquera le suivant. Créés à Paris, autrefois creuset mondial de l’effervescence artistique, ces deux chefs-d’œuvre ont fait basculer durablement le langage musical dans une autre dimension. Le 5 décembre 1830, l’œuvre révolutionnaire d’un Hector Berlioz de 27 ans émeut les musiciens présents dans la petite salle de l’ancien conservatoire, parmi lesquels Meyerbeer et Liszt, vivement impressionnés pas l’extraordinaire audace de cet ouvrage présenté trois ans seulement après la mort de Beethoven.

Les rêves secrets de Michel Legrand et Jacques Demy

Michel Legrand nous a quittés le 26 janvier 2019 à l’âge de 86 ans. Avec son complice le cinéaste Jacques Demy, il a conquis le cœur des spectateurs du monde entier grâce à des classiques comme « Les Parapluies de Cherbourg », « Peau d’âne » ou « Les Demoiselles de Rochefort ».

Dans l'actualité...