Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

John Nelson - Berlioz : Les Troyens (Live)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Berlioz : Les Troyens (Live)

DiDonato, Spyres, Lemieux... - John Nelson

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

On pardonnera très volontiers les quelques « faiblesses » de la technique sonore de cet enregistrement des Troyens de Berlioz (réalisé en direct et en concert en avril 2017, l’immense fresque que l’on sait, à la faveur de la qualité musicale et vocale de toute première qualité du plateau (comportant une belle majorité de voix françaises, Stéphane Degout en tête), de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg et de trois chœurs rassemblés – car l’ouvrage comporte d’immenses lames de fond chorales – que sont le chœur de l’Opéra National du Rhin, le chœur de l’Opéra National de Bade, et les propres chœurs du Philharmonique de Strasbourg. Le présent enregistrement repose évidemment sur l’édition complète originale, qui permet d’entendre Les Troyens tel que l’ouvrage se présentait en 1863, avant que le Théâtre-Lyrique, par charcutage intense, fasse des actes I et II d’une part, et des actes III à V d’autre part, deux opéras distincts (La Prise de Troie et Les Troyens à Carthage) qui ne rendaient guère justice à la partition complète. On goûtera bien évidemment la richissime invention orchestrale de Berlioz qui, à chaque nouvel ouvrage, inventait à tour de bras, présentant en quelque sorte des prototypes avant-gardistes sans jamais se reposer sur ses lauriers passés. À noter la présence de six saxhorns, fraîchement inventés par Adolphe Sax (dont Berlioz fut l’infatigable champion, même s’il n’intégra guère ses instruments dans ses partitions, sans doute eu égard à la piètre qualité des premiers instrumentistes qui surent – ou pas – en jouer), de la clarinette basse, et d’une armée de percussions parmi lesquelles quelques instruments qui durent faire office de rareté à l’époque : cymbales antiques, darbouka, tam-tam, machine à tonnerre… Voilà un enregistrement qui, bien évidemment, fait d’ores et déjà date dans la discographie berliozienne. © SM/Qobuz


« Le grand mérite de ces Troyens enregistrés à Strasbourg en version de concert ? L’homogénéité du plateau vocal [...] La prise de rôle de Marie-Nicole Lemieux suscite les éloges par ses accents sentis, sa dimension visionnaire et hallucinée. Plus apprêtée stylistiquement, la Didon de Joyce DiDonato [...] N’importe, un tel nuancier expressif [...] accoté à ce timbre melliflu fait fondre toute les réserves. [...] Les lauriers pleuvent sur le Chorèbe charismatique de Stéphane Degout, le Narbal rocailleux de Nicolas Courjal, l’Iopas d’anthologie de Cyrille Dubois et le Hylas nostalgique de Stanislas de Barbeyrac. John Nelson conduit son beau monde d’un geste diligent et raffiné où Gluck y retrouverait ses marques. [...] il faudra composer avec un chœur trop compressé : ici réside le talon d’Achille de cet enregistrement (miroir fidèle d’une soirée par ailleurs exceptionnelle), qui s’impose néanmoins comme l’un des plus recommandables de l’œuvre.» (Classica, novembre 2017 / Jérémie Bigorie)


« [...] "Précis, vigoureux, parfois un peu rapide" : à quarante-trois ans de distance, les mêmes termes s'imposent pour souligner l'empathie du chef américain avec cette musique foisonnante, semée d'embûches et de trésors. [...] On est saisi par la qualité d'une distribution dont les moyens vocaux impeccables se trouvent magnifiés par la netteté de la prononciation, la justesse du phrasé comme du style, et cette exactitude rythmique sans contrainte » (Diapason, janvier 2017)

Plus d'informations

Berlioz : Les Troyens (Live)

John Nelson

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Les Troyens, Op. 29 (Hector Berlioz)

1
Act 1 (No.1) : "Ha ! ha ! Après dix ans passés dans nos murailles" (Un Soldat, Chorus [Populace troyenne])
00:03:53

Richard Rittelmann, Bass (Soldat) - Badischer Staatsopernchor - Chœur Philharmonique de Strasbourg - Chœur de l'Opéra national du Rhin - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

2
Act 1 (No.2) : "Les Grecs ont disparu" (Cassandre)
00:03:20

Marie-Nicole Lemieux, Mezzo-soprano (Cassandre) - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

