Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Ignacio Maria Gomez|Belesia

Belesia

Ignacio Maria Gomez

Livret numérique

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Attention : ne pas écouter cet album au volant. Plutôt en volant. Car c’est le genre de disque qui plonge dans un état second, envoûte l’espace-temps et s’écoute comme une cérémonie chamanique. Mais revenons sur terre. Belesia est le premier album d’Ignacio Maria Gomez. Cherchez « Belesia » sur internet, et vous tomberez sur les coordonnées d’un plombier à Béziers... Quant à Ignacio Maria Gomez, on ne sait pas vraiment d’où il vient. Peut-être d’Argentine. Ni où il va. Peut-être en Afrique de l’Ouest. Ni par où il est passé. Sans doute par le Brésil et la France, où il a enregistré ce premier album. Comme le Brésilien Tiganá Santana, Ignacio Maria Gomez brouille les pistes, ou plutôt trace la sienne au milieu des nuages toujours changeants. Sur son disque, on retrouve le violoncelliste Vincent Ségal, le joueur de kora Ballaké Sissoko, la chanteuse Cynthia Abraham, le musicien Loy Ehrlich… Autour de la guitare acoustique du chanteur, ces musiciens se fondent comme dans un fleuve que rien n’arrête. A l’écoute, difficile de dire si on est en Amérique Latine, en Afrique ou entre les deux. Toujours, les rythmes du Brésil affleurent. La langue dans laquelle chante Ignacio est inconnue, mais elle est douce et un peu triste à l’oreille, comme peut l’être une samba née sous un soleil voilé. © Stéphane Deschamps/Qobuz

Plus d'informations

Belesia

Ignacio Maria Gomez

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Belesia
Guillaume Latil
00:04:27

Guillaume Latil, Cello, Soloist - Ignacio Maria Gomez, MainArtist - Ignacio Gomez Lopez, Composer

2020 Helico 2020 Helico

2
Omeñiso
Ballaké Sissoko
00:05:02

Ballaké Sissoko, Soloist - Ignacio Maria Gomez, MainArtist - Ignacio Gomez Lopez, Composer

2020 Helico 2020 Helico

3
Nensalinya Tenì
Ignacio Maria Gomez
00:05:06

Naïssam Jalal, Flute - Ignacio Maria Gomez, MainArtist - Ignacio Gomez Lopez, Composer

2020 Helico 2020 Helico

4
Fotiniepa
Ignacio Maria Gomez
00:03:13

Ignacio Maria Gomez, MainArtist - Ignacio Gomez Lopez, Composer

2020 Helico 2020 Helico

5
Sialah
Guillaume Latil
00:06:06

Guillaume Latil, Soloist - Ignacio Maria Gomez, MainArtist - Ignacio Gomez Lopez, Composer

2020 Helico 2020 Helico

6
Ile Penaro
Ignacio Maria Gomez
00:05:27

Vincent Segal, Cello - Ignacio Maria Gomez, MainArtist - Ignacio Gomez Lopez, Composer

2020 Helico 2020 Helico

7
El niño
Ignacio Maria Gomez
00:04:05

Ignacio Maria Gomez, MainArtist - Ignacio Gomez Lopez, Composer

2020 Helico 2020 Helico

8
Napin Dya
Ignacio Maria Gomez
00:05:57

Ignacio Maria Gomez, MainArtist - Ignacio Gomez Lopez, Composer

2020 Helico 2020 Helico

9
Tchen Dorò
Ignacio Maria Gomez
00:03:58

Ignacio Maria Gomez, MainArtist - Ignacio Gomez Lopez, Composer

2020 Helico 2020 Helico

10
Belesia Balafonì
Ignacio Maria Gomez
00:01:35

Ignacio Maria Gomez, Kora, MainArtist - Ignacio Gomez Lopez, Composer

2020 Helico 2020 Helico

Descriptif de l'album

Attention : ne pas écouter cet album au volant. Plutôt en volant. Car c’est le genre de disque qui plonge dans un état second, envoûte l’espace-temps et s’écoute comme une cérémonie chamanique. Mais revenons sur terre. Belesia est le premier album d’Ignacio Maria Gomez. Cherchez « Belesia » sur internet, et vous tomberez sur les coordonnées d’un plombier à Béziers... Quant à Ignacio Maria Gomez, on ne sait pas vraiment d’où il vient. Peut-être d’Argentine. Ni où il va. Peut-être en Afrique de l’Ouest. Ni par où il est passé. Sans doute par le Brésil et la France, où il a enregistré ce premier album. Comme le Brésilien Tiganá Santana, Ignacio Maria Gomez brouille les pistes, ou plutôt trace la sienne au milieu des nuages toujours changeants. Sur son disque, on retrouve le violoncelliste Vincent Ségal, le joueur de kora Ballaké Sissoko, la chanteuse Cynthia Abraham, le musicien Loy Ehrlich… Autour de la guitare acoustique du chanteur, ces musiciens se fondent comme dans un fleuve que rien n’arrête. A l’écoute, difficile de dire si on est en Amérique Latine, en Afrique ou entre les deux. Toujours, les rythmes du Brésil affleurent. La langue dans laquelle chante Ignacio est inconnue, mais elle est douce et un peu triste à l’oreille, comme peut l’être une samba née sous un soleil voilé. © Stéphane Deschamps/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Delta Kream

The Black Keys

Delta Kream The Black Keys

I Dream Of Christmas

Norah Jones

I Dream Of Christmas Norah Jones

...‘Til We Meet Again - Live

Norah Jones

Ghost Song

Cécile McLorin Salvant

Ghost Song Cécile McLorin Salvant
Dans la même thématique...

Bamanan

Rokia Kone

Bamanan Rokia Kone

Mother Nature

Angélique Kidjo

Mother Nature Angélique Kidjo

Djourou

Ballaké Sissoko

Djourou Ballaké Sissoko

Hope

Hugh Masekela

Hope Hugh Masekela

A Touma

Ballaké Sissoko

A Touma Ballaké Sissoko
Les Grands Angles...
Bossa-nova, la vague éternelle

Depuis sa création à la fin des années 1950, la bossa-nova est devenue un ingrédient indispensable à la riche palette musicale brésilienne. Cette musique au fort pouvoir évocateur a conquis des artistes du monde entier et révélé des musiciens de premier ordre dont les compositions sont devenues des classiques.

Blues touareg, l’oasis du rock

Depuis la sortie en 2002 du premier album officiel du groupe touareg Tinariwen, “The Radio Tisdas Sessions”, leur musique électrique dominée par les guitares est devenue une catégorie de rock, reconnue et respectée de Bamako à Los Angeles. Ce succès international a permis à de nombreux musiciens originaires du Sahara de se faire connaître. Ces poètes électriques des dunes de sable et des étendues rocailleuses ne cessent d’attirer les rockers occidentaux en quête d’authenticité rebelle.

Cap au Cap-Vert

Depuis que les Portugais ont annexé cet ensemble d’îles désertes au XVe siècle pour en faire un centre de regroupement d’esclaves, les populations noire et portugaise s’y sont mélangées au fil du temps pour donner naissance à une langue et des musiques inédites – chaque île développant plus ou moins son propre style –, transformant les sols arides du Cap-Vert en inépuisable réservoir à talents.

Dans l'actualité...