Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Martin Helmchen - Beethoven: Piano Concertos 2 & 5 "Emperor"

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Beethoven: Piano Concertos 2 & 5 "Emperor"

Martin Helmchen, Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, Andrew Manze

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Suite à deux projets éblouissants avec la violoncelliste Marie-Elisabeth Hecker, son épouse à la ville, Martin Helmchen a commencé une collaboration en solo avec le label Alpha Classics par la publication d’une remarquable interprétation des Variations Diabelli, l’une des meilleures des dernières années, et sans doute supérieure à celle de Gorini parue sur le même label. Dans le cadre de l’année Beethoven, il s’associe avec le chef Andrew Manze pour une intégrale des Concertos du Maître de Bonn. Ce premier volet donne le ton.
Dès le mouvement initial du Second Concerto, la vélocité de l'ensemble, la résurgence d’un esprit musical ici revivifié et qui se traduit avant tout dans cette musicalité suprême et célébrant le côté fébrile du Maître de Bonn, s’avèrent saisissantes. Après cet allegro pris réellement « con brio », contraste majeur avec l’Adagio où Martin Helmchen déploie un chant pudique, une tendresse lyrique qui se souviennent des derniers concertos de Mozart ; ici, cependant, il y a quelque chose de profondément moderne, par ce sens accru de l’attente, du « suspense », de la suspension aussi, qui singularisent alors le jeune Beethoven.

Dans l’Empereur, enregistré à la Philharmonie de Berlin, le piano de Helmchen continue de concilier les inconciliables – ce mélange d’impétuosité et de tendre lyrisme – sans jamais forcer le trait, et l’orchestre dirigé par Manze, vif, et sensible, donne l’ampleur dont Martin Helmchen a dû longtemps rêver. Une nouveauté à ne pas manquer, pour tous ceux qui ont peur de se perdre dans l’océan Beethoven qui se prépare. © Pierre-Yves Lascar/Qobuz

Plus d'informations

Beethoven: Piano Concertos 2 & 5 "Emperor"

Martin Helmchen

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Piano Concerto No.2 in B Flat-Major, Op. 41: I. Allegro con brio 00:14:01

Ludwig van Beethoven, Composer - Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, MainArtist - Andrew Manze, MainArtist - Martin Helmchen, MainArtist

2019 Alpha Classics / Outhere Music France 2019 Rbbkultur & Alpha Classics / Outhere Music France

2
Piano Concerto No.2 in B Flat-Major, Op. 41: II. Adagio 00:08:41

Ludwig van Beethoven, Composer - Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, MainArtist - Andrew Manze, MainArtist - Martin Helmchen, MainArtist

2019 Alpha Classics / Outhere Music France 2019 Rbbkultur & Alpha Classics / Outhere Music France

3
Piano Concerto No.2 in B Flat-Major, Op. 41: III. Rondo. Molto allegro 00:06:02

Ludwig van Beethoven, Composer - Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, MainArtist - Andrew Manze, MainArtist - Martin Helmchen, MainArtist

2019 Alpha Classics / Outhere Music France 2019 Rbbkultur & Alpha Classics / Outhere Music France

4
Piano Concerto No.5 in E Flat-Major, Op. 73 "Emperor": I. Allegro 00:20:21

Ludwig van Beethoven, Composer - Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, MainArtist - Andrew Manze, MainArtist - Martin Helmchen, MainArtist

2019 Alpha Classics / Outhere Music France 2019 Rbbkultur & Alpha Classics / Outhere Music France

5
Piano Concerto No.5 in E Flat-Major, Op. 73 "Emperor": II. Adagio un poco moto 00:07:05

Ludwig van Beethoven, Composer - Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, MainArtist - Andrew Manze, MainArtist - Martin Helmchen, MainArtist

2019 Alpha Classics / Outhere Music France 2019 Rbbkultur & Alpha Classics / Outhere Music France

6
Piano Concerto No.5 in E-Flat Major, Op. 73 "Emperor": III. Rondo. Allegro 00:10:10

Ludwig van Beethoven, Composer - Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, MainArtist - Andrew Manze, MainArtist - Martin Helmchen, MainArtist

2019 Alpha Classics / Outhere Music France 2019 Rbbkultur & Alpha Classics / Outhere Music France

Descriptif de l'album

Suite à deux projets éblouissants avec la violoncelliste Marie-Elisabeth Hecker, son épouse à la ville, Martin Helmchen a commencé une collaboration en solo avec le label Alpha Classics par la publication d’une remarquable interprétation des Variations Diabelli, l’une des meilleures des dernières années, et sans doute supérieure à celle de Gorini parue sur le même label. Dans le cadre de l’année Beethoven, il s’associe avec le chef Andrew Manze pour une intégrale des Concertos du Maître de Bonn. Ce premier volet donne le ton.
Dès le mouvement initial du Second Concerto, la vélocité de l'ensemble, la résurgence d’un esprit musical ici revivifié et qui se traduit avant tout dans cette musicalité suprême et célébrant le côté fébrile du Maître de Bonn, s’avèrent saisissantes. Après cet allegro pris réellement « con brio », contraste majeur avec l’Adagio où Martin Helmchen déploie un chant pudique, une tendresse lyrique qui se souviennent des derniers concertos de Mozart ; ici, cependant, il y a quelque chose de profondément moderne, par ce sens accru de l’attente, du « suspense », de la suspension aussi, qui singularisent alors le jeune Beethoven.

Dans l’Empereur, enregistré à la Philharmonie de Berlin, le piano de Helmchen continue de concilier les inconciliables – ce mélange d’impétuosité et de tendre lyrisme – sans jamais forcer le trait, et l’orchestre dirigé par Manze, vif, et sensible, donne l’ampleur dont Martin Helmchen a dû longtemps rêver. Une nouveauté à ne pas manquer, pour tous ceux qui ont peur de se perdre dans l’océan Beethoven qui se prépare. © Pierre-Yves Lascar/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Martin Helmchen

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Charlie Chaplin, compositeur

À l’occasion d’une grande exposition qui lui est consacrée à la Philharmonie de Paris, retour sur les liens étroits qu’entretenait Charlie Chaplin avec la musique. Interprète et réalisateur légendaire, l’homme à la canne et au chapeau melon était également l’auteur de la musique de ses films.

La grande aventure du Fidelio de Beethoven

Basé sur un fait divers survenu en France pendant la Terreur révolutionnaire (l’histoire d’une jeune femme intrépide se déguisant en homme pour tenter de sauver son mari emprisonné au fond d’un cachot), l’unique opéra de Beethoven a connu une destinée mouvementée, remanié de part et d’autre au fil des années. Nouvelle preuve du génie musical du compositeur allemand, “Fidelio” lui a aussi permis de mettre en musique un livret répondant à ses opinions politiques.

Danny Elfman en dix albums

Entre féerie et humour déjanté, grandiose et douceur bienveillante, Danny Elfman a bâti en près de quarante ans un style très personnel et bigarré, qu’il distille dans des productions hollywoodiennes éclectiques, signées notamment Tim Burton ou Gus Van Sant. À l’occasion d’un week-end qui lui est consacré à la Philharmonie de Paris, retour sur dix albums essentiels de sa discographie.

Dans l'actualité...