3
Act 1 : "Malheureux roi !" (Cassandre)
00:04:48

Marie-Nicole Lemieux, Mezzo-soprano (Cassandre) - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

4
Act 1 (No.3) : "C'est lui !" (Cassandre, Chorèbe)
00:01:41

Marie-Nicole Lemieux, Mezzo-soprano (Cassandre) - Stéphane Degout, Baritone (Chorèbe) - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

5
Act 1 : "Reviens à toi, vierge adorée !" (Chorèbe, Cassandre)
00:03:37

Stéphane Degout, Baritone (Chorèbe) - Marie-Nicole Lemieux, Mezzo-soprano (Cassandre) - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

6
Act 1 : "Pauvre âme égarée !" (Cassandre, Chorèbe)
00:02:55

Marie-Nicole Lemieux, Mezzo-soprano (Cassandre) - Stéphane Degout, Baritone (Chorèbe) - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

7
Act 1 : "Mais le ciel et la terre" (Chorèbe, Cassandre)
00:02:55

Stéphane Degout, Baritone (Chorèbe) - Marie-Nicole Lemieux, Mezzo-soprano (Cassandre) - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

8
Act 1 : "Quitte-nous dès ce soir" (Cassandre, Chorèbe)
00:04:25

Marie-Nicole Lemieux, Mezzo-soprano (Cassandre) - Stéphane Degout, Baritone (Chorèbe) - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

9
Act 1 (No.4) : "Dieux protecteurs de la ville éternelle" (Chorus [Chœur des Troyens])
00:05:12

Badischer Staatsopernchor - Chœur Philharmonique de Strasbourg - Chœur de l'Opéra national du Rhin - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

10
Act 1 (No.5) : Combat de Ceste
00:01:29

Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

11
Act 1 (No.6) : "Andromaque et son fils !" (Cassandre, Chorus)
00:06:27

Marie-Nicole Lemieux, Mezzo-soprano (Cassandre) - Badischer Staatsopernchor - Chœur Philharmonique de Strasbourg - Chœur de l'Opéra national du Rhin - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

12
Act 1 (No.7) : "Du peuple et des soldats" (Énée)
00:01:15

Michael Spyres, Tenor (Énée) - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

13
Act 1 (No.8) : "Châtiment effroyable !" (Ascagne, Cassandre, Hécube, Énée, Hélénus, Chorèbe, Panthée, Priam, Double Chorus)
00:06:06

Marianne Crebassa, Mezzo-soprano (Ascagne) - Marie-Nicole Lemieux, Mezzo-soprano (Cassandre) - Agnieszka Slawinska, Soprano (Hécube) - Michael Spyres, Tenor (Énée) - Stanislas de Barbeyrac, Tenor (Hélénus) - Stéphane Degout, Baritone (Chorèbe) - Philippe Sly, Bass (Panthée) - Bertrand Grunenwald, Bass (Priam) - Badischer Staatsopernchor - Chœur Philharmonique de Strasbourg - Chœur de l'Opéra national du Rhin - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

14
Act 1 (No.9) : "Que la déesse nous protège" (Énée, Priam, Cassandre, Panthée, Hécube, Hélénus, Chorèbe, Ascagne, Chorus)
00:01:37

Michael Spyres, Tenor (Énée) - Bertrand Grunenwald, Bass (Priam) - Marie-Nicole Lemieux, Mezzo-soprano (Cassandre) - Philippe Sly, Bass (Panthée) - Agnieszka Slawinska, Soprano (Hécube) - Stanislas de Barbeyrac, Tenor (Hélénus) - Stéphane Degout, Baritone (Chorèbe) - Marianne Crebassa, Mezzo-soprano (Ascagne) - Badischer Staatsopernchor - Chœur Philharmonique de Strasbourg - Chœur de l'Opéra national du Rhin - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

15
Act 1 (No.10) : "Non, je ne verrai pas la déplorable fête" (Cassandre)
00:02:10

Marie-Nicole Lemieux, Mezzo-soprano (Cassandre) - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

16
Act 1 (No.11 Final : Marche troyenne) : "Du roi des dieux, ô fille aimée" (Cassandre, Chorus)
00:07:26

Marie-Nicole Lemieux, Mezzo-soprano (Cassandre) - Badischer Staatsopernchor - Chœur Philharmonique de Strasbourg - Chœur de l'Opéra national du Rhin - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

