Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Gustavo Dudamel|Beethoven : Symphonies Nos. 5 & 7 - Shostakovich : Festive Overture

Beethoven : Symphonies Nos. 5 & 7 - Shostakovich : Festive Overture

Simón Bolívar Youth Orchestra of Venezuela - Gustavo Dudamel

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Beethoven est un compositeur source de fantasme pour tous les chefs d’orchestre. Avec ses neuf symphonies, il exprime tout ce que l’on peut faire avec un orchestre symphonique. Neuf symphonies pour aborder tout ce que l’on peut aborder dans une carrière. L’enregistrement des symphonies de Beethoven est donc bien plus qu’un passage obligé mais bel et bien une consécration, un objet de comparaison avec les autres maîtres. En 2006, Gustavo Dudamel n’a que vingt-cinq ans. La fougue de la jeunesse, un zeste d’inconscience et un orchestre de musiciens issus des quartiers pauvres de la capitale vénézuélienne.

Et pourtant, avec les symphonies n°5 & n°7 de Beethoven, Gustvao Dudamel, fraîchement récompensé lors d’un concours de direction d’orchestre, fait éclater son talent et ne souffre pas de la comparaison avec les grands maîtres. L’orchestre, jeune certes, apporte une vitalité dans le second mouvement de la symphonie n°5. Si le chef vénézuélien n’a pas la subtilité de Christian Thielemann dans la direction, il livre, pour un premier enregistrement, une interprétation fougueuse, presque enragée, et résolument dynamique des symphonies de Beethoven.

Dès l'âge de six ans, Gustavo Dudamel mimait la direction de la 5ème symphonie, ce qui lui a donné envie d’être chef. Près de vingt ans plus tard, il semble diriger le Simón Bolívar Youth Orchestra comme s’il avait déjà vingt ans de carrière derrière lui. Sur le Poco sostenuto – Vivace de la symphonie n°7, l’orchestre et le chef font preuve d’une grande maturité dans l’interprétation. Plus romantique, la symphonie n°7 confirme ce que la 5ème de Beethoven avait apporté. Une grande maturité dans l’exécution, la fougue et la sincérité en plus.

La Festive Ouverture, Opus 96 de Dimitri Chostakovitch est un bis bien mérité pour l’auditeur après ces deux classiques. Léger, frétillant et plein de bonne humeur, c'est une conclusion parfaite pour ce premier enregistrement du chef vénézuélien, annonçant un grand nom en devenir.

©Copyright Music Story Frédéric Neff 2017

Plus d'informations

Beethoven : Symphonies Nos. 5 & 7 - Shostakovich : Festive Overture

Gustavo Dudamel

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

Symphony No. 5 in C minor, Op. 67 (Ludwig van Beethoven)

1
I. Allegro con brio
00:07:24

Ludwig van Beethoven, Composer - Gustavo Dudamel, Conductor, MainArtist - Simón Bolívar Youth Orchestra of Venezuela, Orchestra, MainArtist - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Wolf-Dieter Karwatky, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bastian Schick, Balance Engineer, StudioPersonnel - Christian Leins, Producer

℗ 2006 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

2
2. Andante con moto
00:11:31

Ludwig van Beethoven, Composer - Gustavo Dudamel, Conductor, MainArtist - Simón Bolívar Youth Orchestra of Venezuela, Orchestra, MainArtist - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Wolf-Dieter Karwatky, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bastian Schick, Balance Engineer, StudioPersonnel - Christian Leins, Producer

℗ 2006 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

3
3. Allegro
00:05:22

Ludwig van Beethoven, Composer - Gustavo Dudamel, Conductor, MainArtist - Simón Bolívar Youth Orchestra of Venezuela, Orchestra, MainArtist - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Wolf-Dieter Karwatky, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bastian Schick, Balance Engineer, StudioPersonnel - Christian Leins, Producer

℗ 2006 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

4
4. Allegro
00:08:31

Ludwig van Beethoven, Composer - Gustavo Dudamel, Conductor, MainArtist - Simón Bolívar Youth Orchestra of Venezuela, Orchestra, MainArtist - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Wolf-Dieter Karwatky, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bastian Schick, Balance Engineer, StudioPersonnel - Christian Leins, Producer

℗ 2006 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Symphony No. 7 in A, Op. 92 (Ludwig van Beethoven)

5
1. Poco sostenuto - Vivace
00:11:29

Ludwig van Beethoven, Composer - Gustavo Dudamel, Conductor, MainArtist - Simón Bolívar Youth Orchestra of Venezuela, Orchestra, MainArtist - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Wolf-Dieter Karwatky, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bastian Schick, Balance Engineer, StudioPersonnel - Christian Leins, Producer

℗ 2006 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

6
2. Allegretto
00:08:42

Ludwig van Beethoven, Composer - Gustavo Dudamel, Conductor, MainArtist - Simón Bolívar Youth Orchestra of Venezuela, Orchestra, MainArtist - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Wolf-Dieter Karwatky, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bastian Schick, Balance Engineer, StudioPersonnel - Christian Leins, Producer

℗ 2006 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

7
3. Presto - Assai meno presto
00:09:41

Ludwig van Beethoven, Composer - Gustavo Dudamel, Conductor, MainArtist - Simón Bolívar Youth Orchestra of Venezuela, Orchestra, MainArtist - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Wolf-Dieter Karwatky, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bastian Schick, Balance Engineer, StudioPersonnel - Christian Leins, Producer

℗ 2006 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Symphony No. 7 in A major, Op. 92 (Ludwig van Beethoven)

