Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Bernhard Forck - Beethoven: Symphony No. 6 'Pastoral'

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Beethoven: Symphony No. 6 'Pastoral'

Akademie für Alte Musik Berlin and Bernhard Forck

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

La publication quasi encyclopédique que le label français Harmonia Mundi a entamée pour le double anniversaire de naissance et de mort de Beethoven, entre 2020 et 2027, se révèle déjà passionnante par sa mise en regard d’œuvres contemporaines du début du XIXe siècle. Elle nous offre aussi la démonstration d’un Beethoven en prise directe avec les œuvres et les préoccupations de son temps, hors de l’imagerie romantique du génie solitaire dans sa tour d’ivoire.
La juxtaposition de la célèbre Symphonie « pastorale » avec Le Portrait musical de la nature ou Grande Simphonie d’un obscur inconnu, Justin Heinrich Knecht (déjà enregistrée en première mondiale en 1997 par Frieder Bernius mais passée alors un peu inaperçue), composée vingt-cinq ans avant le chef-d’œuvre beethovénien, est pour le moins troublante. Les deux compositeurs ayant eu le même éditeur, tout laisse à penser que Beethoven connaissait cette œuvre ; les similitudes qui existent entre les deux en témoignent.
Fruits d’une longue tradition d’œuvres de musiques pastorales, les deux partitions ont en commun leur découpe en cinq mouvements, leurs indications programmatiques très proches, la naïveté un peu rousseauiste de certains contours mélodiques et l’imitation des chants d’oiseaux qui en renforcent la proximité. Une démonstration passionnante grâce à l’interprétation convaincante de l’Akademie für Alte Musik de Berlin qui met les deux œuvres sur un pied d’égalité. © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Beethoven: Symphony No. 6 'Pastoral'

Bernhard Forck

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Le Portrait musical de la Nature ou Grande Simphonie in G Major: I. Allegretto - Andante pastorale - Allegretto - Villanella grazioso (un poco adagio) - Allegretto
00:08:55

Copyright Control, MusicPublisher - Akademie für Alte Musik Berlin, Orchestra, MainArtist - Bernhard Forck, Conductor, MainArtist - Justin Heinrich Knecht, Composer

2020 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

2
Le Portrait musical de la Nature ou Grande Simphonie in G Major: II. Allegretto. Tempo medemo
00:02:36

Copyright Control, MusicPublisher - Akademie für Alte Musik Berlin, Orchestra, MainArtist - Bernhard Forck, Conductor, MainArtist - Justin Heinrich Knecht, Composer

2020 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

3
Le Portrait musical de la Nature ou Grande Simphonie in G Major: III. Allegro molto
00:05:42

Copyright Control, MusicPublisher - Akademie für Alte Musik Berlin, Orchestra, MainArtist - Bernhard Forck, Conductor, MainArtist - Justin Heinrich Knecht, Composer

2020 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

4
Le Portrait musical de la Nature ou Grande Simphonie in G Major: IV. Allegretto. Tempo medemo
00:02:07

Copyright Control, MusicPublisher - Akademie für Alte Musik Berlin, Orchestra, MainArtist - Bernhard Forck, Conductor, MainArtist - Justin Heinrich Knecht, Composer

2020 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

5
Le Portrait musical de la Nature ou Grande Simphonie in G Major: V. L'inno con variazioni - Coro Allegro con brio - Andantino
00:04:53

Copyright Control, MusicPublisher - Akademie für Alte Musik Berlin, Orchestra, MainArtist - Bernhard Forck, Conductor, MainArtist - Justin Heinrich Knecht, Composer

2020 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

6
Symphonie No. 6 in F Major, Op. 68 'Pastorale': I. Erwachen heiterer Empfindungen bei der Ankunft auf dem Lande. Allegro, ma non troppo
00:10:58

Ludwig van Beethoven, Composer - Copyright Control, MusicPublisher - Akademie für Alte Musik Berlin, Orchestra, MainArtist - Bernhard Forck, Conductor, MainArtist

2020 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

7
Symphonie No. 6 in F Major, Op. 68 'Pastorale': II. Szene am Bach. Andante molto moto
00:11:57

Ludwig van Beethoven, Composer - Copyright Control, MusicPublisher - Akademie für Alte Musik Berlin, Orchestra, MainArtist - Bernhard Forck, Conductor, MainArtist

