Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Bruce Springsteen - Born To Run

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Born To Run

Bruce Springsteen

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

L’album qui a tout déclenché, et demeuré le « mètre étalon » du reste de sa discographie. Les premiers morceaux de bravoure dans la suite de « Rosalita » avec un tableau des laissés pour compte du rêve américain, orné d’une séquence qui ne doit rien au hasard : « Thunder Road » débute le matin, « Backstreets » évoque une chaude après midi (à la moiteur évoquée par la répétition –plus de vingt fois- de « hiding on the backstreets »), l’hymne « Born To Run » une soirée, et l’interminable « Jungleland », qui se termine au petit matin suivant.

Jon Landau le co-producteur et manager marque son territoire face au futur ex-entourage de Bruce Springsteen : contre l’avis général par exemple, c’est lui qui conseille de replacer le solo de sax de « Thunder Road » à la fin plutôt qu’au milieu où il faisait retomber la sauce. Son jeune ingénieur du son Jimmy Iovine se fera un nom ensuite, comme producteur du Easter du Patti Smith Group entre autres, puis comme fondateur du label Interscope.

Parmi les nombreuses chansons enregistrées mais écartées pour cet album, deux ont surgi dans le coffret Tracks de 1998 : « Linda Let Me Be The One »  et « So Young And In Love », et une dans la compilation The Essential en 2003 : « None But The Brave ».

Born To Run a été réédité sous forme de coffret en 2005, « remasterisé », avec le « making of » de l’album et deux heures de film tirés des fameux concerts de l’Hammersmith Odeon à Londres les 18 et 24 novembre 1975.


© Jean-Noël Ogouz / Music-Story

Plus d'informations

Born To Run

Bruce Springsteen

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Thunder Road
00:04:49

Bruce Springsteen, Associated Performer, Composer, Guitar, Harmonica, Lyricist, Main Artist, Producer, Associated Performer, Composer, Guitar, Harmonica, Lyricist, Producer - Jon Landau, Producer - ROY BITTAN, Glockenspiel - Garry Tallent, Bass - Max Weinberg, Drums - Mike Appel, Producer - Jimmy Iovine, Engineer, Mixing Engineer - Stevie Van Zandt - THOM PANUNZIO, Assistant Engineer - Clarence Clemons, Saxophone - Greg Calbi, Mastering Engineer

(P) 1975 Bruce Springsteen

2
Tenth Avenue Freeze-Out
00:03:11

Bruce Springsteen, Arranger, Associated Performer, Guitar, Main Artist, Producer, Arranger, Associated Performer, Guitar, Producer - Bruce Springsteen, Composer, Lyricist - Jon Landau, Producer - Mike Appel, Producer - Garry Tallent, Bass Guitar - Stevie Van Zandt, Arranger - Jimmy Iovine, Engineer, Mixing Engineer - Max M. Weinberg, Drums - ROY BITTAN, Piano - THOM PANUNZIO, Assistant Engineer - Corky Stasiak, Assistant Engineer - Clarence Clemons, Tenor Saxophone - Dave Thoener, Assistant Engineer - Michael Brecker, Tenor Saxophone - Ricke Delena, Assistant Engineer - Dave Sanborn, Baritone Saxophone - Angie Arcuri, Assistant Engineer - Randy Brecker, Trumpet - Andy Abrams, Assistant Engineer - Wayne Andre, Trombone - Greg Calbi, Mastering Engineer

(P) 1975 Bruce Springsteen

3
Night
00:03:01

Bruce Springsteen, Associated Performer, Guitar, Main Artist, Producer, Associated Performer, Guitar, Producer - Bruce Springsteen, Composer, Lyricist - Jon Landau, Producer - Mike Appel, Producer - Garry Tallent, Bass Guitar - Jimmy Iovine, Engineer, Mixing Engineer - Max M. Weinberg, Drums - ROY BITTAN, Glockenspiel, Harpsichord, Piano - THOM PANUNZIO, Assistant Engineer - Corky Stasiak, Assistant Engineer - Dave Thoener, Assistant Engineer - Ricke Delena, Assistant Engineer - Clarence Clemons, Saxophone - Angie Arcuri, Assistant Engineer - Andy Abrams, Assistant Engineer - Greg Calbi, Mastering Engineer

(P) 1975 Bruce Springsteen

4
Backstreets
00:06:31

Bruce Springsteen, Associated Performer, Composer, Guitar, Lyricist, Main Artist, Producer, Associated Performer, Composer, Guitar, Lyricist, Producer - Jon Landau, Producer - Mike Appel, Producer - Garry Tallent, Bass Guitar - Jimmy Iovine, Engineer, Mixing Engineer - Max M. Weinberg, Drums - ROY BITTAN, Organ, Piano - THOM PANUNZIO, Assistant Engineer - Corky Stasiak, Assistant Engineer - Dave Thoener, Assistant Engineer - Ricke Delena, Assistant Engineer - Angie Arcuri, Assistant Engineer - Andy Abrams, Assistant Engineer - Greg Calbi, Mastering Engineer

(P) 1975 Bruce Springsteen

5
Born to Run
00:04:29

Bruce Springsteen, Associated Performer, Composer, Guitar, Lyricist, Main Artist, Producer, Associated Performer, Composer, Guitar, Lyricist, Producer - Garry Tallent, Bass - Mike Appel, Producer - Louis Lahav, Engineer - Ernest "Boom" Carter, Drums - David Sancious, Keyboards - Danny Federici, Organ - Clarence Clemons, Saxophone