17
Act 2 (No.12 : Premier tableau) : Introduction
00:03:53

Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

18
Act 2 : "Ô lumière de Troie !" (Énée)
00:01:05

Michael Spyres, Tenor (Énée) - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

19
Act 2 : "Ah ! fuis, fils de Vénus !" (L'ombre d'Hector)
00:02:43

Jean Teitgen, Bass (L'ombre d'Hector) - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

20
Act 2 (No.13) : "Quelle espérance encore est permise" (Ascagne, Énée, Panthée, Chorèbe, Chorus)
00:02:38

Marianne Crebassa, Mezzo-soprano (Ascagne) - Michael Spyres, Tenor (Énée) - Philippe Sly, Bass (Panthée) - Stéphane Degout, Baritone (Chorèbe) - Badischer Staatsopernchor - Chœur Philharmonique de Strasbourg - Chœur de l'Opéra national du Rhin - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

21
Act 2 (No.14 : Deuxième tableau) : "Ha ! Puissante Cybèle" (Chorus [Troyennes])
00:03:06

Badischer Staatsopernchor - Chœur Philharmonique de Strasbourg - Chœur de l'Opéra national du Rhin - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

22
Act 2 (No.15) : "Tous ne périront pas" (Cassandre, Chorus)
00:04:31

Marie-Nicole Lemieux, Mezzo-soprano (Cassandre) - Badischer Staatsopernchor - Chœur Philharmonique de Strasbourg - Chœur de l'Opéra national du Rhin - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

23
Act 2 (No.16 : Final) : "Complices de sa gloire" (Cassandre, Chorus)
00:01:55

Marie-Nicole Lemieux, Mezzo-soprano (Cassandre) - Badischer Staatsopernchor - Chœur Philharmonique de Strasbourg - Chœur de l'Opéra national du Rhin - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

24
Act 2 (Final) : "Cassandre, avec toi nous mourrons !" (Cassandre, Un chef grec, Chorus)
00:01:45

Marie-Nicole Lemieux, Mezzo-soprano (Cassandre) - Richard Rittelmann, Bass (Un chef grec) - Badischer Staatsopernchor - Chœur Philharmonique de Strasbourg - Chœur de l'Opéra national du Rhin - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

25
Act 2 (Final) : "Le trésor ! le trésor !" (Cassandre, Chorus [Les Femmes])
00:02:00

Marie-Nicole Lemieux, Mezzo-soprano (Cassandre) - Badischer Staatsopernchor - Chœur Philharmonique de Strasbourg - Chœur de l'Opéra national du Rhin - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

26
Act 3 (No.17) : "De Carthage les cieux semblent bénir la fête !" (Chorus)
00:01:32

Badischer Staatsopernchor - Chœur Philharmonique de Strasbourg - Chœur de l'Opéra national du Rhin - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

27
Act 3 (No.18) : "Gloire à Didon, notre reine chérie !" (Chorus)
00:02:22

Badischer Staatsopernchor - Chœur Philharmonique de Strasbourg - Chœur de l'Opéra national du Rhin - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

28
Act 3 (No.19) : "Nous avons vu finir sept ans à peine" (Didon)
00:01:42

Joyce DiDonato, Mezzo-soprano (Didon) - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

29
Act 3 : "Chers Tyriens, tant de nobles travaux" (Didon, Chorus [Le Peuple])
00:05:58

Joyce DiDonato, Mezzo-soprano (Didon) - Badischer Staatsopernchor - Chœur Philharmonique de Strasbourg - Chœur de l'Opéra national du Rhin - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

30
Act 3 (No.20) : Entrée des constructeurs
00:01:12

Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

31
Act 3 (No.21) : Entrée des matelots
00:01:12

Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

32
Act 3 (No.22) : Entrée des laboureurs
00:01:50

Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

33
Act 3 (No.23) : "Peuple ! tous les honneurs" (Didon, Chorus [Le Peuple])
00:04:48

Joyce DiDonato, Mezzo-soprano (Didon) - Badischer Staatsopernchor - Chœur Philharmonique de Strasbourg - Chœur de l'Opéra national du Rhin - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

34
Act 3 (No.24) : "Les chants joyeux" (Didon, Anna)
00:05:46

Joyce DiDonato, Mezzo-soprano (Didon) - Hanna Hipp, Mezzo-soprano (Anna) - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

