Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Maurizio Pollini - Beethoven: The Last Three Sonatas, Opp. 109-111

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Beethoven: The Last Three Sonatas, Opp. 109-111

Maurizio Pollini

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Avec cette nouvelle publication, Maurizio Pollini revisite les trois dernières sonates de Beethoven (Op. 109 à 111), quarante années après avoir enregistré pour la première fois ces pages où le compositeur porte le genre à des hauteurs sans précédent. Le pianiste italien explique ainsi qu’il a toujours pu découvrir continuellement, depuis janvier 1977 (année de son premier enregistrement de la No. 32, les Nos. 30 et 31 datant elles de juin 1975), au fil des nombreuses occasions où il put interpréter ces trois sonates, des richesses dans les plus infimes détails du matériau et de la structure. Dans ses dernières sonates, Beethoven s’éloigne des conventions de la « forme sonate », qu’il a finalement toujours revisitée depuis son Opus 27 (Quasi una fantasia, Clair de lune), et insère une diversité de formes époustouflante. Ainsi, la variation (Op. 109, Arietta de l’Opus 111) et la fugue (Op. 110, après celle de l’Opus 101) prennent ici une importance inédite, tout comme des épisodes vraiment très libres, où Beethoven semble exprimer des sentiments très personnels, amorçant une révolution expressive qui sera celle du Romantisme ultérieur où la subjectivité pourra dominer la structure. Enregistré en concert, Maurizio Pollini – qui n’est définitivement plus ce pianiste sûr, techniquement, qu’il était il y a trente ans – met à ces pages une urgence (Op. 109) et un sens lyrique (Op. 110) étonnants, qui placent cette parution comme la plus indispensables de tous les récitals de Pollini parus ces dernières années (Beethoven, Debussy, Chopin). À écouter de toute urgence. © Pierre-Yves Lascar/Qobuz

Plus d'informations

Beethoven: The Last Three Sonatas, Opp. 109-111

Maurizio Pollini

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Piano Sonata No. 30 in E major, Op. 109 (Ludwig van Beethoven)

1
1. Vivace, ma non troppo - Adagio espressivo
00:03:19

Ludwig van Beethoven, Composer - Maurizio Pollini, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Christopher Alder, Producer - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Philip Krause, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

2
2. Prestissimo
00:02:15

Ludwig van Beethoven, Composer - Maurizio Pollini, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Christopher Alder, Producer - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Philip Krause, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

3
3a. Gesangvoll, mit innigster Empfindung (Andante molto cantabile ed espressivo)
00:01:49

Ludwig van Beethoven, Composer - Maurizio Pollini, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Christopher Alder, Producer - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Philip Krause, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

4
3b. Variation I: Molto espressivo
00:01:34

Ludwig van Beethoven, Composer - Maurizio Pollini, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Christopher Alder, Producer - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Philip Krause, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

5
3c. Variation II: Leggiermente
00:01:26

Ludwig van Beethoven, Composer - Maurizio Pollini, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Christopher Alder, Producer - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Philip Krause, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

6
3d. Variation III: Allegro vivace
00:00:25

Ludwig van Beethoven, Composer - Maurizio Pollini, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Christopher Alder, Producer - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Philip Krause, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

7
3e. Variation IV: Etwas langsamer als das Thema
00:02:08

Ludwig van Beethoven, Composer - Maurizio Pollini, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Christopher Alder, Producer - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Philip Krause, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

8
3f. Variation V: Allegro, ma non troppo
00:00:50

Ludwig van Beethoven, Composer - Maurizio Pollini, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Christopher Alder, Producer - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Philip Krause, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

9
3g. Variation VI: Tempo I del tema
00:02:54

Ludwig van Beethoven, Composer - Maurizio Pollini, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Christopher Alder, Producer - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Philip Krause, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Piano Sonata No. 31 in A-flat major, Op. 110 (Ludwig van Beethoven)

10
1. Moderato cantabile molto espressivo
00:05:27

Ludwig van Beethoven, Composer - Maurizio Pollini, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Christopher Alder, Producer - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Philip Krause, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

11
2. Allegro molto
00:01:53

Ludwig van Beethoven, Composer - Maurizio Pollini, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Christopher Alder, Producer - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Philip Krause, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

12
3a. Adagio ma non troppo
00:03:10

Ludwig van Beethoven, Composer - Maurizio Pollini, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Christopher Alder, Producer - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Philip Krause, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

