Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Thierry Maillard - Beyond The Ocean

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Beyond The Ocean

Thierry Maillard Trio

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

C'est un nouveau trio que nous présente le pianiste et compositeur Thierry Maillard pour son 10e album. Un trio gorgé d'énergie, qui n'est pas sans rappeler le trio d'Avishaï Cohen, au service d'une musique lyrique, romantique, abreuvée d'images issues de voyages imaginaires, sorte de collusions folkloriques. L'emploi du oud, du duduk, du tarogato, du violon et de la voix, en renfort de l'univers purement piano-contrebasse-batterie, vient ici développer la description d'un monde féérique, bien au delà des océans, et des idées reçues. Maillard s'est adjoint les services de Yoann Schmidt à la batterie et Matsyas Szandaï à la contrebasse. L'envie de jouer ensemble se fait sentir et l'adjonction de Debora Seffer au violon et au chant (longue complicité dans la vie comme sur scène avec le pianiste), Yoch'ko Seffer (le père de Debora) au tarogato (instrument à vent d'origine hongroise, qui a un bec de clarinette et une sonorité entre le saxophone soprano et le cor anglais), Didier Malherbe au duduk (instrument d'origine arménienne à anches doubles) et Djemaï Abdenour à l'oud, nous offre un disque réussi dont on attend la suite avec impatience. © Qobuz

Plus d'informations

Beyond The Ocean

Thierry Maillard

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Keops 00:05:33

Thierry Maillard Trio, Performer

Thierry Maillard

2
Etretat le donjon 00:05:17

Thierry Maillard Trio, Performer - Abdenour Djemai, Performer

Thierry Maillard

3
Beyond the Ocean 00:04:54

Thierry Maillard Trio, Performer - Didier Malherbe, Performer

Thierry Maillard

4
Budapest 00:04:51

Thierry Maillard Trio, Performer

Thierry Maillard

5
Le jardin des rêves 00:04:35

Thierry Maillard Trio, Performer

Thierry Maillard

6
Icon 00:02:32

Thierry Maillard Trio, Performer

Thierry Maillard

7
La côte sauvage 00:03:39

Thierry Maillard Trio, Performer

Thierry Maillard

8
La ligne transatlantique 00:05:44

Thierry Maillard Trio, Performer

Thierry Maillard

9
Ireland Song 00:03:28

Thierry Maillard Trio, Performer - Didier Malherbe, Performer

Thierry Maillard

10
The Secrets 00:05:12

Thierry Maillard Trio, Performer

Thierry Maillard

11
Le petit hotel du grand large 00:03:21

Thierry Maillard Trio, Performer

Thierry Maillard

12
La vallée des reines 00:05:02

Thierry Maillard Trio, Performer - Didier Malherbe, Performer

Thierry Maillard

13
Anyway 00:06:56

Thierry Maillard Trio, Performer

Thierry Maillard

14
Without You 00:03:53

Thierry Maillard Trio, Performer

Thierry Maillard

Descriptif de l'album

C'est un nouveau trio que nous présente le pianiste et compositeur Thierry Maillard pour son 10e album. Un trio gorgé d'énergie, qui n'est pas sans rappeler le trio d'Avishaï Cohen, au service d'une musique lyrique, romantique, abreuvée d'images issues de voyages imaginaires, sorte de collusions folkloriques. L'emploi du oud, du duduk, du tarogato, du violon et de la voix, en renfort de l'univers purement piano-contrebasse-batterie, vient ici développer la description d'un monde féérique, bien au delà des océans, et des idées reçues. Maillard s'est adjoint les services de Yoann Schmidt à la batterie et Matsyas Szandaï à la contrebasse. L'envie de jouer ensemble se fait sentir et l'adjonction de Debora Seffer au violon et au chant (longue complicité dans la vie comme sur scène avec le pianiste), Yoch'ko Seffer (le père de Debora) au tarogato (instrument à vent d'origine hongroise, qui a un bec de clarinette et une sonorité entre le saxophone soprano et le cor anglais), Didier Malherbe au duduk (instrument d'origine arménienne à anches doubles) et Djemaï Abdenour à l'oud, nous offre un disque réussi dont on attend la suite avec impatience. © Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
Playing the Room Avishai Cohen (tp)
À découvrir également
Par Thierry Maillard
Milestones Thierry Maillard
Il canto delle montagne Thierry Maillard
Alone (Piano Solo) Thierry Maillard
The Alchemist Thierry Maillard

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
ECM en 10 albums

Le plus beau son après le silence. C’est la formule qui colle à la peau d’ECM depuis cinquante ans et la sortie du séminal « Free at Last » du Mal Waldron Trio, en novembre 1969. Manfred Eicher, le charismatique fondateur du label munichois, ne vit pas « hors du temps » mais plus précisément dans « un temps parallèle » à celui de la société, faisant d’ECM une planète de toute beauté où le jazz résonne autrement. Et c’est souvent pour ECM que Keith Jarrett, Charles Lloyd, Jan Garbarek, Chick Corea et tant d’autres ont enregistré leurs disques les plus intenses. Plus encore que pour Blue Note ou Impulse!, se limiter à 10 albums pour raconter toute l’histoire de ce label hors-norme est mission impossible. Aussi, les 10 sélectionnés raconteront « une » histoire d’ECM.

Pedro Almodóvar dans le groove

Pedro Almodóvar a toujours accordé une place de choix à la musique dans ses films, que ce soit à travers des morceaux préexistants ou des compositions originales. Il reprend ainsi à son compte cette réplique d’un de ses premiers films : « c'est la musique qui dit la vérité sur la vie ».

John Barry, factotum de génie

Composer pour l’écran nécessite un goût et un savoir-faire pour tous les styles : du disco pour une scène de night-club ou un madrigal pour un film en costumes, le musicien de cinéma doit pouvoir répondre présent partout ! Et John Barry est sans doute l’un des compositeurs de BO qui a su se fondre le mieux dans tous les genres cinématographiques et musicaux.

Dans l'actualité...