35
Act 3 : "Sa voix fait naître dans mon sein" (Didon, Anna)
00:05:19

Joyce DiDonato, Mezzo-soprano (Didon) - Hanna Hipp, Mezzo-soprano (Anna) - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

36
Act 3 (No.25) : "Échappés à grand peine" (Didon, Iopas)
00:00:30

Joyce DiDonato, Mezzo-soprano (Didon) - Cyrille Dubois, Tenor (Iopas) - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

37
Act 3 : "Errante sur les mers" (Didon)
00:01:48

Joyce DiDonato, Mezzo-soprano (Didon) - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

38
Act 3 (No.26 : Marche troyenne) : "J'éprouve une soudaine et vive impatience" (Didon)
00:02:12

Joyce DiDonato, Mezzo-soprano (Didon) - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

39
Act 3 (No.27) : "Auguste reine, un peuple errant et malheureux" (Ascagne, Didon, Panthée)
00:03:23

Marianne Crebassa, Mezzo-soprano (Ascagne) - Joyce DiDonato, Mezzo-soprano (Didon) - Philippe Sly, Bass (Panthée) - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

40
Act 3 (No.28 : Final) : "J'ose à peine annoncer la terrible nouvelle !" (Narbal, Didon, Chorus [Carthaginois])
00:01:15

Nicolas Courjal, Bass (Narbal) - Joyce DiDonato, Mezzo-soprano (Didon) - Badischer Staatsopernchor - Chœur Philharmonique de Strasbourg - Chœur de l'Opéra national du Rhin - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

41
Act 3 (Final) : "Reine, je suis Énée !" (Énée, Didon, Iopas, Narbal, Panthée, Chorus [Chefs troyens])
00:02:19

Michael Spyres, Tenor (Énée) - Joyce DiDonato, Mezzo-soprano (Didon) - Cyrille Dubois, Tenor (Iopas) - Nicolas Courjal, Bass (Narbal) - Philippe Sly, Bass (Panthée) - Badischer Staatsopernchor - Chœur Philharmonique de Strasbourg - Chœur de l'Opéra national du Rhin - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

42
Act 3 (Final) : "Annonce à nos Troyens l'entreprise nouvelle" (Énée, Didon)
00:02:34

Michael Spyres, Tenor (Énée) - Joyce DiDonato, Mezzo-soprano (Didon) - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

43
Act 3 (Final) : "Des armes ! des armes !" (Tous)
00:02:18

Michael Spyres, Tenor (Énée) - Joyce DiDonato, Mezzo-soprano (Didon) - Cyrille Dubois, Tenor (Iopas) - Nicolas Courjal, Bass (Narbal) - Philippe Sly, Bass (Panthée) - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

44
Act 4 (No.29 : Premier tableau) : Chasse royale et orage - Pantomime
00:08:58

Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

45
Act 4 (No.30 : Deuxième tableau) Dites, Narbal, qui cause vos alarmes ?" (Anna, Narbal)
00:03:31

Hanna Hipp, Mezzo-soprano (Anna) - Nicolas Courjal, Bass (Narbal) - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

46
Act 4 (No.31) : "De quels revers menaces-tu Carthage" (Narbal, Anna)
00:04:18

Nicolas Courjal, Bass (Narbal) - Hanna Hipp, Mezzo-soprano (Anna) - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

47
Act 4 (No.32) : Marche pour l'entrée de la reine
00:01:28

Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

48
Act 4 (No.33 : Ballets) : Pas des Almées
00:03:53

Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

49
Act 4 (No.33 : Ballets) : Danse des Esclaves
00:04:27

Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

50
Act 4 (No.33 : Ballets) : "Ha ! Ha !" Pas d'esclaves nubiennes (Chorus)
00:01:29

Badischer Staatsopernchor - Chœur Philharmonique de Strasbourg - Chœur de l'Opéra national du Rhin - Orchestre Philharmonique de Strasbourg - John Nelson, Conductor - Hector Berlioz, Composer

2017 Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company 2017 Ascanio's purse under exclusive licence to Parlophone Records Limited, a Warner Music Group Company

