Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

John Coltrane - Both Directions At Once: The Lost Album

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Both Directions At Once: The Lost Album

John Coltrane

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 192.0 kHz - Stereo

Téléchargez cet album pour l'écouter en illimité

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

« C’est comme de découvrir une nouvelle pièce dans la grande pyramide. » Le saxophoniste Sonny Rollins n’y va pas par quatre chemins pour évoquer cette séance inédite enregistrée par John Coltrane en mars 1963 et publiée pour la première fois en juin 2018. En matière d’inédits, de soi-disant pépites et autres raretés, on connaît le potentiel des labels à racler les fonds de tiroir et faire turbiner la caisse enregistreuse avec de l’anecdotique, voire du carrément inutile. Sauf que là, l’affaire est tout autre. La discographie posthume de John Coltrane, disparu en juillet 1967, a beau être déjà bien dodue, ce Both Directions at Once: The Lost Album s’avère du premier choix ! Du filet dans le filet ! Le petit Jésus en culotte de velours ! Un léger bémol tout de même sur l’appellation de Lost Album, aucun document ne prouvant que Trane ou même le producteur Bob Thiele n’aient envisagé de transformer cette impeccable séance en véritable album… La scène se déroule donc en mars 1963. Quatre jours avant que le saxophoniste entouré de sa mythique garde prétorienne – le pianiste McCoy Tyner, le batteur Elvin Jones et le contrebassiste Jimmy Garrison – n’enregistrent un disque essentiel avec le chanteur Johnny Hartman.

Le mercredi 6 dans l’après-midi, le quartet fait un crochet par le fameux studio de Rudy Van Gelder à Englewood Cliffs dans le New Jersey. Juste quelques heures avant de rentrer à Manhattan pour se produire, le soir, sur la scène du club Birdland. Les bandes de cette session ont été retrouvées par la famille de Naima, première femme de Coltrane. Quatorze titres sont écoutables. Dont deux pièces originales, Untitled Original 11386 et Untitled Original 11383 sur lequel Garrison signe un solo à l'archet ! La merveille est donc disponible en édition simple (sept titres sélectionnés par le fils, Ravi Coltrane) ou Deluxe (les quatorze !). La complicité entre les quatre hommes saute aux oreilles comme jamais. Coltrane alterne entre séquences habitées préfigurant ses embardées furieuses à venir (Untitled Original 11386 et son mythique Impressions) et moments viscéralement lyriques (le standard Nature Boy). Des déluges de notes se mariant à la perfection au style percussif de McCoy Tyner… Bref, Both Directions at Once: The Lost Album a beau ne donner aucune information inédite sur le quartet de Coltrane, il demeure une archive totalement indispensable, tant pour sa qualité musicale que sonore. © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

Both Directions At Once: The Lost Album

John Coltrane

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Téléchargez cet album pour l'écouter en illimité

1
Untitled Original 11383
00:05:41

John Coltrane, Soprano Saxophone, Tenor Saxophone, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Rudy Van Gelder, Recording Engineer, StudioPersonnel - Jimmy Garrison, Upright Bass, AssociatedPerformer - McCoy Tyner, Piano, AssociatedPerformer - Elvin Jones, Drums, AssociatedPerformer - Ravi Coltrane, Producer - Bob Thiele, Producer - Ken Druker, Producer

℗ 2018 Verve Label Group, a Division of UMG Recordings, Inc.

2
Nature Boy
00:03:23

John Coltrane, Soprano Saxophone, Tenor Saxophone, MainArtist, AssociatedPerformer - Rudy Van Gelder, Recording Engineer, StudioPersonnel - EDEN AHBEZ, ComposerLyricist - Jimmy Garrison, Upright Bass, AssociatedPerformer - McCoy Tyner, Piano, AssociatedPerformer - Elvin Jones, Drums, AssociatedPerformer - Ravi Coltrane, Producer - Bob Thiele, Producer - Ken Druker, Producer

℗ 2018 Verve Label Group, a Division of UMG Recordings, Inc.

3
Untitled Original 11386
00:08:38

John Coltrane, Soprano Saxophone, Tenor Saxophone, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Rudy Van Gelder, Recording Engineer, StudioPersonnel - Jimmy Garrison, Upright Bass, AssociatedPerformer - McCoy Tyner, Piano, AssociatedPerformer - Elvin Jones, Drums, AssociatedPerformer - Ravi Coltrane, Producer - Bob Thiele, Producer - Ken Druker, Producer

℗ 2018 Verve Label Group, a Division of UMG Recordings, Inc.

4
Vilia
00:05:32

Franz Lehár, Composer - John Coltrane, Soprano Saxophone, Tenor Saxophone, MainArtist, AssociatedPerformer - Rudy Van Gelder, Recording Engineer, StudioPersonnel - Jimmy Garrison, Upright Bass, AssociatedPerformer - McCoy Tyner, Piano, AssociatedPerformer - Elvin Jones, Drums, AssociatedPerformer - Ravi Coltrane, Producer - Bob Thiele, Producer - Ken Druker, Producer

℗ 2018 Verve Label Group, a Division of UMG Recordings, Inc.

5
Impressions
00:04:30

John Coltrane, Soprano Saxophone, Tenor Saxophone, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Rudy Van Gelder, Recording Engineer, StudioPersonnel - Jimmy Garrison, Upright Bass, AssociatedPerformer - McCoy Tyner, Piano, AssociatedPerformer - Elvin Jones, Drums, AssociatedPerformer - Ravi Coltrane, Producer - Bob Thiele, Producer - Ken Druker, Producer

℗ 2018 Verve Label Group, a Division of UMG Recordings, Inc.

