Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Fazil Say - Beethoven: Concerto No.3, Sonatas Nos. 32 & 14 'Moonlight'

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Beethoven: Concerto No.3, Sonatas Nos. 32 & 14 'Moonlight'

Fazil Say, Frankfurt Radio Symphony, Gianandrea Noseda

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24 bits / 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Quel diable de musicien ce Fazil Say ! Voilà un Beethoven enjoué, truculent, déboutonné, impertinent, virtuose, brouillon quelquefois, mais tellement éloquent et ludique. Le tempo initial du Concerto en ut mineur annonce d'emblée le ton et la couleur, avec un véritable allegro con brio, narratif et plein de surprises. La diction de Fazil Say est toujours intelligible et va droit au but avec une plaisir évident. Compositeur lui-même, le pianiste joue une cadence vraiment pleine d'esprit, dans un strict style beethovénien fugué qui débouche sur un univers plus éthéré faisant allusion aux boîtes à musique, ces merveilles du temps passé. Un régal inventivité. Gianandrea Noseda lui donne une réplique pleine de subtilités en faisant sonner tous les pupitres de son orchestre en parfaite osmose avec le jeu du pianiste. Changement de registre avec la Sonate au Clair de lune d'une rêverie poétique rare en son premier mouvement pour se terminer par un feu d'artifice rageur dans le finale. L'opus 111 est dominée par un dramatisme et une hauteur de vue impressionnantes. Le jeune Beethoven encore emprunt des grâces légères du XVIIIe siècle a cédé la place à un créateur solitaire et conscient de sa mission d'artiste. Un très grand disque. FH

Plus d'info

Beethoven: Concerto No.3, Sonatas Nos. 32 & 14 'Moonlight'

Fazil Say

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

0€ le premier mois, puis 9,99€ / mois.

Piano Concerto No. 3 in C Minor, Op. 37

1
I.Allegro con brio 00:15:12

Fazil Say, Piano - Frankfurt Radio Symphony Orchestra - Gianandrea Noseda, Conductor - Ludwig van Beethoven, Composer - Udo Wüstendörfer, recording producer & Rüdiger Orth, sound engineer

© 2013 naïve - ℗ 2013 naïve

2
II. Largo 00:08:06

Fazil Say, Piano - Frankfurt Radio Symphony Orchestra - Gianandrea Noseda, Conductor - Ludwig van Beethoven, Composer - Udo Wüstendörfer, recording producer & Rüdiger Orth, sound engineer

© 2013 naïve - ℗ 2013 naïve

3
III. Rondo 00:08:36

Fazil Say, Piano - Frankfurt Radio Symphony Orchestra - Gianandrea Noseda, Conductor - Ludwig van Beethoven, Composer - Udo Wüstendörfer, recording producer & Rüdiger Orth, sound engineer

© 2013 naïve - ℗ 2013 naïve

Piano Sonata No. 32 in C Minor, Op. 111

4
I. Maestoso - Allegro con brio ed appasionato 00:09:17

Fazil Say, Piano - Ludwig van Beethoven, Composer - Jean-Martial Golaz, recording producer, engineer, editing & mastering

© 2013 naïve - ℗ 2013 naïve

5
II. Arietta 00:15:26

Fazil Say, Piano - Ludwig van Beethoven, Composer - Jean-Martial Golaz, recording producer, engineer, editing & mastering

© 2013 naïve - ℗ 2013 naïve

Piano Sonata No. 14 in C-sharp Minor, Op. 27 No. 2 "Moonlight"

6
I. Adagio sostenuto 00:07:33

Fazil Say, Piano - Ludwig van Beethoven, Composer - Jean-Martial Golaz, recording producer, engineer, editing & mastering

© 2013 naïve - ℗ 2013 naïve

7
II. Allegretto 00:02:08

Fazil Say, Piano - Ludwig van Beethoven, Composer - Jean-Martial Golaz, recording producer, engineer, editing & mastering

© 2013 naïve - ℗ 2013 naïve

8
III. Presto 00:06:54

Fazil Say, Piano - Ludwig van Beethoven, Composer - Jean-Martial Golaz, recording producer, engineer, editing & mastering

© 2013 naïve - ℗ 2013 naïve

Descriptif de l'album

Quel diable de musicien ce Fazil Say ! Voilà un Beethoven enjoué, truculent, déboutonné, impertinent, virtuose, brouillon quelquefois, mais tellement éloquent et ludique. Le tempo initial du Concerto en ut mineur annonce d'emblée le ton et la couleur, avec un véritable allegro con brio, narratif et plein de surprises. La diction de Fazil Say est toujours intelligible et va droit au but avec une plaisir évident. Compositeur lui-même, le pianiste joue une cadence vraiment pleine d'esprit, dans un strict style beethovénien fugué qui débouche sur un univers plus éthéré faisant allusion aux boîtes à musique, ces merveilles du temps passé. Un régal inventivité. Gianandrea Noseda lui donne une réplique pleine de subtilités en faisant sonner tous les pupitres de son orchestre en parfaite osmose avec le jeu du pianiste. Changement de registre avec la Sonate au Clair de lune d'une rêverie poétique rare en son premier mouvement pour se terminer par un feu d'artifice rageur dans le finale. L'opus 111 est dominée par un dramatisme et une hauteur de vue impressionnantes. Le jeune Beethoven encore emprunt des grâces légères du XVIIIe siècle a cédé la place à un créateur solitaire et conscient de sa mission d'artiste. Un très grand disque. FH

Détails de l'enregistrement original : Recorded in February and March 2013 at Alte Oper Frankfurt, Germany (Concerto), and in October 2013 at the Zorlu Center, Istanbul, Turkey (Sonatas) - Udo Wüstendörfer, recording producer & Rüdiger Orth, sound engineer (Concerto) - Jean-Martial Golaz, recording producer, engineer, editing & mastering (Sonatas)

À propos

Distinctions : 5 de Diapason (24/02/2014)

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Fazil Say
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Julius Katchen, 50 nuances de Brahms

Si les pianistes de notre époque, toutes générations confondues, enregistrent la musique pour piano de Brahms à tour de doigts – surtout les derniers opus, 116 à 119, qui ont la cote –, il n’en a pas toujours été ainsi. Lorsque le pianiste américain Julius Katchen commence ses enregistrements brahmsiens en 1962, il signe pour Decca la toute première intégrale des œuvres pour clavier du compositeur allemand. Il sera suivi une dizaine d’années plus tard par celle de l’Allemand Peter Rösel, et, plus récemment, d’une douzaine de pianistes.

Dans l'actualité...