2020 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

8
Symphonie No. 6 in F Major, Op. 68 'Pastorale': III. Lustiges Zusammensein der Landleute. Allegro
00:05:12

Ludwig van Beethoven, Composer - Copyright Control, MusicPublisher - Akademie für Alte Musik Berlin, Orchestra, MainArtist - Bernhard Forck, Conductor, MainArtist

2020 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

9
Symphonie No. 6 in F Major, Op. 68 'Pastorale': IV. Gewitter, Sturm. Allegro
00:04:01

Ludwig van Beethoven, Composer - Copyright Control, MusicPublisher - Akademie für Alte Musik Berlin, Orchestra, MainArtist - Bernhard Forck, Conductor, MainArtist

2020 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

10
Symphonie No. 6 in F Major, Op. 68 'Pastorale': V. Hirtengesang. Frohe und dankbare Gefühle nach dem Sturm. Allegretto
00:09:48

Ludwig van Beethoven, Composer - Copyright Control, MusicPublisher - Akademie für Alte Musik Berlin, Orchestra, MainArtist - Bernhard Forck, Conductor, MainArtist

2020 harmonia mundi 2019 harmonia mundi

Descriptif de l'album

La publication quasi encyclopédique que le label français Harmonia Mundi a entamée pour le double anniversaire de naissance et de mort de Beethoven, entre 2020 et 2027, se révèle déjà passionnante par sa mise en regard d’œuvres contemporaines du début du XIXe siècle. Elle nous offre aussi la démonstration d’un Beethoven en prise directe avec les œuvres et les préoccupations de son temps, hors de l’imagerie romantique du génie solitaire dans sa tour d’ivoire.
La juxtaposition de la célèbre Symphonie « pastorale » avec Le Portrait musical de la nature ou Grande Simphonie d’un obscur inconnu, Justin Heinrich Knecht (déjà enregistrée en première mondiale en 1997 par Frieder Bernius mais passée alors un peu inaperçue), composée vingt-cinq ans avant le chef-d’œuvre beethovénien, est pour le moins troublante. Les deux compositeurs ayant eu le même éditeur, tout laisse à penser que Beethoven connaissait cette œuvre ; les similitudes qui existent entre les deux en témoignent.
Fruits d’une longue tradition d’œuvres de musiques pastorales, les deux partitions ont en commun leur découpe en cinq mouvements, leurs indications programmatiques très proches, la naïveté un peu rousseauiste de certains contours mélodiques et l’imitation des chants d’oiseaux qui en renforcent la proximité. Une démonstration passionnante grâce à l’interprétation convaincante de l’Akademie für Alte Musik de Berlin qui met les deux œuvres sur un pied d’égalité. © François Hudry/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Bernhard Forck

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Martha Argerich, l'indomptable pianiste

Voilà plus de soixante ans que la pianiste argentine (naturalisée suisse) Martha Argerich enchante le public par son jeu sauvage et impulsif et par une prise de risques de chaque instant. Défiant les difficultés techniques, cet artiste flamboyante a fait de chacune de ses interprétations une aventure dont nous sommes les témoins admiratifs.

Erased Tapes, un label pas si classique

Dès sa création en 2007, Erased Tapes s’est imposé comme un des labels les plus innovants des quinze dernières années, tout en rencontrant le succès auprès du public. Parfois trop vite réduit à sa vitrine néoclassique (Nils Frahm, Ólafur Arnalds), le label basé à Londres mène des explorations aux confins de l’ambient, l’electronica et l’expérimental à travers un catalogue mené de manière harmonieuse par l’Allemand Robert Raths, que Qobuz vous propose d’explorer.

Strauss & Kempe : des affinités électives

Le nom du chef Rudolf Kempe (1910-1976) est indissociable de ceux du compositeur Richard Strauss et de l’orchestre de la Staatskapelle de Dresde. À l’occasion de la réédition par Warner des enregistrements réalisés entre 1970 et 1975, Qobuz met en lumière, entre autres, le legs straussien d’un chef à la direction précise, souvent incisive, toujours soucieuse du texte et sensible à ses voluptés.

Dans l'actualité...