6
Slow Blues
00:11:25

John Coltrane, Soprano Saxophone, Tenor Saxophone, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Rudy Van Gelder, Recording Engineer, StudioPersonnel - Jimmy Garrison, Upright Bass, AssociatedPerformer - McCoy Tyner, Piano, AssociatedPerformer - Elvin Jones, Drums, AssociatedPerformer - Ravi Coltrane, Producer - Bob Thiele, Producer - Ken Druker, Producer

℗ 2018 Verve Label Group, a Division of UMG Recordings, Inc.

7
One Up, One Down
00:07:57

John Coltrane, Soprano Saxophone, Tenor Saxophone, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Rudy Van Gelder, Recording Engineer, StudioPersonnel - Jimmy Garrison, Upright Bass, AssociatedPerformer - McCoy Tyner, Piano, AssociatedPerformer - Elvin Jones, Drums, AssociatedPerformer - Ravi Coltrane, Producer - Bob Thiele, Producer - Ken Druker, Producer

℗ 2018 Verve Label Group, a Division of UMG Recordings, Inc.

Descriptif de l'album

« C’est comme de découvrir une nouvelle pièce dans la grande pyramide. » Le saxophoniste Sonny Rollins n’y va pas par quatre chemins pour évoquer cette séance inédite enregistrée par John Coltrane en mars 1963 et publiée pour la première fois en juin 2018. En matière d’inédits, de soi-disant pépites et autres raretés, on connaît le potentiel des labels à racler les fonds de tiroir et faire turbiner la caisse enregistreuse avec de l’anecdotique, voire du carrément inutile. Sauf que là, l’affaire est tout autre. La discographie posthume de John Coltrane, disparu en juillet 1967, a beau être déjà bien dodue, ce Both Directions at Once: The Lost Album s’avère du premier choix ! Du filet dans le filet ! Le petit Jésus en culotte de velours ! Un léger bémol tout de même sur l’appellation de Lost Album, aucun document ne prouvant que Trane ou même le producteur Bob Thiele n’aient envisagé de transformer cette impeccable séance en véritable album… La scène se déroule donc en mars 1963. Quatre jours avant que le saxophoniste entouré de sa mythique garde prétorienne – le pianiste McCoy Tyner, le batteur Elvin Jones et le contrebassiste Jimmy Garrison – n’enregistrent un disque essentiel avec le chanteur Johnny Hartman.

Le mercredi 6 dans l’après-midi, le quartet fait un crochet par le fameux studio de Rudy Van Gelder à Englewood Cliffs dans le New Jersey. Juste quelques heures avant de rentrer à Manhattan pour se produire, le soir, sur la scène du club Birdland. Les bandes de cette session ont été retrouvées par la famille de Naima, première femme de Coltrane. Quatorze titres sont écoutables. Dont deux pièces originales, Untitled Original 11386 et Untitled Original 11383 sur lequel Garrison signe un solo à l'archet ! La merveille est donc disponible en édition simple (sept titres sélectionnés par le fils, Ravi Coltrane) ou Deluxe (les quatorze !). La complicité entre les quatre hommes saute aux oreilles comme jamais. Coltrane alterne entre séquences habitées préfigurant ses embardées furieuses à venir (Untitled Original 11386 et son mythique Impressions) et moments viscéralement lyriques (le standard Nature Boy). Des déluges de notes se mariant à la perfection au style percussif de McCoy Tyner… Bref, Both Directions at Once: The Lost Album a beau ne donner aucune information inédite sur le quartet de Coltrane, il demeure une archive totalement indispensable, tant pour sa qualité musicale que sonore. © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
So Peter Gabriel
Peter Gabriel 1: Car Peter Gabriel
Us Peter Gabriel
À découvrir également
Par John Coltrane

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Santana, le lézard de Tijuana

Une place au panthéon du rock assurée dès ses débuts avec sa performance ensorcelante à Woodstock, une dizaine de Grammy Awards sous le bras et des millions de disques écoulés grâce à sa renaissance en star de la latin pop, des featurings plus prestigieux les uns que les autres… Santana fait partie de ces artistes qui ont tout raflé : la reconnaissance du public, de la critique et de ses pairs. Portrait d’un artiste comblé qui enchaîne les mues comme un lézard.

Il était une fois Blue Note en 10 albums

Le plus célèbre des labels de jazz avait tout bon ! Artistes cinq étoiles, répertoires originaux, directeurs artistiques associés ingénieux, prise de son d’exception, sublime esthétique des pochettes, éclectisme des genres (be-bop, hard bop, soul jazz, jazz modal, free), rien ne manquait à l’appel des enregistrements de l’écurie lancée en 1939 par Francis Wolff et Alfred Lion, deux Allemands ayant fui le régime nazi. Dans cet ample catalogue, Qobuz a choisi 10 albums clés. Certains sont des classiques célébrés. D’autres, des merveilles sous-estimées. Mais tous sont des incontournables ayant façonné l’esthétique Blue Note.

Impulse! Orange was the new Black

Avec Blue Note et Verve, Impulse! est sans doute le plus célèbre des labels de jazz américains. Une maison peinte en orange et noir qui hébergea bien évidemment John Coltrane mais aussi les musiciens les plus aventureux des années 60.

Dans l'actualité...