(P) 1975 Bruce Springsteen

6
She's the One
00:04:30

Bruce Springsteen, Associated Performer, Composer, Guitar, Lyricist, Main Artist, Producer, Associated Performer, Composer, Guitar, Lyricist, Producer - Jon Landau, Producer - Mike Appel, Producer - Garry Tallent, Bass Guitar - Jimmy Iovine, Engineer, Mixing Engineer - Max M. Weinberg, Drums - ROY BITTAN, Harpsichord, Organ, Piano - THOM PANUNZIO, Assistant Engineer - Corky Stasiak, Assistant Engineer - Dave Thoener, Assistant Engineer - Clarence Clemons, Saxophone - Ricke Delena, Assistant Engineer - Angie Arcuri, Assistant Engineer - Andy Abrams, Assistant Engineer - Greg Calbi, Mastering Engineer

(P) 1975 Bruce Springsteen

7
Meeting Across the River
00:03:18

Bruce Springsteen, Associated Performer, Main Artist, Producer, Associated Performer, Producer - Bruce Springsteen, Composer, Lyricist - Jon Landau, Producer - ROY BITTAN, Piano - Mike Appel, Producer - Jimmy Iovine, Engineer, Mixing Engineer - Richard Davis, Bass - Randy Brecker, Trumpet - THOM PANUNZIO, Assistant Engineer - Corky Stasiak, Assistant Engineer - Dave Thoener, Assistant Engineer - Ricke Delena, Assistant Engineer - Angie Arcuri, Assistant Engineer - Andy Abrams, Assistant Engineer - Greg Calbi, Mastering Engineer

(P) 1975 Bruce Springsteen

8
Jungleland
00:09:33

Bruce Springsteen, Associated Performer, Guitar, Main Artist, Producer, Associated Performer, Guitar, Producer - Bruce Springsteen, Composer, Lyricist - Charles Calello, Arranger, Conductor - Jon Landau, Producer - Mike Appel, Producer - Jimmy Iovine, Engineer, Mixing Engineer - Garry Tallent, Bass Guitar - Max M. Weinberg, Drums - THOM PANUNZIO, Assistant Engineer - ROY BITTAN, Piano - Corky Stasiak, Assistant Engineer - Dave Thoener, Assistant Engineer - Suki Lahav, Violin - Ricke Delena, Assistant Engineer - Clarence Clemons, Tenor Saxophone - Angie Arcuri, Assistant Engineer - Andy Abrams, Assistant Engineer - Greg Calbi, Mastering Engineer

(P) 1975 Bruce Springsteen

Descriptif de l'album

L’album qui a tout déclenché, et demeuré le « mètre étalon » du reste de sa discographie. Les premiers morceaux de bravoure dans la suite de « Rosalita » avec un tableau des laissés pour compte du rêve américain, orné d’une séquence qui ne doit rien au hasard : « Thunder Road » débute le matin, « Backstreets » évoque une chaude après midi (à la moiteur évoquée par la répétition –plus de vingt fois- de « hiding on the backstreets »), l’hymne « Born To Run » une soirée, et l’interminable « Jungleland », qui se termine au petit matin suivant.

Jon Landau le co-producteur et manager marque son territoire face au futur ex-entourage de Bruce Springsteen : contre l’avis général par exemple, c’est lui qui conseille de replacer le solo de sax de « Thunder Road » à la fin plutôt qu’au milieu où il faisait retomber la sauce. Son jeune ingénieur du son Jimmy Iovine se fera un nom ensuite, comme producteur du Easter du Patti Smith Group entre autres, puis comme fondateur du label Interscope.

Parmi les nombreuses chansons enregistrées mais écartées pour cet album, deux ont surgi dans le coffret Tracks de 1998 : « Linda Let Me Be The One »  et « So Young And In Love », et une dans la compilation The Essential en 2003 : « None But The Brave ».

Born To Run a été réédité sous forme de coffret en 2005, « remasterisé », avec le « making of » de l’album et deux heures de film tirés des fameux concerts de l’Hammersmith Odeon à Londres les 18 et 24 novembre 1975.


© Jean-Noël Ogouz / Music-Story

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Bruce Springsteen
Western Stars Bruce Springsteen
Born In The U.S.A. Bruce Springsteen
Springsteen on Broadway Bruce Springsteen

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Nebraska, quand Bruce Springsteen se met à nu

En 1982, le Boss, au sommet de sa gloire bodybuildée, prend tout le monde à contre-pied avec “Nebraska”, un album totalement acoustique et épuré à l’extrême. Un chef-d’œuvre intemporel baignant dans l’écho et la réverbération. Un disque qui narre l’Amérique de la marge et que beaucoup considèrent comme son plus grand.

La naissance du death metal suédois

Berceau d’une quantité incalculable de groupes de metal, la Suède s’est illustrée au niveau international au début des années 90 avec l’apparition soudaine d’une scène death metal féconde et dynamique. Petit retour en arrière pour comprendre comment s’est développée cette chapelle musicale et ce qui fait son originalité.

Know your Lemmy

Le 24 décembre 2017, Lemmy Kilmister aurait fêté ses 72 ans, dont plus de 40 à la tête de Motörhead, le groupe de rock'n'roll le plus bruyant de l'histoire. Un cancer foudroyant a finalement emporté celui qui était devenu une icône que l'on croyait immortelle, tant sa disparition avait été maintes fois annoncée puis démentie. Motörhead, qui s'est logiquement éteint avec lui, aura donc traversé quatre décennies avec des hauts et des bas. Et surtout beaucoup de malentendus, sans mauvais jeu de mot en rapport avec la puissance sonore dégagée sur scène...

Dans l'actualité...