Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Eric Le Sage - Beethoven : Trios for Clarinet, Cello & Piano

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Beethoven : Trios for Clarinet, Cello & Piano

Éric Le Sage, Paul Meyer, Claudio Bohórquez

Livret Numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 88.2 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Un « Gassenhauer » est, à proprement parler, une scie, un tube, une rengaine, qui se chante dans les ruelles – en allemand : Gasse –, tant que possible en pleine nuit pour mieux embêter le brave bourgeois. L’un des trios de Beethoven porte le surnom de « Gassenhauer Trio » car le troisième mouvement est une série de variations sur un de ces thèmes, tiré en l’occurrence d’un opéra de Weigl alors très, très populaire. Écrit pour violon ou clarinette, violoncelle et piano, il nous est ici donné dans la formation la plus fréquemment jouée, avec clarinette donc, puisque les clarinettistes n’ont pas tant de musique de chambre de cette époque à se mettre sous la dent, du moins pas autant que les violonistes. Et lorsqu’il s’agit d’un clarinettiste de la trempe de Paul Meyer, on ne peut que s’en réjouir. Rappelons que l’ouvrage, de 1797, appartient à la première grande période du compositeur, mais on l’y reconnaît déjà dès les premières notes, et ce jusqu’à l’accord final de la série de variations qui a donné son appellation à l’ouvrage. Pour compléter ce programme, Paul Meyer, Eric Le Sage et Claudio Bohórquez nous proposent la propre réécriture pour trio qu’a réalisée Beethoven en 1802 de son Septuor de 1799-1800, réécriture sans doute destinée au florissant marché des instrumentistes amateurs – plus aisément réunis en trio qu’en septuor, il faut le dire ! L’œuvrer se présente un peu comme une sérénade, avec ses sept mouvements. © SM/Qobuz

Plus d'info

Beethoven : Trios for Clarinet, Cello & Piano

Eric Le Sage

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

0€ le premier mois, puis 9,99€ / mois.

Trio for Piano, Clarinet and Cello in B-Flat Major, Op. 11 "Gassenhauer"

1
I. Allegro con brio 00:09:12

Paul Meyer, Clarinet - Claudio Bohórquez, Cello - Eric Le Sage, Piano - Ludwig van Beethoven, Composer

© 2018 Alpha Classics / Outhere Music France - ℗ 2018 Alpha Classics / Outhere Music France

2
II. Adagio 00:04:57

Paul Meyer, Clarinet - Claudio Bohórquez, Cello - Eric Le Sage, Piano - Ludwig van Beethoven, Composer

© 2018 Alpha Classics / Outhere Music France - ℗ 2018 Alpha Classics / Outhere Music France

3
III. Tema con variazioni 00:06:15

Paul Meyer, Clarinet - Claudio Bohórquez, Cello - Eric Le Sage, Piano - Ludwig van Beethoven, Composer

© 2018 Alpha Classics / Outhere Music France - ℗ 2018 Alpha Classics / Outhere Music France

Trio for Piano, Clarinet and Cello in E-Flat Major, Op. 38

4
(After Septet Op. 20): I. Adagio – Allegro con brio 00:09:30

Paul Meyer, Clarinet - Claudio Bohórquez, Cello - Eric Le Sage, Piano - Ludwig van Beethoven, Composer

© 2018 Alpha Classics / Outhere Music France - ℗ 2018 Alpha Classics / Outhere Music France

5
II. Adagio cantabile 00:07:56

Paul Meyer, Clarinet - Claudio Bohórquez, Cello - Eric Le Sage, Piano - Ludwig van Beethoven, Composer

© 2018 Alpha Classics / Outhere Music France - ℗ 2018 Alpha Classics / Outhere Music France

6
III. Tempo di menuetto 00:03:10

Paul Meyer, Clarinet - Claudio Bohórquez, Cello - Eric Le Sage, Piano - Ludwig van Beethoven, Composer

© 2018 Alpha Classics / Outhere Music France - ℗ 2018 Alpha Classics / Outhere Music France

7
IV. Tema con variazioni. Andante 00:06:43

Paul Meyer, Clarinet - Claudio Bohórquez, Cello - Eric Le Sage, Piano - Ludwig van Beethoven, Composer

© 2018 Alpha Classics / Outhere Music France - ℗ 2018 Alpha Classics / Outhere Music France

8
V. Scherzo. Allegro molto e vivace – Trio 00:03:05

Paul Meyer, Clarinet - Claudio Bohórquez, Cello - Eric Le Sage, Piano - Ludwig van Beethoven, Composer

© 2018 Alpha Classics / Outhere Music France - ℗ 2018 Alpha Classics / Outhere Music France

9
VI. Andante con moto, alla marcia – Presto 00:07:19

Paul Meyer, Clarinet - Claudio Bohórquez, Cello - Eric Le Sage, Piano - Ludwig van Beethoven, Composer

© 2018 Alpha Classics / Outhere Music France - ℗ 2018 Alpha Classics / Outhere Music France

Descriptif de l'album

Un « Gassenhauer » est, à proprement parler, une scie, un tube, une rengaine, qui se chante dans les ruelles – en allemand : Gasse –, tant que possible en pleine nuit pour mieux embêter le brave bourgeois. L’un des trios de Beethoven porte le surnom de « Gassenhauer Trio » car le troisième mouvement est une série de variations sur un de ces thèmes, tiré en l’occurrence d’un opéra de Weigl alors très, très populaire. Écrit pour violon ou clarinette, violoncelle et piano, il nous est ici donné dans la formation la plus fréquemment jouée, avec clarinette donc, puisque les clarinettistes n’ont pas tant de musique de chambre de cette époque à se mettre sous la dent, du moins pas autant que les violonistes. Et lorsqu’il s’agit d’un clarinettiste de la trempe de Paul Meyer, on ne peut que s’en réjouir. Rappelons que l’ouvrage, de 1797, appartient à la première grande période du compositeur, mais on l’y reconnaît déjà dès les premières notes, et ce jusqu’à l’accord final de la série de variations qui a donné son appellation à l’ouvrage. Pour compléter ce programme, Paul Meyer, Eric Le Sage et Claudio Bohórquez nous proposent la propre réécriture pour trio qu’a réalisée Beethoven en 1802 de son Septuor de 1799-1800, réécriture sans doute destinée au florissant marché des instrumentistes amateurs – plus aisément réunis en trio qu’en septuor, il faut le dire ! L’œuvrer se présente un peu comme une sérénade, avec ses sept mouvements. © SM/Qobuz

Détails de l'enregistrement original : Recorded on 28-29 July 2017 at the Auditorium Campra (Conservatoire Darius Milhaud) in Aix-en-Provence

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Eric Le Sage
Dans la même thématique...

Dans l'actualité...