13
3b. Fuga (Allegro ma non troppo)
00:06:04

Ludwig van Beethoven, Composer - Maurizio Pollini, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Christopher Alder, Producer - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Philip Krause, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Piano Sonata No. 32 in C minor, Op. 111 (Ludwig van Beethoven)

14
1. Maestoso - Allegro con brio ed appassionato
00:07:40

Ludwig van Beethoven, Composer - Maurizio Pollini, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Christopher Alder, Producer - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Philip Krause, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

15
2a. Arietta. Adagio molto semplice e cantabile
00:02:14

Ludwig van Beethoven, Composer - Maurizio Pollini, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Christopher Alder, Producer - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Philip Krause, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

16
2b. Variation I
00:01:48

Ludwig van Beethoven, Composer - Maurizio Pollini, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Christopher Alder, Producer - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Philip Krause, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

17
2c. Variation II
00:01:47

Ludwig van Beethoven, Composer - Maurizio Pollini, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Christopher Alder, Producer - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Philip Krause, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

18
2d. Variation III
00:01:50

Ludwig van Beethoven, Composer - Maurizio Pollini, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Christopher Alder, Producer - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Philip Krause, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

19
2e. Variation IV
00:04:17

Ludwig van Beethoven, Composer - Maurizio Pollini, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Christopher Alder, Producer - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Philip Krause, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

20
2f. Variation V
00:03:10

Ludwig van Beethoven, Composer - Maurizio Pollini, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Christopher Alder, Producer - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Philip Krause, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2020 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Descriptif de l'album

Avec cette nouvelle publication, Maurizio Pollini revisite les trois dernières sonates de Beethoven (Op. 109 à 111), quarante années après avoir enregistré pour la première fois ces pages où le compositeur porte le genre à des hauteurs sans précédent. Le pianiste italien explique ainsi qu’il a toujours pu découvrir continuellement, depuis janvier 1977 (année de son premier enregistrement de la No. 32, les Nos. 30 et 31 datant elles de juin 1975), au fil des nombreuses occasions où il put interpréter ces trois sonates, des richesses dans les plus infimes détails du matériau et de la structure. Dans ses dernières sonates, Beethoven s’éloigne des conventions de la « forme sonate », qu’il a finalement toujours revisitée depuis son Opus 27 (Quasi una fantasia, Clair de lune), et insère une diversité de formes époustouflante. Ainsi, la variation (Op. 109, Arietta de l’Opus 111) et la fugue (Op. 110, après celle de l’Opus 101) prennent ici une importance inédite, tout comme des épisodes vraiment très libres, où Beethoven semble exprimer des sentiments très personnels, amorçant une révolution expressive qui sera celle du Romantisme ultérieur où la subjectivité pourra dominer la structure. Enregistré en concert, Maurizio Pollini – qui n’est définitivement plus ce pianiste sûr, techniquement, qu’il était il y a trente ans – met à ces pages une urgence (Op. 109) et un sens lyrique (Op. 110) étonnants, qui placent cette parution comme la plus indispensables de tous les récitals de Pollini parus ces dernières années (Beethoven, Debussy, Chopin). À écouter de toute urgence. © Pierre-Yves Lascar/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Maurizio Pollini

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Martha Argerich, l'indomptable pianiste

Voilà plus de soixante ans que la pianiste argentine (naturalisée suisse) Martha Argerich enchante le public par son jeu sauvage et impulsif et par une prise de risques de chaque instant. Défiant les difficultés techniques, cet artiste flamboyante a fait de chacune de ses interprétations une aventure dont nous sommes les témoins admiratifs.

Fabio Biondi & Europa Galante, 30 ans de liberté

Le violoniste et chef italien Fabio Biondi, célèbre notamment pour son interprétation des “Quatre Saisons” de Vivaldi avec son orchestre Europa Galante, est de ceux qui rejettent toute forme de cloisonnement dans la musique. Retour sur le parcours d’un musicien doté d’une grande souplesse d’esprit et figure incontournable du violon baroque.

Erased Tapes, un label pas si classique

Dès sa création en 2007, Erased Tapes s’est imposé comme un des labels les plus innovants des quinze dernières années, tout en rencontrant le succès auprès du public. Parfois trop vite réduit à sa vitrine néoclassique (Nils Frahm, Ólafur Arnalds), le label basé à Londres mène des explorations aux confins de l’ambient, l’electronica et l’expérimental à travers un catalogue mené de manière harmonieuse par l’Allemand Robert Raths, que Qobuz vous propose d’explorer.

Dans l'actualité...