Descriptif de l'album

On pardonnera très volontiers les quelques « faiblesses » de la technique sonore de cet enregistrement des Troyens de Berlioz (réalisé en direct et en concert en avril 2017, l’immense fresque que l’on sait, à la faveur de la qualité musicale et vocale de toute première qualité du plateau (comportant une belle majorité de voix françaises, Stéphane Degout en tête), de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg et de trois chœurs rassemblés – car l’ouvrage comporte d’immenses lames de fond chorales – que sont le chœur de l’Opéra National du Rhin, le chœur de l’Opéra National de Bade, et les propres chœurs du Philharmonique de Strasbourg. Le présent enregistrement repose évidemment sur l’édition complète originale, qui permet d’entendre Les Troyens tel que l’ouvrage se présentait en 1863, avant que le Théâtre-Lyrique, par charcutage intense, fasse des actes I et II d’une part, et des actes III à V d’autre part, deux opéras distincts (La Prise de Troie et Les Troyens à Carthage) qui ne rendaient guère justice à la partition complète. On goûtera bien évidemment la richissime invention orchestrale de Berlioz qui, à chaque nouvel ouvrage, inventait à tour de bras, présentant en quelque sorte des prototypes avant-gardistes sans jamais se reposer sur ses lauriers passés. À noter la présence de six saxhorns, fraîchement inventés par Adolphe Sax (dont Berlioz fut l’infatigable champion, même s’il n’intégra guère ses instruments dans ses partitions, sans doute eu égard à la piètre qualité des premiers instrumentistes qui surent – ou pas – en jouer), de la clarinette basse, et d’une armée de percussions parmi lesquelles quelques instruments qui durent faire office de rareté à l’époque : cymbales antiques, darbouka, tam-tam, machine à tonnerre… Voilà un enregistrement qui, bien évidemment, fait d’ores et déjà date dans la discographie berliozienne. © SM/Qobuz


« Le grand mérite de ces Troyens enregistrés à Strasbourg en version de concert ? L’homogénéité du plateau vocal [...] La prise de rôle de Marie-Nicole Lemieux suscite les éloges par ses accents sentis, sa dimension visionnaire et hallucinée. Plus apprêtée stylistiquement, la Didon de Joyce DiDonato [...] N’importe, un tel nuancier expressif [...] accoté à ce timbre melliflu fait fondre toute les réserves. [...] Les lauriers pleuvent sur le Chorèbe charismatique de Stéphane Degout, le Narbal rocailleux de Nicolas Courjal, l’Iopas d’anthologie de Cyrille Dubois et le Hylas nostalgique de Stanislas de Barbeyrac. John Nelson conduit son beau monde d’un geste diligent et raffiné où Gluck y retrouverait ses marques. [...] il faudra composer avec un chœur trop compressé : ici réside le talon d’Achille de cet enregistrement (miroir fidèle d’une soirée par ailleurs exceptionnelle), qui s’impose néanmoins comme l’un des plus recommandables de l’œuvre.» (Classica, novembre 2017 / Jérémie Bigorie)


« [...] "Précis, vigoureux, parfois un peu rapide" : à quarante-trois ans de distance, les mêmes termes s'imposent pour souligner l'empathie du chef américain avec cette musique foisonnante, semée d'embûches et de trésors. [...] On est saisi par la qualité d'une distribution dont les moyens vocaux impeccables se trouvent magnifiés par la netteté de la prononciation, la justesse du phrasé comme du style, et cette exactitude rythmique sans contrainte » (Diapason, janvier 2017)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
Songs In The Key Of Life Stevie Wonder
Innervisions Stevie Wonder
À découvrir également
Par John Nelson
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Strauss & Kempe : des affinités électives

Le nom du chef Rudolf Kempe (1910-1976) est indissociable de ceux du compositeur Richard Strauss et de l’orchestre de la Staatskapelle de Dresde. À l’occasion de la réédition par Warner des enregistrements réalisés entre 1970 et 1975, Qobuz met en lumière, entre autres, le legs straussien d’un chef à la direction précise, souvent incisive, toujours soucieuse du texte et sensible à ses voluptés.

Histoire de labels : Naïve classique

Naïve Classique : un grand fleuve et ses affluents

Bruno Walter, souvenirs d’un esprit disparu

Écouter les enregistrements de Bruno Walter à la lumière des splendides remastérisations publiées par Sony Classical, c’est s’abreuver à une culture humaniste. Immense chef d’orchestre, la musique est pour lui un sacerdoce, un art de vivre et un art de penser. Ses enregistrements ont conservé son art du chant, intense mais jamais sentimental, grâce à une ligne claire animée d’un rythme souple, assurant clarté, cohérence et vitalité.

Dans l'actualité...