8
IV. Allegro con brio
00:06:13

Ludwig van Beethoven, Composer - Gustavo Dudamel, Conductor, MainArtist - Simón Bolívar Youth Orchestra of Venezuela, Orchestra, MainArtist - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Wolf-Dieter Karwatky, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bastian Schick, Balance Engineer, StudioPersonnel - Christian Leins, Producer

℗ 2006 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Festive Overture, Op.96 (Dimitri Chostakovitch)

9
Shostakovich: Festive Overture, Op. 96 (e-Album)
00:05:54

Dmitri Shostakovich, Composer - Gustavo Dudamel, Conductor, MainArtist - Simón Bolívar Youth Orchestra of Venezuela, Orchestra, MainArtist - Sid McLauchlan, Producer, Recording Producer - Wolf-Dieter Karwatky, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bastian Schick, Balance Engineer, StudioPersonnel - Christian Leins, Producer

℗ 2006 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Descriptif de l'album

Beethoven est un compositeur source de fantasme pour tous les chefs d’orchestre. Avec ses neuf symphonies, il exprime tout ce que l’on peut faire avec un orchestre symphonique. Neuf symphonies pour aborder tout ce que l’on peut aborder dans une carrière. L’enregistrement des symphonies de Beethoven est donc bien plus qu’un passage obligé mais bel et bien une consécration, un objet de comparaison avec les autres maîtres. En 2006, Gustavo Dudamel n’a que vingt-cinq ans. La fougue de la jeunesse, un zeste d’inconscience et un orchestre de musiciens issus des quartiers pauvres de la capitale vénézuélienne.

Et pourtant, avec les symphonies n°5 & n°7 de Beethoven, Gustvao Dudamel, fraîchement récompensé lors d’un concours de direction d’orchestre, fait éclater son talent et ne souffre pas de la comparaison avec les grands maîtres. L’orchestre, jeune certes, apporte une vitalité dans le second mouvement de la symphonie n°5. Si le chef vénézuélien n’a pas la subtilité de Christian Thielemann dans la direction, il livre, pour un premier enregistrement, une interprétation fougueuse, presque enragée, et résolument dynamique des symphonies de Beethoven.

Dès l'âge de six ans, Gustavo Dudamel mimait la direction de la 5ème symphonie, ce qui lui a donné envie d’être chef. Près de vingt ans plus tard, il semble diriger le Simón Bolívar Youth Orchestra comme s’il avait déjà vingt ans de carrière derrière lui. Sur le Poco sostenuto – Vivace de la symphonie n°7, l’orchestre et le chef font preuve d’une grande maturité dans l’interprétation. Plus romantique, la symphonie n°7 confirme ce que la 5ème de Beethoven avait apporté. Une grande maturité dans l’exécution, la fougue et la sincérité en plus.

La Festive Ouverture, Opus 96 de Dimitri Chostakovitch est un bis bien mérité pour l’auditeur après ces deux classiques. Léger, frétillant et plein de bonne humeur, c'est une conclusion parfaite pour ce premier enregistrement du chef vénézuélien, annonçant un grand nom en devenir.

©Copyright Music Story Frédéric Neff 2017

À propos

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

À découvrir également
Par Gustavo Dudamel

Antonín Dvořák: Symphonies Nos. 7-9

Gustavo Dudamel

Charles Ives: Complete Symphonies

Gustavo Dudamel

Gustav Mahler: Symphony No.8 "Symphony of a Thousand"

Gustavo Dudamel

Tchaikovsky: The Nutcracker, Op. 71, TH 14

Gustavo Dudamel

Celebrating John Williams

Gustavo Dudamel

Celebrating John Williams Gustavo Dudamel

Playlists

Dans la même thématique...

Schubert: Symphonies Nos. 8 "Unfinished" & 9 "The Great"

Herbert Blomstedt

Sibelius: Complete Symphonies

Klaus Mäkelä

The New Four Seasons - Vivaldi Recomposed

Max Richter

Old Friends New Friends

Nils Frahm

Nightscapes

Magdalena Hoffmann

Nightscapes Magdalena Hoffmann
Les Grands Angles...
Berlioz, la Fantastique en 10 versions

Véritable manifeste de l’émergence du romantisme français, la “Symphonie fantastique” de Berlioz aura marqué le XIXe siècle comme le “Sacre du printemps” de Stravinsky marquera le suivant. Créés à Paris, autrefois creuset mondial de l’effervescence artistique, ces deux chefs-d’œuvre ont fait basculer durablement le langage musical dans une autre dimension. Le 5 décembre 1830, l’œuvre révolutionnaire d’un Hector Berlioz de 27 ans émeut les musiciens présents dans la petite salle de l’ancien conservatoire, parmi lesquels Meyerbeer et Liszt, vivement impressionnés par l’extraordinaire audace de cet ouvrage présenté trois ans seulement après la mort de Beethoven.

Radu Lupu, un génie très discret

Décrit comme un poète, géant, magicien ou pianiste de l'indicible, l’artiste roumain entretenait un certain mystère autour de sa personnalité tourmentée et puissamment introvertie qui illuminait son approche musicale. Au piano, il recherchait un son puissant et consistant, pétrissant son clavier comme un boulanger sa pâte. Radu Lupu nous a quittés le 17 avril 2022, laissant un legs discographique relativement restreint et d'autant plus précieux.

Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho en passant par Clara Schumann, plusieurs femmes ont su déjouer les codes machistes du milieu pour passer à la composition. Si le paysage de la musique classique a largement été dominé par les hommes ces derniers siècles, les œuvres de leurs consœurs, pionnières ou contemporaines, sont tout aussi passionnantes. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Dans l'actualité...